31 janvier 2018

Le tour du monde des soupes #3

Cette semaine, direction les États-Unis avec une Corn Chowder, ou soupe de maïs, pour utiliser un peu du bouillon de poulet de la semaine dernière. Je me suis inspirée de plusieurs recettes trouvées ici ou là.

Pour 4 personnes :

- 1 oignon moyen
- 1 pomme de terre farineuse
- 350 g de maïs égoutté
- 35 cl de bouillon de volaille
- 25 cl de lait
- 100 g de bacon émincé
- un peu de beurre
- 1 cc de paprika (fumé si vous avez), 1 cc de curcuma, sel, poivre

Coupez en dés l'oignon et la pomme de terre, faites-les revenir dans un soupçon de beurre, ajoutez le bouillon, puis les épices, laissez cuire 10 minutes. Pendant la cuisson, faites revenir à sec le bacon. Dans la casserole, versez le lait et le maïs pour les réchauffer, puis mixez pour obtenir un velouté. Servez, répartissez le bacon dans les assiettes, et un peu de persil haché, ou des tiges d'oignons verts, de la ciboulette…

 31 janvier - 1

Une soupe express que j'ai été bien inspirée de prévoir ce soir, puisque j'ai passé l'après-midi à réaménager le garage, puis le début de soirée à remplir la grande armoire de cuisine que j'avais vidée hier soir (je suis éreintée, je vais faire la grève des pompes et de la planche au pilates, demain). Une soupe réconfortante, parfaite après cette journée de tempête : Aurore est arrivée trempée (comme une soupe !) du lycée et Marie a reçu une averse de grêle en rentrant du violoncelle.

Posté par Agdel à 21:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


30 janvier 2018

La famille s'agrandit !

Pas la nôtre, celle de nos amis, qui s'étaient installés pour un an dans notre ville et que nous voyons repartir à regret (mais heureux pour eux de leur statut tout neuf de grand-parents). Après Louise  il y a six semaines, voici l'arrivée de Lydia, sa petite cousine.

30 janvier - 1

J'ai rattrapé mon erreur de positionnement de la broderie en l'encadrant !

30 janvier - 2

du lin blanc pour le devant et du lin rose pour le dos

30 janvier - 3

J'attends maintenant la naissance du petit cousin… 

Posté par Agdel à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

26 janvier 2018

Souvenirs…

C'était à la fin de l'hiver. Aurore, complètement sevrée depuis une quinzaine de jours, n'était pas en forme : une bronchite qui traînait, nécessitant des séances de kiné, et l'épidémie de gastro qui sévissait à la crèche. En la récupérant ce soir-là, je l'ai trouvée vraiment atone. J'ai appelé mon pédiatre : il avait pris une (rare) semaine de vacances. J'ai pris la température de ma fille : 35,5°C. Alors j'ai appelé ma collègue-amie C. pour avoir le numéro de son amie pédiatre (c'était avant internet). Je n'avais pas de voiture, me rendre aux urgences en bus, à 5 km de là, avec 3 jeunes enfants était au-dessus de mes forces, un vendredi soir. J'ai appelé ce médecin, elle m'a longuement écoutée et conseillée. Ma petite fille a bu un peu du biberon bien chaud et très sucré que j'avais préparé, elle a pris un bain chaud, je l'ai couverte chaudement, elle a repris un biberon sucré et retrouvé son énergie. Je ne suis pas allée aux urgences. Le lendemain matin, après la kiné respiratoire, nous sommes allés visiter cette maison (avec un léger fond de culpabilité). Nous l'avons achetée en fin d'après-midi. J'ai toujours gardé en moi une immense gratitude pour cette pédiatre que je n'ai jamais rencontrée.

Alors, lorsque C. est entrée dans mon bureau pour me demander de lui coudre deux trousses bébé pour les premiers petits-enfants de son amie, j'en ai été très heureuse et j'ai confectionné ces petits cadeaux avec tout mon cœur.

Bienvenue donc à Mathide

26 janvier - 126 janvier - 2

 

et Hugo !

26 janvier - 326 janvier - 4

26 janvier - 5

Posté par Agdel à 20:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 janvier 2018

Le tour du monde des soupes #2

Deuxième découverte : le Lesotho (un pays que je n'aurais pas su situer sur une carte !), royaume enclavé dans l'Afrique du Sud, montagneux, dont la cuisine est probablement influencée par des décennies de colonisation britannique. C'est la composition de cette soupe Butha-Buthe qui m'a intriguée : des épinards et des mandarines. C'est juste le bon moment pour la réaliser : j'ai trouvé des mandarines sur le marché. Ce fruit de mon enfance se fait rare, détrôné par les clémentines sans pépins (j'ai pris aussi des clémentines, pour comparer, ainsi que des oranges sanguines dont la saison débute tout juste, des champignons… bref j'étais une fois de plus chargée comme un baudet !). Cette fois encore la soupe se suffit à elle-même, avec le bouillon de poulet et les pois cassés.

