Samedi : fête de la musique.

En m'asseyant dans l'auditorium, j'ai la vague impression d'y avoir passé, ces dernières semaines, plus de temps que dans mon salon (ça tombe bien : c'est climatisé !) Programme du jour (réparti entre les divers membles de la famille ) : une ordination à Notre-Dame de Paris, un consort de violes, une animation musicale pour la fête des quartiers, un concert de musique de chambre, un autre d'orchestre symphonique, une soirée barbecue entre copains, un bal folk, une soirée bien arrosée suivie d'une nuit blanche. Je vous laisse le soin d'attribuer à chacun ses occupations.

29 juin129 juin6

Dimanche : on se repose !

Et une réunion scouts, histoire de ne pas faire de grasse matinée trop longue.

Lundi :

Aurore, fatiguée, se réveille à 10h50 (elle s'est endormie vers 22h la veille) et arrive en retard au collège pour la première fois de sa vie. Elle avait pourtant programmé radio-réveil et téléphone !

Mardi :

Affectation au lycée, bonne nouvelle !

Déménagement de l'école où Paul effectue son stage = rencontre brutale entre un pilier de béton et l'arrière du break, mauvaise nouvelle ! Vu l'âge de la voiture, l'assurance ne prendra certainement pas en charge les réparations, du coup est-il bien judicieux de conserver une assurance tous risques ? Déménagement de nos voisins les plus proches, après plus de 13 ans (pile comme notre voiture, tiens), ils vont nous manquer !

29 juin229 juin329 juin429 juin5

Mercredi :

Un voisin bricoleur redresse un peu la carrosserie, remet en place le pare-chocs, la voiture tiendra le coup jusqu'à ce qu'on lui trouve une remplaçante. Aurore révise et fait de l'alto. Je couds en série. Nous affrontons la foule du premier jour des soldes pour acheter une robe de bal qui aura besoin de beaucoup de retouches mais dont le prix dérisoire ne vaut même pas l'achat du tissu. Repas de fin d'année de la chorale. Un bébé de 42 jours, c'est vraiment tout petit !

Jeudi :

Réunion d'équipe mensuelle, suivie du traditionnel repas d'équipe, suivi d'un après-midi pas trop productif (il y avait des bières et des fromages belges). La calculatrice d'Aurore tombe en panne de piles au milieu de l'épreuve de maths (je lui avais vaguement conseillé de les changer mais je n'ai pas été assez insistante)… eh bien pour une fois, elle notera tout le détail de ses calculs sur sa copie, ce qui lui vaudra peut-être pas mal de points. De toutes façons, elle a déjà son brevet avec mention AB. Je dois me motiver pour aller au Pilates, Marie a jeté l'éponge depuis le début de son stage.

Vendredi :

Marie commence toujours à 6h45, même si elle ne doit effectuer que deux heures de travail pour finir sa semaine. Elle en profite donc pour passer au marché puis venir déjeuner avec moi. Ce soir, on fête la fin du brevet, la saint Paul et l'orientation de notre "presque plus" collégienne.

Pas de doute, c'était une fin de mois de juin !