28 janvier 2013

Un tablier vite fait…

… pour compléter un coffret de recettes et ustensiles de cuisine. La petite destinataire commence juste à se mettre à la pâtisserie (et à voir les yeux de sa grande sœur, je crois qu'elle aurait été ravie d'avoir un tablier, elle aussi, je vais devoir remédier à ça…)

27 janvier1
27 janvier327 janvier2

Lin Ikea, tissu Pâtisseries du Stoffenspektakel 2010, broderies Emioli, bouton Made in Rachel.

Et pendant que nous sommes dans la cuisine, allez donc voir cet article sur la manière dont un grand groupe d'électroménager encourage le pillage des blogs pour vendre une tablette tactile. Ils n'ont visiblement jamais entendu parler de déontologie…

Allez, je vais préparer un cake "lendemain de raclette" pour le dîner : fromage, charcuteries, pommes de terre cuites, tout y passe, pas très diététique… quoique avec des carottes râpées et de la salade, peut-être ?

(et puis aérer, aussi, puisque les températures sont devenues supportables, parce que l'atmosphère "lendemain de raclette" est un peu difficile à supporter en rentrant du boulot)

 

 

Posté par Agdel à 18:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


25 janvier 2013

Drôles de requêtes

Il m'arrive de regarder par quels mots-clés les visiteurs sont arrivés sur mon blog… passons les "tuto saccoche de collégien", "robe de communion en broderie anglaise" (toujours en provenance d'Espagne ou d'Afrique, bizarrement) ou "Feliz", voici un petit florilège des requêtes les plus courantes ou les plus farfelues :

- crottes de lézards: celle-là revient plusieurs fois par semaine ! La preuve :   
Je ne savais pas que ça passionnait les foules…

Capture d’écran 2012-12-05 à 19              

 - balai de coiffeur : très fréquente également, même surprise de ma part…

- recette de la galette pour attraper les lutins : quels lutins ? Si ce sont des lutins farceurs, non merci ! Mais si ce sont ceux qui aident le Père Noël, je veux bien un petit coup de main

idee cadeau pour professeur male : dans quelle espèce animale doit-on classer les professeurs ?

- photo électricien fou blague  : non mais, ça ne va pas ?

 - vente chateau flamand : oui, je vais vendre un ou deux châteaux, vous comprenez, ça demande beaucoup d'entretien…
(sinon, ça fait 3 mois que j'essaie d'obtenir un devis d'un couvreur, n'importe lequel, pour deux chiens-assis ! Si vous avez une piste…)

- comment coudre à la mac du galon à paillettes : ah, ah, je ris !

- schéma d'une HOTTE MURALE EN U A CARRELER : ça va chercher loin, les moteurs de recherche, dites donc !

tutoriel couture scout et guide de france : Coudre un scout ou une guide, je ne sais pas faire… faire coudre des guides, j'ai essayé, ça marche avec de la patience… quelques scouts aussi… maintenant, je dois m'essayer à la réparation de tentes de scouts avec quelques parents, et je vous assurer qu'il faut autre chose qu'une machine à coudre familiale pour ça ! Mais le jeu en vaut la chandelle : une tente 8 places neuve coûte 800 euros !

- machine qui atrape des consoles : Heu ? je n'ai pas tout compris, là…

- proteger carrelage mural au-dessus evier : Ben, normalement, le carrelage mural, c'est fait pour protéger le mur, alors si on doit aussi protéger le carrelage, on n'a pas fini…

- TUTO POCHETTE FACILE CHEZ LA VOISINE : Hein ? Non, je ne vais pas coudre chez ma voisine, d'abord, elle a une Singer récente qui fait un boucan d'enfer ! (mais elle vient coudre chez moi, des fois, quand elle a besoin d'une surjeteuse)

- topinambour tant pis tambour : excellent ! J'en ris encore !

 

Posté par Agdel à 18:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 janvier 2013

Les bonnes recettes familiales #1

Les pommes de terre au chaudron

Je ne connais pas le pourquoi du nom de cette recette, je sais qu'il date au moins de ma grand-mère, voire de mon arrière-grand-mère. Le chaudron, ce doit être la cocotte en fonte… C'est un plat réconfortant pour l'hiver, pas cher du tout, pas long à préparer (enfin, il faut s'y prendre à l'avance quand même).

