attraper le temps qui file…

29 juillet 2021

Une opération délicate

La collègue de Marie cherchait une couturière pour deux petits travaux de retouche, la sienne ayant pris sa retraite. Mercredi, elle m'a apporté deux vêtements pour les deux choses que je déteste le plus : changer la fermeture d'un anorak et raccourcir une robe en voile, deux grands classiques !

Pour l'anorak, elle avait déjà consulté sa mercière, qui lui a annoncé qu'il serait impossible de retouver une fermeture à glissière identique et lui a vendu un curseur de rechange, qu'elle a installé en surplus des deux curseurs présents : pas très esthétique ni pratique, mais cela lui a permis de finir l'hiver, à condition de fermer tout doucement car le curseur "universel" n'était pas exactement de la bonne taille.

28 juillet - 3

Après quelques examens, j'ai posé mon diagnostic : grâce à la seconde fermeture décorative (elle n'ouvre rien), je pouvais récupérer un curseur neuf. Plutôt que de remplacer la fermeture, une lourde intervention qui aurait des séquelles esthétiques, j'allais découdre le haut des deux fermetures pour extraire le curseur sain et tenter de le greffer de l'autre côté. 

28 juillet - 4

Une bonne demi-heure de découd-vite m'a permis de vérifier le bien-fondé du protocole : la greffe de curseur a pris !

28 juillet - 5

J'ai ensuite émis des réserves sur la possibilité de remettre le curseur malade sur la fermeure décorative ; en principe, on insère un curseur sur le côté ouvert de la fermeture, or, comme il s'agit d'une fermeture séparable à double-curseur, cela m'était impossible. J'aurais pu refermer la plaie en laissant un seul curseur, mais j'ai tenté le tout pour le tout : j'ai retiré les trois premières mailles métalliques du haut, à l'aide d'une pince coupante, j'ai remonté au maximum le curseur du bas, puis j'ai inséré le curseur du haut sur le petit bout de ruban libre et j'ai tiré, en plaquant bien les deux curseurs l'un contre l'autre. Et après quelques minutes d'efforts infructueux et de jurons, le miracle a eu lieu : j'ai réussi à les descendre sur quelques centimètres !

28 juillet - 6

Je n'avais plus qu'à refermer le zip grâce au curseur du bas (qui coulisse mal, parce que ce type de mailles accroche et qu'en raison du caractère décoratif de la fermeture, les mailles ne se placent pas bien) et faire des points de suture les plus discrets possibles à la main bien évidemment, sinon je pique à travers la doublure. Et prévenir la propriétaire de ne plus toucher à ce côté du manteau, car le curseur, bien que resserré à l'aide d'une pince, reste défectueux.

Enfin, même opération de l'autre côté. Au passage, j'ai identifié l'une des causes du problème : la doublure a tendance à se prendre dans la fermeture, ce qui oblige à forcer et finit inévitablement par déformer le curseur. Mais j'ai prolongé la durée de vie du manteau à moindre coût (2h d'intervention, pas mal non ?)

28 juillet - 128 juillet - 2

Restait la robe… et bien évidemment, le voile, un tissu fin qui glisse et se déforme, n'a jamais voulu rester dans le pied ourleur ! J'ai fini par employer cette méthode (j'avoue que j'ai passé la vidéo en accéléré : en gros, on coupe à 1,5 cm du bord fini souhaité, on replie 1 cm que l'on pique à 2 mm du bord à grands points, on recoupe à 3 mm de la couture, on replie et on pique l'ourlet définitif). Et j'ai confié les deux vêtements à Marie en me jurant de refuser, une prochaine fois (mais je suis faible…)

Posté par Agdel à 10:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


28 juillet 2021

La mi-temps

Juillet se termine et le rythme a été intense, une fois de plus ! Nous avons heureusement pu reprendre des forces lors de notre semaine dinardaise, qui a débuté dans la grisaille (idéal pour enchaîner les siestes) avant de virer au très beau temps, un peu frais, mais nous en avions besoin aussi, après quelques jours de chaleur orageuse qui nous avait épuisés.

