attraper le temps qui file…

13 décembre 2019

10 du 10 : lumières

Oui, je sais, nous sommes le 13 ! Mais les imprévus se sont ligués pour m'empêcher de prendre mes photos en temps et en heure. Mardi, j'avais pensé à emporter mon appareil pourtant… mais mon trajet en bus a été cahotique, j'avais RV chez mon médecin qui était très en retard et il me fallait ensuite rentrer très vite pour une petite réunion téléphonique afin de préparer des obsèques (ce qui n'est jamais prévu). Le lendemain, je suis sortie et rentrée avant la nuit, j'ai juste repéré ce que je pourrais photographier jeudi… sauf que là, c'est la tempête qui a contrecarré mes plans : le froid, le vent et la pluie le déluge m'ont fait rentrer directement à la maison. Deux kilomètres à vélo ont suffi pour transformer mon manteau en éponge et me tremper de la tête aux pieds. Je ne sais pas comment j'ai échappé au rhume (surtout après avoir passé plus de 2h dans la cathédrale glacée, le matin). J'ai tout de même trouvé des lumières de fête aujourd'hui ! 

La jolie crèche de la cathédrale (pendant que j'attendais l'organiste)

12 décembre - 1

La boulangerie-pâtisserie parée pour Noël

12 décembre - 2

 

à ma descente du bus (nauséeuse, comme à chaque fois que j'emprunte cette ligne), la lumière du jour commence à décliner

12 décembre - 3

Le centre commercial en habits de lumière : 

12 décembre - 4

Le manège, qui est là toute l'année

12 décembre - 5

 

Je trouve cet immense renne très majestueux

12 décembre - 6

Le restaurant savoyard a choisi le rouge, logique !

12 décembre - 7

Le thème cette année est "flocons"

12 décembre - 8

12 décembre - 9

Et j'ai enfin trouvé de belles bougies pour remplacer les anciennes, qui devenaient dangereuses à allumer

12 décembre - 10

 

Posté par Agdel à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


11 décembre 2019

7 fois Noël : la lettre

Cher Père Noël,

je ne vais pas être trop exigeante cette année, mais j'aimerais recevoir quelques boîtes de vitamines pour tenir le coup… je ne sais pas pourquoi je suis aussi fatiguée (mon petit doigt me dit qu'une année de sommeil en pointillé et des semaines à 4 ou 5 réunions/sorties tardives comme celles qui viennent de s'enchaîner sont peut-être une piste… mais ça ne va pas s'arranger, je crois). Alors : 

- une provision de "non" à distribuer quand je prévois que le service qu'on me demande sera de trop (je fais beaucoup de progrès)
- un nouveau bouchon pour ma bouillottte qui ne va pas tarder à fuir (et le lit mouillé en début de nuit, c'est trèèèès désagréable)
- un peu de temps pour me coudre un nouveau sac, parce que le mien est vraiment très usé
- une floppée de bonnes nouvelles comme celles qui sont arrivées ces derniers temps et beaucoup moins de mauvaises
- un peu plus de lumière tous les jours (oui, il faut de la pluie en hiver, mais la nuit c'est bien aussi, non?)

De mon côté, je promets de continuer mes efforts pour que tu puisses continuer ta tournée en traîneau, pas en jet-ski ! 

 

 

Vivement la sortie-cinéma de Noël !

 

Santa & Cie : Affiche

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 17:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2019

7 fois Noël : gourmandise

Cette année, pour la Saint-Nicolas, je leur ai offert leurs initiales en chocolat, comme il y a 5 ans. La veille, j'avais préparé la pâte des bonshommes de pain d'épice, mais faute de temps je ne l'ai étalée et cuite que dimanche matin, ce n'était pas une réussite.

Et il y a un gourmand qui semble avoir déjà mangé sa lettre ! 

9 décembre - 1

Posté par Agdel à 23:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2019

Projet 52 de Virginie #49 : lumière de Noël

Il y des dimanches plus difficiles que d'autres, mais je tient coûte que coûte à participer au projet photo de Virginie ! Ce matin, c'était marathon couture, cet après-midi, bal du téléthon, je viens tout juste de rentrer après notre séance de rangement des pieds de micro, câbles, table de mixage, projecteurs… dans la voiture du chef (qui, lui, doit encore tout ranger dans son garage, le pauvre !)

Et je ne suis pas encore très à l'aise avec mon appareil, alors photographier de la lumière… les décorations de Noël sont un peu en stand-by depuis que mon elfe de maison a rendu son tablier, mais j'ai plaisir à allumer la délicate guirlande du sapin, faite de loupiotes minuscules (et qui tient le coup au fil des ans, contre toute attente). Pour les bougies de l'Avent… elles sont en bout de course et je n'en ai pas encore retrouvé de similaires, mais dès que j'aurai un peu de temps… (pas gagné, avec la semaine de galères ferroviaires qui s'annonce)

8 décembre - 1

Posté par Agdel à 20:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2019

7 fois Noël : musique

Aujourd'hui, c'est un tag musical que nous proposent Samarian et Chicky Poo. Je n'ai pas encore composé ma play-list de Noël, mais je vais essayer de trouver des réponses.

https://1.bp.blogspot.com/-0SlxJjXLN9U/Xcc_NPcyqpI/AAAAAAAAG0k/MhTxXHazWHEloXWD5DgYntBQ8fZXlbkrQCLcBGAsYHQ/s1600/73301251_449559315677273_1344306290993659904_n.jpg

La chanson de Noël de mon enfance
     Le générique des visiteurs de Noël !…
Mais la chanson de Noël d'école maternelle de Paul et Marie m'avait amusée : le Noël de la forêt (oh, tiens, je découvre que c'est du Jean Naty Boyer et pourtant je ne l'ai jamais entendue dans mon enfance). Je la trouve profondément injuste pour la pauvre poule !

Dans la forêt, les animaux
Auront tous un petit cadeau. (bis)
L’écureuil veut des noisettes. (bis)

Refrain :
Venez tous sous le sapin Le père Noël viendra bien (bis)

Dans la forêt, les animaux
Auront tous un petit cadeau. (bis)
Le lapin veut des carottes. (bis)
Refrain

Dans la forêt, les animaux
Auront tous un petit cadeau. (bis)
Le renard veut une poule. (bis)
Refrain

Dans la forêt, les animaux
Auront tous un petit cadeau.
Et la biche voudrait du foin. (bis)
Refrain

Dans la forêt, les animaux
Auront tous un petit cadeau. (bis)
Le hibou voudrait la lune. (bis)
Refrain

La petite nouvelle dans ma playlist
      Heu… rien encore cette année mais je vais demander à mes filles
La chanson qui tourne en boucle chaque année
      Toujours les classiques :  Vive le vent, Les anges dans nos campagnes, Venez divin Messie, Noël blanc
La chanson la plus originale de ma playlist
       Je regrette de ne pas avoir enregistré notre interprétation mémorable de Entre le bœuf et l'âne gris pour flûte, clarinette, guitare, viole de gambe, accordéon, cornemuse et vièle à roue l'année dernière !
La chanson de Noël qui me fait pleurer
      Anne Sylvestre : Je pense à Noël
La chanson de Noël dont j’ai le plus honte
       Pas une chanson, mais un souvenir : notre prof de zumba, au dernier cours avant Noël, avait imaginé des chorégraphies sur des chants de Noël en version "modernisée". Pendant la messe du 24, Marie et moi n'osions pas nous regarder chaque fois que l'un de ces chants était entonné, par peur d'être prises d'un fou-rire.
La chanson qui n’est pas « Noël », mais que j’aime écouter à cette période
      Le loir et la marmotte d'Anne Sylvestre. Ou Flocons papillons
      Oh, il faut absolument que je rachète ces disques ! 

Posté par Agdel à 19:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


04 décembre 2019

7 fois Noël : DIY et Colibri #5

Encore une fois, une innovation "colibri" pour Noël : l'année dernière, alors que je passais une soirée à emballer des cadeaux, avec un mal de dos à la clé, j'ai senti que je saturais : pourquoi passer autant de temps pour des emballages qui ne serviraient que quelques minutes ? Mes copines couturières avaient justement fait un stock de tissus de Noël au Stoffenspektakel, dans le but de réaliser des sacs à cadeaux et je m'étais promis “moi aussi, l'an prochain…”. Au moins pour les cadeaux distribués au matin du 25 décembre, ainsi les sacs pourront resservir d'année en année. Pour ceux que j'offre “à l'extérieur”, je me vois mal dire “au fait, je récupère l'emballage !”

