29 juin 2012

Where is Brian ?

Brian is in the kitchen !

Bon, eh bien dans ce cas, puisqu'il est d'usage de faire un petit cadeau à la famille hôtesse lors d'un séjour linguistique (bien que la famille en question soit largement rémunérée, à ce que j'ai pu comprendre…),et puisque Marie part demain (niveau de stress 9/10 *, ce matin je ne savais plus où j'avais rangé les Livres Sterling au terme d'un mardi éprouvant et orageux), allons-y pour un petit cadeau « for the kitchen ».

Comme pour son frère l'an dernier, nous avons opté pour une valeur sûre : galettes bretonnes, pâté breton, navettes provençales. Et en plus, Marie a brodé un torchon « made in France » (set Paris de Huups)

29 juin1  Et maintenant, j'espère qu'elle a fini sa valise, car ce soir, c'est fête de l'école, spectacle de cirque et cuisson de gaufres (11 litres de pâte nous attendent !)

 

* 10/10, à mon échelle, c'était pile l'année dernière, quand Paul a perdu sa carte d'identité au retour du brevet, 3 jours avant son départ, et que j'ai appris le lendemain qu'il n'était pas inscrit dans son lycée (et dans aucun autre), finalement (mais on ne me l'avait pas dit, évidemment…). Pour le coup de la carte, je l'ai su avant lui, car la charmante personne qui l'a ramassée dans la rue a pris la peine de chercher notre numéro dans l'annuaire et de m'appeler aussitôt ; autant vous dire que j'attendais le retour du candidat dans un bel état de fureur !

Posté par Agdel à 17:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


28 juin 2012

Un sac de fiiiiille !

J'en ai tellement vu passer sur les blogs… et puis un jour, j'en ai vu un en vrai, en soldes, et le prix m'a effarée. Quoi ? Tout ça pour un sac en toile ? Et puis mon fils m'a confirmé que c'était la folie chez les jeunes filles, ce fameux sac VB. Alors en avril, lors de notre virée parisienne, mes filles et moi avons fait provision de galon pailleté chez Moline, pour le jour où nous aurions le temps de coudre un cabas. Bon, nous n'avons pas vraiment le temps, c'est la fin d'année, il y a plein de cadeaux à coudre, Marie s'envole pour l'Angleterre samedi… oui, mais justement, pour sa journée de shopping à Londres, il lui fallait THE sac !

28 juin1

Du plus pur style « Marie » : bleu marine, intérieur bleu marine. La doublure provençale des bretelles est due au fait que je n'avais heureusement malencontreusement plus de coton bleu marine en quantité suffisante. Une grande poche et un mousqueton pour les clés à l'intérieur, c'est tout !

28 juin2

Ça a été l'occasion pour elle de se remettre à la couture, car ma grande fille n'est vraiment pas douée pour coudre droit, je ne suis pas très patiente de mon côté et j'en avais eu assez de découdre et recoudre la moitié de ses ouvrages, donc je l'avais cantonnée à la brodeuse. Là, je lui ai confié le soin de couper le tissu (le patron est tout simple et sans arrondi) et de coudre les galons en bas du sac, tranquillement, à petite vitesse. Pour le reste, il fallait faire vite, alors j'ai pris le relais, mais à son retour, promis, je lui trouve un petit ouvrage à faire de bout en bout !

28 juin3

 

Posté par Agdel à 21:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 juin 2012

Adieu Monsieur le professeur

Non, on ne chantera pas cette chanson, elle est trop triste ! Ma grande était déjà suffisamment abattue mercredi dernier, lorsqu'elle a appris que son professeur de violoncelle, qui la guide depuis 7 ans, avec une infinie patience parfois, quitte l'école de musique, ayant enfin obtenu un poste à plein temps près de chez lui, et en conservatoire régional en plus *. Il fallait trouver une idée de cadeau et Marie voulait participer à la réalisation… j'ai eu l'inspiration en flânant dans une papeterie. Un coup de fil au magasin de musique pour avoir les dimensions des blocs de papier à musique, afin de couper et broder au plus vite, et couture hier soir après avoir acheté le fameux bloc. Voilà un cadeau utile, car le professeur compose également des pièces pour 2 à… 18 violoncelles (et même, dernièrement, un morceau à 4 mains sur un seul instrument) !

27 juin127 juin2

Et pour le moral : un bouquet de bonbons, évidemment ! J'ai sorti les papiers de soie que je conserve précieusement à chaque déballage de cadeaux, les piques-brochettes et le reste de ma cellophane (qui, soit dit en passant, a tenu le coup toute l'année, finalement), les filles ont découpé des ronds, scotché, piqué des bonbons (je n'ai pas compté avant-après mais il semble y en avoir plus sur le bouquet que dans les estomacs). Reste à transporter le tout sans dommage jusqu'à l'école de musique (cadeaux et violoncelle) pour un dernier cours…

27 juin327 juin4

 

Posté par Agdel à 15:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juin 2012

Je fais mon mea culpa !

Si j'avais su que le soleil attendait que j'aie accroché mes rideaux pour reparaître, je les aurais cousus plus tôt, désolée pour le printemps pourri !
Depuis le démontage des anciens rideaux, fin avril, je n'ai pas eu de problème, mais un évier en inox sous une fenêtre plein sud, c'est vraiment éblouissant (si, si, même sale !). Je dois avouer que j'ai pris tout mon temps pour chercher un tissu de la bonne couleur (et comme le carrelage n'est ni violet, ni bordeaux, juste entre les deux, ça n'a pas été facile), puis choisir les broderies et me mettre à la couture. Je n'avais jamais fait de stores bateaux, en fait c'est plutôt facile, ça demande juste de la minutie et de la précision. Vu mon fantastique sens de l'espace, j'ai démonté un store à la fois, afin de conserver un modèle sous les yeux : un pli d'1 cm tous les 30 cm, le cordon est ensuite piqué au travers de chacun des plis, le pli du bas est rigidifié par une fine baguette métallique.

22 juin1

 Comme l'envers est visible de l'extérieur, j'ai utilisé de l'intissé hydrosoluble pour la broderie et essayé le fil à coudre en guise de fil de canette : essai concluant ! Ainsi, l'envers est presque de la même couleur que l'endroit.

   22 juin4

J'ai repris les broderies faites sur la robe de communion d'Aurore, toujours ton sur ton.

22 juin2   22 juin3

Et une fois installés (pas facile de prendre des photos à contre-jour, enfin, je pourrais peut-être lire la notice de mon appareil, aussi…), heu, au fait, les broderies, c'était pour quoi ? Parce qu'à part le rideau complètement descendu, elles sont à moitié cachées derrière les plis… enfin, je sais qu'elles sont là, c'est le principal, non ?

22 juin5

Vous remarquerez la brosse à vaisselle assortie, la classe ! (en fait, on est allés choisir notre carrelage avec la brosse à vaisselle à la main, parce qu'elle est pile de la couleur du grille-pain) et la bonbonnière à droite, pas assortie du tout, est un souvenir de mon arrière-grand-mère Lucie, qui y stockait des petits biscuits, ceux avec une rose en sucre dessus (d'ailleurs, si vous savez où on en trouve… et tant que j'y suis, je rêverais de retrouver des triscottes aussi !)

22 juin7 22 juin6

 

Posté par Agdel à 18:29 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2012

un cadeau pour Gabriel

Les cigognes ont fort à faire en ce moment ! Nous n'avons jamais reçu autant de faire-part de naissance, alors je brode, je couds, je me dépêche… et j'essaie aussi de varier un peu les modèles, selon l'inspiration et ce que je peux connaître des goûts des parents.

15 juin215 juin3
Toujours avec mon stock d'essuie-mains en éponge, deux bavoirs, associés à une pochette de rangement pour que les petits habits de bébé ne se perdent pas dans le sac de voyage de ses parents, sur le thème des animaux de la forêt.

15 juin1 15 juin4

Longue et heureuse vie à cet adorable petit Gabriel que ses parents sauront aimer sans limites, j'en suis certaine !

15 juin5

Posté par Agdel à 19:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


12 juin 2012

Anniversaire des 10 ans #2

Pas facile de trouver des idées de cadeaux pour des pré-ados ! Certaines ont déjà tout : jeux, ordinateur, télévision, vêtements à ne plus savoir qu'en faire, téléphone… pour d'autres, c'est plus facile et plus agréable de les gâter, en sachant que le cadeau sera apprécié et utilisé. J'ai été un peu rassurée de savoir que Maëna joue beaucoup avec ses PetShop. À 10 ans, on est encore une petite fille (la mienne l'est, en tout cas). J'ai passé beaucoup de temps sur ce sac-tapis de jeu, surtout vu le peu d'heures passées à la maison ce week-end, mais je me suis bien amusée. J'espère que la destinataire y prendra autant de plaisir (et puis je ne me fais pas de souci : elle a une petite sœur qui prendra le relais d'ici quelque temps)

12 juin112 juin2
12 juin312 juin4

On passera sur les différences d'échelle : ce qui est plus petit est vu de loin, c'est tout ! Une plage, un jardin, une maison de plusieurs pièces… et le tout se replie en sac de transport. Avec ça, la chambre de Maëna va rester bien rangée, n'est-ce pas ? En revanche, mon tiroir à chutes ne s'est guère allégé, à croire qu'elles se multiplient toutes seules…

12 juin512 juin7
12 juin812 juin9

Pour fermer : un élastique récupéré sur une vieille chemise cartonnée : joli, non ?  12 juin10

 

 

Posté par Agdel à 18:30 - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2012

Les chiens ne font pas des chats…

Mon programme de ce week-end :

Samedi:

7h30, je suis devant ma machine à coudre (cadeau d'anniversaire à coudre pour mercredi, je me suis lancée dans un truc sympa mais un peu longuet à faire)
10h30 : répétition de consort
14h : cours de viole de gambe
18h30 : filage du concert à 15 km d'ici (parce que 3 fois le même concert dans 3 lieux différents avec changement de solistes à chaque fois, ça multiplie les répétitions !)
20h30 : concert

Dimanche :

9h30 : RV à l'église, j'anime les premières communions avec mon "orchestre" d'enfants
15h : filage du concert
17h : concert

Le programme de mon fils :

9h : passage chez Picard pour les repas de midi de son stage
10h : répétition des premières communions du lendemain (il a animé un groupe durant toute l'année, j'aime beaucoup cette responsabilité confiée aux jeunes confirmés)
12h20 : bus pour se rendre dans un hypermarché des environs (40 min de trajet)
13h : quête alimentaire pour la Croix-rouge, avec son groupe de jeunes bénévoles de la Croix-rouge
15h : quête alimentaire pour la Croix-rouge avec les scouts (au même endroit, ouf !)
17h : bus du retour, on devrait le voir arriver vers 18h, donc, après récupération de son vélo laissé devant la médiathèque

Dimanche :
10h : messe de première communion
après-midi : repérage de la crèche dans laquelle il commence son stage lundi matin

Vous croyez que j'ai réussi son éducation ?
Il parle de devenir chef scout l'année prochaine ou la suivante, sa sœur trépigne pour qu'il rejoigne la maîtrise des jeannettes…

Et le mari ? Il gère le RV chez l'orthodontiste obtenu hier de justesse, les repas, le ménage, le bricolage, les courses…



 

Posté par Agdel à 09:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

07 juin 2012

P'tit défi du 7 : Valentino

Après une petite pause hôpital, revoici le défi du 7 chez Casa, toujours dans la haute-couture.

Je n'ai pas tenté la robe rouge

Valentino1 

ni les budellini Valentino2
(la couture à la main, n'est pas du tout ma tasse de thé), mais Casa nous avait préparé le terrain :

« Comme les créations de Valentino sont véritablement de la haute couture, je simplifie le sujet en vous proposant 3 thèmes différents pour pouvoir faire du Valentino :
- soit une création rouge
- soit une création pleine de féminité,
- soit une création utilisant de jolies matières (précieuses?) et/ou des broderies. »

J'ai donc choisi une création rouge, féminine (trousse à maquillage — quand j'aurais racheté un minimum de maquillage, vu que que le peu que j'avais a été liquidé par mes filles), en matière précieuse (soie sauvage achetée… en francs, si, si, mais j'ai décidé du coup de finir le coupon, vous verrez la suite plus tard), avec une broderie paon. Patron Tilda.

 5 juin15 juin2

Edit du soir : après lecture de vos commentaires, je me dois de briser un mythe : je n'ai pas passé des heures devant mon métier à broder, telle Pénélope… ça, ce sera pour ma retraite, si mon canal carpien se tient tranquille jusque-là.
Il existe des machines qui s'appellent des brodeuses, on y met un fichier, que l'on a numérisé soi-même (si on est douée et que l'on a du temps devant soi) ou acheté chez une talentueuse créatrice. Ensuite, on place le tissu dans un cadre (avec plus ou moins de bonheur pour le centrage) et l'on suit les instructions de la machine, qui demande telle ou telle couleur. Ma machine est japonaise et a parfois quelques soucis de traduction, par exemple lorsqu'elle demande du « Vert million » (oui, gagné, c'est rouge), du « saumon » (ça veut dire gris) ou du « orange brûlé » (non, ce n'est pas marron roux, mais rouge !). Évidemment, on apprend très vite à enfiler la machine : en moyenne, j'ai des broderies de 15-20 couleurs. Il faut savoir aussi que cete petite chose déteste la solitude, il suffit que je quitte la pièce pour qu'elle fasse une bêtise (le fil casse, s'emmêle, une manche se prend dans la broderie), c'est pourquoi je l'ai placée près de ma machine à coudre et de ma table à repasser, afin de l'avoir à l'œil en permanence.
La broderie paon ci-dessus m'a pris environ 40 minutes, enfilages compris.

Posté par Agdel à 07:45 - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 juin 2012

Une robe pour… Marie

Il y a quelques jours, je me dis « Et si je faisais une robe pour Marie ? ». Heu, non, pas du tout ! Je me dis « Ma fille, tu as acheté tout un stock de tissus chez Butinette en mars, à Paris en avril, à Lille en mai, il serait temps de coudre un peu tout ça, histoire de pouvoir poser un pied dans ta lingerie ! » (En vrai, ça déborde de tissus de toutes parts, cette pièce, et je n'ai pas la moindre idée pour optimiser le rangement)

Alors hop, hop, hop, un patron qui prend beaucoup de tissu : une Élodie de Farbenmix, j'ai agrandi le patron, en plus, car ma grande dépasse largement la plus grande taille maintenant. Un coupon choisi par une ado qui fait dans la sobriété (je n'ai même pas osé la couleur pour le galon — Est-ce encore du Farbenmix à ce niveau ? J'en doute. Ou bien Farbenmix revu par Lagerfeld…).

6 juin1

Pas de photo portée, la jeune fille m'en a trop fait voir aujourd'hui pour que je la laisse enfiler sa robe ! 
J'en regretterais presque d'avoir piqué ces kilomètres de fronces et d'ourlets ce matin.

Allez, plus que 6 tee-shirts, 3 blouses, 2 robes et 2 chemises de nuit à couper et coudre et j'y verrai plus clair…

 

 

Posté par Agdel à 19:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

03 juin 2012

Dimanche tranquille…

… et plutôt pluvieux, après un samedi de musique, j'en ai profité pour avancer quelques projets.

Marie a eu son téléphone avec un an d'avance, car elle va partir en Angleterre cet été. Au grand dam de son frère, qui avait eu le sien pour ses 15 ans (c'est la règle chez nous, en principe), le seul modèle fiable et solide proposé avec le forfait est très haut de gamme (et beaucoup plus perfectionné que ce que nous l'aurions souhaité). Alors, pour protéger cette merveille, la demoiselle a confectionné une pochette, j'ai juste supervisé un peu les différentes étapes de la broderie tout-dans-le-cadre, un peu complexe pour elle.

3 juin13 juin2
Broderies : Sakura Font de Cute embrodery et pochette Stickbaer, lin bleu de Normandie

Et puis… j'ai fait les ourlets des robes de cabaret (un enfer : le tissu de la doublure ne se laisse pas piquer, la machine saute 2 points sur 3, il ne passe pas non plus à la surjeteuse, ça fronce, quel que soit le réglage de différentiel. Autant dire que je suis contente d'avoir terminé ! Ensuite, j'ai profité d'une éclaircie pour aller dégager un peu ma rhubarbe, j'ai pris mon courage à deux mains, des gants de jardin bien épais (c'est infesté d'orties et de chardons), et fait une belle récolte. Une séance d'épluchage et de décorticage de noisettes plus tard (je veux retrouver de la poudre de noisettes !) et voici un beau crumble pour les desserts de la semaine.

3 juin33 juin6

J'ai pu profiter quelques minutes de mon jardin, bien négligé cette année. L'églantier n'a jamais été aussi fleuri (il aime la pluie, peut-être ?), le rosier grimpant commence à s'épanouir…

3 juin4 3 juin5

et si quelqu'un a une méthode pour se débarasser des charançons de la rhubarbe, je prends ! Voilà des années que les feuilles se réduisent à de la dentelle autour des nervures… et la rhubarbe est insecticide, paraît-il !

Posté par Agdel à 21:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,