Un beau sac coloré, léger et solide pour les prochaines vacances, ça aide à retrouver le moral, non ? Je l'ai terminé à la fin de ma période "travaux-vacances", il ne lui manquait que la poignée et la bandoulière.

22 novembre522 novembre1

Pour la seconde, ça attendra que j'aille à Paris : j'avais acheté un métrage suffisant de sangle mais j'en ai utilisé un bon morceau pour un autre sac. Pour la poignée, après avoir pensé qu'elle serait superflue, je me suis décidée à la coudre pour deux raisons, aussi importantes l'une que l'autre : 1. le premier sac cousu d'après ce patron a des anses trop longues, je les ai donc raccourcies cette fois… trop ! Du coup, les anses ont tendance à scier un peu la main qui les tient (et encore, je n'ai testé qu'en remplissant le sac avec des oreillers). 2. il fallait ABSOLUMENT que je case un petit bout du ruban assorti aux broderies !

22 novembre6

22 novembre4

Ce modèle est un plaisir à coudre, surtout la deuxième fois et après quelques éclaircissements apportés par mes copinautes Gloubichamalu et La clé des champs quant aux explications pas toujours très claires (et en allemand…) du tutoriel. Je pense donc qu'il y en aura d'autres, d'autant que notre collection de sacs de voyage montre des signes d'usure allarmants. Reste à voir comment vieillit ce tissu nylon de Rijstextils… mon sac quotidien est déjà abîmé par endroits, mais la toile était moins souple que celle-ci.

22 novembre222 novembre3