20 février 2019

Lasagnes de courge épinards-chèvre

Il y a longtemps que je n'ai pas participé à un défi chez recettes.de.defi-lasagnes-revisitees
Ce mois-ci, les lasagnes revisitées sont à l'honneur et voici une recette que je fais de temps à autre,
légère et végétarienne.

Il vous faut  :

- une courge plutôt pauvre en eau, butternut ou potimarron, de belle taille
- de quoi la couper en tranches : une trancheuse à jambon solide si vous avez la chance d'en posséder une (la nôtre a 27 ans, elle a tranché beaucoup plus de pain, fromage à raclette, ou légumes que de charcuteries, mais elle a souffert dans l'opération), ou un grand couteau
- 450 g d'épinards en branches déjà tombés (surgelés par exemple)
- 150 g de chèvre frais
- 75 cl de béchamel (prenez votre recette favorite, pour moi c'est 30g de beurre, 30g de farine, 15 cl de vin blanc, 30 cl de lait et 30 cl de bouillon de légumes)
- 100 g de cerneaux de noix
- un peu de gruyère râpé

Épluchez votre courge, coupez-la en deux pour retirer les graines, puis coupez-la en tranches de +/- 0,5 cm d'épaisseur. C'est le plus difficile de la recette, je pense qu'il vaut mieux recouper la courge en deux et faire des tranches plus petites.

19 février - 119 février - 2

Égouttez soigneusement vos épinards (décongelés si nécessaire). Préparez votre béchamel habituelle (si vous avez un appareil qui le fait à votre place pendant que vous vous battez avec la courge, profitez-en). Hachez grossièrement les cerneaux de noix.

19 février - 3

Mélangez les épinards, le chèvre frais et les noix avec les 2/3 de la béchamel.

19 février - 4

Placez une première couche de tranches de courge dans un plat, recouvrez d'une couche d'épinards, puis continuez… ce sont des lasagnes, vous savez faire. Terminez par des tranches de courge, puis versez le reste de béchamel. Parsemez de gruyère râpé et enfournez pendant 45 à 50 minutes à 180 °C.

19 février 5 - 119 février - 6

Je n'avais laissé cuire que 40 minutes et les tranches du dessus étaient encore un peu dures. Mais celles du dessous étaient bien fondantes. Nous avons mangé ce plat avec une salade de scarole-endives-mâche-poire et crottin de chèvre, c'était un délice !

19 février - 7

Et Marie a une fois de plus fait saliver ses collègues en mangeant les restes ce midi.

Posté par Agdel à 20:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :