Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
attraper le temps qui file…
Newsletter
Albums Photos
21 avril 2024

52/2024 : mauvais

Après le bon, Virginie nous demande d'illustrer le mauvais. Je pourrais parler du temps, puisque le printemps nous a faire croire à sa venue, avec 3 très belles journées, avant un retour brutal du froid et de la pluie. Je sais bien qu'en avril, je ne dois pas me découvrir d'un fil, mais là ce sont les saint de glace avant l'heure !

Alors, qu'il y a-t-il eu de mauvais cette semaine, entre les petits bonheurs du jour ?

Une mauvaise surprise : après avoir constaté qu'un rongeur avait grignoté le coin du sac de graines dans le garage, je l'avais placé dans un sac plastique solide et j'avais soigneusement balayé. Quelle ne fut pas ma déconvenue d'apercevoir, jeudi soir, plein de graines au sol ! Et pas mal de crottes, aussi. J'ai passé une heure à transvaser toute la nourriture des poules dans des bocaux en verre, j'ai laissé quelques graines dans une coupelle et je guette le retour du voleur, dans ce cas, j'achète un piège, non mais ! 

Une mauvaise prévision quant à notre future récolte de mirabelles : l'arbre a abondamment fleuri, mais cette semaine-là, la pluie n'a cessé que pour laisser la place à la grêle, si bien qu'aucune abeille n'avait l'idée de se risquer dehors, presque toutes les fleurs sont tombées, à peine y a-t-il quelques mini-prunes sur la branche la plus ensoleillée.

Les mauvaises herbes sont revenues en force au jardin, j'ai arraché un buisson entier d'orties (qui m'ont bien brûlé les mains malgré les gants de jardinage), ms je vais en tirer parti : une fois séchées, je les mixe avec des coquilles d'œufs et je trouverai bien un moyen de les faire ingurgiter à Bertille, qui manque de minéraux et pond des œufs fragiles et poreux. 

Et dans le quartier, ce sont des plantes invasives qui colonisent le moindre espace : ailantes glanduleux, rumex et renouées du Japon. Zéro désherbage, pour préserver la biodiversité, c'est une bonne idée, mais là, c'est justement la diversité qui est compromise… Je surveille attentivement mon petit jardin, à l'affut de la moindre pousse indésirable.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
B
Oui oui que le weekend ! Les œufs, la nourriture je ne sais pas, le nettoyage jamais fait, vu l'odeur je ne sais pas si les volailles sont à l'aise. Un groupe de voisins a fait un signalement à la spa l'été dernier mai ...????<br /> 3 poules un coq et deux oies....
Répondre
B
C'est vrai que les volailles attirent les rongeurs !!! Biodiversité ?<br /> Chez nous , c'est le poulailler des voisins qui attire les rats au point que la mairie a dû intervenir , d'autant plus que les voisins en question ne sont présents que le weekend .....
Répondre
A
Les volailles, je ne sais pas, mais les graines oui ! <br /> Que le week-end ? Mais qui s'occupe des poules le reste du temps ? Il faut quand même veiller à ce qu'elles aient de l'eau et de la nourriture, récupérer les œufs, nettoyer…
C
j'ai eu moi aussi une petite bête qui mangeait mes noisettes et mes légumes , je n'ai jamais pu la voir , j'ai mis mes légumes et mes noisettes à l'abri et plus de nouvelles! <br /> pour les orties tu peux en mettre dans le trou de plantation des tomates mais attention avant qu'elles ne soient en fleurs ou en faire du purin très bon pour le jardin . <br /> par contre c'est vrai que certaines plantes invasives mériteraient un désherbage chimique sinon on aura plus de plantes locales.<br /> bon dimanche frigorifique chez nous.
Répondre
A
On le voit et il est très mignon, un petit rat des champs marron. Peut-être sont-ils plusieurs d'ailleurs, je n'ai pas trop le temps de noter les détails car il court vite. Tant qu'il restait dans le jardin, je le laissais, mais s'il entre dans la maison, ça ne va plus ! <br /> J'ai acheté un piège pour le capturer (et le relâcher loin) mais il a déclenché le système avant même d'entrer hier et depuis, il se méfie, malgré la croûte de comté qui doit être très tentante.<br />
attraper le temps qui file…
Publicité
Archives
Publicité