13 avril 2019

Harry Potter : les coulisses de la déco

« Et vous avez tout commandé sur internet ? », m'a demandé l'une des participantes, au petit-déjeuner. Il faut croire que nous avions bien travaillé, avec Paul, car tout a été fabriqué par nos petites mains, au fil de ces deux derniers mois.

Tout d'abord, je suis allée à la pêche aux images sur internet. trouver des portraits de sorciers dans une résolution suffisante n'a pas été une mince affaire, Pinterest m'a bien aidée. C'est aussi là que j'ai pêché pas mal d'idées. Une fois les portraits imprimés, nous les avons collés sur du carton (colle vinylique). Paul a découpé des bandes de 5 cm de large (parfois 6) dans du carton plume de 1 mm, a recoupé des angles à 45 °C aux dimensions des cadres, puis je leur ai donné diverses formes suivant mon inspiration. J'ai ensuite assemblé mes cadres avec de la bande kraft et dessiné des reliefs au pistolet à colle (ça consomme beaucoup de colle !), avant de peindre le tout à la bombe dorée (je l'ai fait à l'extérieur un jour de vent, et malgré tout je me suis sentie vaseuse tout l'après-midi).

11 avril - 511 avril - 6
12 avril - 2

Quant aux lettres pour Harry qui sortent de la cheminée, Paul a écrit une enveloppe, qu'il a photocopiée. Comme je ne trouvais pas de cire à cacheter, hormis du rose ou du noir, nous avons fait fondre des crayons à la cire.

12 avril - 311 avril - 1

Puis après quelques essais laborieux, nous avons mis au point notre technique : les enveloppes ont été placées au réfrigérateur (pour que la cire fige plus vite; l'enveloppe maintenue par Paul afin qu'il y ait un petit creux au centre, je versais un peu de cire, puis j'appliquais mon "sceau" (un flacon de vernis, trempé dans de l'eau glacée afin qu'il se détache ensuite facilement du cachet)

11 avril - 311 avril - 4

 

Le collage des fils de nylon à la patafix n'a pas tenu bien longtemps : un fil a été finalement punaisé, l'autre accroché à la grille de la cheminée

12 avril - 8

Pour le reste de la déco, Paul s'est chargé des pancartes en carton

12 avril - 612 avril - 7

J'ai emprunté à une amie des chandeliers et un chaudron (en plus de celui que j'avais déniché sur Le bon coin, qui était trop percé pour contenir quoi que ce soit) dans lequel nous avons mis une led, enfermée dans un sac plastique lesté de cailloux, immergé dans de l'eau additionnée de savon (pour les bulles) et de paillettes (une idée de Paul, bien galère à nettoyer ensuite !). Les écussons des 4 maisons sont imprimés, puis cousus sur les bannières.

12avril - 212avril - 1 (1)

Le tissu briques (réaliste et parfaitement raccord avec le muret de l'entrée) vient de chez Butinette et le rideau est suspendu à une tringle extensible pour douche.

12 avril - 4

J'ai trouvé au dernier moment une chouette en papier mâché, que j'ai peinte.

12avril - 1 

Les bougies sont de simples rouleux de papier-toilette, ornés de coulures au pistolet à colle puis peints, dans lesquels j'ai passé un fil de nylon puis enfoncé une led. Ils sont collés au plafond à l'aide de patafix.

12 avril - 112 avril - 9

Pour le photobooth, j'ai imprimé des images trouvés sur Pinterest et Paul les a plastifiées puis découpées.

12 avril - 5

Enfin, en passant au local scout, Paul a trouvé l'un de ses détraqueurs, mais s'ils ont fait de l'effet au camp louveteaux, suspendus en plein vent, avec leurs robes en lambeaux, celui-ci était plutôt ridicule à pendouiller dans l'escalier ! 

12 avril - 10

Tout ceci est maintenant bien rangé dans deux cartons, avec les capes et les chapeaux et je m'interroge : qu'en faire à présent ? Il est peu probable que j'organise un troisième anniversaire Harry Potter… le mettre en location ?

 

 

Posté par Agdel à 08:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,