31 décembre 2013

Plus que quelques minutes…

… avant l'arrivée de nos invités. La journée s'est passée dans l'effervescence des préparatifs de fête. Paul a reçu un cours de pâte à choux (j'ai décidé de leur apprendre bon nombre de recettes de base, à tour de rôle), j'ai cousu un dernier cadeau, nous avons répété une dernière fois pour le traditionnel Concert du nouvel an (ouille, l'altiste vient de se coincer le doigt dans une porte !), allumé un grand feu, les amuse-bouches sont prêts, le dessert également…

à l'année prochaine !

31 décembre01
31 décembre0231 décembre03

31 décembre0431 décembre05

31 décembre0631 décembre07

31 décembre0831 décembre09
31 décembre10

(et j'ai quelques soucis pour comprendre le dimensionnement des photos sur canalblog depuis quelques semaines)

Posté par Agdel à 19:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


22 décembre 2013

Fin d'avent

Douces journées qui précèdent Noël, quand les cadeaux sont enfin emballés, les dernières auditions/concerts de fin d'année passés, que l'apprenti conducteur s'est essayé au volant du break (qu'il trouve assez facile à conduire, forcément, ça cale moins…) en prévision du voyage de demain…

21 décembre01
(alto - violoncelle, le duo gagnant pour avoir ses filles sur la même photo !)

Les jupes des demoiselles sont terminées (je leur donnerai un coup de fer une fois sur place), pour Aurore, même Liberty Laura and Alfie mais en rose, patron de jupe droite du dernier Ottobre femme (diminué de deux tailles), fermeture invisible dont je ne saurai plus me passer à présent tellement je la trouve simple à poser.

21 décembre0921 décembre10

Pas de sapin traditionnel, mais le "sapin en sapin" a été décoré (un peu chargé à mon goût), la crèche est faite et Aurore m'a aidée à réaliser un petit sapin gourmand, à l'aide d'emporte-pièces étoiles trouvés chez Loisirs et créations (il faut compter 3 biscuits de chaque taille), garni de ganache au chocolat et de glace royale.

21 décembre0221 décembre03

21 décembre0421 décembre05

21 décembre0621 décembre07

Hier, pour la première fois, mes ados sont sortis (cinéma et hamburgers, avec des copains scouts). Ils ne sont pas très demandeurs (une chance pour nous peut-être) : pas de soirées, à peine un après-midi 2-3 fois par an (mais baby-sitting, réunions diverses en fonction de leurs engagements, concerts ou théâtre, ils ne sont pas cloîtrés à la maison, non plus). Ils sont rentrés sous la pluie, tous les deux, malgré notre proposition d'aller les chercher, discutant avec animation du film… nos deux jeunes, après une courte période de zizanie, s'entendent très bien, quelle chance ! Leur camp en commun cet été n'y est pas pour rien (ils étaient avec trois autres pionniers hier soir et nous voyons se constituer peu à peu les bases solides d'une future équipe de compagnons pour Marie)

21 décembre08

Je vous souhaite un très beau Noël, joyeux, lumineux, doux, aimant !

Posté par Agdel à 11:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 décembre 2013

Les lutins sont sur les genoux…

… mais soulagés ! Tous les cadeaux sont achetés et le plaid pour Adrien est terminé.

Pour le matelassage, j'ai d'abord tenté d'épingler au bord des carrés, le résultat a été désastreux, avec la doublure qui plissait et se prenait dans les coutures, sans parler des nombreuses attaques sauvages d'épingles sur mes mains…

19 décembre 0119 décembre 02

Je suis donc allée acheter une boîte d'épingles-nourrices courbes ; elle m'a semblé bien trop grande : 144 pièces ; j'en ai utilisé 96 !

Une fois chaque carré fixé au molleton et à la doublure par 4 épingles, j'ai pu rouler les bords du plaid et le tourner dans tous les sens sous le pied de ma machine, mais je dois avouer qu'une fois les coutures terminées, j'avais bien mal aux poignets et aux épaules… et encore, je n'ai fait que coudre en ligne droite entre chaque carré !

19 décembre 14

J'ai quasiment brodé tout ce que j'avais comme chouettes :

19 décembre 0719 décembre 0919 décembre 1019 décembre 11

19 décembre 1219 décembre 1319 décembre 08 avec un petit message-souvenir, comme chez Rachel.

Comme je n'avais pas tellement de tissus imprimés en stock dans les bons coloris, j'ai fait quelques petits carrés de patchwork

19 décembre 0319 décembre 0419 décembre 0519 décembre 06

Et le plaid terminé

19 décembre 15

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 14:44 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 décembre 2013

Les lutins s'affolent ! (2)

Un mercredi sans réunions parents-professeurs, sans conduite supplémentaire à l'école de musique, sans démarche particulière…

j'ai terminé la dinette commencée juste avant ma panne de brodeuse (restée bloquée sur une feuille de salade)

18 décembre2

… et bien avancé mon puzzle

18 décembre1

 

Posté par Agdel à 20:24 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 décembre 2013

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ? (8)

Un plat rapide à préparer, pas cher, très apprécié des enfants : la couronne de pâtes !

Paul avait rapporté de son week-end louveteaux deux paquets de jambon (ayant passé une nuit et une matinée à température ambiante, mais nous évitons de jeter de la nourriture si possible). Il fallait donc les cuire ; je manquais de temps lundi. En principe, pour cette recette, j'utilise des coquillettes ou des macaronis, mais mes réserves de pâtes disparaissent mystérieusement (il semble qu'un jeune homme se fasse cuire des pâtes pour son goûter, mais 1 kg de coquillettes en 3 semaines, là il abuse !)

Pour 4-5 personnes

200 g de pâtes
4 ou 4 tranches de jambon blanc
2 œufs
10 cl de crème liquide
selon vos réserves : fromage râpé, une petite boîte de champignons émincés, de petits dés de tomate, du persil, du basilic…
coulis de tomates

Faite cuire les pâtes, égouttez-les. Tapissez un moule en couronne de jambon. Battez les œufs, la crème, les "ajouts" et mélangez aux pâtes, remplissez le moule. Enfournez à 180 °C pour 15 minutes.

17 décembre117 décembre2

Démoulez la couronne et versez au centre le coulis de tomates (ici, de la sauce Aurore). Servez avec une salade verte.

17 décembre3

Et la façon très particulière dont Paul compense la pénurie de crème fraîche qui l'aide à faire passer la soupe de légumes

17 décembre4 (j'avais dit : mets un peu de fromage frais)

 

Posté par Agdel à 20:02 - Commentaires [4] - Permalien [#]

16 décembre 2013

Les lutins s'affolent !

Après avoir chômé tout le mois de novembre pour cause de manque d'inspiration et de panne de brodeuse, forcément, les lutins sont en retard. Surtout que j'ai eu mercredi dernier l'idée géniale (j'espère) pour le cadeau d'Adrien et commandé les tissus dans la foulée (merci au passage à Butinette pour leur réactivité : 15 minutes après ma commande, j'ai appris que les coloris choisis n'étaient pas les bons pour aller avec la déco de sa chambre ; j'ai appelé Strasbourg et effectué un changement de coloris de tissus ; commande passée mercredi après-midi, reçue aujourd'hui)

J'ai donc passé ce lundi debout sur la pédale de ma machine à coudre, une main changeant les fils sur ma brodeuse, l'autre coupant et repassant. Bilan de ce week-end prolongé (en raison d'une coupure de courant toute la journée dans le quartier où je travaille, bienvenue pour moi, beaucoup moins pour mon employeur, sachant que c'est la deuxième en deux mois) : mes rideaux sont terminés, la jupe de Marie également :

(Je vous fait grâce de la photo des ourlets de rideaux, vous me croirez sur parole)

Liberty Laura and Alfie bleu ciel, modèle Ottobre (Plaid skirt, hiver 2008)

16 décembre2

à ma demande de l'intéressée, j'ai remplaçé la ceinture par une parementure à la tai!lle, sans surpiqure (parementure surpiquée sur les valeurs de couture), il va falloir quelques points pour la tenir en place.

