30 avril 2019

Système D

Pour son dernier jour de stage, Marie voulait offrir de petits cadeaux à ses collègues, qui l'ont si bien accueillie, aidée de leurs conseils, entourée durant ces 13 semaines. Elle a préparé à chacun un petit sac cadeau, avec du thé, du café et… ses fameux cookies : M&Ms, noix-chocolat noir et chocolat blanc-cranberries. Mais elle ne savait pas dans quoi les emballer. Après réflexion, j'ai décidé de tenter de coudre du papier sulfurisé et… c'est parfait ! J'avais déjà cousu des sachets de thé (avec des filtres à thé en papier), désormais je ne serai plus jamais à court de sachets à gâteaux.

30 avril - 130 avril - 2

30 avril - 3

Il en restait quelques-uns, nous avons pu vérifier qu'ils étaient délicieux. Et elle n'est pas rentrée les mains vides : elle a reçu des livres et des carnets pour dessiner.

Posté par Agdel à 19:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


29 avril 2019

Clic-clac

L'achat d'un nouvel appareil-photos ne va pas sans quelques dépenses supplémentaires et imprévues… le mien, en tout cas, est fourni avec très peu d'accessoires, proposés en option (vu le prix de la chose, je les trouve radins).

Il est possible d'acheter un grip autocollant pour avoir l'appareil bien en main. C'est vrai qu'il est assez lourd, je verrai à l'usage. La bandoulière n'est pas fournie (juste deux attaches pour la fixer), la carte mémoire non plus, évidemment. Je me suis tout de même étonnée de ne trouver aucune dragonne dans la boîte. Après vérification, c'est une erreur du site vendeur (il s'agit d'un modèle reconditionné), qui nous a donc proposé une remise. Pour la carte, il était prévu de réutiliser celle de mon ancien appareil, sauf que… au bout de deux jours, l'appareil ne l'identifiait pas ! J'essaie avec une autre carte : OK. Je remets la carte dans mon ancien appareil : OK. Dans l'ordinateur… elle est lue une fois sur deux. C'est Paul qui a identifié le problème : un angle était légèrement cassé. Bon, il faudra racheter une carte, donc. Quant à la housse (dans le passé, elle était toujours fournie, si j'ai bonne mémoire ?), j'ai décidé d'en coudre une, jolie et pratique.

29 avril - 3

Après quelques recherches de modèles existants, je me suis tournée vers mon modèle favori de sac à dos (basé sur ce modèle, plus haut et plus étroit, sans la sangle). Mais je n'avais pas pensé à la  difficulté de coudre cela en miniature ! Je me suis bien arraché les cheveux à assembler une bande de 2 cm, rigidifiée par une fermeture-éclair, à un ovale, le tout bien matelassé. J'ai réussi à oublier de passer les petits anneaux de suspension dans le ruban. J'ai eu quelques sueurs froides en constatant que la bande sous-fermeture (une première pour moi) allait poser problème lors de l'assemblage final.

29 avril - 529 avril - 1

Mais je m'en suis sortie et mis à part quelques erreurs (les anneaux sont fixés beaucoup trop bas de sorte que ma housse est suspendue tête en bas par rapport à mes prévisions), je suis assez satisfaite du résultat. Juste un petit bémol : j'ai sous-estimé l'épaisseur des deux couches de molleton et elle est un peu plus petite que prévue, je rangerai donc le cordon à part.

29 avril - 429 avril - 8

 

la sous-patte de fermeture empêche les mailles de celle-ci de frotter contre l'appareil. Je pensais que c'était compliqué à coudre : il suffit de poser une bande pliée en deux contre la fermeture, avant de la coudre entre le tissu et la doublure.

29 avril - 629 avril - 7

 

au dos, j'ai posé deux pattes fermées par un velcro, pour accrocher la housse à une ceinture ou une bretelle de sac-à-dos

et la doublure intérieure, côté écran, est en serviette microfibre, pour le protéger et le nettoyer en même temps

29 avril - 2

 

toile enduite à l'extérieur, coton japonais à l'intérieur

Posté par Agdel à 17:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

28 avril 2019

Projet 52 de Virginie #17 : ce que j'aime

Ce que j'aime par-dessus tout ? C'est leur complicité sans faille ! Frère et sœurs, cela ne va pas parfois sans de petites tensions, mais finalement ils sont toujours heureux d'être ensemble, de se retrouver après une séparation, de faire des projets, de s'envoyer des messages lorsque l'un d'eux est loin. Les entendre chuchoter et rire, mardi soir, de la surprise qu'ils me préparaient, a été l'un de mes plus grands bonheurs de la semaine. Parfois, j'ai l'impression d'avoir raté leur éducation (les maths, par exemple… ou le rangement des chambres), mais sur ce plan-là, c'est une réussite ! 

28 avril - 1

(en revanche, avoir une photo correcte de tous les trois devient difficile :
Aurore est partie pour 5 jours et dans une semaine, Marie retourne dans ses Vosges,
j'ai dû remonter de quelques mois dans mes archives)

 

Posté par Agdel à 10:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

27 avril 2019

Style Sashiko

Avec un peu de retard (c'était l'un de ses cadeaux de Noël !), j'ai cousu une protection pour la tablette lumineuse de Marie. Un peu surprise par les angles aigus de l'appareil, j'ai réfléchi longtemps à la meilleure solution, pour en revenir au plus simple, finalement : une simple housse, rembourrée de molleton. À l'aiguille en fête ce coupon de tissu japonais dans le style du sashiko m'a tapé dans l'œil. J'ai doublé la housse avec un coton rayé, reste des robes de demoiselles d'honneur de notre mariage (nous en parlions justement dimanche, avec Aline, qui venait de récupérer le bermuda de son frère pour Adrien ! — c'était de la bonne qualité, en ce temps-là ma bonne dame, pas comme les tissus de maintenant…)

27 avril - 127 avril - 2

(il serait temps que je me refasse une housse de repassage)

Comme c'était un peu trop simple, j'ai ajouté un passepoil autour de la poche qui abrite le cordon d'alimentation. Et fermé le tout avec des boutons et boutonnières.

27 avril - 327 avril - 4

(et comme il n'y a pas de couture sans bourde, ces derniers temps, j'ai thermocollé le molleton sur l'expérieur de la poche, d'où les traces blanchâtres de colle)

Petite satisfaction maternelle : le sac qu'elle commence à remplir en vue de son retour vers Épinal est rempli de trousses et sacs maison ! 

27 avril - 5

Celui qui va regretter que je sois enfin passée à l'acte, c'est Paul, qui profitait bien de la tablette de sa sœur…

 

 

Posté par Agdel à 19:50 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

25 avril 2019

Un joyeux non-anniversaire

J'ai été très contrariée en découvrant que mon anniversaire tombait le Vendredi Saint ! Déjà que c'est une journée que je n'aime pas beaucoup, toute la fatigue de la Semaine Sainte commence à s'accumuler, il y a eu la répétition du lundi (bon, pas cette année puisque nous fêtions l'anniversaire de Marie), la répétition de chorale du mercredi soir, où l'on s'aperçoit que de nombreux chants n'ont pas été répétés (forcément, apprendre entre 60 et 70 chants à 4 voix à des choristes, dont la plupart ne lisent pas la musique, en 4 soirées, c'est mission impossible) et où les sujets de contrariété ne manquent pas (là, c'était l'ordre de remplacer nos litanies congolaises par d'autres, beaucoup moins joyeuses et beaucoup plus longues), la messe du Jeudi Saint qui se termine fort tardivement, et il faut ressortir pour une célébration qui est devenue, ces dernières années, bien plus longue et plus traditionnaliste (j'ai boycotté 4 ans de suite…). Je m'attendais de plus à une journée pluvieuse, comme d'habitude. Et on ne fêterait pas mon anniversaire : pas vendredi (répétition dès 19h30), pas samedi (cours et consort du matin, répétition du bal renaissance de 14 à 16h, puis de la Vigile jusqu'à 18h15, classement des partitions, repas rapide et Vigile le soir), pas dimanche (départ pour la Normandie)…

Finalement, j'ai eu une fête en plusieurs étapes, beaucoup mieux qu'un unique repas !

Guillaume s'est aperçu qu'il était en RTT forcé vendredi, nous avons donc déjeuné dans un petit restaurant, une jolie découverte. Le service a été assez rapide pour que je prolonge à peine ma pause déjeuner. J'ai reçu mon premier cadeau ce midi-là.

Vendredi soir, au retour de la célébration (Paul termine ses cours très tard à la fac), les enfants m'attendaient avec le cadeau qu'ils avaient commandé tous les trois : ma nouvelle copine de couture ! 

25 avril - 1

Dimanche midi, j'ai soufflé ma bougie sur le fameux gâteau au chocolat de Paul et reçu un troisième cadeau. Nous sommes montés aux jardins suspendus et j'ai pu tester mon nouvel appareil-photo

Mise au point sur le détail que je choisis : OK

25 avril - 925 avril - 14

contre-jour : OK

25 avril - 13

Violet : OK !!!! 

25 avril - 11

 

Nous passons de la Chine…          à l'Australie

25 avril - 1025 avril - 12

Photos à travers le pare-brise : OK

25 avril - 725 avril - 8

Et mardi, j'ai eu mon premier gâteau à déco personnalisée, et j'en ai été ravie, d'autant plus que je ne m'y attendais plus du tout !

25 avril - 225 avril - 3

25 avril - 425 avril - 5

Le dé est creux !

25 avril - 6

Aurore nous avait dit qu'elle souhaitait qu'on lui fête son anniversaire durant un mois… j'ai eu 5 jours de non-anniversaire et c'était bien.

Posté par Agdel à 17:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


24 avril 2019

Recyclages utiles

Vous avez probablement comme moi de petits morceaux d'élastique de moins de 10 cm que vous hésitez à jeter ? Voici deux idées pour les utiliser.

Lorsque je pique à la machine, je ne sais jamais où poser mon coussin à épingles. Il tombe régulièrement, entraîné par un pan de tissu. La semaine dernière, je me suis aperçue que mon petit coussin carré s'emboîtait parfaitement dans le couvercle de ma machine à coudre. J'ai commencé par y passer un cordonnet, que je nouais au dos. Mais très vite, les épingles s'y sont accumulées, et les reprendre à cet endroit pour épingler mon ouvrage n'était pas très pratique. Il me fallait un coussin amovible. Un bout d'élastique cousu au dos et le tour est joué, je peux installer mon pique-épingles sur la machine en deux secondes, puis le remplacer par un autre, vide, lorsque c'est nécessaire (pourquoi il m'aura fallu 6 ans à ramasser des épingles par terre sans penser à cette petite couture rapide et toute simple, cela reste un mystère…)

24 avril - 124 avril - 2

24 avril - 324 avril - 4

Pour fermer un carton solidement, mais pouvoir le rouvrir à tout moment, le ruban adhésif n'est pas idéal. J'avais l'habitude de nouer un ruban assez large, mais j'ai parfois du mal à le nouer assez serré lorsque le carton est très plein. Un ruban (ou ici, une bande de tissu plastifié) de quelques cm de moins que le périmètre du carton cousu à un petit morceau d'élastique, voilà une fermeture de carton durable et amovible.

24 avril - 1 (1)24 avril - 5

Posté par Agdel à 14:29 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 avril 2019

Projet 52 de Virginie #16 : vitesse

La vitesse… pas celle de notre trajet de ce dimanche… 4h10 pour 200 km d'autoroute, record de lenteur battu, il faisait trop beau et les parisiens se sont jetés sur les routes vers Deauville. 

Mais celle du temps qui passe et qui accélère de plus en plus (vous l'avez remarqué vous aussi ?). Il y a 3 ou 4 ans, rentrant des 2 messes que j'avais animées, malgré un gros rhume, et prévoyant déjà une bonne sieste, j'avais trouvé ma maison remplie de voisins et d'amis, réunis pour mes 40 ans. Je n'avais rien vu venir.

Alors là, il doit y avoir une erreur !

22 avril - 1

 

 

Posté par Agdel à 21:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 avril 2019

Pour changer des trousses…

… et pour que Pauline ne soit pas jalouse de sa grande sœur et de son grand frère, une banderole pour décorer sa chambre.

20 - 120 - 2

(toujours aussi pratique à photographier !)

20 - 1120 - 1020 - 9

20 - 820 - 720 - 620 - 5

et un petit lutin tout doux (et la lumière rasante du soir qui souligne bien les plis)

20 - 3

20 - 4

Et à propos du grand-frère, qui est encore tout petit, samedi soir, en pleine vigile pascale, il m'a fait rire en disant à voix haute dans un moment de silence "Elle est longue, cette messe, quand même !”  (oui, oui, ça fait déjà 2h15, courage, il n'y en a plus que pour 45 minutes…)

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2019

Le tour du monde des soupes #21

Ce mardi matin, j'ai fait l'inventaire de ce qui qui devait être mangé, du panier de l'Amap : le demi chou vert et la demi courge butternut (nous partageons un panier avec des voisins) n'attendront pas plusieurs jours. Quelle aubaine, donc, que cette recette de soupe contenant ces deux légumes, plus quelques ingrédients en réserve au congélateur (la morue, peu apréciée de mes jeunes), et justement associée à la Semaine Sainte !

« La fanesca est une soupe traditionnelle de l'Équateur, typique de la Semaine Sainte, à base de morue, de citrouille, de courge, et de divers légumes secs. Elle est enrichie de fromage et de lait…

En fonction de la région de l’Équateur où la fanesca est préparée, la soupe comportera certaines variations spécifiques à la géographie de la région. Dans l’ensemble, le plat est préparé, partagé et apprécié par un grand nombre de familles équatoriennes lors de cette fête spéciale de la Semana Santa (Semaine Sainte).

La soupe est composée de 12 grains différents (représentant les 12 apôtres), de morue (représentant les ichthys ou “poisson de Jésus”), tous cuits dans du lait et agrémentés d’oeufs durs et de raviolis à la pomme de terre (molo). »

Pour les 12 grains, le compte n'y est pas tout à fait : petits pois, lentilles, pois chiches, maïs, haricots blancs, fèves, lupins, cacahuètes… on peut y ajouter le riz ? Et varier les lentilles et haricots ?

En fouillant le placard, j'ai trouvé mes 12 graines : haricots blancs et rouges, lentilles vertes, corail et beluga, fèves jaunes et vertes, petits pois, lupins, arachides, pois chiches, maïs, ensuite il a fallu cuire tout cela, en groupant par temps de cuisson. La bouteille de gaz m'a lâchée en cours de route.

18 avril1

Je n'ai eu à acheter que le lupin, le rocou et un bouquet de coriandre.

J'ai eu beau diviser les ingrédients par deux, je me suis retrouvée avec des quantités qui ne rentraient dans aucune casserole ! Je n'ai pas pu mettre non plus les 2 litres de lait (déjà que mon litre a débordé dès que j'ai tourné le dos !).

18 avril218 avril3

J'ai rusé en remplaçant les cacahuètes moulues par du beurre de cacahuète (à ce stade, ça embaumait délicieusement dans ma cuisine) et nous nous sommes passés d'une bonne partie des accompagnements … optimiste, j'avais envisagé de frire une banane plantain et préparer des empanadas, mais… « Ce plat est réputé pour rassembler les familles, avec des membres participant à ce “travail d’amour” collectif qui nécessite du temps, de la patience et une grande variété d’ingrédients différents ». Vers 19 heures, en émiettant la morue, je me maudissais de m'être lancée là-dedans. Mais j'ai des dîners pour 3 jours.

18 avril4

Le résultat est très parfumé, très beau aussi, avec ces grains de couleurs variées (visuellement, l'ajout de haricots rouges est un plus) et très très copieux, une petite assiettée suffit. Le goût de la morue est très dscret : parfait pour les palais récalcitrants !

 

 

 

Posté par Agdel à 17:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2019

On a fêté…

… en temps normal, la radio est éteinte vers 19h, la télévision jamais allumée avant le film du soir, nous aurions pu donc ignorer ce qui se passait à quelques kilomètres. Mais c'était le jour des ses 21 ans, elle regardait donc souvent son téléphone.

Pourtant, nous avons coupé, pour un moment, avec l'actualité, et fait la fête quand même. Cette année, elle souhaitait un bò-bún, j'avais pu préparer quelques ingrédients la veille et les nems sont sortis du congélateur (depuis ma soirée du 5 avril, avec 105 nems préparés avec les 3 filles de l'équipe compagnons, qui m'a valu de sentir la friture pendant 8 jours, j'ai un peu de mal à refaire de la cuisine vietnamienne…)

15 avril - 2

Pour ne pas changer, j'ai préparé un gâteau au thé vert et aux litchis ; je crois que je tiens la bonne recette, cette fois… mais j'ai fait un peu au hasard sans rien noter ! 

15 avril - 4

Paul s'est chargé de la déco japonaise

15 avril - 1

Et elle l'a trouvé trop beau !

15 avril - 3

Puis elle a ouvert ses cadeaux

15 avril - 9

dont un particulièrement gros ! Elle ne pouvait plus travailler sur son portable léger, impossible d'y faire des travaux graphiques de grande ampleur, alors il a fallu aller voir chez les joueurs… plus puissant, beaucoup plus lourd et un peu gadget, avec les touches qui changent de couleur (mais ça peut se désactiver, heureusement, parce que c'est agaçant)

15 avril - 515 avril - 6

 

Comme elle ne travaillait pas ce jour-là, elle a préparé des douceurs pour ses gentils collègues. Ça travaille dur à l'agence, mas ça fête beaucoup aussi : presque tous sont du mois d'avril ! 

15 avril - 8

 

Posté par Agdel à 19:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :