C'est important de noter ici les petits et grands bonheurs de mes journées, parce que si je fais le bilan de ce mois de mai, c'est plutôt déprimant : des proches qui vont mal, physiquement ou moralement, un décès (après une maladie foudroyante), un ordinateur cassé, la radiologue d'Aurore qui demande à me parler en privé (rien de vital, rassurez-vous, mais c'est très embêtant), le projet de camp de nos compas qui m'empêche parfois de dormir, tant ils semblent prendre certains points à la légère, mon thermomètre interne déréglé au point de me réveiller parfois toutes les heures. Et comme en avril, les températures qui ont joué au yoyo, accentuant la fatigue. Mais aussi Paul qui a trouvé (facilement) un CDI proche de la maison pour la rentrée prochaine, Marie qui valide ses partiels et Aurore… pareille à elle-même (un courant d'air)

3 juin - 1

1/ Une journée parfaite : voyage sans problème, location agréable, temps splendide ! 2/ La bonne humeur persiste malgré la météo. 3/ L'un de mes tableaux préférés est dans ce musée, je l'ignorais; la peinture, c'est toujours mieux en vrai. 4/ Une sortie dans un pub à l'ambiance… animée. 5/ J'ai le cœur beaucoup plus léger qu'il y a huit mois, en laissant Marie dans sa chambre. 6/ Chocolat-framboises, c'est vraiment le duo gagnant. 7/ Une soirée détente, avec l'impression d'être déjà vendredi. 8/ Un dîner chez des amis, pour nous remettre d'un après-midi intense. 9/ Enfin une bonne nouvelle, parmi toutes les mauvaises qui pleuvent en ce moment ! 10/ La traduction en ligne est parfois surprenante (réponse du relecteur — que je ne connais absolument pas : « You save my day! Un gros bisou à vous ! ») mais c'est toujours bon signe quand mes interlocuteurs commencent à glisser quelques phrases en français dans leurs mails. 11/ Une joyeuse répétition de bal renaissance, suivie d'un joyeux bal folk. 12/ Enfin, le déluge s'est arrêté ! J'en profite pour acheter quelques jolis plants et rêver à nos futures récoltes. 13/ Quel soulagement lorsque le compacteur en action sous mon bureau depuis quelques heures s'arrête enfin (le sol, la table, le plafond, l'ordinateur tremblaient et mon niveau de concentration était proche de zéro— témoins les coquilles constatées le lendemain). 14/ Une recette à conserver : les pancakes aux épinards. Après le curry épinards-pois chiches, la salade betterave-épinards-orange, la pizza épinards-mozzarella-coppa, la tourte aux épinards, les jeunes feuilles d'épinards en salade… nous en sommes venus à bout (L'Amap, un sacerdoce !) 15/ Je teste deux nouveaux patrons : le premier (gratuit), à oublier, le second tombe impeccablement sans retouches ! Et je trouve le tissu idéal dans mon stock. 16/ Enfin, le professeur de musique de chambre a déplacé cette répétition du week-end de Pentecôte, qui mettait Aurore au supplice de devoir choisir entre deux projets essentiels pour elle (3 mois de pressions de part et d'autre). 17/ J'aurai terminé ma jupe pour la représentation, demain. 18/ C'était joyeux, quoique un peu désordonné, ce bal ! 19/ Enfin, voilà le potager installé pour l'été. 20/ Chaque matin, je fais un tour du jardin et je me réjouis des salades, courgettes, tomates qui poussent. 21/ Quelques mails et coups de fil pour faire remonter des problèmes (je suis bien remontée moi aussi, et ça soulage !). 22/ Aller à la piscine en jupe/tee-shirt/sandales, quel confort ! 23/ Grâce à un passage de J. (qui est à la retraite mais avec qui j'ai plusieurs projets en cours), mon gros travail du moment est bouclé et envoyé. 24/ Au marché, j'ai acheté les premiers abricots et melon de la saison (et des fraises, des courgettes, des tomates… je suis rentrée chargée comme un baudet) 25/ Mon pavot géant a fleuri, quelle merveille ! Et cette année, il a au moins 9 boutons, ça change de la fleur unique et éphémère des premières années. 26/ Un joli déjeuner ce midi, Paul qui a fait le ménage, une couture bouclée dans la journée, une réunion avec nos compas pour faire avancer leur dossier de camp : un beau dimanche. 27/ Une heure et demie de thé-papotage chez une amie. 28/ Une journée seule à la maison (enfin, avec Paul) pour bien avancer dans mes projets couture. 29/ Je récupère (avec retard) ma lycéenne enchantée de sa sortie sur les traces de la Grande Guerre. Tous les sujets d'étude d'histoire l'enthousiasment, ce sera difficile de faire un choix le moment venu. 30/ Un jour férié bienvenu pour se reposer, recevoir une amie à déjeuner, bricoler un peu. 31/ Nous jouons les touristes à Versailles : marché, expositions, restaurant corse (et retour à vélo sous le soleil).