attraper le temps qui file…

19 juillet 2017

Cadeaux-couture

J'avais noté quelques idées : pour Anne, des tons rouge-orange-jaune, une trousse ? un sac ? Pour Suzanne, du bleu… et un bloc à dessins ? une jupe qui tourne ? Après étude de mes coupons de tissus, le choix était évident.

Pour Anne, un sac. Comme je n'avais pas le temps de faire des essais, un patron testé et approuvé, tant pour la réalisation que je maîtrise parfaitement que pour sa practicité à l'usage. Et les chutes de doubles-rideaux d'inspiration indienne, qui n'ont pas besoin de  broderies.

18 juillet - 918 juillet - 6

Toujours des poches intérieures pour le porte-monnaie, un stylo, les clés…

18 juillet - 718 juillet - 8

Pendant que je cousais le sac, la brodeuse tournait pour la jupe, elle-même réaliseé dans les même coupons que celle-ci. Un patron de jupe déjà testé également (Insa, de Farbenmix), une ceinture réglable et c'est parti !

18 juillet - 118 juillet - 2

18 juillet - 318 juillet - 4

Je crois pouvoir dire que la demoiselle a apprécié son cadeau et nous avons réussi à faire une photo (malgré Groove qui avait décidé de se mettre au premier plan)

18 juillet - 1 (1)18 juillet - 5

Posté par Agdel à 19:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


18 juillet 2017

Début de vacances en feu d'artifice

La dernière semaine fut rude, entre consultations médicales (douloureuse cauthérisation pour Aurore, qui devrait mettre fin à ses pénibles saignements de nez, et verdict sans appel du radiologue : plus de course pour moi pendant 4 à 6 mois pour cause de tendinite achléenne chronique et aigüe), le résultat du brevet avec la mention TB attendue (et obtenue haut la main) et le rassemblement des bagages.

Vendredi matin, grasse matinée jusqu'à 7h, puis on charge la voiture, direction Chaumont-sur-Loire et son Festival des jardins.

14 juillet - 114 juillet - 2

14 juillet - 314 juillet - 4

14 juillet - 514 juillet - 6

Et puis, après un petit détour par Vouvray et un Tetris pour faire entrer quelques cartons de vin dans un coffre bien plein, nous remontons vers Montoire et… c'est l'arrivée à la Hirlière !

14 juillet - 1 (1)14 juillet - 4 (1)

déjà bien animée, entre jongleurs et cartonneurs

14 juillet - 2 (1)14 juillet - 3 (1)

Nous faisons un tour de présentations, essayons (sans illusions) de retenir les prénoms et montons notre camp, puis nous nous laissons porter par le mouvemnt… apéritif, grillades, rencontres, discussions… le vent frais nous pousse dans la maison pour finir la soirée. Enfin, nous laissons les cartonneurs à leur ouvrage et regagnons notre gîte. 

Samedi, les futurs combattants fignolent leurs casques (de véritables œuvres d'arts) et préparent armures et armes. Une seule règle : que du carton et de la colle ! Pendant ce temps, de nouveaux invités sont arrivés et parmi eux, Loulou et le Nini. Quelle joie de se rencontrer pour de vrai !

15 juillet - 115 juillet - 2

Puis c'est le moment pour les combattants de se faire admirer…

15 juillet - 615 juillet - 7

15 juillet - 815 juillet - 1 (2)

pendant que certains mettent leurs yeux au chaud pour quelques instants…

15 juillet - 1 (1)15 juillet - 5

… une photo de groupe, une parade…

15 juillet - 315 juillet - 4

… puis le combat, acharné, quelques minutes impossibles à photographier ! Mais Anne a fait quelques vidéos.

Ensuite, les jeunes (ou moins jeunes) se sont livrés à quelques glissades aquatiques ; nous avons bénéficié d'un petit concert

15 juillet - 2 (1)

Et enfin la très longue rangée de tables s'est remplie

15 juillet - 3 (1)

Et tandis que le champ de blé voisin était moissonné

15 juillet - 4 (1)

nous avons assisté au spectacle lumineux (avec une belle frayeur, heureusement sans gravité)

15 juillet - 5 (1)

Il paraît que la musique a continué jusqu'au petit matin… mais nous avons dormi !

Au matin, nous avons repris la route vers Dinard, où, pour une fois, les propriétaires étaient là pour nous accueillir (pour le plus grand bonheur d'Aurore qui ne voit jamais ses cousins en été puisqu'elle part toujours en camp mi-juillet). Un bain de mer plus tard, nous avons gagné nos lits pour une nuit de 12h30 ! Suivie d'une sieste ! Ça fatigue, l'air de la mer ?

Anne et Gilles, un grand merci pour cet accueil dans votre maison, pour ces sympathiques rencontres avec vos familles et vos amis. Nous avons passé deux jours magnifiques qui nous ont fait le plus grand bien, un début de vacances idéal !

