Je m'attendais à 15 jours de travaux, aussi ai-je été heureusement surprise de trouver, mardi, les murs remontés et la moitié du sol carrelée.

Avant, nous avions donc ça :

Un sol aussi glissant qu'une patinoire dès qu'il était mouillé, une baignoire aux côtés inclinés qui rendait la douche périlleuse, aux poignées desserrées qui laissaient passer l'eau (et je rappelle que j'ai un grief personnel contre l'une d'elles), une cuvette de WC dont une fixation était cassée au ras du sol et l'autre impossible à dévisser (vis rongées), une vasque de lavabo fêlée par la chute d'un flacon de parfum (nous n'avions pas remarqué que l'étagère au-dessus était en pente) et impossible à remplacer de par ses dimensions hors normes, un petit espace au bout de la baignoire juste un peu plus étroit que le balai de l'aspirateur — ça semble un détail mais c'est très pénible au quotidien. Nos voisins venaient de faire refaire leurs sanitaires (un gros chantier de plus d'un mois) et étaient fort satisfaits de leur entreprise de plomberie. J'ai donc fait établir un devis, non sans peine… je recevais un bout de devis, puis un autre, il manquait toujours quelque chose, j'avais l'impression que notre dossier était éparpillé dans tous les ordinateurs de l'entreprise, la responsable oubliait régulièrement ce que nous avions décidé et me reposait infiniment les mêmes questions. De notre côté, il y a eu quelques changements d'avis aussi, forcément. Enfin, début mai, nous avons signé, envoyé un chèque puis… plus rien (enfin si, le chèque avait été retiré). Et lorsque j'ai téléphoné tous les deux jours, j'ai enfin obtenu une date, qui ne pouvait mieux tomber : début des travaux le 24 juillet, pendant la semaine de vacances de Guillaume (pendant ce temps, il a refait les boiseries des chiens-assis).

Après la casse des murs, donc, il y a eu montage de placo et modification de la plomberie (la baignoire a été déplacée)

31 juillet - 331 juillet - 1

Mercredi matin, le plombier me réclamait les plans pour le carrelage mural : nous avons choisi une disposition aléatoire des carreaux de couleur et ce n'est pas aussi facile que ça en a l'air ! J'ai simplement utilisé un tableur et coloré les cellules, puis imprimé et collé sur du carton pour vérifier le rendu en volume

31 juillet - 5

Et ça avait l'air de beaucoup plaire au plombier ! Il m'a juste demandé la permission de déplacer le carreau bleu qui se trouverait derrière les WC, donc invisible (non, je n'ai pas vérifié s'il avait respecté le plan)

31 juillet - 231 juillet - 4

J'en ai profité pour descendre les WC dans le jardin et récurer le moindre recoin inaccessible en temps normal (gagnant un lumbago au passage)

31 juillet - 6

Et lundi midi, c'était presque terminé !

31 juillet - 831 juillet - 9

Voilà une baignoire-douche qui devrait être très pratique ! Sauf qu'il manque le marchepied (un oubli du fournisseur), que j'ai passé deux heures à décoller le film de protection centimètre par centimètre sur l'une des parois et que le tablier prévu ne s'adapte pas : trop court (ou alors, il faudrait poser la baignoire au plus bas, mais dans ce cas, l'écoulement de l'eau posera problème…), j'attends de voir comment cela va se régler (à mon avis, en partageant les frais entre l'entreprise et nous, car visiblement, Jacob Delafon ne fera aucun geste commercial, déplorable !)

31 juillet - 1031 juillet - 11

Les vasques et le meuble arriveront samedi, ainsi que le miroir éclairant (d'où la lampe d'appoint posée sur les toilettes) et il n'y aura plus qu'à ranger et trouver quelques accessoires coordonnés ! (heu, peindre les tuyaux aussi, et puis changer l'interrupteur qui paraît bien jaune à présent, et puis peindre le plafond, les murs… juste quelques détails donc, dès que j'aurai moins mal au dos, je m'y attelle)