… d'un week-end ensoleillé et bien rempli.

 26 juin3

Vendredi, j'ai enfourné tomates et poivrons farcis et je suis allée faire les soldes avec mes jeunes. Des pantalons et un pull pour Paul, des shorts et débardeurs pour les filles, pas grand-chose de soldé au final mais les voilà tous équipés pour l'été.

J'ai reçu de nouveaux tissus bleus, un grand merci à La Punaise !

 26 juin6

Samedi matin, avec les voisins, nous avons remis la rue en ordre : taille des haies (un peu excessive parfois, la taille, il y a en certains à qui il a fallu confisquer le sécateur !), désherbage des caniveaux et de la placette, balayage, trois voyages à la déchetterie et une décision importante : à l'automne, nous arrachons quelques pyracanthas pour les remplacer par des arbustes moins agressifs, nous en avons tous assez des bras lacérés et pneus de vélos crevés ! Ça prendra quelques années (il y en a 11) mais nous aurons leur peau. Après tous ces efforts, nous avons pris l'apéritif… un petit accompte sur la soirée.

26 juin5

Dans l'après-midi, le téléphone de Marie a été admis en soins intensifs et l'enquête n'a pas permis d'élucider comment Aurore a pu le faire plonger dans un lavabo plein, alors qu'elle se lavait juste les mains et que Marie jure que jamais, au grand jamais, elle ne l'avait apporté dans la salle de bains. Pas sûr qu'il s'en sorte sans séquelle…

26 juin2

Le soir venu, nous avons sorti tables et chaises sur la placette, nous n'étions pas très nombreux cette année mais de nouveaux venus, arrivés l'été dernier, nous ont rejoints, avec des enfants (dont deux jeunes filles de 13 et 14 ans, musiciennes), le quartier se rajeunit, enfin ! Si toutes les bonnes résolutions sont tenues (après deux verres de punch, on peut douter…) nous irons à cinq au cours de pilates et notre groupe folk va gagner un nouveau clarinettiste. La soirée s'est terminée en musique, sur le grand piano d'un voisin. Promesse a été faite d'un vrai concert l'an prochain, réunissant tous les talents.

Dimanche, pour le brunch, j'ai essayé avec succès la recette des crêpes aux mille trous.

26 juin1

Marie est partie voir Cats avec une amie, nous la retrouverons demain pour la réunion de parents des compagnons.

J'ai cueilli des framboises, j'en récolte une demi-tasse par jour. J'ai déclaré la guerre aux limaces et répandu des granulés dans tout le jardin, une véritable hécatombe !

26 juin4

Je suis allée faire un grand tour des étangs en marche rapide avec Aurore, j'étais presque aussi fatiguée qu'après une course. Puis un tour au centre commercial, désert en fin d'après-midi, pour un échange de taille de débardeurs.

Pour clore la journée par une bêtise, Guillaume a renversé la bouteille de vin, arrosant la table, une chaise paillée, le sol, le téléphone d'Aurore posé sur la chaise, le pantalon beige tout neuf de Paul. Je crois que nous avons tout sauvé, ouf ! (sauf le vin)

J'ai limé et poncé mon fer à repasser, j'ai cousu, Paul également, je vous montrerai tout cela les jours prochains, si je trouve le temps : demain soir Aurore a le goûter de fin d'année de l'orchestre, je retrouve Marie à sa réunion compagnons, suivie d'un apéritif dînatoire, Guillaume va à la première messe du jeune prêtre ordonné cet après-midi, qui avait accompagné son groupe de préparation à la confirmation, suivie d'un apéritif. Mardi, réunion d'équipe suivie d'un buffet. Mercredi, nous fêtons quelques événements. Vendredi, journée à Tours suivie d'un dîner d'anniversaire avec mon groupe d'apprentis violistes. L'ordinaire d'un mois de juin !