03 mai 2019

Comme une image

Son stage, terminé, Marie a 2 jours de vacances avant de reprendre sa licence (cette année aura été intense). Nous en avons donc profité pour découvrir un peu, avec elle, les environs d'Épinal. Après quelques heures de route, nous sommes passés déposer nos bagages et la voiture dans notre location (en constatant qu'une fois de plus un sac avait été oublié… celui contenant nos vivres, très judicieux un premier mai !) avant de partir à pied vers le musée de l'image. Je pense avoir visité l'imprimerie quand j'avais 13 ans, je n'ai aucun souvenir du musée (qui peut-être n'existait pas encore ?)

Les images d'Épinal, ce sont évidemment les planches édifiantes à destination des enfants

3 mai - 13 mai - 3

 

les images pieuses ou les histoires de la mythologie, les almanachs, vendus par les colporteurs

3 mai - 2

des publicités 

3 mai - 13

des maquettes à construire, comme ce petit théâtre

3 mai - 5

 

ou des jeux : jeu de l'oie, décalcomanies ou ces merveilleuses poupées à habiller, qui ont occupé des générations de petites filles 

3 mai - 6

Ensuite, comme il faisait incroyablement beau (par rapport aux prévisions météo), nous sommes montés, par la tour chinoise, au château

3 mai - 73 mai - 8

 

puis nous avons parcouru le parc, visité sa ménagerie

3 mai - 93 mai - 10

 

puis Paul nous a initiés au geocaching (même que sans nous, il n'aurait jamais trouvé cette cachette !)

3 mai - 11

 

le retour nous a paru un peu long, mais nous avons trouvé une petite épicerie pour y acheter le poireau et la crème oubliés…

3 mai - 12

… avant d'aller chercher ce qui nous manquait dans la chambre de Marie.

 

Posté par Agdel à 21:39 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :


Coulée verte

Tant pis, les petits travaux de la maison et du jardin attendront quelques semaines de plus, il y avait urgence ce mardi à profiter du beau temps revenu. Nous sommes allés à la découverte de la coulée verte, une ancienne voie ferrée transformée en jardin. Départ juste derrière l'Opéra Bastille, on monte un escalier et… les bruits de la ville s'amenuisent.

2 mai - 12 mai - 22 mai - 3

 

La végétation est variée… genêts roses, hêtre pourpre

2 mai - 42 mai - 5

 

En prenant de la hauteur, on découvre la ville autrement : le charme d'un ensemble d'immeubles…

2 mai - 6

 

Un bâtiment un peu étrange (ne dirait-on pas qu'ils se préparent à plonger pour un numéro de natation synchronisée ?)

2 mai - 8

ou de petits jardins suspendus

2 mai - 10

 

On passe de l'évocation de Versailles à celle de Grenade

2 mai - 72 mai - 9

on traverse des jardins, dont celui-ci, équipé de fontaines d'eau pétillante

2 mai - 112 mai - 12

 

Le viaduc devient fossé, on passe des tunnels

2 mai - 14

2 mai - 13

 

Et nous voici déjà Porte de Montempoivre, la promenade peut ensuite se poursuivre dans le bois de Vincennes.

2 mai - 15

Nous avons obliqué vers un atelier de tapisserie pour discuter de la rénovation de nos chaises, un excellent artisan mais… le prix du décapage-revernissage-rempaillage dépasse largement le prix de chaises neuves ! Si vous avez de bonnes adresses à nous communiquer, je suis preneuse ! Nos chaises de style merisier, en hêtre, sont en parfait état mais le vernis a complètement blanchi à la lumière.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 19:54 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :