Non, ce n'est pas ma production de la journée ! À ma vitesse d'escargot, il m'a fallu pas mal de temps pour coudre ces deux tee-shirts, mais je viens enfin à bout de mes jerseys coupés en mars.

Pour le bleu, jersey Lillestoff acheté au Salon MCI en novembre, très doux, il va être agréable à porter ! J'ai repris mon patron Ottobre modifié pour un devant en deux parties et tant que j'y étais, j'ai aussi découpé le dos.

28 mai1

28 mai428 mai7

Et un ourlet du bas qui ne gondole plus, grâce à la petite bande d'entoilage thermocollant que je place à l'intérieur !

28 mai5

J'avais acheté cette dentelle extensible sur le marché, voilà un certain temps… et elle attendait, parmi d'autres matières que je n'ai jamais essayé de coudre. Le patron de ce tee-shirt me semblait idéal pour cela.

La coupe s'est à peu près bien passée, la couture également, mais est arrivé le moment des ourlets et biais ! Pour l'encolure, j'ai tenté le biais de jersey… trop épais, ça faisait un gros boudin affreux. Je suis alors partie à la recherche de biais satin extensible, j'en avais vu chez Fil 2000, mais impossible d'en trouver près de chez moi. La mercerie-chère-mais-ouverte-le-midi avait deux “biais” qui semblaient convenir mais la vendeuse n'a pas su m'indiquer leur usage habituel ; « Je ne sais pas, j'en vends parfois pour de la lingerie » a été sa seule réponse. J'ai donc pris 60 cm de chaque et après quelques recherches, j'ai découvert que j'avais de la Mousseline extensible et de la mousseline extensible pré-pliée. La seconde était trop élastique ou rigide, je ne sais pas, ça gondolait, mais la première (dont j'ignore toujours l'usage originel, vu que le site la vend pour “la couture, la création d'accessoires ou le tour de boites (emballages, coffrets…)” a été parfaite, à condition de la coudre comme un biais, très lentement, en tirant légèrement. Autant vous dire que pour finir ce grand coupon de dentelle, je vais faire un stock de biais satin dès que j'irai à Paris ! (dès demain, donc)

28 mai6

L'ourlet des manches a également été source de nombreux arrachages de cheveux et interrogations auprès de mes copines de forum que j'ai saoulées avec mes questions. Ourlet ordinaire, pas possible, le tissu se déforme trop ; épinglage impossible, trop de trous ; bande de thermocollant : impossible, ça se verra une fois cousu ; intissé hydrosoluble : impossible de le faire tenir en place *; ourlet roulotté, pas possible, trop peu de matière ; stylefix (une fine bande de double-face) : continue à coller au travers de la dentelle une fois l'ourlet replié, épilation du poignet garantie même après de nombreux lavages ! ; Biais… heu, vu comme j'avais galéré avec l'encolure, pas envie de recommencer avec si peu de marge de manœuvre (les poignets sont plus étroits que mon bras libre). J'ai simplement posé une dentelle élastique au bas des manches, donc !

28 mai3

Je suis quand même satisfaite du résultat (ça vaut mieux, après tant d'efforts) mais je m'aperçois que de plus en plus, je suis capable de coudre "juste pour voir", pour tester un patron, un nouveau tissu, une nouvelle technique… les petits défis de Casa n'y sont peut-être pas étrangers, mes copinautes non plus. Je progresse, doucement !

28 mai2

(pour les photos, je ne progresse pas en revanche !)

 

* un jour, je craquerai et je commanderai de l'hydrosolubre thermocollant.