Dans un grand élan de courage, j'ai confectionné moi-même le bouillon de poulet : nous avions récupéré trois carcasses de poulets bio (toujours par l'Amap), que j'ai faites bouillir avec un bouquet garni, des épluchures de carottes (bio et lavées), un oignon, les feuilles vertes d'un poireau. Comme il restait pas mal de viande sur les carcasses, j'ai tout épluché, mixé la viande à part avec quelques louches de bouillon : bilan de l'opération, un litre de consommé de poulet (pour demain), notre soupe de ce soir et 7 bocaux à confiture de bouillon filtré qui vont aller au congélateur. Mais j'y ai passé un temps fou ! 

25 janvier - 2

La présence de la mandarine est subtile, on sent un goût d'agrumes, sans plus. Je n'ai pas trouvé de différence flagrante avec la clémentine… peut-être un peu plus proche de l'orange ? J'ai eu du mal à en presser le jus (j'avais déjà ruiné ma cuisine avec le bouillon,  je n'ai pas eu le courage d'utiliser la centrifugeuse !) Pour le yaourt, j'ai pris du yaourt grec, c'était parfait, bien onctueux. Et nous avons manqué de coriandre, nous n'en avions que quelques brins dans notre panier de l'Amap (mais les voisins avec lesquels nous partageons le panier détestent la coriandre, quelle chance pour nous !). 

25 janvier - 1

Posté par Agdel à 07:45 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

24 janvier 2018

Un matou voyageur

Tsiporah avait beaucoup aimé le coussin-chat de Maxime (depuis baptisé Marou… je sais avec quelle méthode il apprend à lire !) et m'a demandé de lui en coudre un. Je lui ai envoyé une photo de mes pulls-bouillis afin qu'elle choisisse la couleur et j'ai retrouvé le patron que j'avais rapidement tracé pour celui de Maxime, puis jeté (la corbeille de ma lingerie contient des trésors !). Comme il s'agissait cette fois d'un pull à col boutonné, je ne pouvais pas couper le dos en une seule pièce, mais j'en ai profité pour améliorer le modèle en ajoutant une fermeture à glissière pour le déhoussage. 

24 janvier - 424 janvier - 2

L'enveloppe en laine est parfaitement lavable… sauf la truffe qui est en feutrine. On peut donc lui faire une toilette de chat avec un gant mouillé si besoin, mais pas plus.

24 janvier - 1

 Espérons qu'il arrive vite à destination : je l'ai tassé dans un petit carton et le voyage ne sera pas des plus confortables, mais après quelques tapes amicales, il devrait retrouver sa forme.

 

 

Posté par Agdel à 13:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,


21 janvier 2018

Pour en finir avec Noël…

Au dernier repas de famille (chez ma petite sœur), je voulais apporter quelques calissons. J'ai modifié la recette que j'avais suivie pour des calissons moins sucrés :

- 120g de fruits confits (100g de melon et 20g d'écorce d'orange)
- 200g de poudre d'amandes
- 100g de sucre glace
- 1 CS de confiture d'abricots (plus ou moins, pour humidifier le mélange)
- 3 gouttes d'essence d'amande amère

J'ai tout mis dans la grande cuve de mon robot et mixé jusqu'à ce que le mélange s'amalgame en paquets grumeleux (signe que les amandes ont rendu de l'huile). Pour éviter la surchauffe du moteur, j'ai fractionné l'opération en trois fois, entrecoupées de 15 minutes de repos.

21 janvier - 2

Puis j'ai vidé la pâte sur une feuille de papier silicone, posé de part et d'autre deux planches de 8 mm d'épaisseur, remis une feuille et étalé au rouleau, avant de découper les calissons. Ensuite, on remet la pâte en boule et on recommence jusqu'à épuisement (de la pâte, pas de la cuisinière).

21 janvier - 321 janvier - 4

J'ai réduit le temps de découpe du papier azyme par deux en découpant directement au cutter autour de l'emporte-pièce.

21 janvier - 1

Un léger coup de rouleau pour bien faire adhérer le papier au calisson.

21 janvier - 5

 Et deux jours plus tard, glaçage (1/2 blanc d'œuf battu et suffisamment de sucre glace pour obtenir une texture épaisse)

21 janvier - 6

Comme il me restait des écorces d'oranges confites, j'ai aussi fait des orangettes. Et puis des marrons glacés… ou plutôt des brisures : le premier jour, on cuit les marrons, prépare un sirop (150 ml d'eau, 150g de sucre, 1/2 gousse de vanille), laisse frémir 2 minutes les marrons dans le sirop, avant de laisser la casserole intacte jusqu'au lendemain. Chaque jour, on égoutte les marrons, on fait bouillir le sirop 2 minutes, puis on ajoute les marrons, on laisse frémir 2 minutes, et ainsi de suite pendant 5 jours. Enfin, on égoutte les marrons sur une grille et on les sèche au four à 45 °C pendant une bonne heure. Mais au fur et à mesure, mes marrons se sont brisés, j'en ai obtenu à peine un quart entiers !

21 janvier - 7

Enfin, j'ai préparé quelques mendiants, dans des moules à mini-tartelettes, pour un résultat bien régulier (deux méthodes possibles : faire fondre le chocolat à la casserole, puis le verser dans les alvéoles, ou bien mettre directement de petits morceaux dans le moule et enfourner à basse température — il faudra le mélanger avec un cure-dents pour qu'il s'étale bien)

21 janvier - 8

J'avait tout juste de quoi remplir mes boîtes (de récupération) !

21 janvier - 9

Posté par Agdel à 22:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 janvier 2018

Deux petits coupons…

Au Stoffenspektakel, il y a un stand de tissus irrésistible : des coupons de 50 cm tous plus beaux les uns que les autres, en coton de très belle qualité (et des enduits, de l'éponge, du jersey…). J'en ai souvent acheté pour mes plaids bébé, mais lorsque j'ai découvert en mars dernier qu'il ne fallait que 50 cm pour couper un caleçon (pourquoi ai-je toujours pensé qu'il fallait 60 cm ?), je me suis promis de faire provision de jolis motifs en coton tout doux. En voici deux terminés, à force de coudre ce modèle j'arrive à tout boucler en moins de 2h, même si les finitions de la patte de boutonnage ne sont pas encore parfaites à tous les coups (ça se joue à deux millimètres).

19 janvier - 1

19 janvier - 219 janvier - 3

 

Pour le beige, j'ai utilisé les deux jolis boutons de rechange fournis avec un vêtement de bébé, autant dire qu'ils étaient depuis longtemps dans mon tiroir !

 

19 janvier - 419 janvier - 5

Et bonne surprise : ils ne se froissent presque pas au lavage ! 

 

 

Posté par Agdel à 07:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 janvier 2018

Le tour du monde des soupes #1

Après deux ans de mercredi asiatiques,  je commençais à me lasser de chercher de nouvelles recettes. L'expérience Kitcher Trotter a tourné court (après le décevant colis États-Unis et le réjouissant colis Chypre, l'entreprise a fait faillite, mais de façon insidieuse, continuant à nous envoyer des mails ou répondre au téléphone que le colis en retard allait arriver très vite, de sorte que nous avons payé deux autres kits que nous n'avons jamais reçus, sans aucun espoir de dédommagement). Mais ces recettes et ces ingrédients,je pouvais les trouver moi-même avec un peu d'effort ! C'est ainsi qu'est venue l'idée d'un tour du monde gustatif, avec des thèmes de saison. Et pour janvier et février, la météo m'a suggéré les soupes. J'avais déjà noté quelques pistes, mais en tapant "soupes autour du monde", je suis tombée sur une mine d'or, le blog 196 flavors. Adieu le potage pékinois ou la soupe miso, nous partons pour des destinations plus secrètes !

Premier voyage : La Birmanie (plus précisément le Myanmar) avec le Mohinga, une soupe de poisson. Même les filles (peu amatrices de poisson) ont trouvé que c'était délicieux. J'ai remplacé le tilapia par du colin, pour le reste j'avais tout les ingrédients : ma voisine m'avait laissé des tiges de citronnelle congelées, j'ai toujours de la farine de riz et de pois-chiches dans mes placards et nous avions justement de la coriandre dans notre panier de l'Amap (au dernier moment, Marie a dû sauter sur son vélo pour nous réapprovisionner en Nuoc Mam, cette recette en utilise beaucoup). J'ai mis un oignon de plus et une gousse d'ail en moins, un peu moins de gingembre également.

17 janvier - 1

En revanche, nous n'avons pas trouvé (sur notre radio internet) de musique birmane pour accompagner le repas… il faudra anticiper un peu plus, pour les prochaines semaines.

 

 

Posté par Agdel à 22:34 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 janvier 2018

mini-vacances

La montagne, c'était possible cette année… mais nos amis n'y allaient pas et comme la neige n'est jamais garantie à cette période… (pas de chance, cette année toutes les pistes de fond sont ouvertes !). Nous avons donc cherché une grande ville que nous n'avions pas encore visité : Bordeaux.

Nous avons loué une charmante petite maison, toute neuve et joliment aménagée.

