Elle a patienté, depuis presque un an… pour avoir son pyjama d'été aux ananas ! Je me suis même demandé, en coupant ce short pendant qu'elle était à Lourdes, si elle aimait toujours ce motif. Et comme la coupe minimale était d'un mètre, je me suis retrouvée avec beaucoup de restes, alors j'ai ressorti mes livres japonais (des vrais de vrais, achetés chez Pomadour, celles qui cousent depuis au moins 10 ans s'en souviendront ; j'avais à l'époque une collègue japonaise qui m'avait traduit les mots essentiels) que je n'avais pas ouverts depuis une éternité et j'ai adapté le patron d'une petite robe, raccourcie, en creusant un peu l'encolure et en supprimant la fente.

8 mai - 38 mai - 4

La miss est ravie (ça ne se voit pas, mais c'est parce qu'elle avait le soleil dans les yeux) et a étrenné son pyjama dès les premiers rayons de soleil.

8 mai - 18 mai - 2

 

C'est tout ce que j'arrive à coudre en ce moment : un pyjama simple en 15 jours ! Encore quelques semaines de rythme intensif et je vais pouvoir souffler (en juin ? Est-ce réaliste ?)