Il vous faut :

- un reste de jambon cru, une couenne de lard, voire des lardons, au pire, mais le but de la recette est justement de finir un talon de jambon fumé
- quelques oignons
- 1 bon kg de pommes de terre (là aussi, j'ai fini tous les restes : Charlotte, Agata, Roseval, tout y est passé)
- un peu de bouillon de volaille
- un peu de saindoux ou de graisse de canard (la graisse récupérée après avoir fait un parmentier confit de canard/patates douces, par exemple)

Émincer les oignons, les mettre dans la cocotte avec les couennes et la graisse. Faire revenir quelques minutes à feu vif, ajouter les pommes de terre coupées en dés de 2 à 3 cm.

24 janvier124 janvier2

Ajouter du bouillon à mi-hauteur, couvrir, laisser mijoter à feu doux pendant 30 à 40 minutes. Mélanger de temps en temps, mais ça peut attacher un peu au fond, le goût n'en sera que meilleur.

24 janvier3

Servir et déguster ! J'ai un peu tardé à prendre la photo, voilà tout ce qui reste…

24 janvier4

 

Posté par Agdel à 17:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2013

Des histoires de vélos…

La mésaventure de Mistinguette m'a inspiré ce petit récapitulatif de nos aventures cyclopédistes du quotidien (lorsque nous ne sommes pas en vacances). Il faut dire que nous sommes trois à faire chaque jour le trajet maison-gare à deux roues.

C'était ma hantise, du temps où j'attachais mon vélo avec une chaîne et que les supports étaient trop peu nombreux, d'attacher par mégarde un bout du vélo voisin (et pourtant, je rentre tôt, en général). Désormais, j'ai un antivol en U et déjà du mal à y faire tenir mon cadre + ma roue avant + le gros support scellé au sol.

Il m'est arrivé en revanche l'aventure "inverse" : un matin, une cycliste arrivée en même temps que moi se trouva fort désappointée en constatant qu'elle avait oublié son antivol à la maison et me demanda d'attacher sa monture avec la mienne… certes, mais mon train du retour arriverait à 16h30 ; que ferais-je alors du vélo de ma voisine ? J'avais oublié mon téléphone à la maison, pour couronner le tout, pas possible donc d'échanger nos numéros. Elle me dit qu'elle trouverait une solution et courut prendre son train… en fin d'après-midi, donc je voulais détacher discrètement les engins (avec un peu de chance, personne ne remarquerait ensuite qu'un antivol manquait), mais deux jeunes pas très propres sur eux avec un chien discutaient pas loin et ne semblaient pas vouloir s'éloigner. J'hésitai, méfiante, puis m'approchai de l'emplacement… et  l'un des deux jeunes se dirigea vers moi et me dit qu'il venait chercher le vélo de ma voisine, me rapportant exactement ses propos sur le pourquoi de l'oubli de l'antivol, et se confondant en remerciements (comme quoi, il ne faut pas juger des apparences…)

Dernièrement, Fiston m'appelle un dimanche matin "Maman, mon vélo n'est plus dans le garage !". La porte du garage n'était pas fermée à clé, mais donne sur l'arrière de la maison, nous fermons tout la nuit… il n'arrivait pas à se souvenir s'il l'avait vu à sa place la veille… quelques minutes de panique (non, mais, si on nous vole DANS la maison alors que nous sommes là, faudra-t-il vivre barricadés ?) avant qu'il ne réalise que le vendredi avait lieu la rencontre parents-professeurs au lycée, que nous étions rentrés fort tard, ensemble, en voiture ; et que son beau vélo était donc sur le parking de la gare depuis le vendredi matin. Je me suis habillée en quatrième vitesse, ai enfilé mes chaussures pieds nus (par O°C), l'ai déposé à la gare et, soulagement, le vélo était là (bon, vu qu'il a lui aussi un U, je ne craignais pas le vol, mais le vandalisme, hélas presque systématique…) et en parfait état.

Nous n'avons pas toujours eu cette chance, deux beaux cycles presque neufs (de fabrication française, s'il-vous-plaît) ont disparu, l'un attaché en face du commmissariat de Versailles (eh oui !), me laissant non seulement sans monture, mais sans siège-bébé pour ramener Paul, qui marchait à peine, sur un très long trajet ; le deuxième attaché dans la précipitation avec un antivol ordinaire, car le train allait partir et qu'il n'était plus temps de se contorsionner pour réunir tous les vélos de la famille dans une même chaîne, n'était plus là à notre retour. Désormais, nous préférons manquer le train et faire les choses correctement.

Et côté vandalisme bête et méchant, lorsque  j'étais au collège, certains s'amusaient à dévisser les attaches des roues avant (les vis papillons ont d'ailleurs disparu, pour cette raison). Ceci m'est encore arrivé, encore une fois lorsque Paul était bébé. Je venais de le déposer chez sa nounou et je m'apprêtais à remonter en selle quand ma roue avant s'est détachée ! (les deux fils des voisins du dessous faisaient les pires bêtises, ils ont également trouvé très drôle, un jour, de déposer leurs vélos maculés de boue DANS ma poussette, rangée dans le local commun). Ne parlons pas des déchets divers et variés que je retrouve le soir dans mon panier, fixé au guidon, ou de l'attache de selle volée un jour (pas la selle, ouf, je suis rentrée en pédalant les genoux au menton, mais néanmoins en pédalant), ou des insultes ou remarques idiotes que j'entends parfois. Un florilège ? Le chauffeur de camion qui me crie, en passant près de moi "les vélos, c'est sur les trottoirs !" ou la passante, marchant au milieu de la piste cyclable, arrivant face à moi et m'apostrophant "heureusement que c'est interdit aux vélos !"
(pour info, elle voyait ce panneau (auquel je tournais le dos, évidemment, puisque je venais de voir le panneau inverse, m'indiquant que cette voie m'était réservée) :

 

 

 

Je m'étonne donc toujours de voir un vélo mal attaché et de le revoir à sa place le soir. Le plus étonnant, c'était justement tous ces vélos à Bruges, dont aucun ne semblait porter d'antivol… à moins que chacun prenne un vélo au hasard, une sorte de libre-service gratuit ?

Et dans le parking vélo de la gare de Bruges, comment font-ils pour se souvenir où ils se sont garés le matin ?

23 janvier1

 

Posté par Agdel à 21:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

19 janvier 2013

Et la gagnante est…

… bon, je vais donc procéder au tirage au sort ! Je viens d'enchaîner depuis ce matin : un étendage de linge, un trajet dans la neige, une heure de cours de viole, suivie d'une heure de musique de chambre, une petite pause devant l'école de musique pour admirer les perruches du Gabon qui se sont installées dans mon coin depuis l'automne (auparavant, elles étaient plutot localisées autour d'Orly). C'est amusant de voir ces oiseaux verts dans un paysage enneigé !

Ensuite, j'ai préparé le déjeuner, nous avons mangé, j'ai rangé la cuisine, nettoyé les restes d'un accident de mixer (vous savez, le couvercle qui saute en l'air en plein mixage de soupe ?) survenu jeudi… nous n'avions pas vu que le plafond était atteint. Et puis, j'ai plié le linge sec et je suis repartie pour 3 heures de répétition.

 

 

Comment ça, je traîne ? Bon, je fais une petite pause thé en imprimant le nom des participantes et je vais solliciter la main innocente de ma fille.

 

 

 

 

Alors, alors, j'ai donc 17 noms, c'est bien ça ? Que des filles, tiens !

 

19 janvier1

Je plie tous mes petits papiers, je les mets dans un bol…

 

19 janvier2

Attention, roulement de tambour !

 

19 janvier3

19 janvier4

Gloewen, bravo à toi ! J'attends ton adresse postale… et…  je peux commencer la dinette.

Posté par Agdel à 17:55 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


17 janvier 2013

C'est encore Noël !

