Une déception, ça arrive, avec cette soupe qui est le plat national du Panama : le Sancocho. Pourtant, la recette m'inspirait bien, j'avais trouvé tous les ingrédients, il me fallait utiliser les restes du poulet rôti du dimanche et j'avais encore du bouillon au congélateur. 

J'ai été déçue d'abord par la présentation : le manioc, la patate douce blanche (une suggestion de la recette pour remplacer l'igname, car ceux que j'avais trouvés sur les étals cette semaine-là étaient énormes) ne sont guère colorés. Et surtout la saveur trop sucrée à mon goût de ces deux légumes, renforcée par le maïs, domine. Aucune épice, le poulet un peu fade également, la coriandre trop peu présente (peut-être aurais-je dû en mettre plus ?). Ce n'était pas mauvais, mais il manquait vraiment quelque chose. Et puis les épis de maïs coupés en tranches, c'est impossible à manger ! Il faut y mettre les doigts, se brûler; j'ai tenté de les gratter au couteau ça éclaboussait partout, bref une recette qui ne rentrera pas dans mon cahier.

26 mars - 1