24 juillet 2014

couture estivale

La semaine dernière, je n'ai pas réussi à mettre la main sur mon paréo avant de partir. Je l'ai retrouvé depuis, mais voilà, mon nouveau maillot est bordeaux et mon paréo bleu, ça n'allait pas du tout ! Entre-temps, j'ai aperçu ce voile de coton acheté à Lille, que j'avais sorti en vue de coudre, peut-être, une tunique. Rachel nous avait mis un lien vers un tuto de robe-paréo fort sympathique ; 1h15 de coupe-couture et c'était bouclé.

23 juillet123 juillet3
Ah, que j'ai l'air inspiré sur les photos ! Et puis, je me croyais plus bronzée que ça.

Petite démonstration : on enfile la première bretelle, on enroule, on passe la seconde bretelle, rien à nouer, ça tient tout seul.

23 juillet2

Et j'ai eu le temps de coudre deux fois, aujourd'hui ! Une petite pochette pour ranger dans mon sac quelques accessoires indispensables : miroir de poche (quand on circule à vélo, le moucheron dans l'œil est une véritable malédiction), pince à épiler, coupe-ongle et lime à ongles (mes ongles cassent et accrochent à longueur de temps), quelques cachets au cas-où…

23 juillet423 juillet5
(pochette cousue endroit contre envers, ce que je n'ai remarqué qu'au moment de retourner, après avoir cranté les angles ; j'ai vraiment besoin d'un supplément de vacances !)

 

Posté par Agdel à 06:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


23 juillet 2014

Petite dédicace…

… à Mamanlit !

22 juillet6

Moi aussi, des fois, je peux courir au bord de la mer. Vraiment au bord.

22 juillet122 juillet4

Même que c'est drôlement chouette, que les mouettes remplacent les écureuils sur le chemin…

22 juillet2

… mais que des fois, j'ai fini ma course avec les pieds mouillés !

22 juillet3

Avec un record personnel franchi : 20 minutes et 3km200 sans arrêt. Quels progrès en à peine deux mois ! Ce n'est pas facile, je souffre, je transpire, mais j'ai confiance, un jour, j'y serai, aux 8 km.

 22 juillet5

Posté par Agdel à 14:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

22 juillet 2014

Paperasses…

De retour pour quelques jours, entre deux semaines de vacances, et tant de choses à régler : les autorisations pour le camp de Marie (je crois que les chefs avaient un tout petit peu oublié de nous les envoyer !), la mutuelle qui ne m'a toujours pas remboursé mon traitement canalaire du 15 mai et me demande la facture envoyée début juillet (je suis rodée : je scanne systématiquement les papiers que je leur expédie), la banque qui m'a appelée pendant les vacances (ça fait peur) pour me signaler que j'avais oublié de faire signer à Marie son formulaire d'ouverture de compte, des colis à récupérer à divers endroits, des livres à rendre et d'autres à emprunter (dans plusieurs médiathèques, sinon ça n'est pas drôle), mes petites vareuses de la Wool War One, enfin terminées, à expédier à Mme Délit quand j'aurai remis la main sur son adresse (si, si, je sais où elle est — enfin à peu près), une heure de RV pédagogique de mi-parcours à l'auto-école avec un Paul qui ne savait plus conduire en ville…

Alors bon, je me serais bien passée hier de ce ticket sous mon essuie-glace

ticket2

Un petit conseil toutefois : lorsque vous voyez un accident avec délit de fuite (oui, même pour un léger accrochage, c'est le terme approprié), laissez votre nom et téléphone sur le papier, parce que là, je vais avoir du mal à récupérer ma franchise, je pense… (mais bon, merci quand même, M ou Mme Anonyme, car je n'avais rien remarqué sur le moment !)

Posté par Agdel à 16:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 juillet 2014

Les 10 du 10 : vacances

L'idée de Frenchlily ce mois-ci est d'intégrer dans nos photos du jour un objet, une figurine, qui nous suivrait tout au long de la journée. C'est facile ! À quelques jours de notre départ, je viens d'imprimer la liste de ce que nous emportons habituellement pour une semaine au bord de la mer et cette liste ne me quitte guère, que ce soit pour faire les bagages ou pour y ajouter, quand j'y pense, quelques objets qui me semblent indispensables. Voilà… plus de 12 ans (car il y figure une page “spéciale maternité”) que ces listes, adaptées à chaque type de séjour, sont stockées dans l'ordinateur et enrichies ou mises à jour régulièrement (plus de couches, plus de feutres pour les enfants, plus de coussin réhausseurs, mais depuis l'an dernier, un lot de petites cuillers car il en manque toujours cruellement dans les locations avec lave-vaisselle, ou de nouveaux médicaments au long cours)

Réveil pluvieux, après une journée et une nuit de pluie… ce n'est pas très gai ! Encore pire que le mois dernier, il fait froid et sombre.

