En cousant ma jupe, je voyais ce jersey, dans un panier à linge. Je l'avais acheté sur le marché, en même temps que les viscoses des pantalons… 1 euro le mètre, je me suis dit que ça ferait de la matière pour tester des patrons. Il est un peu lourd, je pense que c'est la même matière que pour la statue de la liberté. En tout cas, c'est la couleur parfaite pour aller avec ma nouvelle jupe, alors j'ai sorti mes Ottobre, histoire de changer de patron. J'ai choisi le modèle Cool Grey du numéro 5/2012, dont j'ai raccourci les manches  (et le bas, de 12 cm ! Et il descend encore bien sur les hanches)

La finition de l'encolure m'a posé problème. Mon jersey était trop épais pour un biais classique, je ne voulais pas d'une encolure "sport" avec une bande pliée simplement cousue dans l'encolure. Après maints essais :

1 juin - 1

j'ai finalement opté pour un biais de coton, même s'il vrille légèrement, je trouve que c'est plus soigné ainsi. Pareil pour la bande qui maintient les fronces

1 juin - 4

 J'avais un cône de fil juste de la bonne couleur, choisi par Aurore pour les surpiqûres de sa robe sweat. Voici comment je répartis le fil sur la surjeteuse : je prépare deux canettes (de mon ancienne machine, j'en ai tout un stock) pour les aiguilles, une bobine pour le boucleur de gauche et j'installe le cône sur le boucleur de droite. En principe, j'ai largement assez de fil pour coudre un vêtement. Je prépare une canette supplémentaire pour les coutures intercalaires à la machine. J'utilise ensuite le cône et la bobine pour les ourlets à l'aiguille double.

1 juin - 2

 

Sur Julie

1 juin - 3

 

Et porté, en mode « je n'ai pas les bras assez longs »

1 juin - 5

 

et en mode « je n'ai pas trouvé comment régler la mise au point avec le retardateur de mon nouvel appareil et je n'ai que 2 secondes pour aller à ma place après avoir appuyé sur le déclencheur »

1 juin - 6

 

Je suis contente d'avoir testé ce patron, mais je ne porterai peut-être pas beaucoup cet ensemble : le jersey gratte un peu !