Non, on ne chantera pas cette chanson, elle est trop triste ! Ma grande était déjà suffisamment abattue mercredi dernier, lorsqu'elle a appris que son professeur de violoncelle, qui la guide depuis 7 ans, avec une infinie patience parfois, quitte l'école de musique, ayant enfin obtenu un poste à plein temps près de chez lui, et en conservatoire régional en plus *. Il fallait trouver une idée de cadeau et Marie voulait participer à la réalisation… j'ai eu l'inspiration en flânant dans une papeterie. Un coup de fil au magasin de musique pour avoir les dimensions des blocs de papier à musique, afin de couper et broder au plus vite, et couture hier soir après avoir acheté le fameux bloc. Voilà un cadeau utile, car le professeur compose également des pièces pour 2 à… 18 violoncelles (et même, dernièrement, un morceau à 4 mains sur un seul instrument) !

27 juin127 juin2

Et pour le moral : un bouquet de bonbons, évidemment ! J'ai sorti les papiers de soie que je conserve précieusement à chaque déballage de cadeaux, les piques-brochettes et le reste de ma cellophane (qui, soit dit en passant, a tenu le coup toute l'année, finalement), les filles ont découpé des ronds, scotché, piqué des bonbons (je n'ai pas compté avant-après mais il semble y en avoir plus sur le bouquet que dans les estomacs). Reste à transporter le tout sans dommage jusqu'à l'école de musique (cadeaux et violoncelle) pour un dernier cours…

27 juin327 juin4