10 juillet01

10 juillet02

 

 

Dans le train, le chauffage a été remis en route !

 

La matinée est passée à toute vitesse, je commence à manger en tête à tête avec ma liste, mes collègues déjeunent de plus en plus tard… j'ai préparé des salades colorées pour conjurer le mauvais temps.

10 juillet03

Le midi, je profite de la fin des averses pour faire quelques achats : des chèches (je les dispute avec mes filles désormais), des élastiques car ils disparaissent à grande vitesse chez nous… et une ceinture : je perds mes pantalons, - 9kg tout rond ce matin ! (vais-je emporter le pèse-personne ou m'en passer pendant une semaine ?)

10 juillet05

 

10 juillet04

Des petits trous, des petits trous… deuxième épreuve de ce gros livre, prévu pour la fin de l'année (qui n'avance pas vite)

 

 

Je rentre fatiguée, glacée, le mal de tête pointe… un bon goûter en préparant quelques réserves d'épicerie.

10 juillet06

Petit à petit, ça avance !

10 juillet07

Le problème de faire ses bagages un jour de pluie, c'est d'emporter 10 fois trop de pulls !

10 juillet08

10 juillet09

 

N'oublions pas les chargeurs (encore un ajout récent sur les listes)

 

En voilà une qui n'a pas envie d'aller au lit, elle a bien récupéré de ses extractions dentaires de lundi et a presque terminé la préparation de son sac à dos pour le camp.

10 juillet10

D'autres 10 du 10 de juillet par là.

Posté par Agdel à 23:07 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juillet 2014

Une nouvelle page à écrire…

… pour une jeune collègue qui nous quitte. Voici trois ans qu'elle était ma "voisine de bureau", j'aimais son arrivée souriante chaque jour, sa gaîté, sa présence discrète. Elle part rejoindre sa famille et son pays, peut-être aurons-nous l'occasion d'aller lui rendre visite ?

Il y a eu des cadeaux collectifs, un pot de départ, mais je souhaitais lui offrir un présent plus personnel, une trousse pleine de couleurs et un carnet pour accompagner sa nouvelle vie. Bonne route, Isa !

9 juillet29 juillet3

9 juillet1

Tuto de la trousse chez Innamorata (mais je la double, il faudra que je prenne des photos étape par étape un jour) et pour le carnet revouvert, c'est ici. Tissu Stenzo du Stoffenspektakel de Reims.

Posté par Agdel à 22:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,


08 juillet 2014

Qu'est-ce qu'on mange ce soir ? (10)

Une petite recette fraiche pour l'été : quiche courgettes-chèvre-menthe.

Mercredi, il me fallait apporter un plat, à partager avec les élèves altistes, leur professeur et leurs parents, une façon bien sympathique de terminer l'année après l'ultime audition. J'avais une journée chargée : une course, l'orthoptiste pour moi, les courses, l'orthoptiste pour Marie, le stomato pour Marie, Paul à faire conduire et un peu de couture à caser au milieu de tout ça. J'ai donc improvisé cette petite recette rapide et légère en utilisant à fond mon nouvel allié en cuisine : mon nouveau robot.

8 juillet01 8 juillet09

Pâte brisée :
150g de farine
60 g de beurre
une pincée de sel
3 ou 4 CS d'eau froide

Appareil :
3 petites courgettes (700 g environ)
3 œufs
200 g de chèvre frais
2 CS de menthe hachée (surgelée, par exemple)
sel, poivre

Râper les courgettes, les faire précuire quelques minutes dans une casserole avec un peu de sel.

8 juillet02 8 juillet03

Mettre farine, beurre et sel dans le bol du robot (avec le couteau), mixer quelques instants, verser l'eau, mixer jusqu'à ce que la pâte commence à s'amalgamer*. Renverser la pâte sur le plan de travail, finir de former une boule puis étaler et foncer le moule.

8 juillet048 juillet05
8 juillet068 juillet08

Placer les courgettes dans un tamis et presser pour enlever le maximum d'eau, les laisser tiédir. Préchauffer le four à 190 °C.

8 juillet07

Mettre les œufs, le chèvre, les courgettes et la menthe dans le bol du robot, poivrer, mixer rapidement. Rectifier l'assaisonnement en sel si nécessaire. Verser sur la pâte et enfourner pour 25 minutes. Laisser refroidir avant de déguster.

8 juillet108 juillet11

Une recette qui a été très appréciée et rattrape largement mon pire ratage, je crois : le crumble de courgettes à la menthe, dont j'avais suivi scrupuleusement la recette (pour une fois). C'était horriblement mentholé (un bouquet de menthe, ça disait), la pâte à crumble s'était imbibée de l'eau des courgettes et transformée en une bouillie immonde, on m'en a parlé pendant des années (mais je crois qu'ils ont oublié, enfin).

8 juillet12

* Si on laisse tourner trop longtemps, la pâte sera dure et élastique, difficile à étaler. Plus le mélange est rapide, plus le résultat sera "sablé", mais la pâte est assez friable dans ce cas et pas facile à étaler non plus. Il faut trouver le bon compromis.

 

J'en profite pour vous donner mes impressions sur ce robot (Magimix 4200 XL)

Râpes, rondelles : nickel, rien à dire, les lames de l'ancien étaient usées, je mettais un temps fou à râper 3 carottes, c'est ce qui m'a décidée à changer. Je trouve en outre cet appareil assez silencieux. En revanche, la goulotte est peu adaptée aux gros légumes : concombre de plein champ, aubergines, grosses courgettes ou pommes de terre doivent être coupés en tronçons de 10 cm avant d'être tranchés, c'est un peu contraignant.

Chapelure : un échec total, beaucoup de morceaux subsistent, j'essaierai de laisser tourner plus longtemps la prochaine fois (là, j'avais encore l'habitude de stopper l'appareil avant surchauffe, ce qui n'est pas nécessaire avec ce modèle)

Persil haché : parfait, à ma grande surprise ! J'ai bien séché mon persil auparavant. Je craignais qu'il se transforme en bouillie au bout d'un moment, mais non. Ratage complet pour la ciboulette, tout simplement parce que la ciboulette ne peut être coupée de cette façon…

Viande hachée : sans problème, dans le mini-bol.

Pâtes à tarte : je suis ravie de pouvoir les faire de nouveau au robot, mais le pétrin n'est pas idéal pour cela, il faut laisser tourner trop longtemps pour bien incorporer le beurre, je préfère le couteau qui donne un résultat plus sablé et une pâte moins dure.

Pâtes à gâteaux épaisses : parfaites, avec le pétrin.

Pâtes liquides (stytle crêpes) : parfaites aussi, j'ai mis le couteau et le petit accessoire pour éviter les débordements.

Blancs en neige : alors là, échec total du fameux "système breveté" (qui est compliqué à nettoyer, en plus), au bout d'un long moment, j'avais des blancs tout mous et plein de blancs pas battus au fond. J'ai dû sortir mon fouet pour finir, donc je ferai comme avant, au fouet ! Peut-être que ça fonctionne avec plus de 4 blancs ?

Centrifugeuse : une autre raison qui a fait pencher la balance en faveur du changement de robot. J'ai commencé par du jus de citron vert et là, la malédiction de l'appareil neuf défectueux avait encore frappé : le tamis n'était pas pris correctement dans la bordure. Après retour au magasin (qui nous a affirmé que "ça n'arrivait jamais avec Magimix" — "Heu, non, sauf que nous avons déjà eu une turbine à glace qui ne refroidissait pas… Nous sommes les clients-test en quelque sorte"), j'ai pu enfin tester la chose. 2,2 kg de cassis = 1,6 kg de jus, très peu de déchets, un nettoyage facile (plus, en tout cas, que le moulin à légumes à manivelle que j'utilisais jusque-là), juste à gratter le tamis entre deux remplissages. Testé également pour un délicieux gaspacho en 10 min chrono.

Bref, je suis conquise ! Le noetoyage ne me semble pas trop fastidieux mais les pièces prennent quand même pas mal de place sur l'évier. Le bol du robot a juste le diamètre qu'il faut pour ne pas pouvoir être posé sur ma balance de cuisine, mais pas de problème, puisque je dois recevoir une nouvelle balance d'ici quelques semaines (offre du moment), qui, j'espère, ne s'éteindra pas en plein pesage (ce que fait régulièrement ma balance Ikea), ainsi que de nouveaux disques de coupe. Il me restera à essayer la mayonnaise, mais je n'ai pas eu l'occasion d'en faire dernièrement.

 

Posté par Agdel à 22:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

07 juillet 2014

P'tit défi du 7 : Taratata !

Un peu particulier, ce petit défi… en effet, Casa nous avait annoncé le thème de ce mois-ci en mai, puis n'a pas relancé le défi le 8 juin, comme d'habitude. J'avais tout de même ma petite idée et je m'y suis attelée tranquillement, alors lorsque Casa nous a annoncé samedi la mise en veille des défis pour quelque temps, j'ai décidé de faire ce défi toute seule (enfin, je ne suis peut-être pas toute seule, hein, dites-moi ?)… en attendant les prochaines propositions de Casa d'ici quelques mois.

Le film de ce mois-ci est donc Autant en emporte le vent. Ah, que j'ai pu rêver devant les magnifiques robes à crinoline de Scarlett ! Sauf celle-ci, que je n'aimais pas beaucoup, en outre je trouvais son chapeau à plume ridicule :

Scarlett, totalement démunie, au bord de la famine, doit absolument porter une nouvelle robe à la mode pour rendre visite à Rhett Buttler dans sa prison, et pour cela, elle touve un moyen ingénieux de se procurer du tissu :


« Oh non, Mâme Scarlett, pas les rideaux de Mâme Ellen !  »

C'était évident, je devais me coudre une nouvelle robe dans un rideau ! D'ailleurs, j'en ai plein des rideaux, nous avions de grandes fenêtres dans nos appartements versaillais (une partie a d'ailleurs fini pour habiller les grandes baies vitrées de la salle de solfège à l'ancienne école de musique : le professeur se plaignait de supporter le soleil rasant de l'hiver, j'ai pris les mesures et 2h plus tard — le temps d'un cours de solfège suivi de la chorale — je lui accrochais ses rideaux !)

Paul, 3 mois ; fermer les yeux sur les photos, une habitude familiale !7 juillet1

Paul, 3 mois ; fermer les yeux sur les photos, c'est génétique !     Au baptême de Marie : réutilisation des rideaux, un peu trop courts pour nos 3 m sous plafond.

C'était l'occasion de tester un nouveau patron : robe toute simple à découpes princesse, Ottobre 2/2009.

7 juillet37 juillet4

Je n'en suis pas encore au tour de taille de Scarlett, mais j'ai choisi l'optimisme en copiant ce patron en 38 (je ne rentrais plus dans le 42 l'hiver dernier) et… ça passe, très bien même !

« Allez Mama, serre encore ! » « Mais Mâme Scarlett vous avez eu un bébé, vous retrouverez plus jamais votre taille de jeune fille maintenant. »

Ah, je savais bien que je ne serais pas seule :

Arbrastuce a planché elle aussi.

 

Posté par Agdel à 18:05 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juillet 2014

Un apéro gourmand #2

L'an dernier, je ne savais pas trop si nous aurions envie de fêter le bac de français… non, effectivement, les notes ont été décevantes. Cette fois-ci, je ne savais trop à quoi m'attendre : des notes plutôt basses tout au long de l'année (mais une notation sévère, visiblement, au vu des résultats de toute la classe), quelques énormités dans ses brouillons de maths et d'histoire-géo (ensuite, je n'ai plus rien voulu savoir) ; hier matin, je me suis réveillée à l'aube avec cette chanson en tête. Et l'attente a duré, d'une part parce que les résultats de notre académie sont toujours mis en ligne parmi les derniers, d'autre part parce que Paul s'était rendu directement au centre de délibérations afin de récupérer ses notes, des fois qu'il ait à passer l'oral de rattrapage. La gorge nouée, j'ai allumé l'ordinateur, sorti mes dossiers sans trop pouvoir me concentrer, préparé le café… mon téléphone a sonné.

« Maman, tu es prête ? » (là, déjà, j'étais soulagée) « Je l'ai, avec mention assez bien ! »

Ouf, quel soulagement ! Nous voici donc avec une collégienne, une lycéenne et… un lycéen, eh oui, je ne sais trop pourquoi mais il garde ce statut l'an prochain (ce qui est plutôt avantageux, finalement). Je pense à tous ces parents qui doivent à présent chercher un logement pour leur étudiant tout neuf, pour nous, ce sera l'an prochain, si tout va bien (ou pas, s'il reste en région parisienne).

Et les deux filles ont reçu les félicitations, histoire de finir l'année en beauté, je suis donc comblée !

5 juillet1

Pas de petite fête hier soir, il allait regarder le match avec les autres chefs scouts et fêter leurs résultats respectifs. Mais ce soir, c'était champagne clairette * et petites choses qu'il aime, sans Marie, partie en week-end pionniers… enfin, partie…

5 juillet25 juillet3

J'espère juste que nos voisins d'une nuit ne seront pas trop bruyants, c'est que j'ai du sommeil à rattraper, maintenant !

 

* il préfère !

Posté par Agdel à 21:18 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

04 juillet 2014

Pour la petite Juliette

Elle est née pile le jour prévu, très attendue par toute la famille. Son grand cousin, Gabriel, devrait avoir un petit frère ou une petite sœur, à ce jour… j'attends donc les nouvelles et livrerai peut-être les cadeaux en même temps !

4 juillet14 juillet2

Et sous peu, la joyeuse bande de cousins viendra envahir le jardin des grands-parents, là où, il y a quelques années, nous fêtions leurs cinquante ans, tous déguisés sur le thème I et P… Indiens, Pirates, Pierrot, nombre Pi, Pair et Impair, Pharaon… j'étais en Petit Chaperon rouge (je n'y ai pas pensé pourtant, en choisissant ce tissu).

4 juillet34 juillet4

4 juillet 01

 

 

Posté par Agdel à 18:32 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

28 juin 2014

Viva la zumba !

Avec Marie, donc, nous avions décidé de faire du sport cette année (fortement poussées par notre généraliste, je dois avouer). Après quelques cogitations, étude attentive des différents prospectus déposés dans notre boîte avant le forum des associations, nous avons choisi le cours de zumba du vendredi soir. Nous avions une prof très dynamique (elle a couru plusieurs marathons cette année et il lui est arrivé d'assurer ses 3h de cours après avoir pédalé 80 km et couru 20 km dans la journée) et tchèque… 

Marie a assuré sans problème toutes les danses, y compris les mouvements de salsa, flamenco, danse du ventre et twist, je me suis débrouillée comme j'ai pu derrière (le ridicule ne tue pas, j'ai pu le vérifier à maintes reprises et ma fille a la bonne grâce de ne pas avoir honte de sa mère).

Mais bon… si nous avons maigri cette année, ce n'est pas grâce à la zumba ! Une heure par semaine, ça défoule, ça assouplit un peu, certes, mais ça ne suffit pas ; et puis il y a eu la dernier cours avant Noël : danses tchèques au programme, chorégraphies sur des version techno de chants de Noël (après ça, difficile de garder notre sérieux pendant la veillée, quand on se rappelle avoir dansé sur Les anges dans nos campagnes ou fait des abdos sur Il est né le divin enfant)

Zumba s Mišulí - Jingle Bell Rock

 

The Most Wonderful DayOf The Year *

 et à la fin, la prof va chercher un immense plateau. « Oh, des doubitchous ! » dis-je à Marie. Elle me regarde, interloquée… un petit passage à la médiathèque plus tard, j'avais comblé cet énorme manque dans sa culture (hum, Aurore l'a regardé avec nous mais je ne me souvenais pas de tant de scènes scabreuses).

Hier soir, donc, nous voyons arriver les autres élèves avec des plats et boissons (comme nous avions manqué les deux derniers cours, nous n'étions pas au courant pour le goûter) et après 40 minutes d'efforts intenses, voici notre jeune tchèque qui sort un plat avec un truc long, un peu informe, enveloppé de papier alu. Regards échangés avec Marie « C'est Kloug !»

Il était bon, je dois le reconnaître, mais aucun doute : c'est lourd ! Je comprends mieux pourquoi notre bien-aîmée professeur, malgré son activité sportive intense, n'a pas une apparence de sylphide.

Remarque de Paul après description du gâteau : « En fait c'est un mélange de stollen et de kouign amann. » Oui, c'était à peu près, ça. Je vous donnerai la recette lorsque je l'aurai reçue, il y avait du beurre (beaucoup), du sucre, des pommes, de la noix de coco, des raisins secs. J'en ai pris une toute petite part, je vais aller courir une heure pour l'éliminer !

Encore un cours, puis nous n'aurons plus que les vidéos pour continuer, avant de savoir qui reprendra le flambeau à la rentrée.

Zumba s Mišulí - Jumpin´ Up

* Oui nous sommes dans la ronde (mais bien cachées) !

Posté par Agdel à 09:37 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :