07 février 2019

Le tour du monde des soupes #16

Après notre amie slovaque, nous avons reçu le parrain d'Aurore qui est d'origine portugaise, qui m'a parlé de la soupe qu'il a souvent mangée en hiver : le caldo verde.

Je n'ai pas trouvé de chou kale, qui semble le plus proche du chou cavalier de la recette originale, mais comme je ne voue pas une grande passion au chou kale, que je trouve très coriace, je me suis rabattue sur un chou bien vert et bien frisé. En revenant du marché, j'ai déposé le sac dans mon bureau et je suis allée déjeuner. À mon retour, la pièce était pleine d'aleurodes qui se posaient sur nos écrans, le vélux, les appliques ou nos visages. J'espère que cela signifiait que le chou était dépourvu de pesticides… il a passé le reste de l'après-midi au coin dans le couloir, devant une fenêtre. Mais ces bestioles ont résisté à l'eau vinaigrée et au brossage, et elle s'envolaient encore sous mon couteau !

Notre hyper a ouvert un grand rayon "produits du monde" où j'ai trouvé un authentique chouriço (pas du tout pimenté).

J'ai voulu également préparer un pain broa, en utilisant le programme "pain rapide" de ma machine pour le pétrissage. Pour la première étape, tout allait bien, j'ai mélangé la farine de maïs et l'eau bouillante et laissé reposer une petite heure comme prévu, puis j'ai ajouté les autres farines, l'eau et la levure, mais j'ai oubié de débrancher la machine à la fin du pétrissage… lorsque je suis descendue une heure plus tard sortir ma pâte pour la façonner en boule et l'enfourner, la cuisson était déjà bien entamée ! J'ai donc obtenu un pavé (« La seule différence avec une brique, c'est que vous appelez ça du pain ») pas du tout présentable, très dur en surface mais néanmoins parfaitement mangeable, surtout en le trempant dans la soupe, ce qui était le but initial. 

6 février1

Le midi, nous avions mangé un velouté de champignons mais personne n'a râlé.

 

 

Posté par Agdel à 17:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :