11 février 2019

10 du 10 : V comme…

V comme Valentin, nous a dit J'habite à Waterford, et ce n'était pas évident au premier abord de trouver des mots en V. Notez que je n'ai pas cédé à la facilité en photographiant, au hasard, mon violon, celui d'Aurore, ma viole ou le violoncelle de Marie, qui chante de nouveau parfois dans la maison pour notre plus grand bonheur  (en vrai, c'est parce qu'aucune de mes filles n'a voulu coopérer : elles ont trop de travail, ont-elles dit).

Comme je publie le 11, en raison du projet de Virginie, vous aurez 11 photos (ah, mais ce sera pareil en mars, alors ?)

V comme Vitaminée. Dès que Sécotine a publié la recette de cette tarte aux agrumes, j'ai décidé qu'elle agrémenterait notre déjeuner dominical (et j'en ai salivé d'avance pendant 3 jours)

11 février - 1

V comme Voilà peut-être une éclaircie ? (bon, elle a duré 15 minutes à peine, le temps de me décider à sortir sans manteau)

11 février - 5

V comme Volaille. Vendredi midi, entre collègues nous nous interrogions sur la composition du plat de volaille de la boulangerie voisine. Dinde ou poulet ? Et nous avons découvert que le lapin, en tant qu'animal de basse-cour, peut être considéré comme une volaille, bien que la définition du Larousse soit claire : « Oiseau élevé dans une basse-cour ou selon les techniques de l'aviculture ». Ce dimanche, c'est un bon poulet bio élevé par Charles, en plein air, à quelques kilomètres de chez nous.

11 février - 9

V comme Vide ? Non, notre chambre n'est pas vide, nous avons replacé le lit, les chevets et la commode, les vêtements sont restés dans le placard, il ne manque plus que les cadres au mur, alors d'où vient cette résonnance ? Le nouvel enduit, la peinture fraîche renvoient-ils plus les sons que la couche d'apprêt qui couvrait les murs depuis l'arrachage du papier ? (en tout cas, c'est bien plus lumineux… quand il fait clair évidemment)

11 février - 2

V comme Vapeur, avec le repassage de la semaine. Vous remarquerez que depuis un an, je suis repassée au bleu, mon fer rose pailleté n'ayant fonctionné que 4 ans.

11 février - 10

V comme Vent : troisième tempête en 10 jours, ça a soufflé fort de nouveau, les chemins sont jonchés de branchages, voire d'arbres. Je vais devoir rebrousser chemin.

11 février - 6

V comme Véhicule, notre fidèle voiture rouge qui se repose la semaine (notre moyen de transport est le Vélo) mais n'a pas chômé ce dimanche : 8h, conduite d'Aurore au point de RV (passons sur la demi-heure qui a suivi, parce qu'elle était toute seule, qu'elle n'avait pas le numéro de l'organisateur (tu as son nom ? Oui, il s'appelle Lucien… grrr), que la responsable de l'aumônerie ne répondait pas (à cette heure-là, tu m'étonnes), enfin à 8h35, les autres sont arrivés et ils sont partis pour l'hôpital), 9h départ pour animer la messe, 10h30 passage à la supérette parce qu'on ne survivra pas une journée sans oignons, 11h récupération d'un objet acheté sur le bon coin, 11h20 petite virée au magasin de bricolage, 12h30 récupération de la visiteuse d'hôpital, le tout sous la pluie. 

11 février - 8

V comme Viburnum-timus, le laurier-tin qui nous offre ses boutons roses, au milieu de l'hiver.

11 février - 7

V comme Vieux, très vieux même cet objet que je viens d'acheter pour trois fois rien et dont je reparlerai plus tard : l'annonce disait XVIIIe siècle.

11 février - 3

V comme Vitres sales, et ce n'est pas cette semaine que je vais les nettoyer !

11 février - 4

V comme Violet, ma couleur que déteste mon appareil photo, la couleur du découd-vite avec lequel je termine cette chemise (pour ouvrir les boutonnières).

11 février - 11 

Posté par Agdel à 08:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :