Il y a quelques jours, je me dis « Et si je faisais une robe pour Marie ? ». Heu, non, pas du tout ! Je me dis « Ma fille, tu as acheté tout un stock de tissus chez Butinette en mars, à Paris en avril, à Lille en mai, il serait temps de coudre un peu tout ça, histoire de pouvoir poser un pied dans ta lingerie ! » (En vrai, ça déborde de tissus de toutes parts, cette pièce, et je n'ai pas la moindre idée pour optimiser le rangement)

Alors hop, hop, hop, un patron qui prend beaucoup de tissu : une Élodie de Farbenmix, j'ai agrandi le patron, en plus, car ma grande dépasse largement la plus grande taille maintenant. Un coupon choisi par une ado qui fait dans la sobriété (je n'ai même pas osé la couleur pour le galon — Est-ce encore du Farbenmix à ce niveau ? J'en doute. Ou bien Farbenmix revu par Lagerfeld…).

6 juin1

Pas de photo portée, la jeune fille m'en a trop fait voir aujourd'hui pour que je la laisse enfiler sa robe ! 
J'en regretterais presque d'avoir piqué ces kilomètres de fronces et d'ourlets ce matin.

Allez, plus que 6 tee-shirts, 3 blouses, 2 robes et 2 chemises de nuit à couper et coudre et j'y verrai plus clair…