Finalement, j'ai bien fait d'attendre pour coudre ces sweats : en décembre, vu les températures que nous avions, ils n'auraient pas été portés… alors que cet automne ce début d'été pourri, Aurore ne quitte pas le sien ! Voici celui de Marie à présent.

En principe, un deuxième exemplaire selon le même patron est plus vite cousu. En principe. Sauf que j'ai passé un peu plus de temps à bien aligner les rayures du bord-côtes et j'étais contente de mon raccord parfait avant de découvrir à l'épinglage que j'avais fait un tour dans la bande avant de la fermer !

3_juin23_juin1

Et puis j'ai réalisé un peu tard que j'avais oublié les boutonnières pour passer le cordon dans la capuche et là, il y avait du boulot avant de rattraper le coup. Mais comme je n'avais pas trouvé de cordon vraiment adapté (c'est rare, mais Fil2000 peut me décevoir), j'ai convaincu Marie que le cordon serait inutile. En échange, elle a insisté pour que je brode la poche, et insisté encore plus pour que ce soit cette broderie-là et pas une autre… 57 minutes + 11 changements de couleur ! Avec celle du dos qui a duré deux bonnes heures, elle a intérêt à prendre soin de son sweat. Mais c'est vrai que ces broderies sont magnifiques.

3 juin43 juin3

 

L'intérieur est toujours aussi doux, j'aurais dû prendre un métrage pour moi !

3 juin7

Et comme l'expérience finit par porter ses fruits, je pense désormais à broder suffisamment bas pour que le motif ne soit pas caché sous la capuche !

3 juin53 juin6