16 juillet 2012

Ratage : le pourquoi du comment

Alors, si j'étais allée voir de très près les commentaires chez les JCA (et parfois ça ne suffit pas, il faut encore aller consulter chaque blog pour avoir les détails), j'aurais lu ceci :
« Il s'agit donc de la blouse D du livre Tuniques, robes, etc. (livre 64 des JCA), en taille S, mais retouchée dans le dos avec deux pinces pour enlever de l'ampleur. Une fois ajustée, elle est très agréable à porter. »

ou cela :
« Un petit chemisier tout mimi avec des petites manches bouffantes. C'est alors que sans hésitation elle taille le patron dans un joli coupon vichy rouge. Après avoir bâti les différentes pièces… Premier essayage… oh my god ! mais je croyais que les modèles jap taillaient petits ??? Mais c'est que Mrs T doit être toute minuscule ! Parce que les petites manches bouffantes lui arrivent aux coudes et côté largeur bah… elle a l'impression de se retrouver dans une de ses tuniques de fin de grossesse… Pffffff pas grave on ne pleure pas on s'arme de ses ciseaux et on recoupe les manches… Deuxième essayage… c'est un peu mieux mais ce n'est pas encore ça...on ne lâche rien ! non non et non ! On va jouer sur les fronces pour ajuster tout ça et mettre des élastiques aux manches pour bien les froncer ! Troisième essayage... c'est mieux ça commence même à plaire »

ou encore :
« Tout d'abord, j'ai taillé un 42 comme d'habitude sauf que j'aurais pas dû… A l'essayage je constate que c'est trop grand, vraiment trop grand… j'ai retiré 10 cm de chaque côté ! »

Et le coup de grâce :
« Toujours une taille 36 pour un 42 du commerce, et elle est encore large »

Alors, je copierai 10 fois :

- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !
- Je ne me lancerai plus dans un patron japonais sans avoir d'abord consulté en détail le blog des Japan Couture Addicts !

Parce que, ce que je ne vous ai pas dit… c'est que j'ai passé toute la matinée de vendredi à découdre le biais d'emmanchures de ma blouse en soie rouge pour recouper les emmanchures qui me gênaient…  alors que j'aurais pu lire ça : « Quelques modifications apportées au patron de base : tunique rallongée de 4 cm sans ourlet mais biais invisible, et emmanchures plus creusées car trop justes à mon goût »


Je promets qu'on ne m'y prendra plus ! Je préfère passer 45 minutes à lire les commentaires que 45 minutes à découdre à m'en user le bout des doigts (et encore, je n'ai pas fini, mais c'est le temps que j'ai passé dans le train ce matin, pour un trajet habituel de 8 minutes, suite à un concours de circonstances… comme j'ai été bien inspirée de prendre avec moi ma blouse et mon découd-vite !)

 

coeurs-2

Posté par Agdel à 13:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :