03 décembre 2019

Bonheurs de novembre

Une humeur en montagnes russes, ce mois passé : bien reposée et regonflée par de petites vacances, les problèmes d'intendance m'ont vite rappelée à la dure réalité, avec un sentiment de révolte face à la "course à l'armement technologique". Le coup de grâce est arrivé avec deux mails successifs de notre fournisseur d'eau nous avertissant d'une probable fuite. J'ai découvert à cette occasion que nous avions depuis février un compteur connecté et que le crapaud était toujours vivant ! Après avoir passé deux nuits à imaginer le pire (une fuite entre le compteur et la maison avec recherches souterraines à la clé), il s'est avéré que le système d'alerte a des ratés. La situation de Marie m'a aussi donné pas mal d'inquiétudes, mais elle a brillamment terminé le mois avec un entretien (dont elle aura des nouvelles un peu plus tard), le permis obtenu en un temps record et un premier contrat professionnel ! Novembre est toujours fatigant, cette année ne déroge pas à la règle : manque de lumière, manque de sommeil (les réunions tardives se multiplient), trajets rallongés. Mais aussi pas mal de festivités, de spectacles, de sorties : des causes de fatigue réjouissantes ! 

3 décembre - 13 décembre - 2

1/ Un musée très bien conçu, intéressant, riche en documents et objets mais pas trop chargé non plus (Péronne, Historial de la Grande Guerre). 2/ L'objectif jardinage est mené à bien par un duo de choc (Paul, dirigé par Marie) et nous pouvons partir à Rouen l'esprit (presque) tranquille. 3/ Une petite fête d'anniversaire et des retrouvailles bien agréables, malgré le temps qui passe vraiment trop vite. 4/ Après ces petites vacances, je suis contente de reprendre (beaucoup moins de retrouver des problèmes de trains…) 5/ Journée "réunions", qui ouvrent des perspectives enthousiasmantes. 6/ Le réparateur du four est à l'heure, compétent (enfin, je crois) et sympathique (et la résistance défectueuse était à un prix dérisoire — pas le déplacement ni la main-d'œuvre hélas). Y'a plus qu'à s'occuper du lave-linge, maintenant (eh oui, ces choses-là arrivent en série). 7/ Traverser la forêt matin et soir est un enchantement en automne ! 8/ Ouf, j'ai fait mon choix, commandé un nouveau lave-linge qui sera livré demain et le linge sale n'a pas encore débordé de la lingerie. 9/ Une soirée bien agréable, entre les jeux anciens, le mini-bal renaissance, le repas, les animations. 10/ Le diaporama de camp, présenté avec assurance par Aurore et son amie, et la joie de se dire que demain, c'est encore dimanche. 11/ Une joyeuse réunion de retour de camp avec nos compas (il était temps !) 12/ Ma lycéenne qui rentre avec un sourire jusqu'aux oreilles et un 17 en philo. 13/ Préparer, en petit groupe, le jubilé de notre diacre. 14/ L'expérience paie : je me suis épargné le jeu de piste organisé par la SNCF, le train de 16h33 ayant changé 3 fois de quai, j'avais vu venir le coup et j'étais restée tranquillement devant le tableau d'affichage jusqu'au dernier moment, mais d'autres voyageurs ont bien couru et monté-descendu les escaliers. 15/ Une mise en scène poétique d'Othello, dommage que j'aie tant de peine à lutter contre la fatigue. 16/ Notre chanteuse du samedi fait des progrès considérables et nos répétitions sont bien plaisantes, avec de la bonne musique en prime (Monteverdi et Bach). 17/ Une bonne balade pour profiter des magnifiques couleurs automnales (à la recherche de brume que je n'ai pas trouvée). 18/ Une nouvelle accordéoniste nous a rejoints (et elle est toute jeune !) 19/ Le givre et le soleil qui rendent le paysage magique. 20/ Notre petite réunion bisannuelle entre AC compagnons (du moins, ceux qui restent) 21/ Ouf, la mammographie est faite ! 22/ Le tunnel d'or dans lequel je passe matin et soir (hêtres et érables champêtres). 23/ Un spectacle féérique : Ercole amante à l'opéra royal, magnifique musique, magnifique orchestre, chanteurs excellents, costumes et décors exubérants, bons danseurs. J'avais juste envie de lyncher Hercule à la fin (surtout ce 23 novembre) et je me demande comment son assimilation au jeune Louis XIV n'a pas fait scandale à l'époque. 24/ Soleil et douceur, Marie et moi en profitons pour mettre la (presque) dernière main à ce bricolage qui a beaucoup trop duré à notre goût. 25/ Des collègues qui apportent leurs gâteaux au chocolat du week-end à midi, un double pot de départ à 17h et un anniversaire Calibeurdaine : il y a des journées qui sont dangereuses pour la ligne ! 26/ La petite stagiaire de troisième qui apprend vite et son visage qui s'illumine lorsque je lui demande si elle continue les scouts cette année (trop facile : elle avait un bracelet Connecte). Et Marie qui semble avoir pris un peu confiance en elle. 27/ Les magnifiques rayons de soleil (entre les averses de cette journée d'automne : à un moment, j'ai cru que j'avais laissé la lumière allumée dans notre chambre tant cette pièce éclairait le couloir ! 28/ Une proposition d'embauche pour Marie et un petit délai pour y réfléchir. 29/ Et le permis en prime, quelle heureuse semaine ! 30/ Le jubilé de notre diacre (et ami) : une messe très festive et musicale, suivie d'un petit buffet où nous avons revu pas mal d'anciens paroissiens.

 

 

Posté par Agdel à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :