C'est Virginie qui a relancé un nouveau projet photo hebdomadaire : 52 thèmes et une photo pour les illustrer chaque dimanche. Aujourd'hui, début de l'année oblige, c'est “Bonnes résolutions”. Est-ce réaliste de prendre des résolutions un premier janvier ? Plus ou moins, un certain nombre de celles que j'avais notées ici ont été tenues, des projets ont été réalisés, d'autres sont passées à la trappe pour des raisons indépendantes de ma volonté (notamment la course à pied… mais je n'ai pas dit mon dernier mot, ou le Dear Jane, un peu abandonné depuis l'an dernier).

Ma résolution (prise depuis plusieurs semaines, je triche un peu) est de faire du tri non seulement dans ma maison, mais aussi dans l'ordinateur. Après avoir perdu un certain temps à retrouver un mail, j'ai pris conscience de l'encombrement de notre messagerie : plus de 1200 mails ! Et pas question de tout effacer d'un coup : un beau jour, vous vous retrouvez avec un problème administratif, un appareil en panne et encore sous garantie dont vous n'aviez pas téléchargé la facture, un nom ou une date que vous avez oublié, un rendez-vous pas noté dans l'agenda, une partition qui manque… alors tous les midis, sur mon temps de pause, je lis, je reporte les infos si besoin, et j'efface. Je fais de même le soir dans l'ordinateur : photos sans intérêt, fichiers en double, en triple (les partitions et les fichiers de broderie sont redoutables pour cela). Et ça commence à se voir.

6 janvier - 5

(objectif : moins de 300. Je crois que c'est réaliste)

Je vais ajouter une petite liste de "bonnes résolutions" et projets, histoire de faire un bilan en fin d'année :

- plus de sucre dans le café ou le thé (la première semaine a été difficile mais je m'y habitue)
- reprendre mes carrés de Dear Jane
- commander des tirages photos et les ranger dans des albums (je me suis arrêtée en 2006)
- prendre chaque mois une nouvelle habitude pour l'environnement (un petit pas à la fois)
- recommencer à planifier les repas pour éviter l'éternel "qu'est-ce qu'on mange ce soir ?"
- me fixer des petits objectifs sportifs, on va dire tous les mois… (pour m'adapter aux circonstances)
- et puis… essayer un peu de lâcher-prise, cesser de prévoir le pire à chaque voyage, à chaque occasion, de m'inquiéter pour tout, parce que ça me gâche les nuits, qui ne sont déjà pas très paisibles. C'est le plus difficile à atteindre, je crois, mais j'ai déjà eu quelques signes encourageants : l'absence de panique quand nous avons crevé (enfin, quand on nous a crevé un pneu) à notre retour de vacances (après tout, nous avions un service d'assistance, une maison pour nous recueillr à quelques centaines de mètres et aucun impératif pour rentrer tout de suite) et le fait que je n'ai absolument pas retouché la décoration du sapin !