29 mai 2012

Il n'y a pas que la couture dans la vie

Un jour, on m'a demandé d'être marraine d'un petit garçon… il a été baptisé un dimanche d'hiver, et puis il a grandi, a fait sa première communion, sa profession de foi. À chacune des ces étapes, nous passions un week-end à Rennes, toujours sous un soleil radieux (oui, oui, c'est en Bretagne !). Cette fois, c'était sa confirmation, dans des circonstances un peu particulières : le rassemblement Pentecôte Ensemble. Comme nous avions une messe de première communion à animer samedi soir, c'est à 5 heures que nous avons pris la route ce dimanche, direction Rennes et le Liberté où mes ados devaient retrouver leur cousin (et 4000 jeunes) pour un rassemblement animé par le groupe Glorious, avant de participer à une Flashmob sur la place, un grand moment pour eux (parce que les propositions pour les jeunes, dans le diocèse de Versailles se font rares…)


LE FLASHMOB OFFICIEL DE PENTECOTE ENSEMBLE

14 h : les duos filleul-parrain/marraine (plus de 800) ont quitté leurs familles pour se regrouper devant la porte 14 du stade rennais. Grande surprise (et extraordinaire coincidence) de retrouver un voisin et ami, qui a fait lui aussi 350 km pour accompagner son filleul dans cette étape ! Grosse frayeur vers 14h30, alors que nous n'avons pas bougé d'un pouce, sous un soleil de plomb : mon filleul (qui n'a ni chapeau, ni casquette) chancelle, pâlit. Je demande qu'on nous laisse passer, je le conduis vers les organisateurs et il s'évanouit dans mes bras… Il reprend conscience après quelques secondes, dès qu'il est allongé à l'ombre et nous pouvons rejoindre les autres confirmands au bout de 10 minutes, je suis à peu près rassurée mais je ne le quitte plus des yeux ! À 15 heures, la procession se met en marche pour entrer dans le stade, nous nous installons sur les gradins, à l'ombre heureusement, pour une célébration de plus de 3 heures, que nous vivons à deux, un grand moment de partage que nous n'avons jamais connu, finalement… et une grande émotion pour moi de conduire ce jeune de 15 ans vers sa vie d'adulte !

28_mai128_mai2
Quelques très belles idées des organisateurs : les milliers de drapeaux rouges à l'emblème de la colombe distribués aux 23 000 participants, les belles écharpes, rouges également, que les parrains-marraines ont reçu et remis à leur filleul auprès l'onction par le prêtre (le geste m'a paru plus fort que la remise d'une écharpe blanche), le lâcher de colombes au moment de l'envoi…

Et puis, et puis… une belle fête en famille le soir, malgré la fatigue (j'ai dû m'endormir à la seconde où j'ai posé la tête sur l'oreiller), un lundi férié/pas férié, on ne sait plus, qui permet de profiter les uns des autres, la roseraie du Thabor où j'ai testé les parfums des roses blanches pour faire mon choix à l'automne prochain, un retour sans encombre, à notre grande surprise et le pique-nique prévu pour l'autoroute que nous pouvons manger au jardin, la traditionnelle photo du retour-de-Rennes dans le coffre du break… (la prochaine fois, ils ne rentreront plus)

28_mai3

 

 

Posté par Agdel à 17:35 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


25 mai 2012

Les grandes invasions

Nous avons eu les lézards de mars à novembre, les abeilles qui s'installaient cet été dans les aérations des fenêtres, en bouchant le trou à la cire, nos araignées domestiques (un couple de folcus au plafond de la douche, qui fait une portée chaque année, et une grosse tégénaire qui a passé l'hiver dans le seuil de notre porte, ma fille lui disait bonjour en passant), voici maintenant les fourmis !

ruban fourmis

Mais bizarrement, au lieu de choisir la solution de facilité (la cuisine au rez-de-chaussée, ou la réserve de légumes dans le garage), elles ont entrepris de monter sur le mur extérieur du garage, de se faufiler sous une tuile, de passer par je ne sais quel trou (c'est derrière le sèche-linge et la plinthe est carrelée) et d'inspecter la lingerie. Au réveil ce matin, je découvre donc des centaines de fournis qui déambulent, entre les bouts de fils, les chutes de tissu, les grains de lessive…  avec une petite incusrion vers le bureau voisin ; j'ai cherché vaguement un tube d'appât, que je pensais avoir en réserve, puis me suis dit qu'elles renonceraient. Effectivement, à 8 heures, il y en avait beaucoup moins et je pense qu'elles auront disparu ce soir, mais franchement, quelle idée farfelue est passée par la tête des éclaireuses ?

(Je pense qu'en poussant quelques mètres plus loin, elles auraient trouvé un butin autrement plus intéressant dans les chambres des enfants : Chut ! N'allez surtout pas leur dire !)

 Edit du soir : plus une seule fourmi ! J'ai tenté de leur donner quelques cours de couture, qui sait, j'aurais pu ouvrir un atelier clandestin avec quelques centaines d'ouvrières dans mes 6 m2, eh bien je les ai fait fuir !

 

Posté par Agdel à 16:10 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 mai 2012

Hop, hop, on garde le rythme !

Malgré un mercredi chargé habituel : courses, cours d'alto, repas en plusieurs services, taxi (mon grand s'est engagé auprès de la Croix-Rouge… mais comme il est mineur, j'ai droit d'assister à la moitié de ses réunions + les conduites sur ses lieux de bénévolat), concert répétition publique d'orchestre… j'ai continué sur ma lancée pour la couture, j'y suis bien obligée en même temps !

Voici donc deux petits cadeaux de naissance commandés par une collègue (ma première commande !) *

 24_mai124_mai2

Une trousse pour laquelle je suis bien contente d'avoir trouvé une nouvelle méthode pour poser la fermeture-éclair. J'ai toujours des soucis pour coudre les côtés des trousses doublées et les petits rubans que je mets habituellement aux deux bouts se sont avérés un peu fragiles pour un usage intensif.

24_mai3

Et un doudou "bien flashy" selon les consignes de la commanditaire !

24_mai4

Je la remercie pour sa confiance, j'espère ne pas l'avoir déçue…

* Oui, vous avez droit à une photo de mon bureau, j'ai pris les photos en arrivant ce matin, vu que j'ai fait les dernières finitions à la main dans le train — ne jamais perdre de temps, surtout !

 

Posté par Agdel à 17:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 mai 2012

J'ai cousu…

… quelques heures pendant ce week-end, entrecoupées de nombreux allers-retours à la cuisine pour valider l'emplacement d'un spot ou d'une étagère, voire aider à la pose :

Un sac pour l'anniversaire de ma petite sœur (moins d'un mois de retard, pas mal comme délai !), assorti à ce carnet décoré par Scraploulette pour la vente Bimala Studies.

22 mai722 mai5

avec une trousse et un porte-clés assortis

22 mai222 mai322 mai8

 

22 mai1

Une jupe pour ma nièce (e-book Rocky-Zucky Farbenmix, jersey viscose du Stoffenspektakel)

 

 

Des robes pour 4 collégiennes, actrices en herbe (thème : cabaret), patrons japonais (robe 14, version à bretelles du Otona no couture one piece smocke blouse et robe N de Tuniques, robes, etc.), tissu du marché de Trappes. Je ne les ai pas faites toutes ce week-end, rassurez-vous, deux étaient finies et une autre bien avancée.

 22 mai9

 Et je vais devoir maintenir ce rythme jusqu'à samedi !

 

Posté par Agdel à 19:58 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mai 2012

Youpi, c'est fini !

Le carrelage mural est, à mon avis, l'activité de bricolage la plus valorisante qui soit : le résultat est immédiat, la mise en œuvre assez facile (dès que l'on a mis au point la meilleure technique de découpe… ) et c'est peu salissant (surtout quand on peut couper à l'extérieur). Nous avons commencé de bonne heure jeudi et j'étais assez confiante sur un achèvement en début d'après-midi, sauf que… l'idée est venue de changer l'interrupteur de la VMC, un va-et-vient à première vue… eh bien non ! Lorsque mon mari est rentré avec la bête et qu'il a voulu le monter, j'ai fini par aller discuter avec mon fer et ma pile de linge pour ne plus entendre ses jurons !
Une heure plus tard, je finissais de mélanger un bac de colle lorsque j'entends un « splatsch » qui m'alerte : le lave-vaisselle vidangeait derrière le meuble d'évier, son tuyau d'évacuation complètement bouché… (quelle chance sur ce coup-là, d'ordinaire, nous le mettons en marche la nuit !) donc opération épongeage et débouchage de tuyau, puis on teste avec un petit verre d'eau, ça semble passer… remise en route du lave-vaisselle, tout va bien, ouf ! On peut dire que le nouveau meuble est baptisé, après la fuite de l'arrivée d'eau de jeudi dernier !

21 mai121 mai2

Et puis, après avoir eu de la chance pour la disposition des carreaux (quasiment sans découpe pour le premier mur), il a fallu jouer de la carrelette et de la meuleuse tout l'après-midi et ce n'est qu'en fin d'après-midi que nous avons pu mettre la touche finale (avec un morceau de 1,5 x 0,7 cm) et sortir profiter du soleil prendre l'air sous la pluie. Après un mercredi passé à vider les cartons de vaisselle et à faire un peu de ménage, je n'ai pas vu passer la semaine !

21 mai321 mai4

Samedi et dimanche, nous avons fait les joints de carrelage, nettoyé, posé les dernières étagères, prises de courant et éclairages, et j'ai essayé de rattaper mon énorme retard en couture : cadeaux d'anniversaires, de naissance, de départ, tenues pour le groupe de théâtre de ma fille… bilan de 2 jours intensifs : 4 robes scintillantes presque terminés (la Miss est partie avec au collège pour les essayages), un sac terminé, avec trousse et porte-clés assorti, un sac bien avancé, deux broderies faites pour des trousses (avec l'aide de ma grande), un doudou en cours, une jupe en cours aussi ; bilan moins positif de la participation de ma plus jeune fille : une bobine de fil à broder déroulée sur des dizaines de mètres (le démêlage est en cours), 2 aimants cassés (je n'ai toujours pas compris comment !)

21 mai01

Une tradition qui est née avec la découverte sous du papier-peint de calculs crayonnés à même le plâtre : laisser une petite phrase aux bricoleurs du futur (je leur souhaite bien du courage, je n'ai pas lésiné sur la colle !)

Et maintenant ? Eh bien je ne me suis pas encore remise vraiment à cuisiner, d'abord parce que j'ai du boulot en retard dans toute la maison, mais aussi parce que j'ai l'impression étrange de ne pas être chez moi mais dans une location de vacances… mais ça va revenir, pas d'inquiétude !

Et aussi parce que notre table de cuisson fonctionne à moitié, avec seulement 2 injecteurs
sur 3 pour le butane et un ralenti impossible à régler sans démontage complet (ce qui
invaliderait la garantie), nous attendons donc une  intervention du SAV, Grrrrr !

Et en exclusivité (à la demande générale, et parce que c'est rangé et que ça ne durera peut-être pas), l'intérieur des placards !

21 mai-221 mai-321 mai-4
21 mai-521 mai-621 mai-821 mai-7

Posté par Agdel à 18:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 mai 2012

La vraie vie des blogueuses normales

Un petit défi auquel je participe, lancé par Daphnénuphar :

Si toi aussi tu es une vraie fille normale, rebelle-toi : vendredi prochain, tu prends une photo des tes mômes au retour de l'école, de toi à la sortie du boulot, et de ton salon, le même jour, à 20h30. Et tu postes le tout le WE qui suit sur ton blog. Et pas de triche : pas de lingettes ni de brosse dans le cartable, pas d'anti-cerne dans le sac à main, pas d'aspi dans le salon avant le cliché !
De deux choses l'une : soit c'est comme chez moi (et je me sentirai un peu rassurée), soit c'est comme en Suède (et je m'inscris à "une semaine pour changer de tête" et "déco and co".

Je n'ai découvert ce défi que lundi, donc dommage, vous ne verrez pas mes photos de vendredi, pourtant c'était grandiose : partie travailler en laissant mon mari à la maison, les poseurs de cuisine ayant fini leur boulot et la fuite colmatée jeudi soir, j'espérais trouver le soir un semblant de progrès dans l'état apocalyptique de la maison… (oui, je sais, je rêve). J'avais dormi à peine 4 heures la nuit, pour cause de rage de dents, ma dentiste m'avait casé un rendez-vous en urgence entre deux patients avant de partir marier sa fille en Bretagne (pour finir, son patient a oublié de venir). Je suis donc rentrée avec une dent à moitié soignée (c'est une dent de sagesse, on a décidé de l'enlever dans 10 jours), une autre qui me fait mal, mais qui ne semble pas cariée (???), un trajet de 10 km à vélo, dont 1/3 de rudes montées (imaginez ma tête : rouge, transpirante, les yeux cernés), pour trouver la table du petit déjeûner pas débarrassée, des boîtes à outils ouvertes un peu partout, le lustre en pièces détachées étalé sur le canapé (mon mari avait entrepris de changer le fil) et j'ai commencé la soirée les bras en l'air, à tenir le contrepoids de la suspension, alors qu'il essayait de fixer un fil trop fin dans un domino…

Bref, je ne tricherai pas en vous mettant des photos du chantier qui me tient lieu de salon, en temps normal, il y règne un certain désordre, certes, mais nous avons atteint un record, ces jours-ci… *
Mais un jour normal, en fin de journée, nous avons souvent : les chaussures des filles qui traînent dans l'entrée, les chaussons aussi, d'ailleurs (marcher en chaussettes, c'est tellement mieux), voire les chaussettes, s'il fait chaud, leurs cartables ouverts aux endroit les plus gênants, les affaires scolaires de ma collégienne en vrac sur la table (elle n'a pas de bureau dans sa chambre), les gilets sur la chaise de l'entrée ou sur le canapé, au choix, et le meuble de l'entrée encombré du bazar habituel (courrier, sac, clés, barrettes, livres… avec en plus tous les tickets de caisse des matériaux achetés ces dernières semaines — 15 visites au magasin, au bas mot). Quant à ma tête, ça se voit qu'il y avait du vent ? (et encore, j'ai échappé au déluge de grêle qui est tombé pendant les 5 minutes que j'ai passées à l'école — comme quoi, on ne peut pas toujours avoir la poisse…) Le bazar du fisotn est (presque) cantonné à sa chambre maintenant, mais il n'est pas en reste, croyez-moi ! Là, il vient de rentrer en pestant contre la météo : les giboulées de mars, ça devrait être fini, selon lui !

15 mai 0215 mai 0415 mai 0115 mai 0315 mai 0515 mai 11

* Allez, je vous mets les photos quand même, ne serait-ce que pour avoir des souvenirs… les meubles de l'ancienne cuisine presque vidés, qu'il faudra démonter, la petite cuvette où j'avais mis toutes les vis au fur et à mesure du démontage, que j'ai fait tomber hier soir au moment d'aller au lit (pas le courage, à cette heure, de ramasser), les cartons en cours de vidage (c'est long, car il faut réfléchir à la place idéale pour chaque chose). Mais en principe, tout ceci sera de l'histoire ancienne jeudi au plus tard (quoique, vu qu'on attaque le carrelage, je ne sais pas si le ménage ne peut pas attendre deux jours de plus…)

15 mai 115 mai 215 mai 415 mai 515 mai 6 Bon, allez, je m'y remets !

Posté par Agdel à 18:15 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

13 mai 2012

De retour de Lille !

Eh oui, premier Stoffenspektakel en France… j'espère que ce ne sera pas le dernier, il n'y avait vraiment pas foule. C'est beaucoup plus facile pour examiner les tissus et se faire servir, mais les vendeurs voudront-ils revenir de si loin ?

Voici ma “maigre récolte” (que j'ai trouvé bien assez lourde au retour… ) : des jerseys (objectif premier de ce voyage, notamment pour une commande de mes filles de vêtements style Desigual)

13 mai5
13 mai6

 des voiles de coton et du piqué blanc (Petit Faune)

 et un peu de mercerie.

 

Mais surtout : retrouver les copines de MM, en rencontrer une pour la première fois, faire un pique-nique gourmand au soleil, papoter…

 

… et retrouver à mon retour la cuisine comme je l'avais laissée, hélas, les 5 cartons d'ustensiles et de vaisselle ne se sont pas vidés tout seuls !
Mais bon, on arrive au bout : les meubles sont posés (deux fois, même, vu que les poseurs travaillaient vite et bien mais sans regarder les plans), l'évier aussi, la fuite d'eau au-dessous réparée, reste la plaque de cuisson montée pour gaz de ville et les injecteurs impossibles à changer sans l'intervention du SAV, qui ne veut évidemment pas se déplacer gratuitement… et les 1000 détails à terminer ! (le carrelage mural, entre autres)

13 mai113 mai2

13 mai713 mai413 mai3

 

Posté par Agdel à 19:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

06 mai 2012

Cette semaine…

… j'ai aimé :

- retourner au bureau lundi en laissant le chantier en cours à mon mari, qui faisait le pont (qu'est-ce que ça m'a paru reposant !)
- avoir une journée chaude et ensoleillée mardi (même si on l'a passée dans la cuisine) et déjeûner au jardin
- voir la peinture avancer
- aller au concert vendredi soir à 5 minutes à pied
- aller au concert samedi soir à 5 minutes à pied (dans l'autre direction)
- couper une jupe Insa, la broder, la coudre sans le moindre problème
- voir la peinture terminée (primaire + 3 couches !)
- animer la messe des scouts avec ma grande fille et entendre les concerts de louanges sur sa belle voix

5 mai15 mai35 mai25 mai4

 … je n'ai pas aimé :

- découvrir lundi matin que l'arrivée électrique pour la plaque de cuisson n'était pas à la bonne place (arrrgh, en plus c'était facile, avant de poser le placo, de la déplacer… nous étions 3, nous avions les plans… on va dire que c'était la fatigue)
- peindre le plafond
- voir l'orage samedi, et la pluie toute la soirée, alors que mes filles campaient
- porter un holter pendant 24 heures, devoir sortir toutes les 20 minutes de la salle de concert, être réveillée toutes les heures la nuit qui a suivi
- être réveillée à 6h45 dimanche par le réveil que Marie avait oublié d'arrêter
- laver 40 fois rouleau et pinceau dans le lavabo qui sert aussi d'évier (il aura besoin d'un bon récurrage, celui-là)

5 mai55 mai6

Patron Insa de Farbenmix, coton fleuri et jean-lycra des Coupons de Saint Pierre

Posté par Agdel à 18:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,