11 janvier111 janvier2

11 janvier311 janvier4

À notre disposition, nous avions thé et café, fruits ainsi tous les guides ou plans nécessaires. Après avoir déposé nos bagages, nous sommes partis vers le Pont de Pierre et le centre-ville historique.

11 janvier 111 janvier 2

Et puis, les deux jours suivants, nous avons marché, marché, marché…

12 janvier0111 janvier 1

monté les 232 marches de la tour Pey-Berland

12 janvier0212 janvier03

mangé quelques canelés

12 janvier09

nous nous sommes perdus (volontairement) dans de petites rues

12 janvier10

Marie s'est entraînée aux croquis

12 janvier08

(Celui-là a bien raté son stationnement !)

12 janvier13

 

nous avons pris le temps de voir les détails

12 janvier0412 janvier07

12 janvier1112 janvier12

cherché à savoir quel était vraiment le nom de cette place…

12 janvier05

 

flâné aussi dans les rues commerçantes et fait quelques achats (notamment dans une épicerie japonaise)

12 janvier06

au Musée d'Aquitaine, où notre spécialiste de l'Antiquité s'est régalée, j'ai trouvé des boutons et des ciseaux de l'âge du fer

12 janvier1412 janvier15

 

et des aiguilles et dés à coudre gallo-romains

12 janvier16

seule déception : les parcs et jardins étaient fermés, entre Carmen et Éléanror (mais où est passée la tempête en D ?), mais les serres du jardin botanique présentaient une exposition fort intéressante (Paysâges)

Au retour, nous avons testé le régulateur de vitesse, ou comment conduire dans les pieds (c'est un peu surprenant au début de sentir la voiture accélérer toute seule !)

Ces quatre jours nous ont fait du bien, le fait de rentrer un vendredi soir également, car les deux mois à venir seront intenses pour tout le monde ! 

 

Posté par Agdel à 12:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 janvier 2018

10 du 10 : en tous sens

C'est le thème proposé par J'habite à Waterford pour ce mois de janvier : 

Je bouge beaucoup en ce moment, ce qui ne me facilite pas la tâche... 
d'où cette idée de tous les sens, à prendre au litéral et au figuré ! 

Je cours, je cours, je vous retrouve bientôt ! 

J'ai donc pris ce thème à ma façon : les cinq sens

L'ouïe, avec le craquement des noix, nos voisins les plus proches ont un noyer, planté juste à coté du mur de notre allée. Les cerneaux iront dans le pain au seigle, les coquilles ce soir dans la cheminée.

10 janvier01

L'odorat avec l'une des meilleures odeurs pour moi : celle du pain qui cuit.

10 janvier02

Odorat toujours, mais avec une odeur nettement moins agréable ! Le réservoir était vide.

10 janvier03

La vue et le toucher : j'ai beaucoup de mal à acheter un tissu sur internet, je dois voir de mes yeux si la couleur est bien celle que je cherche et apprécier la tenue, la souplesse et le tomber du tissu en le palpant  (je n'ai pas trouvé)

10 janvier04

L'ouïe avec une échographie cardiaque, les sons variés des systoles-diastoles qui pourraient servir de boîte à rythme… je me laissais bercer quand La Marche de Radetsky m'a fait sursauter (le téléphone du cardiologue). Tout va bien, rendez-vous dans 4-5 ans.

10 janvier07

La vue et l'ouïe : pour fêter cette bonne nouvelle, je fais un petit tour au marché tout proche (et puis j'ai eu tellement de mal à me garer que je dois profiter de l'occasion). Partout, ça crie "2 euros, 2 euros, 2 euros" ; mes vendeurs de tissus préférés ne sont pas là, je m'apprête à repartir quand je vois un superbe satin de coton rouge et des fermetures invisibles que je ne peux pas ignorer !

10 janvier05

La vue d'un peu de ciel bleu, si rare ces temps-ci, et mon étonnement devant les changements de ce quartier (terrains vagues il y a un an), j'ai même repéré une épicerie roumaine !

10 janvier06

Et pour terminer cette journée, le goût (et la vue car j'ai soigné la présentation)

Tartelettes fines aux St Jacques, topinambours et noisette

10 janvier08

Saumon basse température, fenouil et brocolis

10 janvier09

Je suis partie de cette recette, sans la chantilly, en ajoutant du mélange cinq parfums au sel et sucre (Sécotine, si tu passes par là, avec le Gewurtz pas trop sucré, c'était parfait !)

Tartelette au citron (pas très présentables car j'ai voulu finir la pâte feuilletée et elle a trop gonflé à la cuisson), mousse au praliné, crumble aux poires sarrazin-noisette

10 janvier10

 

Posté par Agdel à 22:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :