Il m'arrive rarement de suivre un patron dans les moindres détails, le plus souvent, c'est comme ça que ça se passe :

Épisode 1 - Je suis allée au marché aux tissu, j'ai trouvé un beau crêpe et la doublure assortie, j'en ai pris 2 mètres. À mon retour, Marie jette un œil dans mon sac : « Il est beau ce tissu, tu pourrais me faire une robe dedans ? » (je l'aurais parié)

Épisode 2 - Nous allons acheter une veste à la jeune fille, comme elle a trouvé tout de suite ce qu'elle voulait, je lui propose d'aller voir quelques robes, histoire d'être fixée sur le modèle qui lui plairait, elle jette son dévolu sur une robe en crêpe de soie à col bénitier et manches légèrement froncées. Bon, je vais voir ce que je peux faire…

Épisode 3 - Je parcours tous mes Ottobre (adaptés à sa morphologie), je lui montre quelques modèles qui pourraient aller, finalement elle choisit une robe assez différente de celle vue au départ… mais avec les manches plus longues, la taille plus basse, le bas avec des fronces.

Ottobre (Ottobre 5/2012)

Épisode 4 - Je copie le haut de la robe et je le coupe dans un tissu d'essai (merci les copines de me fournir en draps déchirés, nappes tachées, housses de couette démodées !) Essayage : ça baille dans le dos, les emmanchures sont trop serrées, l'encolure trop haute, les manches trop courtes. À part ça, tout va bien !

Allez, on corrige tout ça et on refait un essai !

 17 avril1

 Nous avons aussi l'épisode "tee-shirt d'anniversaire" qui fait 3 bonnes tailles de plus qu'indiqué (j'aurais dû me méfier, la plupart du temps, ça tombe juste, mais je me suis quand même fait une robe en XS cet été ; mais qui dit couture secrète dit sans essayage préalable). Le problème, c'est que j'ai coupé celui de Marie en 40. Je reprends donc le patron en 32-34, ça devrait le faire, à part l'empiècement dans le dos qui aura une forme légèrement différente, mais c'est sans importance, allez, on recoupe en espérant ne pas avoir de souci d'élasticité du jersey.

17 avril217 avril3

L'avantage des e-books, c'est qu'on peut modifier les dimensions sans trop d'efforts (on peut aussi imprimer trop petit en oubliant de décocher la case "ajuster au papier", si, si…) : j'ai imprimé le patron à 90 % puis re-mesuré sur la miss et finalement, coupé un 32 sans marge de couture, y'a-plu-ka-coudre !

Commande Rijstextiles passée dimanche, réceptionnée ce matin — au sortir de la douche en petite tenue – et premier jersey coupé cet après-midi, je m'épate moi-même par mon efficacité ! (Hélène, défense de rire !)

Et en parlant d'efficacité : le garage a bien avancé ! Reste à attendre 3 jours pour le séchage avant de remettre les meubles et fixer de nouvelles étagères. Et c'est tant mieux, car je déprime un peu devant le désordre :

17 avril417 avril5

Aurore trouve, pour sa part, que c'est pratique d'avoir les chaussures dans le salon et verrait bien l'étagère rester là !

Pas de photo avant mais je vous laisse imaginer les murs en parpaings nus et le sol en ciment poussiéreux, le tout bien sombre. reste à changer la trappe de la cave, rongée par l'humidité, et les portes qui laissent passer beaucoup trop de courants d'air, sans compter que celle de devant ne peut être fermée par une seule personne, ayant été déformée lors de la pose, ce qui nous oblige à entrer/sortir les vélos par l'arrière de la maison.

17 avril6

Ah oui, aussi : je suis passée à la télé ! Bon, la vraie star*, c'est Annabelle qui "parle dans le poste", mais on me voit à deux reprises de loin (voilà ce que c'est que de s'asseoir pile devant un pilier)

* Je lui avais bien dit qu'elle deviendrait une star, depuis qu'elle fait des photos avec Bernard !