 

 

 

 

Posté par Agdel à 20:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juillet 2017

Rendez-vous d'Anne : avoir la main verte

… ou pas. Non, décidément pas. Je n'ai jamais pu garder une plante en appartement plus de quelques mois. Mon jardin est envahi d'adventices et de ravageurs. Je devrais peut-être dire que je plante du liseron, des pissenlits, de la cardamine hirsute, des renoncules, du lierre, des orties, de la petite benoîte (je n'ai pas la main verte mais j'aime à savoir ce que j'arrache) ou que je pratique l'élevage de limaces ou de chrisomèles du romarin.

Nos plants de tomates attrapent le mildiou trois ans sur quatre, ceux de potiron ne donnent qu'un seul fruit, pas bien gros, nos pommiers ne fleurissent pas (mais nous savons enfin pourquoi), nous avons récolté moins de haricots que ceux que nous avions enfoui en terre (autant manger les semences !)

Alors, forcément, je m'émerveille devant ces deux orchidées qui nous ont été offertes et refleurissent, encore et encore… parce que c'est une fleur qui se porte d'autant mieux qu'on oublie de s'en occuper ?

16 juillet - 1

Posté par Agdel à 19:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2017

les 10 du 10 : Temps de…

J'ai failli oublier le défi photos de J'habite à Waterford !

« Il est temps de... poster ! Le temps qui... le temps que... enfin bref, vous aurez compris, ce poste n'est qu'un prétexte, car au cours de la journée, vous pourrez nous montrer le temps...de la pause, le temps... du courrier, le temps... des courses ! »

Le temps…

… de prendre des rendez-vous médicaux, maintenant que l'emploi du temps s'allège un peu (en perdant du même coup tout le bénéfice de l'allègement)

10 juillet - 2

… de faire un peu de ménage, après quelques jours de fortes chaleurs et un week-end de bricolage (mais bon, le meuble sous l'escalier pourrait être dépoussiéré tous les jours)

10 juillet - 1

… de faire un pain

10 juillet - 3

… des orages

10 juillet - 5

… de récolter les groseilles (le filet tendu sur les arceaux de tente a été d'une efficacité remarquable contre la gourmandise des oiseaux)

10 juillet - 4

… de laisser quelques consignes pour leur donner de l'autonomie (si ça peut m'épargner un coup de fil à 1 heure du matin…)

10 juillet - 6

… de remplir des dossiers (tiens, le département ne subventionne plus le transport des lycéens)

10 juillet - 7

… de choisir un menu rapide ET à base de légumes de l'Amap

10 juillet - 8

… de ranger les patrons au fur et à mesure de leur utilisation (pour une fois)

10 juillet - 10

… de choisir mes prochains carrés

10 juillet - 9

Posté par Agdel à 21:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2017

Rendez-vous d'Anne : se mettre au vert

Ce premier dimanche de "presque vacances", je l'aurais bien passé à lire sur la pelouse…

mais je me suis mise au bleu

9 juillet1

au gris (il faut préparer l'arrivée des plombiers)

9 juillet29 juillet3

au rouge (je pense qu'on va dépasser les 10 kg cette année)

9 juillet4

la mise au vert, c'est pour très bientôt, chez Anne !

Posté par Agdel à 22:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


08 juillet 2017

Juste à temps !

Une jeune chanteuse de la chorale se mariait cet après-midi. Mercredi soir, elle a suggéré que les choristes s'habillent en rouge et blanc. Jeudi, je me suis dit que c'était l'occasion de coudre le Datura blanc pour lequel j'avais acheté un coupon de broderie anglaise en octobre. J'ai passé vingt minutes ce soir-là à retrouver mon tissu, puis un blanc uni, ni trop épais, ni transparent. Et comme, accessoirement, je dois aussi conduire Marie, cuisiner, aller travailler, dormir, et toutes sortes d'activités passionnantes… j'ai cousu le dernier bouton à 13h17 pour un rendez-vous à l'église à 13h30 ! Le temps de m'habiller, de me vernir les ongles, de réaliser que, mon vélo étant à plat, je devais prendre celui de Marie… je suis arrivée sur les lieux à 13h40, incroyable !

8 juillet - 1

C'était une bonne idée de prendre un patron déjà fait et refait. Je n'ai pas doublé le haut pour garder la transparence de la broderie, j'ai posé des biais retournés.

8 juillet - 2

Pour respecter la consigne, j'ai cousu au dos des boutons que m'avait envoyés La clé des champs (les boutons carrés ne sont pas très pratiques à boutonner, mais les boutons du Datura ne sont que purement décoratifs)

8 juillet - 38 juillet - 4

 

C'était très réussi, cette harmonie de couleurs : mariés, demoiselles et enfants d'honneur, famille du marié, témoins, chorale… Et c'était une belle cérémonie, émouvante, gaie et originale (mariage, puis baptême de leur tout-petit de quelques semaines à peine, qui en s'est même pas réveillé, puis poursuite du mariage), leur bonheur fait plaisir à voir !

Posté par Agdel à 19:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juillet 2017

Premier bal

Un bal de fin de collège, vraiment ? J'étais étonnée lorsqu'elle me l'a annoncé, puis je me suis demandée si j'aurais le temps de lui coudre une robe ; oui, certainement, à condition de choisir un patron déjà cousu et un tissu en stock. Sauf que la demoiselle a des idées bien arrêtées et que le collège avait fixé les règles : noir ou blanc, avec une touche de rouge. Finalement, elle est allée faire quelques essayages avec sa sœur, est revenue avec une sélection de robes à un prix si bas que ça ne valait pas la peine de les coudre.

Ce n'est que mercredi que nous avons trouvé un peu de temps pour nous rendre au magasin toutes les deux… c'était le premier jour des soldes : déjà plus toutes les tailles en rayon, 20 minutes d'attente pour la cabine d'essayage et autant pour le passage en caisse, une robe vraiment mal coupée, l'autre trop moulante… nous avons opté pour la mal fichue (vraiment : le devant pendait lamentablement ou bien lui remontait jusqu'au nez, pas pratique pour nouer les liens !) mais, à moins de 10 euros, je devais pouvoir en faire quelque chose.

RobeH&M

Deux heures plus tard, un maniement de découd-vite délicat en raison de la matière (mousseline de polyester), quelques essayages, un passage d'élastique, un raccourcissement de volant, voilà la robe transformée. Et ma fille aussi, beaucoup !

2 juillet1

 

 

Posté par Agdel à 18:17 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

30 juin 2017

Bilan de la semaine

Samedi : fête de la musique.

En m'asseyant dans l'auditorium, j'ai la vague impression d'y avoir passé, ces dernières semaines, plus de temps que dans mon salon (ça tombe bien : c'est climatisé !) Programme du jour (réparti entre les divers membles de la famille ) : une ordination à Notre-Dame de Paris, un consort de violes, une animation musicale pour la fête des quartiers, un concert de musique de chambre, un autre d'orchestre symphonique, une soirée barbecue entre copains, un bal folk, une soirée bien arrosée suivie d'une nuit blanche. Je vous laisse le soin d'attribuer à chacun ses occupations.

29 juin129 juin6

Dimanche : on se repose !

Et une réunion scouts, histoire de ne pas faire de grasse matinée trop longue.

Lundi :

Aurore, fatiguée, se réveille à 10h50 (elle s'est endormie vers 22h la veille) et arrive en retard au collège pour la première fois de sa vie. Elle avait pourtant programmé radio-réveil et téléphone !

Mardi :

Affectation au lycée, bonne nouvelle !

Déménagement de l'école où Paul effectue son stage = rencontre brutale entre un pilier de béton et l'arrière du break, mauvaise nouvelle ! Vu l'âge de la voiture, l'assurance ne prendra certainement pas en charge les réparations, du coup est-il bien judicieux de conserver une assurance tous risques ? Déménagement de nos voisins les plus proches, après plus de 13 ans (pile comme notre voiture, tiens), ils vont nous manquer !

29 juin229 juin329 juin429 juin5

Mercredi :

Un voisin bricoleur redresse un peu la carrosserie, remet en place le pare-chocs, la voiture tiendra le coup jusqu'à ce qu'on lui trouve une remplaçante. Aurore révise et fait de l'alto. Je couds en série. Nous affrontons la foule du premier jour des soldes pour acheter une robe de bal qui aura besoin de beaucoup de retouches mais dont le prix dérisoire ne vaut même pas l'achat du tissu. Repas de fin d'année de la chorale. Un bébé de 42 jours, c'est vraiment tout petit !

Jeudi :

Réunion d'équipe mensuelle, suivie du traditionnel repas d'équipe, suivi d'un après-midi pas trop productif (il y avait des bières et des fromages belges). La calculatrice d'Aurore tombe en panne de piles au milieu de l'épreuve de maths (je lui avais vaguement conseillé de les changer mais je n'ai pas été assez insistante)… eh bien pour une fois, elle notera tout le détail de ses calculs sur sa copie, ce qui lui vaudra peut-être pas mal de points. De toutes façons, elle a déjà son brevet avec mention AB. Je dois me motiver pour aller au Pilates, Marie a jeté l'éponge depuis le début de son stage.

Vendredi :

Marie commence toujours à 6h45, même si elle ne doit effectuer que deux heures de travail pour finir sa semaine. Elle en profite donc pour passer au marché puis venir déjeuner avec moi. Ce soir, on fête la fin du brevet, la saint Paul et l'orientation de notre "presque plus" collégienne.

Pas de doute, c'était une fin de mois de juin !

Posté par Agdel à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2017

résultats

28 mars 2013, l'enveloppe est là, je la regarde, je n'ose pas l'ouvrir… allons, un peu de courage ! J'ouvre, je me mets à pleurer… de soulagement : la candidature de Marie en bac pro AP a été acceptée, dans l'école de son choix. Le recrutement se faisant sur dossier, après un entretien oral, et vu la timidité de ma fille, je n'en menais pas large… avant de constater que 9 ados sur 10 osaient  à peine ouvrir la bouche devant le jury !

13 mai 2015, les résultats des concours vont être mis en ligne. Je vais sur les sites des écoles, rafraîchis les pages encore et encore, scrute les listes de noms (voire juste la colonne des intitulés : 2 “Monsieur” pour 43 “Madame”, c'est facile à repérer) et je suis très vite rassurée.

27 juin 2017, j'ai fait connaissance le mois dernier avec Affelnet (Paul et Marie sont allés dans des lycées privés en raison de choix d'orientation bien spécifiques) et, par la même occasion, de l'absurdité du système d'affectation :

- Tu as été admise en classe euro en quatrième ? La réforme passe par là : plus de classe euro en troisième

- Tu as commencé le latin ? Tu n'en auras plus que 2h en quatrième (au lieu de 3 au programme) et une seule en 3e

- Tu aimes le latin et tu songes à étudier les lettres classiques plus tard ? Dommage, ton lycéee de secteur ne proposera probablement plus le latin l'an prochain, vu la baisse des effectifs.

- Tu veux faire du grec ? Pas de chance : l'inspection académique a décidé, cette année, que ce n'était plus un enseignement rare (2 lycées dans tout le département) et donc que ce n'était plus un critère de dérogation. Écris une lettre demotivation, peut-être que l'inspection regardera ton dossier scolaire (après les élèves boursiers, les fratries, ceux qui ont un suivi médical spécifique…)

Tout en gardant espoir (notre future voisine, professeur dans ce lycée, m'avait un peu remonté le moral), je n'en menais pas large en tapant mes identifiants hier matin. Et j'ai eu un peu de mal à trouver la réponse sur le site (pas de mail, pas de papier donné par le collège). Et voilà, notre petite dernière semble s'orienter elle aussi par passion plus que par raison.

Le changement sera de taille : passer d'un collège de 300 élèves, dans le quartier, à deux pas de son ancienne école, à un lycée dans la grande ville, plus de 1500 élèves, le train à prendre tous les jours… sa moyenne va chuter aussi, forcément, mais j'ai confiance dans son opiniâtreté, elle réussira !

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

22 juin 2017

Rendez-vous d'Anne : tête en l'air

Oh, c'est un sujet pour moi ! Je peux penser que l'adage « quand on n'a pas de tête, on a des jambes » m'est destiné.

Pour toutes les fois où je descends chercher un objet et que je remonte sans (ça marche aussi dans l'autre sens), parce qu'au passage, j'ai rangé quelque chose, bu un verre d'eau, ouvert une fenêtre, passé un coup de fil…

Pour mon manque d'à-propos permanent

Pour ma remarquable persévérance à faire brûler des aliments de toutes sortes dans des casseroles

Pour toutes les fois où mon vélo va tout droit là où il a l'habitude d'aller, alors que j'avais prévu un détour

Pour mon incapacité à mémoriser les prénoms, voire à reconnaître des personnes dans la rue

Pour mon sac à main, oublié dans le train (et arrivé au terminus sans que quiconque ne l'ait touché — c'était avant Vigipirate)

Pour mon oubli des dates (d'anniversaires, de fêtes…)

Pour les papiers importants que je peux chercher 10 fois au même endroit, en paniquant de plus en plus (et que je retrouve là où je les ai cherchés, simplement glissés entre deux feuilles)

Pour Aurore, oubliée deux fois à l'école

Pour les restes, réchauffés juste avant le dîner et retrouvés au matin dans le micro-ondes

Pour mes clés, mon téléphone, mes lunettes, tant et tant de fois égarés (dans la maison)

Pour les plats où il manque un ingrédient (au hasard : le beurre, retrouvé au micro-ondes le lendemain matin)

Pour les matins où je fais demi-tour pour vérifier si j'ai bien fermé portes et fenêtres

J'essaie de me soigner (répéter mentalement ou à haute voix “Je descends boire un verre d'eau, ranger ces serviettes et prendre mon chéquier” est assez efficace)  mais je pense que mon étourderie n'est pas seule en cause… la charge mentale, vous en avez entendu parler ?

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 14:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,