Elle était bien adaptée à un jour de neige, cette soupe ! Notre amie slovaque a évoqué dimanche le menu de Noël de son enfance, avec notamment une soupe à base de choucroute et de saucisse (kapustnica), se désolant de ne pas trouver la fameuse saucisse au paprika qui colore la soupe en rouge. J'ai préparé la version tchèque de cette recette : la kyselica (qui signifie aigre) porte bien son nom, avec l'acidité de la choucroute et celle de la crème sûre. Pour remplacer cette dernière, j'ai versé un peu de jus de citron dans de la crème fleurette et laissé le mélange épaissir pendant quelques heures au frais. J'ai également ajouté du yaourt bulgare. Pour la saucisse, sur les conseils de mon amie, j'ai pris de la Montbéliard. Je n'avais pas de carvi, j'ai mis du cumin (c'est sensiblement la même plante, non ?) et je m'aperçois à la relecture de la recette que j'ai oublié le pain, mais comme tous avaient mangé des petits-fours 1 h avant, personne n'a réclamé.

.24 janvier1