06 mai 2013

Anniversaire Harry Potter

Il y a plusieurs mois que j’ai prévu ce thème d’anniversaire, la mise au point des animations a pris du temps et il m’a fallu aussi pas mal chercher pour rassembler le matériel nécessaire. Deux mois avant, j’ai commencé à comparer les sites en ligne et fait quelques commandes, début avril, Aurore a sondé ses amis pour savoir qui pourrait être présent (ce sont les vacances scolaires), j’ai fabriqué les hiboux qui portaient les invitations, puis les capes et robes de sorciers. Dans la semaine qui a précédé (juste après la confirmation, donc), nous avons testé les potions et récupéré les musiques des films, imprimé les étiquettes des boissons et potions, les cartes de chocogrenouilles (avec une fastidieuse séance de découpage/plastifiage la veille)

L’avantage de cette date était que nous étions trois pour encadrer les enfants (Professeurs Dumbledore, Rogue — qui pouvait être aussi Lockart en enlevant sa perruque – et MacGonagall). Malheuseusement, les premières invitées sont arrivées avec 20 minutes d’avance *, nous n’étions pas encore déguisés… l'effet de surprise n'a pas pu être total.

1 mai portraits11 mai portraits3

Dès que tous les candidats ont été là (et tous avaient apporté leur hibou, ce qui m’a bien amusée), nous avons procédé à la répartition dans les maisons avec le Choixpeau (dont la voix était imitée par le professeur Dumbledore, caché derrière sa barbe). Une seule invitée n’avait jamais vu les films ni lu les livres, elle est donc moins entrée dans le jeu que les autres.

1 mai choixpeau11 mai choixpeau21 mai choixpeau31 mai choixpeau71 mai choixpeau8

1 mai choixpeau41 mai choixpeau5

J’ai ensuite fait passer aux apprentis-sorciers un petit test de sortilèges. C’était un peu difficile car je n’avais pas réalisé qu’il fallait au moins avoir lu les 4 premiers livres pour tout connaître, ou du moins avoir quelques notions de latin, ce qui n’est pas le cas, évidemment, d’enfants de 10 ans. Mes « élèves » ont pris très à cœur cet examen, nous avons eu 10 minutes de silence parfait !

1 mai autres1

La séquence de travaux pratiques, avec le sortilège Aguamenta luminion, les a beaucoup impressionnés (surtout le fait que l’eau soit verte…) : on place une bougie chauffe-plat dans une coupelle d'eau colorée, on renverse un verre vide au-dessus, le sorcier prononce la formule avec un geste de sa baguette et l'eau remonte dans le verre en bouillonnant ! (et tout le monde applaudit)

1 mai autres2

Pour leur permettre de se défouler, nous avons enchaîné sur le quidditch. Le souafle était un ballon de softball, les buts, des cerceaux posés sur un trépied de branches, les enfants devaient se passer le ballon un peu comme au handball (qu’ils ont étudié à l’école ces dernières semaines), tout en tenant le balai entre leur jambes, ce qui n’a pas semblé très difficile (hormis le fait que les balais, pas assez serrés, ont presque tous perdu leurs brindilles). Au bout d’un moment, le vif d’or est apparu (une petite balle dorée fixée au bout d’une canne à pêche de fortune) et les deux attrapeuses, désignées d’avance, ont sauté et couru pour l’attraper ; Paul a pris un malin plaisir à le faire bondir et virevolter. Bon, c'est le moment qu'ont choisi nos appareils photo pour lancer un mouvement de grève très suivi (100 % des salariés, à faire rêver n'importe quel syndicat) sous la forme d'une panne de batterie ; le mien est pénible pour cela, le témoin n’est pas du tout fiable, mais il charge vite et j'ai pu le remettre en marche au bout de 20 minutes, à la fin du match, donc.

1 mai autres31 mai autres4

Pour leur permettre de se reposer, je leur ai fait passer une épreuve d’arithmancie : il s’agissait d’obtenir le nombre magique désigné par le sort en additionnant, soustrayant, multipliant les nombres tirés au sort. Là encore, ils s’exercent régulièrement en classe ; j’ai simplement utilisé le jeu « le compte est bon » version années 70, acheté d’occasion pour Noël.

Pendant ce temps, le professeur Rogue installait le matériel nécessaire au cours de potions : gants jetables pour les élèves, tubes à essai (prévus pour des dragées), poudres et liquides variés. Pour les étiquettes, j’ai imprimé la fabuleuse planche de Mimi la Débrouille (avec quelques modifications). Notre version était plus orientée « chimie » : bicarbonate de soude et vinaigre blanc, pour une potion qui mousse, eau oxygénée et permanganate de potassium (avec moultes mises en garde, précautions et aide des professeurs) pour une potion qui chauffe et fume, coca et mentos pour une potions explosive (ça n’a pas fonctionné, les bouchons des tubes à essais n’étaient pas étanches), maïzena et eau pour la pierre liquide.

1 mai potions11 mai potions2
1 mai potions41 mai potions5
1 mai potions61 mai potions7

À voir le ciel s’assombrir, nous aurions dû procéder tout de suite à l’épreuve de botanique, mais je souhaitais profiter de ce temps libre pour installer la table du festin, j’ai donc choisi de leur faire identifier des créatures magiques.

Je leur ai ensuite distribué la liste des plantes magiques à récolter dans le jardin (avec un herbier modèle à consulter), comptant sur 20 bonnes minutes de tranquillité ; hélas ! La pluie s’est mise à tomber, de plus en plus fort, et il nous a fallu faire rentrer les petits sorciers pour la fin de l’après-midi. Nous avons donc procédé au jeu des cadeaux dans sa version sorcier : les enfants sont assis en rond, chacun tient un cadeau et le fait passer à son voisin. Lorsque le professeur lance le sortilège de Stupéfix, la reine de la fête ouvre le cadeau qui se trouve entre ses mains. Ce jeu (qui se joue ordinairement comme les chaises musicales) permet d’instaurer un certain rituel pour l’ouverture des cadeaux et fait durer un peu la chose.

1 mai autres5

 

 

 

 

Ensuite est venu le temps du festin, avec de nombreux mets tirés des romans :

 

1 mai festin61 mai festin21 mai festin81 mai festin5

1 mai festin41 mai festin3

 

 



 

 

 

 

 

 

1 mai festin11 mai festin7

Fondants du chaudron, gelée d’armoise (la fameuse Jelly anglaise), chocogrenouilles (je ne les ai pas photographiées avec leur emballage et leurs cartes à collectionner), dragées surprises de Berthie Crochue, gommes de limaces, couine-souris et quelques boissons : Bièreaubeurre (lait au caramel au beurre salé), jus de citrouille (jus de fruits exotiques), Fizwizbiz (je sais, ce n’est pas une boisson, mais je ne trouvais pas d’idée pour nommer l’orangina). Les petits sorciers ont goûté à tout, sans crainte.

Comme la pluie ne cessait pas, Paul a lancé un tournoi de sorts : les sorciers sont placés en rond, le meneur de jeu nomme un joueur, qui doit s’accroupir. Aussitôt, les joueurs placés de part et d’autre se lancent le sortilège de Stupéfix. Le plus lent a perdu et s’assied. Le jeu devient plus compliqué lorsque les duellistes sont séparés par plusieurs joueurs assis et ne réalisent pas toujours que le joueur qui s’accroupit se trouvait entre eux deux.

1 mai autres6

J’ai ensuite mené le jeu du sort Contrario : le joueur touché par le sort est placé face au professeur, il dispose d’une chaise, d’un livre, d’un chapeau et d’une paire de lunettes. Il doit répondre aux questions du professeur en faisant exactement le contraire de celui-ci : fermer son livre lorsqu’il l’ouvre, s’asseoir lorsqu’il se lève, mettre son chapeau quand il l’enlève… au fur et à mesure, les questions et les gestes s’accélèrent. Je les ai trouvés plutôt bons à cet exercice !

Enfin, nous avons conclu l’après-midi par une remise des diplômes d’apprentis-sorciers, dûment remplis par les notes obtenues aux différents examens et commentés pour chaque candidat. 

1 mai autres7

 

 Chacun est reparti avec son hibou, son diplôme et sa carte de chocogrenouille. J’espère que cet après-midi leur aura donné envie de se plonger dans les livres (hormis celle qui les avait tous déjà lus plusieurs fois…)

 1 mai portraits5

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure :

Pour une cape de sorcier : 80 cm de doublure noire, 30 cm de doublure de couleur (en 140 de large)

Pour une robe de sorcier adulte : 2m à 2m20 de doublure noire, selon la taille du sorcier

Les perruques et les chapeaux de sorciers, ainsi que les décorations, viennent de ce site.

J’ai trouvé le moule à grenouilles chez Artgato, les confiseries (jellybeans, souris, limaces) chez Carrefour (je le précise car j’ai bien cherché !)

 

* J'ai bien maudit, sur le moment, le père qui les a déposées devant la porte, trop content sans doute de s'en débarrasser…

Posté par Agdel à 12:11 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,