27 juillet - 6

Au programme, donc : plage et baignade

27 juillet - 1

27 juillet - 727 juillet - 8

lecture… (et devoirs de vacances)

27 juillet - 227 juillet - 3

Un peu de musique

27 juillet - 1 (1)

promenades du soir

27 juillet - 427 juillet - 5

et spécialités locales : moules, crêpes, fruits de mer, far, kouign amann…

27 juillet - 2 (1)

La semaine du retour a été un peu rude, j'ai enchaîné les lessives, courses, rangement et réparations de vêtements.

Puis nous sommes repartis samedi de bon matin, toujours au bord de la Manche mais un peu plus au Nord

26 juillet - 126 juillet - 2

 et c'était bon de tous se retrouver !

26 juillet - 3

 

Voyager à 6 dans la voiture avec le violoncelle, sans coffre de toit, ça passe. Dormir à 12 dans l'appartement, non… il a fallu trouver une chambre dans le quartier, mais ça ne manque pas.

 

 

 

 

Posté par Agdel à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 juillet 2021

Défi 52/2021 : Arbre en été

J'avais choisi le cerisier en pensant à l'été, mais décidément, rien n'est gagné d'avance : le gel en pleine floraison, les orages de mai et peut-être aussi la nature qui doit se reposer après deux années de récoltes abondantes, un nid de pigeons ramiers à quelques mètres, qui ont picoré ou jeté au sol les quelques cerises qui avaient tenu, avant même qu'elles ne rougissent.… j'en ai mangé une douzaine, pas complètement mûres. Alors j'ai triché en remontant quelques années en arrière.

25 juillet - 125 juillet - 2

P

Posté par Agdel à 09:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juillet 2021

Défi 52/2021 : Amitié

C'est Anne qui a choisi le thème de ce dimanche. Je me suis bien creusé la tête, parce que nous étions en vacances, loin de la maison, de nos amis et… de ma photothèque !

Mais durant le trajet (long, surtout sur la fin…), j'ai pensé à ce livre, offert par le couple d'amis chez lesquels je dormais tous les mardis soir à Mont-Saint-Aignan, parce que je finissais tard à la fac et que je reprenais tôt le mercredi, pas vraiment le temps de rentrer au Havre. J'avais espoir d'entretenir mon allemand, à l'époque ! Chaque fois que je le vois, je pense à eux et à leur maison toute simple dans laquelle on était si bien.

18 juillet - 1

 

Posté par Agdel à 20:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2021

Défi 52/2021 : fleur bleue

J'aurais pu choisi ma bourrache, mes pervenches (qui ne sont guère généreuses cette année), du myosotis… mais je suis en Bretagne, honneur donc à la fleur reine d'ici, qui consent à rester bleue (pas comme dans mon jardin calcaire)

11 juillet - 1

Posté par Agdel à 13:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


05 juillet 2021

Trousse précieuse

Après la housse d'ordinateur, il me restait à coudre une trousse pour ranger tout le petit matériel indispensable : chargeur, souris, adaptateur… Je suis partie sur le modèle des sacs de voyage maintes fois cousus, en réduisant les dimensions. J'ai coupé toutes les pièces un soir et réservé la couture pour l'atelier de l'Amap, pendant lequel je dois superviser et conseiller mes 2, 3 ou 4 "élèves", il m'est alors très difficile de me concentrer. Cette fois, elles n'étaient que deux et devaient partir de bonne heure, si bien qu'à la fin de l'après-midi, ma trousse était terminée sans un seul recours au découd-vite !

5 juillet - 35 juillet - 4

 

La seule difficulté, en fait, c'est de faire des photos nettes ! Le doré est aussi difficile à photographier que le noir.

