Ce samedi avait lieu la fête des dizaines chez La Punaise, pour célébrer dignement son anniversaire et celui de son adorable mari. Une joyeuse réunion d'amis, de parents, de voisins et de quelques blogueuses. Comme elle fait bien les choses, elle avait commandé un temps radieux, après une semaine maussade. Et avait donné pour consigne : « Pas de cadeau ! Nous avons tout ce qu'il nous faut »

Mais on a toujours besoin d'un petit sac, n'est-ce pas ? Et puis j'avais trouvé une broderie trop belle et parfaitement adaptée (et rapide, ce qui ne gâche rien), je devais absolument l'utiliser ! J'ai donc rapidement vérifié ses goûts sur son blog (vivent les tags) : couleur préférée, rouge, rose… parfait, il restait du sergé de ma belladone, bien épais.

6 août3

Un patron déjà testé (ce qui ne m'a pas empêchée d'avoir à découdre la patte de fermeture, trop longue, comme la dernière fois) et quelques heures de calme, à écouter des podcasts (j'ai retrouvé dans l'ordinateur quelques épisodes de parking de nuit de Sophie Loubière, quel régal !)

6 août16 août2

Quant à la fête : nous avons fait des rencontres, bien mangé et bien bu, joué un peu de musique, parlé, ri, dansé jusqu'à point d'heure. Paul et Aurore, passés les premiers moments de gêne, ont trouvé des copains de soirée (Paul a même déserté la tente familiale pour celle des jeunes) et la nuit a été courte !

6 août5

 

Et La Punaise a encore toute l'énergie de sa jeunesse, la preuve :

6 août4