C'est officiel, mon sac Manoush est de sortie ! Ce n'est pas que les beaux jours soient arrivés (il gelait encore hier matin)… mais je passe quelques heures dans des salles d'attente et il faut bien m'occuper. D'autre part, mon expérience de fin 2010 (partir directement en ambulance de chez mon généraliste, me retrouver à l'hôpital sans chemise de nuit, ni trousse de toilette, ni médicament quotidien, ni livre…) m'a traumatisée servi de leçon. J'ai dans ma chambre un sac tout prêt avec tout le nécessaire, pour que mon mari me l'apporte le cas échéant sans retourner tous les placards, et un "sac d'attente" avec un livre, un tricot, de quoi écrire, de l'eau, des biscuits sans sel, mes traitements en cours, antalgiques, ordonnances, dernières analyses, examens divers…

14 avril8

Hier, j'ai fait vérifier par la pharmacienne que les 5 ordonnances en cours, de 5 médecins différents, étaient bien compatibles, pas envie de faire une intoxication en plus ! Alors, pour avoir toujours tout sur moi et ne pas farfouiller dans mon sac, j'ai décidé de faire une pochette assortie, vu que je risque fort de l'utiliser durant des semaines.

 14 avril3 14 avril4

Il me fallait broder les rabats assez près du bord et je n'avais aucune marge, ma chute de tissu étant juste assez large. Dans ce cas, l'intissé ne suffit pas pour bien tendre le tissu dans le cadre, il a tendance à se déchirer si l'on tire trop. J'ai eu l'idée de coudre au bord une chute de tissu, ainsi je peux placer mon support au ras du cadre et bien le tendre ! (malgré tout, les broderies assez denses des feuilles ont un peu tiré sur le tissu)

14 avril114 avril2 Broderies Emblibrary

14 avril514 avril6
(et les ordonnances pour les analyses à faire, je les mets où ?)

Je ne suis pas au mieux de ma forme, quelques signes qui ne trompent pas :
- pour choisir le motif, j'ai cherché 30 secondes la souris de ma brodeuse !
- j'ai bobiné une canette pendant que je cousais la chute au bord de mon support et j'ai tenté de mettre la brodeuse en marche en appuyant sur la pédale de ma machine à coudre ! Heureusement que mes doigts étaient occupés ailleurs…
- j'ai démarré une broderie en oubliant de verrouiller le cadre = superbe décallage et 1 heure de découd-vite
- j'ai commandé mon cadeau d'anniversaire : un tensiomètre (Chéri, s'il te plaît, c'était du second degré, je veux bien un cadeau quand même !)

Mais j'ai réussi ma première couture invisible vraiment invisible ! Youpi !

14 avril7Demain, si vous être sages, je vous mets le tuto pour le protège-cahier doublé sans coutures apparentes (là, j'ai juste fait les rabats plus larges et entoilé la doublure avec du renfort thermocollant pour cantonnières)