 

5 juillet - 15 juillet - 2

Posté par Agdel à 17:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juillet 2021

Défi 52/2021 : Photo livre

Je les ai rassemblés sur la table, il en manque quelques-uns qui sont dans mon bureau. Pas une seule page de ces livres qui ne soit passée sous ma souris et sous mes yeux, pas une note, pas un titre que je n'ai placé dans une page, pas une phrase qui n'ait été relue attentivement. J'ai la chance de pouvoir travailler à l'ancienne, faire de belles mises en page, soigner la typographie, retoucher les illustrations, graver les exemples musicaux et laisser les auteurs corriger jusqu'à la dernière épreuve, dans les limites que j'ai fixées mais que je peux outrepasser si c'est vraiment nécessaire (et si c'est demandé gentiment). Même l'auteur le plus revêche est devenu conciliant, lorsqu'il a passé quelques heures à mon côté, devant l'écran, et vu que mes refus étaient parfaitement justifiés. J'ai eu la joie d'en revoir un bon nombre, un soir de juin 2018, j'ai parfois le bonheur de retravailler avec l'un ou l'autre, la liste des livres à venir se remplit peu à peu, je ne manquerai pas de travail de sitôt. Mais ce qui importe, c'est que ça m'amuse toujours non ?

4 juillet - 1

 

Posté par Agdel à 14:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 juin 2021

Paperasses

La pile d'enveloppes pour les élections… c'est effarant : 5 inscrits sur les listes dans cette maison = 5 séries d'enveloppes (donc 20 cette année) + tous les tracts déposés en double dans la boîte aux lettres. J'aimerais qu'il soit possible de demander un seul envoi de documents électoraux pour toute la famille, je suppose que ce n'est pas possible légalement, mais quel gâchis ! 
(oui, nous sommes tous allés voter et en plus, nous avions des procurations de nos voisins absents)

25 juin - 1

La liste de livres à lire et ficher pendant l'été, ou de manuels à acheter pour la rentrée (l'autre côté est rempli aussi). 1/3 des livres sont épuisés chez les éditeurs, j'en ai trouvé une bonne partie d'occasion, sur plusieurs sites, mais il faudra compléter par des emprunts à la médiathèque. Ceux que j'avais à la maison (les classiques) ne sont, évidemment, pas de la bonne édition, comme à chaque fois. Plusieurs manuels récents et très chers. La facture est conséquente, ne parlons pas du poids des ouvrages à apporter à l'internat en début d'année et à transporter pendant les week-ends…

25 juin - 2

Mais la paperasse qui m'a pesé, cette semaine, c'était les attestations, documents, justificatifs demandés par les agences immobilières pour un dossier de demande de location : bulletins de salaire des futurs locataires et de leurs 3 garants, preuves de mutation, feuilles d'imposition, justificatifs de domicile pour tout le monde… normal (quoique…), mais les copies des livrets de famille ? L'attestation des impôts de rattachement des enfants majeurs (ça n'existe pas) ? L'engagement écrit de caution avant même de connaître le montant du loyer ? Une facture EDF en plus de celle de l'eau ? Et tout cela juste pour constituer un dossier remis aux propriétaires, dont un, peut-être, condescendra à louer son bien à nos jeunes. C'est si difficile de se loger lorsque l'on en a les moyens, j'imagine pas la galère pour les autres !

Posté par Agdel à 09:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juin 2021

Défi 52/2021 : Tradition

C'est le Dinosaure (dont je regrette infiniment l'arrêt de son blog) qui a choisi le thème du jour.

Il y a une tradition à laquelle nous dérogeons rarement : la pizza du samedi soir. Pâte et garniture maison, évidemment ! Cette semaine : coulis de tomate, courgette, bacon, olives, câpres, gruyère et roquette du jardin.

27juin - 1

 

Posté par Agdel à 12:39 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

20 juin 2021

Défi 52/2021 : Paysage

Voyager à vélo : le meilleur moyen, à mon sens, de profiter du paysage ! À pied aussi, mais le paysage varie moins vite…

20 juin - 1

 

 

Posté par Agdel à 12:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :