Le mois dernier, je n'ai pas vu passer la journée du 10… cours de musique le matin, forum des associations l'après-midi, animation de la messe, alors que j'étais encore dans mon "déni de rentrée" (formule très juste trouvée par une amie l'autre jour au téléphone)

Ce matin, donc, je me suis munie de mon appareil photo pour répondre au défi lancé par J'habite à Waterford.

Ce blanc qui contraste sur la pelouse bien verte, ce n'est pas encore de la neige  : Marie et moi avons répandu de la chaux hier, pour lutter en douceur contre la mousse. Il n'y a plus qu'à attendre la pluie.

10 octobre1

 

Dedans, 19 °C, dehors 3°C, quel contraste ! Entre-deux, les fenêtres qui assurent encore une bonne isolation thermique, malgré le bois qui vieillit mal et les joints défaillants : l'interdiction de l'amiante, toute récente à l'époque, est cause de ces coulures inesthétiques et du défaut d'étanchéité qui fait que la poussière s'est installée entre les deux couches de verre… je ne suis pas très motivée à faire les vitres, elles ont toujours l'air sales !

 10 octobre2

Contraste insuffisant, avertissait la facture de ce cliché ! L'encre a pâli, le papier a jauni, le photographe ne peut pas faire de miracle, je vais quand même essayer de faire apparaître la musique…

10 octobre1

En revanche, là, c'est beaucoup trop contrasté !

10 octobre2

Petite séance de ménage express, pour faire une pause au milieu d'une journée de corrections monotones et parce que l'entreprise chargée du ménage ne nettoie jamais le lave-mains (dans lequel nous rinçons la cafetière). De temps en temps, ça me prend : un peu de crème à récurer apportée de la maison, un rinçage au vinaigre chaud (du même coup, je détrartre la bouilloire), au moins, le contraste avant/après est évident !

10 octobre310 octobre4

Le ciel a été bleu toute la journée, mais il commence à bien se couvrir, aurons-nous la pluie annoncée avant le soir ?

10 octobre5

Et voilà, mon train est suprimé, pour la deuxième fois consécutive ; c'est le 6e problème d'aiguillage depuis la rentrée, inquiétant ! Je tourne dans la gare, pas de banc, sauf sur le quai, où il pleut à présent. J'en profite pour admirer les premiers résultats des travaux, qui ont remis à l'honneur les bas-reliefs art-déco presque centenaires.

10 octobre6

 

Contraste entre la brique et le crêpi. Cette maison, en construction depuis 6 mois à 100 mètres de la nôtre (mais dans une autre rue), est presque terminée et nous avons justement fait connaissance avec ses propriétaires vendredi soir… à l'apéritif des parents de scouts ! Leur fille était jeannette dans le groupe de paul l'an dernier (pas cette année : Paul a changé de groupe)

10 octobre7

 

J'ai cueilli la (presque) dernière fraise, les (presque) dernières tomates… mais ce soir, ce sera soupe au pistou, il fait trop froid pour une salade ! (et vous remarquerez les drôles de carottes de l'Amap : elles ont éclaté, mais le cœur n'est pas du tout fibreux)

 

10 octobre8