Ce que j'ai compris en lisant le commentaire de Tsiporah, c'est qu'elle avait envie de douceur. Il me restait une chute du plaid tellement doux utilisé pour cette robe de chambre, du tissu du biais également ; un fichier de broderie adéquat, une chute du déguisement de danseuse (il devient urgent d'écouler les chutes qui s'entassent), et voilà un doudou qui est parti retrouver sa nouvelle propriétaire.

5 février15 février2

Pff, j'ai décousu et recousu deux fois la tête et elle n'est toujours pas au milieu ! Pourtant, je n'avais rien bu ce soir-là…