Encore une demande précise, enfin précise… « Je voudrais la même robe que celle que tu m'avais cousue pour le TPE » (au fait : le soldat Robert, ou plutôt sa boîte à souvenirs, est de retour parmi nous, grâce aux négociations acharnées de la grande amie d'Aurore). Pas de problème, cette robe tombait parfaitement, rien à reprendre sur un patron, ça me changera.

« Oui, enfin j'aimerais qu'elle soit plus ajustée » – Bon, j'ajouterai des pinces et une fermeture sur le côté « avec une encolure carrée » – on ajustera « et plus courte » – on raccourcira.

4 mai - 5

Nous voilà parties toutes les deux chez Mondial tissus, moi pour un coton léger et elle qui avait repéré sur le site ce coton à pâquerettes qui me laissait dubitative. Le tissu, destiné à l'ameublement, m'a paru un peu raide, mais assez léger. Je préférais le vert d'eau, mais il n'en restait pas suffisamment, alors elle a pris le bleu vif qui avait de toutes façons sa préférence.

Après essayage de la toile, j'ai opté pour une fermeture milieu dos, beaucoup plus simple à poser. J'ai ajouté deux pinces au corsage devant, légèrement réduit la largeur du dos, redessiné l'encolure et fait deux petits plis plats au devant de la jupe (ldes deux pans croisés ont été supprimés) et deux pinces au dos, car la demoiselle est cambrée. La couture s'est faite sans difficulté et son sourire, en découvrant la robe terminée juste après sa colle de latin, m'a récompensée d'une journée entière passée devant ma machine. Pour finir, je ne le trouve pas si voyant, ce coton fleuri !

4 mai - 14 mai - 2

Malgré le prélavage, le tissu a encore de l'apprêt, il devrait s'assouplir au prochain lavage.

4 mai - 3

Pour la petite histoire, Marie lui avait offert un pull bleu ciel brodé de marguerites pour son anniversaire, quelques jours avant qu'elle ne nous montre son choix sur le site de MT, la coincidence nous a amusées, elle connaît si bien sa petite sœur ! 

4 mai - 4