9 ans plus tard… Fort Boyard à l'horizon (mais les enfants, sur la plage, ne font plus que de banals pâtés de sable, tout se perd !), les roses trémières (et la chasse aux graines de la couleur souhaitée, reste à voir si les fleurs qui pousseront seront de la bonne couleur, j'ai des doutes)

29 août - 1 (1)29 août - 4

les maisons basses et blanches, les Parapluies de Cherbourg à Rochefort

29 août - 2

les noms de rues si poétiques : rue de Trop-tôt-Venu, de la Fée-au-bois, Dieu-me-garde et les villas des années 1900 aux noms rivalisant d'originalité (ou pas)

maisons

le Pont Transbordeur démonté (mais seulement pour 3 ans de travaux, ouf)

transbordeur 2004, notre premier séjour ! 

la maisonnette et son jardinet (ah ça, le ménage n'a pas duré longtemps, même qu'on était fins prêts 45 min avant le rendez-vous avec l'agent immobilier), petite mais qui contenait (presque) tout ce qu'il nous fallait (sauf une essoreuse à salade et une planche à découper)

29 août - 1 vous avez vu comme on sait se fondre dans le décor ? Pure coincidence : Paul et Marie avait pris le premier pull qui leur tombait sous la main et je venais de me changer en vitesse, suite à la chute accidentelle d'une assiettée de moules sur mes genoux — très désagréable, je ne recommande pas

la randonnée dans le marais, jusqu'au phare

29 août - 529 août - 4 (1)

les carrelets illuminés

29 août - 3 (1)29 août - 2 (1)

et la grande plage où Aurore avait appris à nager (enfin, en théorie, parce que la pratique laisse fortément à désirer)

29 août - 3

… une petite semaine, c'est peu, mais les souvenirs de leur enfance étaient bien vivaces !