Il me fallait un nouveau sac, parce que ces deux-là arrivent en fin de course (le tissu, ça s'use) et que celui-ci a besoin d'anses plus longues, à chaque fois, c'est la galère pour le mettre sur l'épaule avec un manteau (un jour, je découdrai et changerai les anses, mais c'est un peu un sac pour l'hiver, aussi…)

J'avais commandé chez Rijstextils du “pouf en tissu nylon” (la traduction automatique donne parfois des résultats surprenants) dont je me disais qu'il devait être bien pour des sacs de voyage. À l'arrivée, j'ai été enchantée par cette toile solide, soyeuse, plastifiée sur l'envers et j'ai aussitôt repassé une commande (oui, ils sont malins chez Rijstextils, ils t'envoient un bon de réduction valable 15 jours juste après que tu aies reçu ta commande précédente) avec de la toile bleu azur et du coton à motif “plumes”. Pour le bleu azur, je n'ai pas été déçue ; en revanche, la toile reçue est beaucoup plus rigide que les autres, ce qui l'a rendue très difficile à travailler, je crois que j'ai battu mon record d'épingles tordues ou enfoncées dans les doigts et je ne compte plus mes blessures et les interruptions inopinées de couture pour éviter les taches rouges.

27 avril2

Pour le patron, j'ai repris celui du sac Pepita que j'ai agrandi. Comme j'avais dû retoucher le précédent pour cause de manque de poches, j'ai bien réfléchi à mes besoins avant de coudre : des poches pour le téléphone, le porte-monnaie, le trousseau de clés, le stylo, le portefeuille pour éviter les recherches frénétiques, une profondeur étudiée pour chaque poche afin de ne pas perdre le téléphone en me penchant (c'est du vécu) ou ne pas frôler la crise cardique en constatant la disparition du porte-monnaie en pleine Aiguille en fête, alors qu'il est simplement au fond d'une poche trop profonde (c'est du vécu aussi).

27 avril4

Un mousqueton pour mes clés de bureau et de voiture

27 avril5

Une poche extérieure pour le pass navigo (et tant qu'à faire, loin du bouton magnétique, quoique je n'ai pas eu de souci de ce côté-là mais j'étais une démagnétiseuse de tickets de train redoutable à l'époque où je n'avais pas de pass, alors ne tentons pas le diable)

27 avril3

Un biais solide pour border le rabat et éviter ceci : j'ai pris de la toile de montgolfière, qui est d'une remarquable résistance à l'usure.

27 avril927 avril8

 

 

Et une poche zippée au dos, pour les documents importants

27 avril6

Tissu, broderies et ruban ne sont pas prévus pour être assortis, mais j'aime bien le résultat.

27 avril7

Testé aujourd'hui dans Paris : un peu raide, mais parfaitement opérationnel, assez grand pour contenir un livre, une bouteille d'eau et quelques achats, voilà le sac parfait pour les beaux jours !

27 avril1