Pour que cette promesse ne tombe pas aux oubliettes, j'ai commandé quelques beaux tissus en solde dès janvier, puis je les ai rangés, mais pas oubliés. Et dès octobre, je me suis mise au travail. Parmi les diverses possibilités (sac à nouer, pochon, simple rectangle à plier comme un papier), j'ai choisi une forme de pochon avec cordon intégré (pour ne pas le perdre). Comme je ne savais pas encore ce que j'emballerais, j'ai misé sur les grands classiques : CD, livres de poche, BD et quelques cadeaux plus grands. Et le papier (dont j'ai encore quelques rouleaux entamés) sera là en complément.

Vous avez envie de vous lancer vous aussi ?

Coupez un rectangle de tissu ; plié en deux, il doit largement dépasser les dimensions de l'objet à emballer. Laissez suffisamment de marge en haut pour pouvoir refermer le pochon (dit celle qui a fait des pochons pour CD trop petits…). 

4 décembre - 1

 Coupez également deux bandes de tissu de 3 cm de large et moins longues de 5 cm que la largeur du pochon. Au fer à repasser, repliez deux petits ourlets aux extrémités (pas besoin de les piquer, il resteront en place tout seuls)

4 décembre - 24 décembre - 3

 Au stylo effaçable, sur l'endroit tracez deux lignes à 6 cm du haut des pochons. Posez vos bandes juste sous cette ligne, bien au centre de chaque partie et piquez-les. Repliez ensuite le bas de chaque bande au fer sur 5 mm.

4 décembre - 44 décembre - 5

 Rabattez les bandes vers le haut et piquez le long du bord. Les coulisses pour les rubans sont terminées.

4 décembre - 64 décembre - 7

 Pliez votre pochon endroit contre endroit et piquez le côté et le fond. Surfilez les coutures (ou assemblez à la surjeteuse).

4 décembre - 8

 Toujours au fer, repliez un ourlet étroit sur le haut et piquez-le.

4 décembre - 9

 Vous n'avez plus qu'à couper deux longueurs de fin ruban de satin, plus longues de 10 cm que la circonférence du pochon. Passez-les dans des coulisses et nouez-les de chaque côté. Votre pochon est terminé !

4 décembre - 104 décembre - 11

 Il n'y a plus qu'à confectionner de jolies étiquettes à passer dans le ruban. 
J'ai cousu une douzaine de sacs, mais je n'ai encore reçu quasiment aucune liste au Père-Noël, 
tous les cadeaux ne seront probablement pas emballés en zéro-déchet cette année ! 

4 décembre - 12

Ces jolis tissus viennent de chez Butinette.

Posté par Agdel à 16:54 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2019

Bonheurs de novembre

Une humeur en montagnes russes, ce mois passé : bien reposée et regonflée par de petites vacances, les problèmes d'intendance m'ont vite rappelée à la dure réalité, avec un sentiment de révolte face à la "course à l'armement technologique". Le coup de grâce est arrivé avec deux mails successifs de notre fournisseur d'eau nous avertissant d'une probable fuite. J'ai découvert à cette occasion que nous avions depuis février un compteur connecté et que le crapaud était toujours vivant ! Après avoir passé deux nuits à imaginer le pire (une fuite entre le compteur et la maison avec recherches souterraines à la clé), il s'est avéré que le système d'alerte a des ratés. La situation de Marie m'a aussi donné pas mal d'inquiétudes, mais elle a brillamment terminé le mois avec un entretien (dont elle aura des nouvelles un peu plus tard), le permis obtenu en un temps record et un premier contrat professionnel ! Novembre est toujours fatigant, cette année ne déroge pas à la règle : manque de lumière, manque de sommeil (les réunions tardives se multiplient), trajets rallongés. Mais aussi pas mal de festivités, de spectacles, de sorties : des causes de fatigue réjouissantes ! 

3 décembre - 13 décembre - 2

1/ Un musée très bien conçu, intéressant, riche en documents et objets mais pas trop chargé non plus (Péronne, Historial de la Grande Guerre). 2/ L'objectif jardinage est mené à bien par un duo de choc (Paul, dirigé par Marie) et nous pouvons partir à Rouen l'esprit (presque) tranquille. 3/ Une petite fête d'anniversaire et des retrouvailles bien agréables, malgré le temps qui passe vraiment trop vite. 4/ Après ces petites vacances, je suis contente de reprendre (beaucoup moins de retrouver des problèmes de trains…) 5/ Journée "réunions", qui ouvrent des perspectives enthousiasmantes. 6/ Le réparateur du four est à l'heure, compétent (enfin, je crois) et sympathique (et la résistance défectueuse était à un prix dérisoire — pas le déplacement ni la main-d'œuvre hélas). Y'a plus qu'à s'occuper du lave-linge, maintenant (eh oui, ces choses-là arrivent en série). 7/ Traverser la forêt matin et soir est un enchantement en automne ! 8/ Ouf, j'ai fait mon choix, commandé un nouveau lave-linge qui sera livré demain et le linge sale n'a pas encore débordé de la lingerie. 9/ Une soirée bien agréable, entre les jeux anciens, le mini-bal renaissance, le repas, les animations. 10/ Le diaporama de camp, présenté avec assurance par Aurore et son amie, et la joie de se dire que demain, c'est encore dimanche. 11/ Une joyeuse réunion de retour de camp avec nos compas (il était temps !) 12/ Ma lycéenne qui rentre avec un sourire jusqu'aux oreilles et un 17 en philo. 13/ Préparer, en petit groupe, le jubilé de notre diacre. 14/ L'expérience paie : je me suis épargné le jeu de piste organisé par la SNCF, le train de 16h33 ayant changé 3 fois de quai, j'avais vu venir le coup et j'étais restée tranquillement devant le tableau d'affichage jusqu'au dernier moment, mais d'autres voyageurs ont bien couru et monté-descendu les escaliers. 15/ Une mise en scène poétique d'Othello, dommage que j'aie tant de peine à lutter contre la fatigue. 16/ Notre chanteuse du samedi fait des progrès considérables et nos répétitions sont bien plaisantes, avec de la bonne musique en prime (Monteverdi et Bach). 17/ Une bonne balade pour profiter des magnifiques couleurs automnales (à la recherche de brume que je n'ai pas trouvée). 18/ Une nouvelle accordéoniste nous a rejoints (et elle est toute jeune !) 19/ Le givre et le soleil qui rendent le paysage magique. 20/ Notre petite réunion bisannuelle entre AC compagnons (du moins, ceux qui restent) 21/ Ouf, la mammographie est faite ! 22/ Le tunnel d'or dans lequel je passe matin et soir (hêtres et érables champêtres). 23/ Un spectacle féérique : Ercole amante à l'opéra royal, magnifique musique, magnifique orchestre, chanteurs excellents, costumes et décors exubérants, bons danseurs. J'avais juste envie de lyncher Hercule à la fin (surtout ce 23 novembre) et je me demande comment son assimilation au jeune Louis XIV n'a pas fait scandale à l'époque. 24/ Soleil et douceur, Marie et moi en profitons pour mettre la (presque) dernière main à ce bricolage qui a beaucoup trop duré à notre goût. 25/ Des collègues qui apportent leurs gâteaux au chocolat du week-end à midi, un double pot de départ à 17h et un anniversaire Calibeurdaine : il y a des journées qui sont dangereuses pour la ligne ! 26/ La petite stagiaire de troisième qui apprend vite et son visage qui s'illumine lorsque je lui demande si elle continue les scouts cette année (trop facile : elle avait un bracelet Connecte). Et Marie qui semble avoir pris un peu confiance en elle. 27/ Les magnifiques rayons de soleil (entre les averses de cette journée d'automne : à un moment, j'ai cru que j'avais laissé la lumière allumée dans notre chambre tant cette pièce éclairait le couloir ! 28/ Une proposition d'embauche pour Marie et un petit délai pour y réfléchir. 29/ Et le permis en prime, quelle heureuse semaine ! 30/ Le jubilé de notre diacre (et ami) : une messe très festive et musicale, suivie d'un petit buffet où nous avons revu pas mal d'anciens paroissiens.

 

 

Posté par Agdel à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 décembre 2019

La part du colibri #4

Cette année, nous avons pas mal discuté, avec les filles, du calendrier de l'Avent. Quand les enfants étaient petits, ils n'ont jamais mangé un (mauvais) chocolat chaque jour de décembre. Il y a eu des calendriers tout simples, avec juste une petite fenêtre à ouvrir. Et parfois le même pendant plusieurs années. Ou, chaque jour, un morceau d'un puzzle de 24 pièces. Les années fastes, j'ai pris le temps de prévoir une activité chaque jour (une chanson, une recette, une courte histoire à lire, installer la crèche, acheter le sapin, faire un bricolage). Je me suis même laissée entraîner, avec mon groupe de couturières, à confectionner 24 petits personnages en feutrine à placer sur un tableau-crèche, chacun racontant son histoire.

calendrier2calendrier3

Les années ont passé… et nous avons souhaité renouer avec le calendrier de l'Avent. Nous nous sommes laissées tenter par celui d'une  marque de cosmétiques, découvrant un mini-produit chaque jour. Deux ans plus tard, la plupart des échantillons sont restés intacts. L'an dernier, Aurore et moi avions choisi, à Berlin, un simple sapin de carton rempli de 24 sachets de thés. Et nous n'avons pas trouvé le temps de tous les préparer (entre ses soirées à l'école de musique et mes réunions). Seul celui que j'avais confectionné pour Marie a été  ouvert et apprécié tous les jours.

Vendredi, Aurore est allée participer à la collecte des banques alimentaires, avec son équipe scoute. Et samedi, Marie a déposé quelques tablettes de bon chocolat au milieu des paquets de pâtes ou des conserves basiques habituellement données par les clients du supermarché. Paul a participé avec du lait infantile.

Alors l'idée du calendrier de l'Avent inversé s'est imposée naturellement : pourquoi s'offrir chaque jour du superflu quand tant d'autres manquent du nécessaire ? Et pourquoi ne pas leur donner aussi un peu de superflu, de festif à eux aussi ? Chaque jour, un nouveau produit est déposé dans le carton. Et à la fin du mois (parce que le 24, ça ne sera guère possible), le carton sera remis à une association (probablement Bouche et cœur, puisque nous en sommes proches, tant par nos amis bénévoles que par notre groupe folk qui en est partenaire, ou peut-être une association qui fait des maraudes, je vais me renseigner sur le destinataire le plus approprié). 
Pour le remplir les idées ne manquent pas : produits d'hygiène, denrées alimentaires non-périssables, produits pour bébé, enveloppes et timbres, carnet et stylo, gants, bonnet, écharpes, livres, lampe de poche rechargeable…

2 décembre - 12 décembre - 2

Et ainsi, j'inaugure également ma participation au challenge 7 fois Noël qui vient de débuter.

Source: Externe

 

 

Posté par Agdel à 19:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

01 décembre 2019

Projet 52 de Virginie #48 : journées trop courtes

Les jours sont trop courts : il m'arrive d'avoir besoin de connecter ma dynamo en partant le matin et en rentrant l'après-midi. Ce sera ainsi jusqu'au milieu de janvier et je n'ouvre plus les volets, en cette période. Mais le week-end, les journées sont trop courtes, même sans tenir compte du soleil. Surtout quand le samedi a été rempli d'activités musicales diverses et variées. Avec plein de gens.

Et surtout quand une bonne partie du dimanche se passe, avec ma grande fille, dans ce lieu de perdition :

1 décembre - 1

La fatigue nous a gagnées de bonne heure, ce qui nous a permis de rentrer bien avant la nuit, pour commencer à décorer la maison (pour elle) et enchaîner deux lessives, du repassage, de la réparation de vêtements (pour moi). Et de déballer notre butin : de quoi créer pendant longtemps ! 

Posté par Agdel à 18:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2019

Champagne(s) !

29 novembre - 1

 

Elle n'était pas très confiante après l'examen, l'inspecteur lui avait demandé plusieurs fois d'accélérer. L'appel de l'auto-école a donc été une bonne surprise.

29 novembre - 2

 

Le trajet pour conduire Aurore, en pleine heure de pointe, a été un peu éprouvant. Les autres conducteurs ne sont pas très patients derrière une jeune fille qui conduit une voiture GPL pour la première fois (ça cale beaucoup, même nous, avec nos 23 ans de permis, avions du mal au début)

Et le pluriel du titre ? C'est pour l'autre bonne nouvelle du jour : une embauche, à l'essai de part et d'autre (un peu moins artistique et varié que ce qu'elle recherchait), pour deux semaines.

Quant au frère, il va demander une prime de risque : la purée de carotte, c'est tenace ! (pas un jour sans tache)

29 novembre - 3

Posté par Agdel à 22:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :