Hier, les lutins ont bien travaillé :

un trio de petits pulls polaires pour les 3 bébés que nous verrons dimanche :

23 décembre123 décembre2

23 décembre3

Et c'est confirmé, ma machine n'aime pas la polaire épaisse. Le fil rose a cassé tous les
10 cm, je retiens la leçon : plus jamais de point fantaisie long et compliqué sur ce genre de tissu ! Le résultat est désastreux, vu de près…

23 décembre7

Un porte-bloc-notes pour une jeune fille… j'ai battu des records d'étourderie : j'ai cousu l'ensemble sans laisser d'ouverture pour retourner, quelques jurons et mouvements de découd-vite plus tard,  j'ai retourné puis surpiqué l'ensemble pour découvrir que…
1. j'avais mis la languette à l'envers. 2. la languette était bien trop longue. 3. j'avais cousu la couverture tête en bas…
Armé de mon fidèle ami, j'ai tout décousu, j'en ai profité pour rectifier les points 1 et 2 que, j'avoue, j'aurais bien laissé en l'état, vu la longueur de ma liste à coudre aujourd'hui.

23 décembre4 23 décembre5

23 décembre6 (z'avez vu comme je fais ma flemmarde en réutilisant
une brodure de drap déjà ourlée ?)

Et une fois de plus, ma grande fille est venue à mon secours : au lieu de deux banderoles brodées, j'offrirai deux grands bavoirs, ainsi nous sommes gagnantes toutes les deux : plus de broderies pour Marie, qui adore ça et peut les faire pendant que je boucle les derniers achats, et moins de couture pour moi — mine de rien, préparer tous ces petits triangles de tissu, les coudre et placer le biais, c'est long !

Et je viens à l'instant de recevoir le dernier cadeau de Noël commandé, j'ai bien cru qu'il arriverait demain, après notre départ, ouf !