Avec un rythme de couture on ne peut plus décousu (10 minutes, par-ci, par-là), parce qu'il y a toujours autre chose de plus urgent à faire), je suis quand même venue à bout de ce nouveau tee-shirt, qui répond parfaitement au cahier des charges fixé par Marie : des rayures, du biais noir (Hum, tu es sûre ? À la lumière du jour, on voit bien que les rayures sont bleu marine… Elle voulait des détails noirs, elle a eu du noir !), des pattes boutonnées aux épaules. Malgré les soucis de taille du patron, mes doutes sur les coloris, les trous dans le jersey noir (!), le décousage à 3 reprises des pattes qui n'étaient jamais droites, la difficulté à trouver 2 boutons qui vont bien (dans un stock de quelques centaines), la destinataire est pleinement satisfaite de son nouveau tee-shirt *

2 mai22 mai 3

 2 mai1

* Ce qui n'est tout à fait pas le cas de sa sœur qui m'a redonné le sien avec pour mission de le rallonger par une bande rose… mais c'est vrai, ça, il n'est pas bien long en fait !