16 décembre316 décembre4

16 décembre5

 et deux petits tabliers pour petites filles

 16 décembre616 décembre7

(j'ai bien fait de les photographier, je me suis aperçue que j'avais cousu un bouton à l'envers !)

Le reste a bien avancé, j'ai eu le temps d'aller rencontrer quelques professeurs de miss Aurore samedi matin, ça fait toujours du bien d'entendre des compliments (surtout que je ne suis pas habituée). La demoiselle, en plus de ses brillants résultats dus entièrement à son mérite et son travail (jamais je n'ai mis le nez dans ses devoirs, sauf à sa demande espresse), a paraît-il une attitude exemplaire en classe, sage, posant des questions pertinentes, participant (et les deux professeurs rencontrés ont bien remarqué qu'elle devait lutter contre sa timidité pour cela), curieuse de tout (ça, je l'ai remarqué aussi, elle ne cesse de nous questionner ou d'ouvrir le dictionnaire). J'ajouterai à tout cela une grande autonomie (et je sais que ça lui demande des efforts, notamment partir au collège le matin quand il fait encore nuit). Bref, je me demande de qui elle tient…

 

 

Posté par Agdel à 20:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

10 décembre 2013

Les 10 du 10 décembre

Grand froid au programme ! Mais un temps lumineux comme je les aime.

10 décembre01

Les framboisiers sont d'un optimisme à toute épreuve cette année !10 décembre02

 

Du givre tout au long du trajet, mais j'étais équipée : bonnet, gants, écharpe

10 décembre03

Après une partie de la matinée passée en réunion, je file faire quelques courses et profiter du ciel bleu, en passant par le marché aux sapins qui sent si bon…

10 décembre0410 décembre05

Avant de voir, chaque mois de juin, les élèves de l'école d'art mural en décorer quelques-unes, je n'avais jamais remarqué à quel point les armoires électriques sont nombreuses en ville (et moches  !).

10 décembre06

De retour (et bredouille en plus), je n'ai plus qu'à préparer et manger mon sandwich sur un coin de bureau (pas très facile)

10 décembre07

Puis je retrouve une petite fille en larmes, pour une fâcherie avec sa meilleure amie. Une courte pause et je l'emmène faire les courses, ça va tellement plus vite avec elle ! Elle m'a gentiment rempli le coffre pendant que j'allais pousser la voiture en panne à l'arrière-plan (pauvres gens, ils sont bien embêtés, coincés dans ce parking souterrain)

10 décembre1010 décembre08

 S'il n'y a pas trop de vent, peut-être les illuminations tiendront-elles, cette année (en général, elles finissent par descendre et gênent la circulation)

10 décembre09

Les autres participants à ce rendez-vous mensuel sont par ici

 

 

Posté par Agdel à 20:26 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2013

Petites bulles légères…

… dans un quotidien qui pèse, parfois :

Ma brodeuse qui est revenue, guérie de son indigestion : la coquine avait avalé un ruban posé pas loin, l'avais déchiqueté et mal digéré d'où un blocage complet du bras télescopique. J'en reste donc à ma première impression : cette machine est d'une solidité incroyable ! Croyez moi si vous voulez, je l'ai laissée dans son carton pendant 4 jours, pas pour la punir, mais pour finir mes rideaux, pour lesquels j'avais besoin d'un grand espace de travail.

Les rideaux en question, enfin accrochés. Je n'ai pas encore fait les ourlets du bas, je laisse le tissu se détendre si besoin (expérience de rideaux dont j'ai refait les ourlets trois fois, étonnée de m'être autant trompée)

9 décembre4

Une journée au Stoffenspektakel de Reims, en très bonne compagnie, joie de retrouver les copines, de se parler de vive voix et plus par claviers interposés, d'avoir tant de beaux tissus à notre portée, avec en prime un pique-nique somptueux avec table et chaises, le grand luxe ! Quelques achats indispensables (si, si) :

9 décembre19 décembre2

Une proposition de prêt de brodeuse qui m'a surprise par sa spontanéité et sa générosité. Nous ne nous connaissons pas "en vrai" et elle me fait confiance d'emblée ! L'appel presque en simultané de mon réparateur a remis notre rencontre à plus tard, mais c'est prévu.

Notre maison qui est (presque) enfin à nous (après quelques déboires avec la banque pour qui "remboursement sans frais" signifie "remboursement avec prélèvement de 800 euros de frais qui vous seront remboursés…" un jour… 15 jours après, en fait, après harcèlement téléphonique de ma part… et encore, heureusement que j'avais trouvé une lettre de notre directeur d'agence de l'époque, sinon, je pense que le "sans frais" serait resté une belle promesse en l'air !) L'allègement conséquent des mensualités va nous permettre de voir venir sereinement les travaux inévitables : changement du cumulus, des vitrages, de quelques volets, du portail…

Paul enfin libéré par l'auto-école pour la conduite accompagnée. Ce fut laborieux, mais il y est arrivé, après quelques heures de découragement, à conduire après 7h de cours au lycée, de nuit, sous la pluie, dans des quartiers pas faciles ; il a fallu une petite mise au point avec son moniteur : plus de cours en soirée, quand la concentration est au plus bas. Maintenant c'est à nous de jouer pour en faire un conducteur autonome, il en est encore à s'adapter à l'embrayage (passer du diesel au GPL n'est pas évident).

9 décembre3

 

 

Posté par Agdel à 19:46 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

07 décembre 2013

P'tit défi du 7 : la fermeture !

Avant de refermer une année de p'tit défis "techniques de couture" et de passer à tout autre chose, Casa nous a proposé de nous attaquer à un point qui terrifie les couturières débutantes : la pose de fermetures à crémaillère (nom officiel, puisque fermeture-éclair est une marque). De mon côté, je me suis fixé un défi personnel : poser une fermeture invisible. Je suis donc allée, pleine d'espoir, chez mon fournisseur préféré (Fil 2000) pour refaire un peu mon stock de fermetures de toutes les couleurs. Alors que j'étais accroupie, à chercher du rose, une dame a trébuché et se serait cogné la tête sur les étagères en bois si je n'avais été là pour amortir sa chute. Quelques minutes plus tard, je saisis une fermeture invisible et demande au patron si je peux la poser sans pied spécial.

7 décembre5

« Non, me dit-il, mais je peux vous vendre un pied ». Après quelques hésitations sur le fait que ce pied risque de ne pas s'adapter sur ma machine (mais le prix me convainc bien vite), je le prends et la dame qui m'est tombée dessus s'avère être une couturière aguerrie qui m'explique dans les moindres détails comment poser la fermeture.

 

Un essai plus tard, me voilà coupant en tremblant un précieux coupon de liberty pour la jupe de Marie (en tremblant doublement lorsque je m'aperçois que ce motif a un haut et un bas, que je ne peux donc pas mettre les morceaux de la jupe tête-bêche comme d'habitude. Heureusement qu'elle la veut assez courte, j'ai tout juste assez de tissu pas 1 mm de trop !)

Voici donc ma fermeture invisible :

7 décembre1

Vous ne la voyez pas, c'est normal, c'est que j'ai réussi la pose ! Et là, ça va mieux ?

7 décembre27 décembre3

Bon, je n'ai plus qu'à faire les pinces, les plis, coudre la jupe, la doublure, assembler le tout et faire les ourlets… puis refaire la même chose pour celle d'Aurore (qui veut une fermeture invisible, elle aussi).

J'avais également en tête le défi inverse, puisque j'ai acheté au salon MCI cette fermeture tout-à-fait-visible, mais je n'ai pas eu encore d'idée pour l'utiliser. Auriez-vous des suggestions ? (le principe étant de cacher les bouts, quand même)

7 décembre4

 

 

 

 

 

 

Pour voir les autres fermetures-éclair (et la folle réalisation de Casa qui a pris le risque de se fâcher définitivement avec sa machine à coudre), c'est.

 

Posté par Agdel à 09:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,