La box Kitchen Trotter.

À Noël, nous avons reçu quelques cadeaux gourmands emballés dans une fort belle boîte bien solide. Je me suis renseignée sur l'origine de celle-ci, j'ai recherché quelques avis et mi-juin, je me suis décidée à m'abonner pour quelques mois.

Envie d'élargir notre éventail culinaire (après deux ans de mercredis asiatiques), envie d'un peu de facilité aussi car choisir des recettes, trouver les ingrédients et les réaliser demande du temps, envie de voyager par le goût… Les destinations des mois précédents me faisaient rêver :

8 août - 6

 

Premier point à revoir : l'information. Lors de la commande, le coffret devait arriver vers le 15 du mois suivant. Le 10 juillet, je reçois un mail m'informant que mon colis est expédié, j'ai un petit espoir de pouvoir passer le chercher avant le 13, en fait, il ne sera disponible au relais-colis que le 21 juillet ! J'ai donc quelques craintes pour le prochain envoi, il risque d'arriver au relais le jour de notre départ en vacances et ne peut rester sur place qu'une semaine…

Enfin, je l'ai. Le coffret est toujours aussi beau !

8 août - 18 août - 2

Je l'ouvre et je suis un peu déçue : destination les États-Unis, pas très dépaysant, mais il en faut pour tous les goûts. À l'intérieur, un assortiments de produits, dont certains sont en vente dans mon hypermarché… le petit souvenir (souvent un objet pour la cuisine) est une city-map de New-York, bof.

8 août - 4

Voyons les recettes

8 août - 3

Autre point négatif, le menu est délirant : bouchées de poulet (style nuggets) en entrée, pain de viande en plat, cheesecake en dessert avec comme bonus, des hamburgers à la viande hachée ! Bon, c'était prévu de toutes façons, mais ces recettes nous feront plusieurs repas, au moins, nous aurons le temps d'attendre le mois prochain. Deux produits fournis ne correspondent à aucune recette : du pop-corn et du beurre de cacahuètes (mais le livret mentionne un blog culinaire aux recettes alléchantes qui devraient me permettre de l'utiliser sans problème) La composition de la préparation pour cheesecake me laisse perplexe… du sucre et de l'amidon, quelle complexité !

8 août - 5

En attendant d'être tous réunis, nous avons testé les nuggets de poulet, sauce miel-moutarde. Le sachet de brisures de pretzels (destiné à faire de la chapelure) était assez grand pour deux repas (même trois, à mon avis, si une petite souris ne l'avait pas terminé subrepticement…), la recette est impeccable, les bouchées sont parfaitement croustillantes, la sauce délicieuse ! Voilà une recette que je referai volontiers, sous réserve de trouver l'équivalent des pretzels miel-moutarde.

La suite sera pour la fin du mois… j'émets juste une réserve sur la recette du cheesecake qui ne préconise pas de moule à charnière, indispensable pourtant au démoulage.

Et bien sûr, j'attends avec impatience mon prochain kit, qui viendra forcément de l'autre bout du monde, d'un pays qui m'est totalement inconnu, j'espère ! (parce que la Chine ou le Japon, ce serait vraiment de la malchance)