Nous fêtons Noël en famille, ce dimanche (eh oui, pas facile parfois de trouver une date qui convienne à tous), du coup j'ai bénéficié d'un délai supplémentaire pour préparer les cadeaux et j'en avais bien besoin cette année !

Pour mes nièces, j'ai brodé des serviettes assorties à de petits produits de beauté :

17 janvier217 janvier3

Pour ma sœurette, des kits à cuisiner. J'ai trouvé une partie des recettes chez Supertouillette. Elle pourra, en cas de visite impromptue ou de dimanche pluvieux, préparer des crackers aux graines et pistaches, un risotto aux champignons ou des cookies chocolat-M&Ms.

17 janvier1

Et maintenant, je vais penser aux anniversaires à venir… et si, pour une fois, je prenais de l'avance ?

 

N'oubliez pas, vous avez jusqu'à ce soir pour participer au jeu !

 

Posté par Agdel à 22:39 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 janvier 2013

Dans le désordre…

- Au réveil, une belle couche de neige et du soleil, ça fait du bien !

- Une grande fille qui appelle parce qu'elle a oublié son déjeuner… elle finit à 12h30 pour reprendre la gym à 13h, n'a pas d'argent sur elle. La première réponse qui me vient à l'esprit (“tant pis, tu ne manges pas”) n'est pas envisageable *, bon, il va falloir caser l'aller-retour au collège dans le planning si serré du mercredi.

- Des vêtements de ski partout dans la maison, restés là où je les avais mis à sécher… je trouve que le bénéfice des vacances est bien atténué à chaque fois, par les étages de préparation et rangement des bagages ! **

- Une petite fille félicitée par son professeur d'alto pour le travail accompli cette semaine

- De petites plages de broderie et de couture, entre tous les allers-retours à l'école de musique, au collège (oui, parce que la Miss finit à 14h30 pour un cours de violoncelle à 15h, en plus !) et les courses (mais où peut bien passer la nourriture que j'achète chaque mercredi, dites-moi ?)

- L'impression, vers 16 heures, que si je me couchais, je m'endormirais à l'instant…

- Un thé pour reprendre courage

- La satisfaction d'avoir fini ces trois bouillotttes sèches, en espérant que les trois monstres *** à qui elles sont destinées cesseront de chiper celle de leur mère

15 janvier115 janvier215 janvier3

Housses en jersey velours, bouillottes en coton, remplies d'épeautre.

Je clôture ainsi ma série de cadeaux de Noël 2012, avec quelques autres petites choses que je vous montrerai demain, après avoir fignolé les derniers détails.

 

* même si du coup c'est moi qui n'ai quasiment pas eu le temps de manger

** Ouf, tout est au grenier ce soir !

*** Non, ce ne sont pas les miens, pour une fois. Ils savent bien que le premier qui ose me piquer ma bouillotte passera un sale quart d'heure !

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 22:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 janvier 2013

Bilan 2012

L'an dernier, je m'étais promis de préparer mon montage-photos des coutures de l'année au fur et à mesure, car ça prend pas mal de temps… eh bien, non, la procrastination a été la plus forte ! J'y ai donc passé quelques soirées dernièrement.

couture2012

Bilan couture : j'ai eu un moment l'impression d'avoir moins de temps pour coudre, eh bien finalement, je m'en sors plutôt bien !

• 100 photos l'an dernier, 121 cette année
• Les petits défis de Casa qui ont monté d'un cran, avec le thème «  haute-couture » en 2012
• Une vente solidaire, cette année aussi (Bimala Studies) mais je n'ai pas eu l'énergie d'en organiser une à mon tour (et pourtant, il y aurait besoin…)
• De nombreuses rencontres virtuelles, des échanges épistolaires
• Quelques concours qui m'ont fait espérer, même si je n'ai rien gagné cette année
• La découverte de nouveaux lieux de perdition nouvelles boutiques en ligne bien sympathiques
• des lecteurs en plus
• un grand progrès en couture : j'ai eu plusieurs fois le courage de découdre et reprendre un vêtement dont je n'étais pas satisfaite

Si je reprends mon message de début janvier 2012, en revanche, le bilan est plutôt mitigé :

Faire des vœux, réalisables ou non :
- Que les habitants de cette maison admettent que passer 30 secondes à ranger un objet fait gagner 30 minutes le lendemain… et qu'ils trouvent enfin le chemin de la poubelle. Hélas, aucune avancée dans ce domaine !
- Que le fantôme boulimique cesse de piller les réserves de fruits secs, chocolat, céréales, fromages (ah bon, chez vous aussi, il sévit ?). Un léger mieux…
- Qu'il neige au moins une fois cet hiver (pas trop non plus, on a donné l'an dernier…) Il a neigé (d'ailleurs, nous avons rapporté une pelle à neige du Jura, comme souvenir de vacances, en prévision…)
- Que les pommiers fleurissent pour une fois, ce qui nous donnerait une petite chance d'avoir des pommes. Aucune fleur en 2012 et un pommier sévèrement attaqué par les pucerons
- Que les lézards choisissent une autre fenêtre d'une autre maison pour faire leur nid. Je crois que c'est gagné !
- Que les Triscottes réapparaissent dans les magasins. Bouhhhhh !

Faire des projets, réalistes ou pas :
- Refaire la cuisine, j'en ai assez de me cogner la tête dès que je vide le lave-vaisselle et de passer des heures à nettoyer minutieusement  toutes les moulures des façades (demain, nous allons visiter les boutiques !) Ah, là, c'est fait et bien fait ! Quel soulagement !
- Peindre le garage en blanc pour gagner en éclairage (ce qui nécessite un été sec, pour stocker tout le bazar 2-3 jours dehors) Projet reporté à l'été 2013, avec la peinture de tout le séjour
- Essayer une dernière fois de réussir les macarons (c'est en bonne voie !) Réussis une fois


Prendre des résolutions, et espérer en tenir au moins une :
- Envoyer des cartes de vœux avant fin janvier Pas fait, mais quelques cartes envoyées pour Noël, ça compte ?
- Trier le bac à chaussettes seules Heu, je passe…
- Faire baisser la pile de vêtements à repriser Oui, ça a baissé (notamment un grand rangement par le vide en constatant que certains pantalons étaient de toute façon trop petits désormais pour Aurore, les enfants qui grandissent vite ont au moins cet avantage !)

Alors, quelles résolutions pour 2013 ? Simplement continuer sur ma lancée (je compte entre autres sur les défis lancés par les copinautes pour me stimuler) et essayer de me préserver du surmenage, avant tout !

 

Je vous propose de fêter avec moi ce deuxième anniblog le 19 janvier et d'essayer de gagner l'un des objets qui auront suscité le plus d'enthousiasme, si j'en crois vos commentaires. Pour jouer, il suffit de poster un commentaire et de relayer l'information sur votre blog, ou autre support (facebook et autres…), voire même rien du tout si vous n'avez pas de blog ou de page perso… (mais réfléchissez, c'est peut-être l'occasion de vous lancer à votre tour dans l'aventure)

Les inscriptions seront closes le 18 janvier à minuit et le tirage aura lieu le 19, au milieu d'une journée bien chargée.

* au choix : une dinette en feutrine, une grande trousse matelassée, un lot sac à lingerie/sac à linge sale pour vos bagages ou une couronne au crochet (en plus, j'ai du fil argenté maintenant)

24 novembre3 23 septembre06

11 juillet2 7 octobre1   7 septembre2

Posté par Agdel à 08:32 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2013

Une petite fête…

… comme ça, au milieu de la semaine, pour offrir ses cadeaux de Noël en retard à mon mari, je n'avais pas eu le temps de les coudre ni même de les acheter.

J'ai donc cousu deux caleçons avec le tissu qu'il avait choisi au Stoffenspektakel, j'ai trouvé plus facile d'en coudre deux simultanément ; quand j'en couds, en général une fois par an, je mets toujours un moment à retrouver les différentes étapes, notamment avec les coutures anglaises rabattues qui demandent quelque réflexion quand le tissu n'a pas d'endroit/envers. Patron maison sur mesure.

10 janvier110 janvier2

J'ai cuisiné aussi. Probablement influencée par l'émission Un dîner presque parfait vue tous les soirs des vacances – alors qu'en temps normal je ne regarde jamais autre chose que des films enregistrés – je me suis prise au jeu, tentée également par les superbes recettes publiées par Yummi magazine.

En amuse-bouches, une déclinaison sur le thème du roquefort : panna cotta (Yummi n°12), palets croustillants de risotto (Yummi n°12), mini-crumbles endives-poires (Yummi n°1) *

10 janvier3

En plat, une tarte fine de St-Jacques et topinambours, vinaigrette aux pignons (recette qui nous avait fait saliver sur l'autoroute le 23 décembre **) et une terrine de lentilles corail au lait de coco (Yummi n°12)

10 janvier4

En dessert, de simples disques pralinés croquants (mélange de pralinoise, de chocolat pâtissier et de corn flakes bien croustillants — en gros, des roses des sables plates !) avec une boule de sorbet aux poires maison et un peu de crème anglaise (pas maison). Après m'être bien creusé la tête pour savoir dans quoi j'allais mouler mes disques, n'ayant pas de petits cercles à pâtisser, j'ai trouvé le lendemain au bureau une pile de couvercles de boîtes de café qui ont été parfaits pour cet usage !

10 janvier5

 Et pour finir la soirée, une grande séance de vaisselle…

* Pour le crumble, la recette mélange juste de la chapelure, du parmesan et de la farine. J'ai ajouté pour ma part un peu de beurre, je ne voyais pas bien comment obtenir une pâte à crumble avec des ingrédients « secs ».

** Et nous avions bien raison : c'est un pur délice !

Posté par Agdel à 07:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 janvier 2013

Vœux, rois, vacances… en vrac

Ouh là, que le temps est vite passé ! On s'absente une semaine à la montagne et hop, on a changé d'année sans s'en rendre compte, les rois mages sont passés et déjà repartis… j'ai même loupé le P'tit défi Vivienne Westwood, mais si vous voulez voir toutes les réalisations, c'est chez Casa.

Je viens donc vous souhaiter une très belle année 2013, pleine de découvertes, d'émotions, de créativité, de gourmandise, de beauté, d'affection, de soleil, d'amitiés, de belles rencontres, de richesses de toutes sortes !

 Côté galette : je n'ai pas encore fait la mienne, après la galette dégustée à la montagne, celle mangée dimanche lors d'une invitation et celle de notre groupe musical du lundi soir… on va faire une petite pause ! Ce matin, la boulangère clamait haut et fort qu'il y a des fèves dans les galettes individuelles : l'an dernier, une cliente est venue lui réclamer le remboursement de sa couronne suite à une dent cassée… J'ai manqué d'à-propos : une dent cassée sur un biscuit à la noisette (j'aurais dû attaquer LU), une autre sur un croûton de pain (et hop, pour le boulanger, celle-là), une troisième sur un caillou trouvé dans une tarte aux framboises (au tour d'un pâtissier de Haute-Loire), une autre ébréchée à force de couper mon fil avec les dents (là, ma dentiste m'a bien sermonnée, mais j'aurais pu me retourner contre Guterman)… avec tous ces frais dentaires économisés, j'aurais pu m'acheter une recouvreuse, une machine à coudre haut-de-gamme, que sais-je encore ?

Et les vacances ? Ah ! Repos (forcément, quand il fait nuit à 17h…), repas (raclette, comté, saucisse de Morteau, jambon fumé, parfaitement équilibré tout ça), ski par tous les temps et sur toutes les surfaces (sauf le verglas, vu les températures), bons moments partagés en famille et entre amis… Cette fois, tout le monde s'est mis au ski de fond, ce qui nous a épargné le stress d'arriver à l'heure aux cours de ski et a grandement diminué le poids du matériel (et son coût). Aurore a chaussé ses skis et monté ses premières pentes comme si elle l'avait fait toute sa vie (il faut dire que la neige molle, ça aide…), de sorte que nous avons pu profiter les uns des autres sans avoir à faire deux groupes. Il paraît même que j'ai pris des couleurs (avec une seule journée ensoleillée, je me demande bien comment…)

metabief

Posté par Agdel à 19:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,