28 février 2011

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?

L'éternelle question…

Ce soir, j'avais :
- trop d'oignons (achetés pour une pissaladière, mais ça fait deux semaines que j'oublie d'acheter des anchois !)
- un reste de lentilles
- pas d'idée
- une envie de soupe (le froid est revenu, la pluie aussi)

Donc, pour éviter le refrain "Oh, non, pas de la soupe", je fais dans le dépaysement :

Soupe à l'indienne

4 carottes moyennes
3 oignons moyens
1/3 de boîte de lentilles
100 ml de lait de coco
1 cuil à café de pâte de curry
1 cuil à coupe de coulis de tomates

Cuire les carottes et oignons, ajouter les lentilles au dernier moment pour les réchauffer, mixer le tout avec le lait de coco et le coulis, rectifier l'assaisonnement (cumin, curry, cardamome en poudre, curcuma pour la couleur, sel)

 cuisineServir dans de jolis bols avec un peu de coriandre hachée

Ensuite, une salade de crudités (chou rouge, concombre, mâche, endive) et un bout de fromage (sans pain, il est en cours de fabrication…) et au lit !

Posté par Agdel à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 février 2011

Week-end pluvieux = week-end coutureux

Hum, pardon pour le néologisme !

Des envies de printemps me sont venues, après avoir entendu le bruit de la pluie quinze jours de suite… Un tee-shirt marin et fleuri, donc, dans un beau jersey du Stoffenspektakel. J'aurais pu le coudre en un rien de temps, si ma surjeteuse n'avait pas fait des siennes. Les heureuse détentrices d'une Toyota me comprendront : j'ai dû l'enfiler 4 fois de suite avant d'obtenir une chaînette convenable, parfois je ne comprends pas ses caprices !

27_f_v5

Ensuite, je me suis définitivement fâchée avec l'engin quand j'ai piqué sur l'attache métallique de la fermeture-éclair 27_f_v1

J'ai dû sortir le grand jeu pour l'amadouer : et que je te passe un coup de bombe d'air, et que je te change tes aiguilles, et que je te réenfile en entier…

Bon, j'ai pu terminer la pochette à portable de mon Fiston (vu qu'il avait perdu l'autre, grrrr…)

27_f_v8

Et puis honorer une commande ma fille : elle m'a harcelée toutes les vacances pour savoir quand j'allais m'y mettre, impossible d'y couper, il la lui fallait pour demain matin, absolument !

27_f_v2Ouf, cahier des charges respecté, je suis la meilleure maman du monde et elle aura la plus belle pochette du collège !

Une poche intérieure, une poche extérieure (côté envers pour plus de sécurité) pour mettre son pass navigo, tissu Ikea.

27_f_v3

 

27_f_v4

Et ce n'est pas tout !

Pour le projet cirque, ma dernière création : une tunique en polaire, taille 18 mois-2 ans, pour une future gymnaste ou une petite équilibriste en herbe (dans le style de ma plus jeune nièce, par exemple, qui à 2 ans mangeait du nutella au couteau, debout sur la table de cuisine…)

27_f_v627_f_v7

Polaire du Stoffenspektakel, broderie Bunnycup.

Posté par Agdel à 19:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 février 2011

Un coup de pouce

pour une grande action, qui dure d'année en année. Le nombre de bénéficiaires augmente sans cesse, hélas !

En général, je soutiens plutôt notre association locale (là aussi, le nombre de familles aidées est en constante augmentation), mais je me dois aussi de relayer ce message national.

Restos1restos_2

 

Sinon, question couture, j'ai passé une heure à me battre avec ma surjeteuse (elle n'était pas d'humeur à coudre en bleu marine aujourd'hui) donc j'espère finir mon tee-shirt…

 

Posté par Agdel à 19:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2011

Petit cours de géométrie…

… pour faire du biais sans chutes.

À la base, je suivais la méthode du biais continu que l'on trouve ici ou .
Mais rien à faire, je n'arrive pas à avoir une ligne parfaitement continue : je me décale légèrement lors de la deuxième couture et je suis souvent obligée de rectifier lors de la coupe, ce qui me donne un bais de largeur inégale.
J'ai donc adopté la première partie de la méthode, et pour la suite, j'assemble mon bais de façon traditionnelle. C'est, je trouve, la méthode la plus rapide pour faire du biais sans perdre de tissu.

Prenons le cas le plus confortable : j'ai un grand coupon et ce n'est pas du liberty, ou bien j'ai une chute de tissu dont je ferais bien du biais sans utilisation prévue, donc je me soucie peu d'en obtenir 1, 2 ou 3 mètres.

Admettons que j'ai besoin d'un mètre de biais de 2 cm, soit 4 cm déplié. Il va me falloir 0,04 m2 de tissu, donc un carré de 20 cm de côté.

tuto_biais01tuto_biais02tuto_biais03

 

Je coupe ce carré dans la diagonale, et je place les triangles obtenus bout à bout. Je les assemble par une piqûre à petits points (il faut que ce soit solide on va couper dans cette couture)

tuto_biais05

tuto_biais07

Je trace maintenant des bandes de 4 cm de large, et c'est là qu'apparaît le problème : la dernière bande ne fait que 2 cm, ce sera donc un morceau perdu et le biais final ne fera que 85 cm !

Imaginez qu'il s'agit d'un tissu précieux : du liberty, votre coupon préféré dont il ne reste que trop peu, ou un coupon lambda mais pile de la bonne couleur et vous savez que vous n'en retrouverez pas (ou tout simplement, comme moi, vous vivez dans un désert tissuresque et le moindre achat s'apparente à une expédition : journée de congé, billets de train, pique-nique…)

Il faut absolument éviter ça !

Bon, c'est là qu'on en arrive à Pythagore et équation du deuxième degré, partez si vous voulez… moi, de toutes façons, avec un fils en 3e et une fille en 5e, je suis en plein dedans !

En plus de la surface S, du côté du carré L, on va prendre en compte la hauteur du trapèze obtenu H (c'est un joli nom, pour une hauteur, non ?)

tuto_biais08

Cette hauteur doit absolument être un multiple de 4, donc !

 Selon le théorème de Pythagore "Dans un triangle rectangle, la somme des carrés des côtés adjacents à l'angle droit est égale au carré de l'hypothénuse", on a donc

calcul1

Si on veut calculer la hauteur H qu'on obtiendra avec un carré de côté , on emploira la formlule suivante :

 calcul2

Dans le cas présent : calcul3

14 cm environ, donc 3 bandes de 4 et une chute de 2 cm

Il serait préférable d'obtenir une hauteur H de 16 cm

calcul4  avec H=16, cela donne  calcul5

Il aurait fallu couper un carré de 23,5 cm de côté (car il faut aussi prévoir une marge de couture)

Je récapitule la méthode :

- je calcule la surface minimale : longueur biais x largeur biais

- j'en déduis le côté du carré : racine carrée de la surface

- j'en déduis la hauteur du trapèze obtenu : racine carrée (côté au carré divisé par 2)

- je vérifie que c'est un multiple de ma largeur de biais, sinon je cherche la hauteur minimale nécessaire

- je recalcule le nouveau côté

 

Courage, relisez ça calmement, c'est bientôt le week-end !


Et sur du vrai tissu, ça donne quoi ?

        Les deux demi-carrés épinglés ensemble                 

P1030890

Après assemblage, on ouvre la couture au fer

P1030891

Je trace les lignes de coupe à 4 cm de distance (là, il ne faut
surtout pas appuyer, sinon le tissu se déforme et les lignes
ne sont pas droites !)

P1030893 

Toutes les lignes sont tracées, il me reste un petit bout
d'un cm car j'avais pris une marge de sécurité

P1030894

 Toutes les bandes sont découpées, on les assemble
 bout à bout ainsi (je me suis
compliqué la tâche en              
essayant de raccorder les motifs pour rendre la couture
la moins visible possible)                               

P1030895  

Et voilà, je suis assez fière de mon coup, on ne voit que
quelques coutures ! Plus de
5 mètres de biais qui fait mal aux yeux…

P1030898

P1030899

Un passage dans la machine magique, un second passage sous le fer pour replier en deux et voilà un beau rouleau que je place dans mon "distributeur automatique de biais"

 Bravo pour avoir lu jusqu'à la fin ! Demain, promis, retour de la couture !

Posté par Agdel à 17:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

24 février 2011

Un concours pour un anniversaire…

celui du blog de Mavada

Mavada

Ça fait un an qu'elle s'est initiée à la machine à coudre, mais elle a dû être couturière dans une vie antérieure, vu la rapidité de son apprentissage ! Elle a un véritable talent pour associer les tissus, les coloris, c'est une dessinatrice hors pair et elle fourmille d'idées (bref, j'en serais presque jalouse).

Elle nous promet pour bientôt l'ouverture d'une boutiquette qui devrait faire un tabac.

Alors, évidemment, je participe au concours qu'elle organise, en espérant gagner un petit objet, par exemple un porte-cartes ou un bracelet en liberty…

Posté par Agdel à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


23 février 2011

Edition du soir

On a voulu tester une nouvelle recette, spéciale presse à biscuits : on aurait dû éviter !

Une pâte hyper collante, quasiment impossible à déposer sur la plaque, donc un rendu moyen

23_f_v_4  mais pas de doute, c'est amusant à faire, plus propre que d'étaler et découper à l'emporte-pièces, l'appareil ne fuit pas et se nettoie en un rien de temps (pour peu qu'on ait conservé son goupillon à biberons…) À refaire, donc, avec la recette maintes fois validée !

Question bricolage, franc succès aussi, mon grand m'a même découpé une étagère sur-mesure dans une chute de notre ancienne cuisine, à la scie sauteuse, tout seul, sans aide, et il a rangé et nettoyé !

Donc, à la place d'un infâme entassement de sacs plastiques, j'ai un beau coin tout propre

23_f_v_2 23_f_v_3

et à côté mon bricolage d'hier (je sais, je sais, la barre n'est pas de niveau, mais j'ai fait avec les accroche tringles que j'ai trouvés…).

Posté par Agdel à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Un peu de pâtisserie pour changer

Depuis que j'ai lu cet article qui m'a bien fait rire, j'avais envie de tester la presse à biscuits. Les sablés, c'est sympa, mais étaler et découper à l'emporte-pièces, ça demande pas mal de temps…

Alors ce matin, quand j'ai vu cette presse en promo, hop, hop ! j'ai fait un stock de beurre.

Bon, la journée a été chargée, j'ai acheté un nouveau meuble chez le suédois pour combler un vide dans mon atelier, Fiston est en train de me le monter (c'est l'avantage de l'ado : il adore le bricolage un peu sérieux – mais je me suis un peu énervée en voyant que le fond était à l'envers et qu'il voulait le laisser tel quel …), les filles font un peu de rangement, puis je les envoie en cuisine avec la recette de biscuits de ma Mamie… et j'aurai 10 minutes de tranquillité (si j'échappe aux "Maman, il y a 103g de sucre au lieu de 100g ! Maman, comment j'enlève cette vis ? Maman, y plus de place sur la plaque, je fais comment ?")

Ah, les joies de la maternité…

23_f_v_1

Posté par Agdel à 17:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 février 2011

Du nouveau pour le cirque !

En principe, j'ai 3 créations en tête, reste à savoir si j'aurai le temps d'aller au bout avant le 10 mars.
Pour cette fois, voici une banderole pour décorer une chambre d'enfant, brodée à son prénom (ce qui implique une finition de dernière minute en fonction du destinataire).
Avec 6 lettres, on arrive à une longueur de 1m35 pour 18 cm de haut (1m20 pour 5 lettres, 1m50 pour 7…)

banderole_pr_nom

Posté par Agdel à 13:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 février 2011

Vacances culturelles, suite !

De retour dans le Nord (enfin, le nord par rapport au sud…), les vacances ne sont pas finies.
Nous en profitons pour une petite visite réclamée par les enfants (si, si, je leur en avais parlé et ça leur a fait envie).
Allez-y si vous en avez l'occasion, l'exposition est prolongée jusqu'au 3 avril !
Compter 1h30 de visite pour l'exposition (ou plus, il y a tant à voir…), une heure de plus pour le château (c'est le même billet)
En plus, c'est la période creuse, c'est l'occasion de voir les grands appartements dans le calme, enfin, c'était le cas hier après-midi.
Je suis tout de même sidérée de voir qu'un §%$ç£*0%  a réussi à graver son prénom sur l'un des miroirs (anciens) de la galerie des glaces !

PS : une visite aux Archives nationales est prévue aussi, pour l'exposition "Les Menus-Plaisirs du roi", sauf mutinerie familiale, mais pour l'instant, personne ne proteste, ouf !

Posté par Agdel à 10:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

18 février 2011

Quelques jours de vacances…

…dans le Sud. Nous avions pensé que ce serait sympa, quelques jours de soleil et de douceur au milieu de l'hiver.
Heu, comment dire, il y a eu un léger problème !
Lundi, nous étions à Toulon et nous avons su ce qu'était la pluie. Rien à voir avec la Bretagne, non, non !
Imaginez-vous sous la douche, mais tout habillés, avec chaussures, manteau et tout, et ce pendant deux bonnes heures passées à chercher l'office de tourisme, puis découvrir qu'à Toulon, tous les musées sont fermés le lundi SAUF le museum d'histoire naturelle (eh oui, à quoi on en est réduits !)… Bon, va pour le museum, on va aller manger en attendant.
Dans la brasserie, ils sont sympas et nous laissent nous installer dans un décor plutôt chic alors que nous laissons une flaque sur le parquet à chaque pas. Je découvre avec horreur que
1. mon chapeau de pluie n'est plus du tout étanche
2. la doublure noire déteint et j'ai les cheveux, le dos de ma veste, mon gilet teints en noir
3. ma parka n'est plus étanche non plus et littéralement à tordre, sauf la capuche qui s'est remplie d'eau et se vide sur ma chaise
4. les chaussures, n'en parlons pas, nous avons l'impression d'être chaussés d'éponges

On mange, on se réchauffe un peu (quoiqu'il ne faisait pas froid, heureusement) et on sort direction le museum…
qui est fermé, pour  cause de déménagement !


Mardi, il ne pleut pas (enfin presque pas), youpi !

Direction Cassis et ses calanques. Les ados sont toujours prêts à randonner, à condition qu'il y ait du sport et du spectacle, eh bien ils vont en avoir !

Toulon01Ça monte… toujours plus haut… et puis on redescend pour remonter une fois de plus.

 

Là, par exemple, nous sommes tout en haut et nous allons descendre tout en bas (pfff, quelle perte d'énergie !)

Toulon03

 

Je descends devant ma Miss de peur qu'elle dérape, mais elle s'en sort plutôt bien, sauf quand les "marches" sont trop hautes pour elle.

Toulon04 Et nous voilà arrivés tout en bas Toulon05

Bon, à la troisième calanque, quand même, il va falloir songer à retourner sur nos pas, surtout que le ciel se couvre.

Et on remonte (on ne voit pas bien, mais ça montait à pic)

Toulon06 Toulon07  et là, surprise : il a plu juste avant notre passage, et nous y avons échappé de justesse (comme quoi, on peut avoir de la chance parfois !)

Bilan : c'est toujours aussi beau !


Mercredi : doyoudoyoudoyou Saint Tropez…

Toulon09
Ah, c'est que j'ai des références culturelles ! La pluie a dû me ramollir le cerveau, j'ai eu cet air dans la tête toute la journée.
L'idée, c'était de faire une ballade sur la route (Ramatuelle par exemple), puis pique-nique et musée de l'Annonciade.
Bon, vu la pluie (et les bouchons dans la traversée de Toulon), on a fait micro-ballade sur le port de St Trop (et re-trempés, chic !), déjeûner vite-fait dans un bistrot, puis le musée. Ah, très bien le musée, tout à fait conforme à nos attentes, une belle collection post-impressioniste, et puis on était au sec.
Enfin, nous avons pu monter jusqu'à la citadelle, refaire un tour sur le port sans pluie (les yachts, c'est grand, très grand et moche, moi je suis plutôt voiliers…) et pousser jusqu'au chateau de Grimaud, histoire de prendre un peu l'air.

Toulon10


Jeudi : fin des vacances

Pour faire durer un peu, nous avons roulé jusqu'à Gigondas, puis marché sur l'un des sentiers des dentelles de Montmirail. Que c'est haut ! J'avais oublié…
Toulon11

La petite demoiselle susmentionnée s'en est parfaitement tirée, au point de gambader devant nous sans arrêter une seule seconde de parler (pendant que nous crachions nos poumons, surtout ma grande et moi qui avons pris un coup de froid)
Toulon12
Bon, je ne sais pas si c'est la descente ou les 7h de voiture qui ont suivi, mais j'ai de ces courbatures ! Ce matin, j'ai descendu l'escalier cramponnée à la rampe comme une petite vieille.

Et évidemment, aujourd'hui, c'est le grand beau temps sur la côte d'Azur, c'est vraiment trop injuste !

 

Posté par Agdel à 20:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :