21 octobre 2016

En avant la musique !

Un pupitre pliant, c'est lourd et ça troue les sacs plastique. Comme nous nous déplaçons souvent en "bande de musiciens", il nous arrive souvent de transporter deux ou trois pupitres, j'avais donc cousu un sac en toile-transat bien résistante. Mais après quelques années de bons et loyaux services, le sac commence à rendre l'âme. En outre, il est devenu trop petit car nous y rangeons aussi notre trieur à partitions et le traverso. Dernièrement, Guillaume a perdu, coup sur coup, ses deux écouvillons et nous pensons qu'ils se sont évadés par un trou après un concert…

21 octobre1

Voici donc le successeur, un peu plus gai, un peu plus grand et, amélioration qui m'a valu pas mal de triturage de méninges, à deux compartiments, afin de ne pas mélanger torchons et serviettes flûte et pupitre.

21 octobre321 octobre4

Cerise sur le gâteau, deux poches pour y ranger l'accordeur et son câble tout neuf (parce qu'accorder un violon, avec une vielle à roue d'un côté et une cornemuse de l'autre, juste avec deux oreilles tient de l'exploit !)

21 octobre2

Et maintenant… on met les bonnes partitions dans le sac, on prépare la flûte, le violon, les tenues (on n'a pas décidé de la tenue !), les micros, les pieds de micro… et direction la Normandie.

Posté par Agdel à 22:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


19 octobre 2016

Défi 52 carrés #41-42

Un peu de couture à la main pour changer… sauf que lorsque je couds le soir, mes points invisibles ne le sont plus vraiment !

19 octobre419 octobre3

Mais ça avance :

19 octobre5

 

Et nos repas asiatiques montrent clairement le changement de saison : mercredi dernier, chirashi, avec saumon cru pour ceux qui aiment, truite fumée pour ceux qui n'aiment pas le poisson cru et blanc de poulet pour celle qui n'aime pas la truite fumée.

 

19 octobre1

Et ce soir, la soupe s'imposait : potage pékinois

 

 

19 octobre2

 

 

Posté par Agdel à 22:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

16 octobre 2016

Je ne les compte plus…

… les trousses pour bébés ! Nous avons appris trois naissances cet été, mais j'ai du retard dans les cadeaux.

En voici une première, pour le petit Louis de nos amis. Maintenant il faut que je trouve le temps de l'apporter, avant qu'ils ne prennent quelques jours de vacances.

16 octobre116 octobre2

Posté par Agdel à 19:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 octobre 2016

sur le chemin

Sur une idée de Mamanlit.

Je suis bien souvent la dernière à quitter la maison, Marie prend un train vers 7h40, suivie de son père, puis de Paul. Aurore est à 10 minutes à pied du collège et part peu après 8h. Puisque je n'ai plus d'enfant à accompagner au primaire, je peux tarder un peu. Je range la cuisine en préparant mon déjeuner, je plie le linge lavé pendant la nuit et sortant du séchoir, parfois je fais un peu de musique (si je suis en avance), je finis d'ouvrir les volets et de m'habiller, en fonction de la météo. Coiffure, lavage de dents, vérification du contenu de mon sac, je sors mon vélo du garage.

Parfois, je croise un voisin qui part lui aussi. En automne et au printemps, c'est l'heure où passent les oies bernaches, parfaitement rangées en V, jamais je n'ai réussi à les photographier.

Je longe le bois, il fait plus froid, plus humide. Je double les mamans qui vont vers l'école, ou, plus souvent, je les croise à leur retour (et si je ne croise personne, c'est que je suis vraiment en retard !)

15 octobre2

C'est à présent la piste cyclable, il me faut slalommer entre les piétons, jouer de la sonnette (pourtant, à 10 mètres, une allée leur est réservée). Je m'arrange pour passer devant le collège après que la cloche ait sonné, car sinon, c'est l'encombrement assuré. Je râle, surtout lorsqu'il fait nuit, contre les maîtres et leurs chiens… bien souvent, entre l'humain arrêté sur la piste cyclable et l'animal à quelques mètres de là, il y a une longue laisse, invisible à mes yeux, un jour je me prendrai dedans et ce sera la chute !

Je croise presque chaque jour le balayeur, un sourire, un bonjour… Voilà le bout, reste à contourner les élèves du lycée hôtelier qui retardent au maximum leur entrée dans l'établissement, je vois la gare, devant moi, une avenue à traverser, l'esplanade. Je cherche une place pour attacher mon vélo (le nombre de places libres est inversement proportionnel à la température).

15 octobre3

Je rentre dans la gare, vais-je avoir le train de 8h44, 8h48, 8h55 ou 8h59 ? J'ai beaucoup de chance de pouvoir emprunter les trois lignes, quoique dans les faits, il y en a au moins une qui roule mal (jamais la même). 9 minutes de trajet si tout va bien, j'arrive à Chantiers, la bien-nommée.

15 octobre1

Au bout de 2 ans de travaux, je sature un peu du bruit des marteaux-piqueurs, des quais défoncés, des escalators démontés et des portes fermées, mais encore un peu de patience et la gare sera toute belle. 12 minutes de marche rapide avant de franchir les deux dernières portes, 2 étages qui comptent double (ça s'appelle "une belle hauteur sous-plafonds", un long, long couloir sombre et me voilà dans mon petit bureau.

15 octobre4

 

Posté par Agdel à 18:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2016

10 du 10 : contrastes

Le mois dernier, je n'ai pas vu passer la journée du 10… cours de musique le matin, forum des associations l'après-midi, animation de la messe, alors que j'étais encore dans mon "déni de rentrée" (formule très juste trouvée par une amie l'autre jour au téléphone)

Ce matin, donc, je me suis munie de mon appareil photo pour répondre au défi lancé par J'habite à Waterford.

Ce blanc qui contraste sur la pelouse bien verte, ce n'est pas encore de la neige  : Marie et moi avons répandu de la chaux hier, pour lutter en douceur contre la mousse. Il n'y a plus qu'à attendre la pluie.

10 octobre1

 

Dedans, 19 °C, dehors 3°C, quel contraste ! Entre-deux, les fenêtres qui assurent encore une bonne isolation thermique, malgré le bois qui vieillit mal et les joints défaillants : l'interdiction de l'amiante, toute récente à l'époque, est cause de ces coulures inesthétiques et du défaut d'étanchéité qui fait que la poussière s'est installée entre les deux couches de verre… je ne suis pas très motivée à faire les vitres, elles ont toujours l'air sales !

 10 octobre2

Contraste insuffisant, avertissait la facture de ce cliché ! L'encre a pâli, le papier a jauni, le photographe ne peut pas faire de miracle, je vais quand même essayer de faire apparaître la musique…

10 octobre1

En revanche, là, c'est beaucoup trop contrasté !

10 octobre2

Petite séance de ménage express, pour faire une pause au milieu d'une journée de corrections monotones et parce que l'entreprise chargée du ménage ne nettoie jamais le lave-mains (dans lequel nous rinçons la cafetière). De temps en temps, ça me prend : un peu de crème à récurer apportée de la maison, un rinçage au vinaigre chaud (du même coup, je détrartre la bouilloire), au moins, le contraste avant/après est évident !

10 octobre310 octobre4

Le ciel a été bleu toute la journée, mais il commence à bien se couvrir, aurons-nous la pluie annoncée avant le soir ?

10 octobre5

Et voilà, mon train est suprimé, pour la deuxième fois consécutive ; c'est le 6e problème d'aiguillage depuis la rentrée, inquiétant ! Je tourne dans la gare, pas de banc, sauf sur le quai, où il pleut à présent. J'en profite pour admirer les premiers résultats des travaux, qui ont remis à l'honneur les bas-reliefs art-déco presque centenaires.

10 octobre6

 

Contraste entre la brique et le crêpi. Cette maison, en construction depuis 6 mois à 100 mètres de la nôtre (mais dans une autre rue), est presque terminée et nous avons justement fait connaissance avec ses propriétaires vendredi soir… à l'apéritif des parents de scouts ! Leur fille était jeannette dans le groupe de paul l'an dernier (pas cette année : Paul a changé de groupe)

10 octobre7

 

J'ai cueilli la (presque) dernière fraise, les (presque) dernières tomates… mais ce soir, ce sera soupe au pistou, il fait trop froid pour une salade ! (et vous remarquerez les drôles de carottes de l'Amap : elles ont éclaté, mais le cœur n'est pas du tout fibreux)

 

10 octobre8

 

 

Posté par Agdel à 19:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


07 octobre 2016

Défi 52 carrés #40

Un bloc plus facile à coudre que le précédent, pour lequel j'ai repris la technique de base : coupe des pièces et marquage des lignes de couture au stylo effaçable. Comme les angles sont unis, je n'ai pas eu de problème.

