11 décembre 2015

Belladone de soirée

Cet été, j'avais acheté un métrage de satin de coton bleu nuit en même temps que le sergé corail. Je ne le trouvais pas adapté à un mariage en août, aucune autre couleur n'était disponible, mais je sais à quel point ce tissu est agréable à travailler et à porter.

J'ai modifié le patron pour supprimer l'empiècement du haut et donner à cette robe un aspect plus “habillé” (c'est d'ailleurs étrange, ce terme, car en fait, je suis plutôt déshabillée : décolleté plus large devant, moins de tissu derrière…)

11 décembre3

Aucun souci, donc, j'ai même coupé et cousu cette robe de bout en bout sans le moindre essayage (le satin contient un peu de lycra qui évite les mauvaises surprises). Fermeture invisible vraiment invisible, posée selon la technique de Carmen, finition de l'encoure par une parementure, cousue selon la technique dite la-clé-des-champs que j'ai adoptée avec bonheur. Quand j'aurai du temps devant moi (je rêve ?), je la découdrai pour améliorer la pose car une parementure en coton sur une robe légèrement élastique, ça tiraille un peu… mais d'ici Noël, je n'aurai pas le temps.

 

11 décembre4

Reste à : acheter un collant bleu nuit (pas facile !), perdre un ou deux kg (je n'ai plus le temps non plus, ni l'énergie) et trouver un gilet un peu habillé de couleur vive (pas facile non plus : en, dehors du gris, beige et noir… j'ai trouvé du bleu marine, mais ça ne sera pas gai, comme tenue)

11 décembre111 décembre2

 

 

 

 

Posté par Agdel à 19:59 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,