01 août 2018

Ensemble d'été

L'an dernier, en essayant mon pied à nervures, j'ai immédiatement su ce que je voulais coudre avec : un Datura ! (oui, encore…) J'avais un petit coupon de Liberty, il ne me manquait qu'un petit morceau de tissu uni pour couper le haut et mettre en valeur les nervures. Tissu que j'ai trouvé au mois d'octobre, le Datura sera donc pour plus tard.

Dès que j'ai terminé les pantalons de Marie, et avant qu'Aurore ne me réclame les siens eu un moment de libre, je m'y suis attelée : j'ai commencé par tracer sur mon coton rose les contours de l'encolure, puis j'ai cousu les nervures en débutant par le milieu devant, en arrêtant les coutures à l'endroit où j'allais couper. Le décalage de chaque côté (dû aux petits plis créés par les nervures) était de moins d'un centimère, mais je devais en tenir compte avant de couper, sous peine de me retrouver avec un devant trop petit par rapport à sa doublure. Enfin, j'ai cousu mon haut, comme d'habitude, et ma seule difficulté a été de trouver des boutons assortis.

1 août - 1

1 août - 21 août - 3

Et maintenant, comment vais-je le porter ? Je n'ai rien pour aller avec, si ce n'est un pantalon (et le pantalon, quand il fait 32 °C, bof…). En revanche, j'ai une petite jupe portefeuille en crêpe, achetée en dépôt-vente l'année de la naissance d'Aurore, que j'ai tellement portée que les coutures du côté ont lâché. C'est l'occasion idéale de m'en coudre une. Direction Mondial tissus, où j'ai trouvé un crêpe "framboise écrasée" parfait, bien lourd. Je feuillette mes Ottobre et trouve le patron qui va bien. Une toile dans les chutes de pantalons de Marie et c'est parti. Il ne me manque que la doublure (cette jupe est cousue en double, puis fermée par la ceinture, afin d'éviter les ourlets, délicats dans le crêpe) et je n'ai rien trouvé à Mondial tissus… mais il me reste le marché… où mes vendeurs habituels ne sont pas là. Je fouille, je cherche et je trouve un polyester parfait, bien qu'un peu clair.

1 août - 51 août - 6

 

Extérieur                                                     intérieur : presque réversible

Et, évidemment, pas de boutons… il m'a fallu attendre mardi matin pour en dénicher dans une petite mercerie, mais ils sont parfaits.

1 août - 7

 Et l'ensemble porté ; j'ai du mal à me faire à l'aspect "fausse robe" mais je m'habituerai. La jupe est très agréable, assez lourde pour ne pas se laisser soulever par le vent.

1 août - 4 

Posté par Agdel à 15:51 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,