attraper le temps qui file…

21 janvier 2018

Pour en finir avec Noël…

Au dernier repas de famille (chez ma petite sœur), je voulais apporter quelques calissons. J'ai modifié la recette que j'avais suivie pour des calissons moins sucrés :

- 120g de fruits confits (100g de melon et 20g d'écorce d'orange)
- 200g de poudre d'amandes
- 100g de sucre glace
- 1 CS de confiture d'abricots (plus ou moins, pour humidifier le mélange)
- 3 gouttes d'essence d'amande amère

J'ai tout mis dans la grande cuve de mon robot et mixé jusqu'à ce que le mélange s'amalgame en paquets grumeleux (signe que les amandes ont rendu de l'huile). Pour éviter la surchauffe du moteur, j'ai fractionné l'opération en trois fois, entrecoupées de 15 minutes de repos.

21 janvier - 2

Puis j'ai vidé la pâte sur une feuille de papier silicone, posé de part et d'autre deux planches de 8 mm d'épaisseur, remis une feuille et étalé au rouleau, avant de découper les calissons. Ensuite, on remet la pâte en boule et on recommence jusqu'à épuisement (de la pâte, pas de la cuisinière).

21 janvier - 321 janvier - 4

J'ai réduit le temps de découpe du papier azyme par deux en découpant directement au cutter autour de l'emporte-pièce.

21 janvier - 1

Un léger coup de rouleau pour bien faire adhérer le papier au calisson.

21 janvier - 5

 Et deux jours plus tard, glaçage (1/2 blanc d'œuf battu et suffisamment de sucre glace pour obtenir une texture épaisse)

21 janvier - 6

Comme il me restait des écorces d'oranges confites, j'ai aussi fait des orangettes. Et puis des marrons glacés… ou plutôt des brisures : le premier jour, on cuit les marrons, prépare un sirop (150 ml d'eau, 150g de sucre, 1/2 gousse de vanille), laisse frémir 2 minutes les marrons dans le sirop, avant de laisser la casserole intacte jusqu'au lendemain. Chaque jour, on égoutte les marrons, on fait bouillir le sirop 2 minutes, puis on ajoute les marrons, on laisse frémir 2 minutes, et ainsi de suite pendant 5 jours. Enfin, on égoutte les marrons sur une grille et on les sèche au four à 45 °C pendant une bonne heure. Mais au fur et à mesure, mes marrons se sont brisés, j'en ai obtenu à peine un quart entiers !

21 janvier - 7

Enfin, j'ai préparé quelques mendiants, dans des moules à mini-tartelettes, pour un résultat bien régulier (deux méthodes possibles : faire fondre le chocolat à la casserole, puis le verser dans les alvéoles, ou bien mettre directement de petits morceaux dans le moule et enfourner à basse température — il faudra le mélanger avec un cure-dents pour qu'il s'étale bien)

21 janvier - 8

J'avait tout juste de quoi remplir mes boîtes (de récupération) !

21 janvier - 9

Posté par Agdel à 22:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 janvier 2018

Deux petits coupons…

Au Stoffenspektakel, il y a un stand de tissus irrésistible : des coupons de 50 cm tous plus beaux les uns que les autres, en coton de très belle qualité (et des enduits, de l'éponge, du jersey…). J'en ai souvent acheté pour mes plaids bébé, mais lorsque j'ai découvert en mars dernier qu'il ne fallait que 50 cm pour couper un caleçon (pourquoi ai-je toujours pensé qu'il fallait 60 cm ?), je me suis promis de faire provision de jolis motifs en coton tout doux. En voici deux terminés, à force de coudre ce modèle j'arrive à tout boucler en moins de 2h, même si les finitions de la patte de boutonnage ne sont pas encore parfaites à tous les coups (ça se joue à deux millimètres).

19 janvier - 1

19 janvier - 219 janvier - 3

 

Pour le beige, j'ai utilisé les deux jolis boutons de rechange fournis avec un vêtement de bébé, autant dire qu'ils étaient depuis longtemps dans mon tiroir !

 

19 janvier - 419 janvier - 5

Et bonne surprise : ils ne se froissent presque pas au lavage ! 

 

 

Posté par Agdel à 07:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2018

Le tour du monde des soupes #1

Après deux ans de mercredi asiatiques,  je commençais à me lasser de chercher de nouvelles recettes. L'expérience Kitcher Trotter a tourné court (après le décevant colis États-Unis et le réjouissant colis Chypre, l'entreprise a fait faillite, mais de façon insidieuse, continuant à nous envoyer des mails ou répondre au téléphone que le colis en retard allait arriver très vite, de sorte que nous avons payé deux autres kits que nous n'avons jamais reçus, sans aucun espoir de dédommagement). Mais ces recettes et ces ingrédients,je pouvais les trouver moi-même avec un peu d'effort ! C'est ainsi qu'est venue l'idée d'un tour du monde gustatif, avec des thèmes de saison. Et pour janvier et février, la météo m'a suggéré les soupes. J'avais déjà noté quelques pistes, mais en tapant "soupes autour du monde", je suis tombée sur une mine d'or, le blog 196 flavors. Adieu le potage pékinois ou la soupe miso, nous partons pour des destinations plus secrètes !

Premier voyage : La Birmanie (plus précisément le Myanmar) avec le Mohinga, une soupe de poisson. Même les filles (peu amatrices de poisson) ont trouvé que c'était délicieux. J'ai remplacé le tilapia par du colin, pour le reste j'avais tout les ingrédients : ma voisine m'avait laissé des tiges de citronnelle congelées, j'ai toujours de la farine de riz et de pois-chiches dans mes placards et nous avions justement de la coriandre dans notre panier de l'Amap (au dernier moment, Marie a dû sauter sur son vélo pour nous réapprovisionner en Nuoc Mam, cette recette en utilise beaucoup). J'ai mis un oignon de plus et une gousse d'ail en moins, un peu moins de gingembre également.

17 janvier - 1

En revanche, nous n'avons pas trouvé (sur notre radio internet) de musique birmane pour accompagner le repas… il faudra anticiper un peu plus, pour les prochaines semaines.

 

 

Posté par Agdel à 22:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2018

mini-vacances

La montagne, c'était possible cette année… mais nos amis n'y allaient pas et comme la neige n'est jamais garantie à cette période… (pas de chance, cette année toutes les pistes de fond sont ouvertes !). Nous avons donc cherché une grande ville que nous n'avions pas encore visité : Bordeaux.

Nous avons loué une charmante petite maison, toute neuve et joliment aménagée.

11 janvier111 janvier2

11 janvier311 janvier4

À notre disposition, nous avions thé et café, fruits ainsi tous les guides ou plans nécessaires. Après avoir déposé nos bagages, nous sommes partis vers le Pont de Pierre et le centre-ville historique.

11 janvier 111 janvier 2

Et puis, les deux jours suivants, nous avons marché, marché, marché…

12 janvier0111 janvier 1

monté les 232 marches de la tour Pey-Berland

12 janvier0212 janvier03

mangé quelques canelés

12 janvier09

nous nous sommes perdus (volontairement) dans de petites rues

12 janvier10

Marie s'est entraînée aux croquis

12 janvier08

(Celui-là a bien raté son stationnement !)

12 janvier13

 

nous avons pris le temps de voir les détails

12 janvier0412 janvier07

12 janvier1112 janvier12

cherché à savoir quel était vraiment le nom de cette place…

12 janvier05

 

flâné aussi dans les rues commerçantes et fait quelques achats (notamment dans une épicerie japonaise)

12 janvier06

au Musée d'Aquitaine, où notre spécialiste de l'Antiquité s'est régalée, j'ai trouvé des boutons et des ciseaux de l'âge du fer

12 janvier1412 janvier15

 

et des aiguilles et dés à coudre gallo-romains

12 janvier16

seule déception : les parcs et jardins étaient fermés, entre Carmen et Éléanror (mais où est passée la tempête en D ?), mais les serres du jardin botanique présentaient une exposition fort intéressante (Paysâges)

Au retour, nous avons testé le régulateur de vitesse, ou comment conduire dans les pieds (c'est un peu surprenant au début de sentir la voiture accélérer toute seule !)

Ces quatre jours nous ont fait du bien, le fait de rentrer un vendredi soir également, car les deux mois à venir seront intenses pour tout le monde ! 

 

Posté par Agdel à 12:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2018

10 du 10 : en tous sens

C'est le thème proposé par J'habite à Waterford pour ce mois de janvier : 

Je bouge beaucoup en ce moment, ce qui ne me facilite pas la tâche... 
d'où cette idée de tous les sens, à prendre au litéral et au figuré ! 

Je cours, je cours, je vous retrouve bientôt ! 

J'ai donc pris ce thème à ma façon : les cinq sens

L'ouïe, avec le craquement des noix, nos voisins les plus proches ont un noyer, planté juste à coté du mur de notre allée. Les cerneaux iront dans le pain au seigle, les coquilles ce soir dans la cheminée.

10 janvier01

L'odorat avec l'une des meilleures odeurs pour moi : celle du pain qui cuit.

10 janvier02

Odorat toujours, mais avec une odeur nettement moins agréable ! Le réservoir était vide.

10 janvier03

La vue et le toucher : j'ai beaucoup de mal à acheter un tissu sur internet, je dois voir de mes yeux si la couleur est bien celle que je cherche et apprécier la tenue, la souplesse et le tomber du tissu en le palpant  (je n'ai pas trouvé)

10 janvier04

L'ouïe avec une échographie cardiaque, les sons variés des systoles-diastoles qui pourraient servir de boîte à rythme… je me laissais bercer quand La Marche de Radetsky m'a fait sursauter (le téléphone du cardiologue). Tout va bien, rendez-vous dans 4-5 ans.

10 janvier07

La vue et l'ouïe : pour fêter cette bonne nouvelle, je fais un petit tour au marché tout proche (et puis j'ai eu tellement de mal à me garer que je dois profiter de l'occasion). Partout, ça crie "2 euros, 2 euros, 2 euros" ; mes vendeurs de tissus préférés ne sont pas là, je m'apprête à repartir quand je vois un superbe satin de coton rouge et des fermetures invisibles que je ne peux pas ignorer !

10 janvier05

La vue d'un peu de ciel bleu, si rare ces temps-ci, et mon étonnement devant les changements de ce quartier (terrains vagues il y a un an), j'ai même repéré une épicerie roumaine !

10 janvier06

Et pour terminer cette journée, le goût (et la vue car j'ai soigné la présentation)

Tartelettes fines aux St Jacques, topinambours et noisette

10 janvier08

Saumon basse température, fenouil et brocolis

10 janvier09

Je suis partie de cette recette, sans la chantilly, en ajoutant du mélange cinq parfums au sel et sucre (Sécotine, si tu passes par là, avec le Gewurtz pas trop sucré, c'était parfait !)

Tartelette au citron (pas très présentables car j'ai voulu finir la pâte feuilletée et elle a trop gonflé à la cuisson), mousse au praliné, crumble aux poires sarrazin-noisette

10 janvier10

 

Posté par Agdel à 22:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


09 janvier 2018

Trousse nocturne

Pour la si jolie Sélène… je n'ai jamais vu un bébé aussi calme, elle est passée dans tous les bras de l'étage pendant la pause-café (longue, ce matin, la pause-café) sans se réveiller un instant ! Clin d'œil à son prénom, j'ai brodé la lune et les étoiles, trouvé une nouvelle phrase et choisi un bleu-vert étoilé, car sa maman n'aime pas trop l'avalanche de rose liée à l'arrivée d'une petite fille.

9 janvier - 1

Ma brodeuse, après un nettoyage soigneux (un tout petit bout de fil coincé quelque part la faisait grincer horriblement) a travaillé à la perfection.

9 janvier - 2

 Et pour faire de beaux rêves, un petit mobile à accrocher au-dessus de son lit.

9 janvier - 3

Bienvenue au monde, petite Sélène ! 

 

Posté par Agdel à 19:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

04 janvier 2018

Couture 2018, c'est parti !

Avec une petite jupe pour Marie. Elle a été bien patiente car nous avons acheté ce tissu en même temps que le jersey de la statue ! Pourtant, le modèle était tout simple : six pans en trapèze et une ceinture.

3 janvier - 4

J'ai soigné la pose de la fermeture invisible, tant sur l'endroit que sur l'envers

3 janvier - 13 janvier - 2

 

et pour l'ourlet, j'ai utilisé mon nouveau pied ourleur, avec quelques difficultés cependant pour passer les coutures.

3 janvier - 5 il manque un petit coup de fer pour que ce soit parfait

3 janvier - 3 

Posté par Agdel à 19:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

02 janvier 2018

Dans la hotte en 2017 #7

Il y avait, pour deux jeunes filles, des disques à démaquiller réutilisables. Cette fois, j'ai fait une face coton imprimé, une face éponge.

2 janvier - 1

 

Offertes dans leurs petites corbeilles, avec un filet de lavage et de l'eau micellaire.

2 janvier - 2

Les demoiselles étant scouts et particulièrement soucieuses de l'environnement, elles ont bien apprécié leur cadeau !

 

Posté par Agdel à 18:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 janvier 2018

Bonne année !

Le passage vers 2018 s'est fait en bonne compagnie. Avec nos amis, nous avions décidé, pour une fois, de jouer les touristes à Paris. Surtout, pas de menu spécial Saint-Sylvestre ! C'est donc au restaurant coréen que nous nous sommes retrouvés, dans une toute petite salle en sous-sol, pour déguster quelques entrées (velouté de patate douce et sésame noir ?, raviolis grillés, galettes de haricot mungo), japchae, bibimbap et desserts au thé vert.

1 janvier - 21 janvier - 3

1 janvier - 41 janvier - 5

1 janvier - 61 janvier - 7

Puis nous avons gagné tranquillement les Champs-Élysées, appréciant l'absence de voitures, la foule pas trop dense, la joie évidente de tous ces jeunes étrangers à se trouver là. Le spectacle… une projection d'images dont nous ne voyions pas grand-chose (merci à ceux qui portent leurs jeunes enfants sur leurs épaules), un feu d'artifice de 5 minutes sans originalité. Mais nous étions bien entourés, il ne pleuvait pas, nous n'avions pas froid. Ensuite, ça s'est compliqué : nous avons gagné une station de métro, sur la foi des informations diffusées dans la journée par le Stif. Nous avons attendu patiemment que la foule devant nous descende dans la station, avant de comprendre au bout de 20 minutes qu'elle était fermée et que nous n'avancions que parce que les personnes les plus avancées repartaient sur les côtés ! Nous avons marché, gagné une autre ligne, trouvé une autre entrée fermée, puis une autre avec tellement de monde que nous avons renoncé (j'ai vu plus tard que la ligne était à l'arrêt en raison de personnes sur les voies). Nous avons traversé la Seine pour prendre le RER et découvert une station fermée pour travaux ! 

1 janvier - 81 janvier - 9

…puis, à Invalides, appris qu'il nous fallait attendre 2h pour le prochain RER (il était prévu un train toutes les 30 minutes), la correspondance avec le métro était fermée, nous sommes ressortis, avons gagné une autre entrée, attendu le métro qui était bondé (un métro toutes les 10 minutes un tel soir, est-ce vraiment raisonnable ?). C'est donc bien fatigués que nous sommes arrivés chez nous, après un trajet en train sans problème, heureusement. Voilà, c'était une expérience à tenter, je ne pense pas recommencer ! 

1 janvier - 101 janvier - 111 janvier - 12

Et ce matin, Paul et Marie, raccompagnés par leurs hôtes respectifs, sont arrivés à temps pour le traditionnel brunch, sur fond de concert du Nouvel An à Vienne.

1 janvier - 1

 

 

Je vous souhaite une très belle année 2018, pleine de projets, de douceur, d'amitié, de bonheurs !

Posté par Agdel à 19:01 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2017

Bonheurs de décembre

Un mois de décembre sous le signe de la course après le temps (comme d'habitude, direz-vous) et d'une grande fatigue. Je me demande si le nouveau lévothyrox n'y est pas pour quelque chose…

16 décembre - 2

1/ Une soirée au théâtre en tête-à-tête avec ma lycéenne, théâtre aux trois quarts vide, du jamais vu. Anne Alvaro dans le rôle-titre, une mise en scène… décoiffante. Nous avons passé une excellente soirée (malgré ma fatigue écrasante) et la discussion qui a suivi, sur le trajet du retour, fut fort enrichissante : aucun doute, elle fera L ! 2/ Départ bien avant le lever du jour, direction Reims, un Stoffenspektakel un peu décevant côté choix de tissus, mais toujours au top coté retrouvailles et papotage. 3/ Une bonne journée de couture, j'avance. 4/ La répétition a été rondement menée (mais que nous finissons tard !) 5/ De nouvelles rencontres, des gens motivés, impliqués, enthousiastes (chez les scouts)… mais encore une fois, nous rentrons beaucoup trop tard. 6/ Je croise le livreur colissimo en voiture, il me fait de grands signes et me remet un colis. Je réalise alors qu'il nous connaît mieux que le facteur (qui change tous les deux ans)… la prochaine fois, c'est à lui que je donnerai des étrennes ! 7/ C'était dur de ressortir sous la pluie glacée, alors que je commençais tout juste à me réchauffer, mais j'avais concert ! Et nous avons joué plutôt bien cette fois ; certes pour un public… rare (je ne compte pas la table de 15 personnes qui parlaient très fort et n'étaient visiblement pas venus pour nous), mais c'était un bon moment (et au chaud). 8/ Kiné, don du sang, petites courses récupérées par Paul et soirée raclette ! 9/ La pluie nous a oubliés, c'est tellement plus agréable ! Prépa pour Marie (la pauvre, dessiner pendant des heures dans le froid demande de la motivation), anniversaire pour Aurore, révisions des partiels pour Paul. 10/ Et voilà le début de la tempête, un temps idéal pour rester enfermé : ça tombe bien, c'est le bal du téléthon. 11/ Heureusement qu'il y a le challenge "cinq fois Noël" pour me motiver : j'ai installé le sapin ! 12/ Je l'ai enfin envoyé, ce livre dont j'ai commencé la mise en pages en 2010 ! (ce qui ne m'a pas empêchée de découvrir, juste ce matin, une erreur de titre, plus c'est gros, plus ça passe…) 13/ Nous fêtons notre lumière. 14/ Les professeurs n'ont fait que des compliments (sauf celle de physique, qui ne connait pas ma fille — je sais qu'elle est discrète, mais à ce point ?) 15/ C'était vraiment chouette, ce repas de Noël au boulot, sans discours interminable du directeur (nous n'avons plus de directeur depuis 6 mois), avec les participations culinaires de chacun et la distribution de cadeaux au dessert, anonyme ou pas. 16/ Une journée musicale qui s'achève par un récital du chef de cet ensemble. 17/ Une journée intense où nous avons animé la messe du matin avec un groupe de scouts (sages et attentifs), suivie d'une virée au centre commercial, récupérant au passage Aurore qui aidait pour la messe à l'hôpital gérontologique régional, repas, nouveau départ d'Aurore pour la maison de retraite, enfin une petite célébration de clôture de la journée des Lumières de Bethléem. 18/ Ma petite stagiaire de troisième n'a pas le temps de s'ennuyer : entre deux visites des lieux ou explications historiques, je lui ai appris à saisir de la musique, corriger un texte (orthographe et typographie) et créer des feuilles de style. 19/ Notre nouveau directeur est venu se présenter, il a l'air fort sympathique et compétent. 20/ C'est réconfortant de voir qu'on peut compter sur ses voisins dans un coup dur. 21/ … et sur la compassion de ma généraliste. 22/ Dernière couture terminée, cadeaux emballés, je commence à souffler un peu. 23/ Dernier gros stress avant Noël : 1h pour faire 20 km sur l'autoroute, mais ensuite, ça a bien roulé, nous avons pu écouter tranquillement nos émissions ou musiques préférées, les retrouvailles à l'arrivée, un bon diner, les vacances ! 24/ Une nuit de 10 heures ! Pendant que les garçons couraient, les filles sont allées au musée, les cousins sont heureux de passer du temps ensemble. 25/ Une douce et chaleureuse journée, nous avons bien mangé, les enfants ont été particulièrement mignons, les deux plus petits sont d'une placidité incroyable (ils ont un peu pleuré quand même, ouf, ce sont de vrais bébés !) 26/ Un bon bol d'air le matin et un cinéma l'après-midi (Le Crime de l'Orient-express) où nous représentions un bon tiers du public. 27/ Après la traditionnelle rencontre avec nos amis, il faut repartir… mais la route a été bonne (à condition de se cramponner au volant à cause des rafales de vent) et notre maison bien chauffée nous attendait. 28/ Après le rangement/ménage de rigueur, la visite d'une toute petite fille (10 jours), accompagnée de sa maman et de sa grande sœur, une commande de sushis, une soirée cinéma (Santa et Cie, deux films en quelques jours, un record !) 29/ La lingerie a retrouvé un meilleur aspect, j'ai préparé une série de broderies, rangé les papiers, emprunté des films à la médiathèque et même trouvé le temps de faire un gâteau. 30/ Un thé particulièrement délicieux (oolong châtaigne). 31/ Qui aurait dit que j'irais faire du dépannage informatique chez un ami ? (le fait que l'ami ait 80 ans ne doit pas relativiser ce grand événement !)

 

Posté par Agdel à 19:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :