Un bal de fin de collège, vraiment ? J'étais étonnée lorsqu'elle me l'a annoncé, puis je me suis demandée si j'aurais le temps de lui coudre une robe ; oui, certainement, à condition de choisir un patron déjà cousu et un tissu en stock. Sauf que la demoiselle a des idées bien arrêtées et que le collège avait fixé les règles : noir ou blanc, avec une touche de rouge. Finalement, elle est allée faire quelques essayages avec sa sœur, est revenue avec une sélection de robes à un prix si bas que ça ne valait pas la peine de les coudre.

Ce n'est que mercredi que nous avons trouvé un peu de temps pour nous rendre au magasin toutes les deux… c'était le premier jour des soldes : déjà plus toutes les tailles en rayon, 20 minutes d'attente pour la cabine d'essayage et autant pour le passage en caisse, une robe vraiment mal coupée, l'autre trop moulante… nous avons opté pour la mal fichue (vraiment : le devant pendait lamentablement ou bien lui remontait jusqu'au nez, pas pratique pour nouer les liens !) mais, à moins de 10 euros, je devais pouvoir en faire quelque chose.

RobeH&M

Deux heures plus tard, un maniement de découd-vite délicat en raison de la matière (mousseline de polyester), quelques essayages, un passage d'élastique, un raccourcissement de volant, voilà la robe transformée. Et ma fille aussi, beaucoup !

2 juillet1