5 octobre2

En revanche, j'ai essayé de redresser les angles du bloc L3 et ce n'est pas encore très aligné, mais je jette l'éponge le découd-vite.

5 octobre3

Et le repas asiatique du mercredi : soupe coréenne au kimchi. Il s'agit de chou fermenté et assaisonné avec du piment, j'en avais acheté deux petites boîtes lors de notre visite chez Tang Frères du coup la soupe était assez épicée, trop au goût de certains, malgré le bol de riz blanc servi à côté !

5 octobre1

Posté par Agdel à 17:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 octobre 2016

Petites choses

Cousue il y a deux semaines, mais utilisée avant même que je ne trouve le temps de la photographier : la housse d'ordinateur portable de Marie. Simple et efficace : simili-cuir marron, vlieseline H 630, tissu provençal dans lequel j'avais coupé quelques petites robes et jupes. Fermeture récupérée sur la boîte de violoncelle de ma sœur, il y a 25 ans et des poussières (ça fait une très longue fermeture), j'avais remplacé justement la fermeture de la housse du premier violoncelle de Marie (et me suis dit : jamais plus !) avec le morceau le plus long, changé celle du cartable de sixième de Paul avec l'autre (et me suis dit : plus jamais !)… lorsque la deuxième fermeture du cartable a rendu l'âme peu après, j'ai investi dans un eastpak et récupéré la vieile fermeture marron. Là, je pense que ce sera sa dernière destination.

5 octobre25 octobre3

5 octobre4

Croyez moi si vous voulez, mais à la troisième housse, j'en suis encore à me triturer les méninges pendant 2 bonnes minutes pour trouver comment monter la chose.

5 octobre5

 

La demoiselle m'a encore commandé une trousse pour ses feutres et un sac de sport, mais j'ai un très gros projet en cours, pour elle justement, peut-être devrais arrêter de travailler ?

Ah non, en fait… ce mercredi devait être relativement calme : course à pied, un peu de cuisine, couture, un gâteau pour la réunion scout de l'après-midi. Mais il m'a fallu vérifier en urgence le traceur du livre que j'avais expédié à l'éditeur lundi, puis mardi, avec pas mal de petites corrections de dernière minute et quelques mystères informatiques (comment peut-on imprimer des pages de texte comprenant des images en gris, avec le pilote d'une imprimante noir et blanc, et obtenir au final un pdf en couleurs ?). Évidemment, je tombe sur une page problématique, mais de la maison, je ne pouvais rien faire. Mon collègue non plus (il n'y a rien de plus difficile que de dicter une à une les manipulations à effectuer quand on n'a pas les pages du livre et les menus du logiciel sous les yeux, j'ai déjà expérimenté la chose). J'ai proposé de faire l'aller-retour, puis attendu de connaître l'urgence de l'intervention, avant d'avoir un éclair : le fichier envoyé lundi matin contiendrait-il la bonne page ? Oui, c'était le cas ! En tout cas, ma correspondante chez l'éditeur est une vraie perle, rien ne lui échappe, de la faute de frappe à l'erreur de typographie, en passant par une lettre en italique ou un accord compliqué (savez-vous accorder le verbe suivant « ni l'un, ni l'autre… » ? ou placer les majuscules aux bons endroits dans :  Chambre du roi, Archives nationales ou archives départementales ?).

Et petit bonheur du jour : j'avais gagné, chez Sabine et associés, une boîte personnalisée Nivéa. J'ai cogité un moment pour choisir une photo (avec l'écriture au milieu, ce n'est pas évident) puis j'ai simplement photographié un de mes tissus préférés ! Cinq jours plus tard, j'ai reçu ma commande :

5 octobre1

Bon, l'image n'est pas imprimée directement sur la boîte, mais sur une étiquette, placée sous une protection en plastique, mais c'est joli quand même ! Et la boîte est petite, parfaite à glisser dans le sac.

Posté par Agdel à 19:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2016

Défi 52 carrés #39

Délai tenu cette semaine mais… en prenant la photo, je me suis aperçue du décalage des deux triangles de droite, donc je vais découdre (je l'ai déjà tellement décousu que je n'en suis plus à une fois près)

28 septembre6

Le repas asiatique du soir, c'était du bœuf Luc Lac et c'était un délice ! (même que j'ai franchi le pas et acheté de la sauce d'huître pour l'occasion)

28 septembre5

Et comme j'avais peur de m'ennuyer ce mercredi, j'ai testé la recette de brioche de Sécotine (validée par toute la famille), réussi un pain superbe (ça n'est pas toujours le cas et je n'ai aucune explication), utilisé les blancs d'œufs de la brioche pour finir le mélange noix de coco-cacao en poudre qui avait servi à dessiner les allées du gâteau-jardin

28 septembre128 septembre2

 

28 septembre3

 

… et aussi : couru (je suis tombée, elle est mal tenue cette forêt, il y a des racines et des cailloux partout, je me suis écorché les mains, j'ai des bleus et des courbatures), reçu l'entreprise d'isolation pour un devis de fenêtres, cuisiné du poulet au lait de coco pour les midis d'Aurore, repassé, rangé… un mercredi ordinaire, donc (dire que mes collègues célibataires pensent que c'est une journée de repos !)

Mais je me suis offert des fleurs :

28 septembre4

 

 

Posté par Agdel à 18:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2016

En bref et en images

Parce que la semaine, une fois de plus, est passée si vite que je n'ai jamais l'impression de me poser plus de 5 minutes…

j'avais peur de m'y prendre trop tard, mais nos réservations pour le théâtre sont acceptées (Les Femmes savantes et Le Cid, que des classiques cette année, à la demande d'Aurore)

25 septembre - 4

Les courses pour les scouts, en même temps que mes courses de la semaine, c'est un peu jouer à Tetris dans le caddie et dans le coffre ! (180 compotes, 15 kg de ketchup…)

25 septembre - 1

« Je peux t'aider ? » « Oui, coupe les courgettes en dés » C'était clair, pourtant ?

25 septembre - 1 (1)

Un paon de jour mal en point (il n'a que trois pattes) s'est réfugié dans la maison. Paul pratique des soins palliatifs, à base d'eau sucrée, de miel et de morceaux de fruits depuis trois jours déjà. Le papillon qui ne tenait plus debout a tenté de prendre son envol cet après-midi (il est tombé un étage plus bas, ça n'est pas encore la grande forme !)

25 septembre - 1 (2)25 septembre - 2 (1)

8h dimanche : en route pour le Paris-Versailles !

 25 septembre - 2 (2)

Les cygnes laissent leur petit adolescent sortir seul

25 septembre - 2

J'ai guetté 1h30 près de la ligne d'arrivée, mais j'ai manqué mes coureurs ! (pas facile de les distinguer parmi les 25000 participants, l'avenue est large). Et Paul a été battu par son père, comme quoi l'entraînement est plus important que la jeunesse ! Il a fait tout de même un bon temps et surtout, il est arrivé au bout (même si sa démarche aujourd'hui est assez comique)

25 septembre - 3 (1)

À peine rentrée de Versailles, je suis repartie chercher Marie et ses compagnons dans la campagne, même pas le temps de manger !

Malgré tout, nous avons trouvé l'énergie d'aller choisir carrelages et meubles pour la future salle de bains et nous sommes tombés d'accord sur tout en un temps record ! Y'a plus qu'à envoyer nos choix au plombier, fixer une date de chantier, puis déménager la pièce et casser le carrelage… un détail !

25 septembre - 3

Posté par Agdel à 22:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

22 septembre 2016

Défi 52 carrés #36-38

Il y a du relâchement du côté du Dear Jane… la semaine de vacances, la rentrée sont passées par là, mais j'ai essayé autant que possible de coudre mon carré hebdomadaire (j'ai beaucoup décousu aussi en raison de mes bêtises, un peu de concentration ne ferait pas de mal)

Photos - 9765

Photos - 9764

Photos - 9763

et nous avons continué les repas asiatiques du mercredi :

Salade vietnamienne au porc caramélisé

Photos - 9740

Buddha bowl, une association céréales-légumineuses-légumes-olégineux qui me plaît bien. Là, c'était riz complet, haricots cocos, chou rouge, patate douce, liseron d'eau (le reste de la semaine précédente) et graines de courge.

Photos - 9759

nouilles udon en sauce sucrée-salée (plus québecoise que japonaise, la recette…)

Photos - 9762

Posté par Agdel à 18:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :