11 février 2019

10 du 10 : V comme…

V comme Valentin, nous a dit J'habite à Waterford, et ce n'était pas évident au premier abord de trouver des mots en V. Notez que je n'ai pas cédé à la facilité en photographiant, au hasard, mon violon, celui d'Aurore, ma viole ou le violoncelle de Marie, qui chante de nouveau parfois dans la maison pour notre plus grand bonheur  (en vrai, c'est parce qu'aucune de mes filles n'a voulu coopérer : elles ont trop de travail, ont-elles dit).

Comme je publie le 11, en raison du projet de Virginie, vous aurez 11 photos (ah, mais ce sera pareil en mars, alors ?)

V comme Vitaminée. Dès que Sécotine a publié la recette de cette tarte aux agrumes, j'ai décidé qu'elle agrémenterait notre déjeuner dominical (et j'en ai salivé d'avance pendant 3 jours)

11 février - 1

V comme Voilà peut-être une éclaircie ? (bon, elle a duré 15 minutes à peine, le temps de me décider à sortir sans manteau)

11 février - 5

V comme Volaille. Vendredi midi, entre collègues nous nous interrogions sur la composition du plat de volaille de la boulangerie voisine. Dinde ou poulet ? Et nous avons découvert que le lapin, en tant qu'animal de basse-cour, peut être considéré comme une volaille, bien que la définition du Larousse soit claire : « Oiseau élevé dans une basse-cour ou selon les techniques de l'aviculture ». Ce dimanche, c'est un bon poulet bio élevé par Charles, en plein air, à quelques kilomètres de chez nous.

11 février - 9

V comme Vide ? Non, notre chambre n'est pas vide, nous avons replacé le lit, les chevets et la commode, les vêtements sont restés dans le placard, il ne manque plus que les cadres au mur, alors d'où vient cette résonnance ? Le nouvel enduit, la peinture fraîche renvoient-ils plus les sons que la couche d'apprêt qui couvrait les murs depuis l'arrachage du papier ? (en tout cas, c'est bien plus lumineux… quand il fait clair évidemment)

11 février - 2

V comme Vapeur, avec le repassage de la semaine. Vous remarquerez que depuis un an, je suis repassée au bleu, mon fer rose pailleté n'ayant fonctionné que 4 ans.

11 février - 10

V comme Vent : troisième tempête en 10 jours, ça a soufflé fort de nouveau, les chemins sont jonchés de branchages, voire d'arbres. Je vais devoir rebrousser chemin.

11 février - 6

V comme Véhicule, notre fidèle voiture rouge qui se repose la semaine (notre moyen de transport est le Vélo) mais n'a pas chômé ce dimanche : 8h, conduite d'Aurore au point de RV (passons sur la demi-heure qui a suivi, parce qu'elle était toute seule, qu'elle n'avait pas le numéro de l'organisateur (tu as son nom ? Oui, il s'appelle Lucien… grrr), que la responsable de l'aumônerie ne répondait pas (à cette heure-là, tu m'étonnes), enfin à 8h35, les autres sont arrivés et ils sont partis pour l'hôpital), 9h départ pour animer la messe, 10h30 passage à la supérette parce qu'on ne survivra pas une journée sans oignons, 11h récupération d'un objet acheté sur le bon coin, 11h20 petite virée au magasin de bricolage, 12h30 récupération de la visiteuse d'hôpital, le tout sous la pluie. 

11 février - 8

V comme Viburnum-timus, le laurier-tin qui nous offre ses boutons roses, au milieu de l'hiver.

11 février - 7

V comme Vieux, très vieux même cet objet que je viens d'acheter pour trois fois rien et dont je reparlerai plus tard : l'annonce disait XVIIIe siècle.

11 février - 3

V comme Vitres sales, et ce n'est pas cette semaine que je vais les nettoyer !

11 février - 4

V comme Violet, ma couleur que déteste mon appareil photo, la couleur du découd-vite avec lequel je termine cette chemise (pour ouvrir les boutonnières).

11 février - 11 

Posté par Agdel à 08:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


10 janvier 2019

10 du 10 : début

C'est le thème proposé par J'habite à Warterford pour ce 10 janvier : « Bonjour et bonne année ! Nous sommes en janvier, le mois qui marque le début... alors pourquoi pas ? Comme d'habitude, à prendre au sens le plus large possible, le début, c'est le (premier) bout, le départ, l'ouverture, l'entrée... que sais-je ! »

Début de journée… givré ! Il faudra faire attention à ne pas glisser sur la passerelle !

10 janvier - 1

Mais un lever de soleil qui promet un beau début de journée, plus lumineux que les jours derniers.

 10 janvier - 2

C'est le début de mon (petit) voyage : j'ai le temps de m'installer, enlever gants et bonnet, ouvrir mon manteau, lire un chapitre et je suis déjà arrivée !

10 janvier - 6

 

Une petite heure après le début du travail, c'est la pause café. Moment de détente, mais aussi partage d'informations essentielles (et quelques médisances, parfois… chut !)

10 janvier - 3

Au début d'un nouveau chapitre, je garde sous les yeux la liste de toutes les manipulations et vérifications à faire pour importer le texte proprement et me faciliter le travail de mise en pages rapide. Au passage, je note quelques questions à poser à l'auteur.

10 janvier - 5

Pour le maraîcher, c'est le début de la vente hebdomadaire. Qu'y a-t-il dans le panier ce soir ?

Chou-fleur, salade, pommes de terre, betteraves et pommes. Je prends rarement des légumes au détail, le panier m'évite de réfléchir et ensuite, il n'y a qu'à s'adapter à son contenu.

10 janvier - 7

Début de ma deuxième journée, avec mes assistants en cuisine : pendant que le saucier se charge de la béchamel, que le micro-ondes cuit les endives à la vapeur, je prépare une pâte à tarte au robot.

10 janvier - 8

Une heure plus tard : les endives sont au four, la cuisson est programmée avec la fonction "gratin 5 minutes avant la fin" (ce four est vraiment top), la pâte est étalée (et la garniture n'est pas de mon ressort), la vaisselle faite, reste à attendre le refroidissement du saucier pour le ranger. Je peux prendre un thé avant d'allumer la cheminée.

10 janvier - 9

Début d'ouvrage un peu fastidieux, le fil n'est pas du tout adapté au crochet et se dédouble, je n'avais pas fait attention en l'achetant. Tant pis, je vais essayer quand même.

10 janvier - 4

Début du CA de l'AMAP dans 15 minutes, tout est prêt, les membres du CA devraient arriver.

10 janvier - 10

 

Et de mon côté, je vais m'atteler aux démarches auprès de la nouvelle mutuelle (le transfert automatique ne se fait jamais comme prévu, mais ils sont très réactifs) et crocheter !

 

 

Posté par Agdel à 21:05 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :

11 décembre 2018

10 du 10 : lumières

Comme souvent en décembre, voici le thème choisi par J'habite à Waterford : « C'est devenu presque une habitude : nous voici en décembre, avec plus d'heures de nuit que de jour. Faisons donc briller les lumières d'hiver ! »

J'ai eu du mal à réaliser ce défi-photo : je suis partie hier sans mon appareil, qui de plus était presque à court de batterie. J'ai donc fait quelques photos avec mon téléphone, puis le rythme de la soirée s'est emballé… j'ai donc triché et continué aujourd'hui.

 On commence donc par une belle journée lumineuse (enfin… après des jours à allumer toutes les lampes du bureau !) mais… le temps commence à se gâter !

10 décembre - 3

 Et devant la gare, le ciel se fait menaçant (et la grue rouge devient resplendissante)

10 décembre - 4

 Mais non, finalement il n'a pas plu

10 décembre - 5

Voici déjà le crépuscule, tellement beau !

10 décembre - 6

 Et les lumières de la ville 

10 décembre - 8

Vite vite, j'imprime une dernière partition avant de partir répéter ! 

10 décembre - 7

C'est encore l'aube lorsque je sors du garage où j'ai déposé la voiture

10 décembre - 910 décembre - 10

 La lumière, c'est aussi un reflet ; mais l'état du chantier laisse présager de belles inondations lorsque le temps sera à l'orage ! Le sol est argileux, sans aucun doute.

10 décembre - 1

Et cette lumière à travers le bois n'est pas un incendie, juste le soleil qui va déjà se coucher (et je crois que je vais très vite en faire autant )

10 décembre - 2

 

Posté par Agdel à 20:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2018

10 du 10 : ré/confort

C'est le thème proposé aujourd’hui par J'habite à Waterford : « C'est le souvenir de deux publicités, l'une française et mentholée, et l'autre anglaise (chauffage central), utilisant respectivement les mots "Réconforte" et "Confort" qui m'ont fait me poser la question (tasse de thé réconfortante à la main) : quelles sont ces choses qui nous font pousser un "Aaah" (silencieux ou pas!) de satisfaction dans la journée? Le premier café du matin? Se retrouver au sec après une averse? S'offrir une gâterie dans l'après-midi? Enfiler ses pantoufles en soirée? »

Après une répétition éprouvante et un retour à vélo sous l'averse (heureusement que je n'avais pas d'instrument à transporter ce matin !), je me réjouis du confortable pantalon que je vais enfiler

10 novembre - 1

Puis un petit café et un carré de chocolat

10 novembre - 2

avant de me réconforter les oreilles (nous accompagnons une élève chanteuse débutante : elle ne démarre pas au bon moment, ne chante pas en rythme ni à la bonne hauteur… mais elle a une jolie voix et — semble-t-il — un peu d'oreille, on peut donc espérer une amélioration)

10 novembre - 3

 

Après le déjeuner, une petite sieste-lecture avec cet ouvrage que je ne lis que dans ces occasions, en raison de sa taille et de son poids (mais de toutes façons, ce n'est pas un livre à lire d'une traite)

10 novembre - 4

 

La météo est… de saison, j'enfile mes confortables, chaussures, un vêtement de pluie (même s'il n'est pas respirant) et je me force à sortir courir un peu

10 novembre - 6

Puis, une fois douchée, je m'installe dans la cuisine avec un thé oolong châtaigne-pistache, en fond sonore Guillaume Galienne qui lit Le lambeau, et je teste une recette repérée depuis quelques semaines.

10 novembre - 7

Le confort moderne, c'est de pouvoir suivre en temps réel l'avion qui nous ramène Aurore de Rome

10 novembre - 5

 

La cheminée, par un temps pluvieux, apporte toujours un confort apprécié

10 novembre - 8

et c'est confortable aussi de ne pas se demander tous les soirs "qu'est-ce qu'on mange ?". Sans tomber dans l'excès "lundi c'est raviolis", nous avons quelques habitudes : samedi soir, c'est pizza ! 

 

10 novembre - 9

 

Enfin, avant de me coucher, je réconforte mes mains qui commencent un peu à souffrir du froid.

10 novembre - 10

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Agdel à 21:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 octobre 2018

10 du 10 : ocres

C'est le thème proposé par J'habite à Waterford pour ce 10 octobre : 

« Parce que ce sont les couleurs de la saison, des couleurs naturelles que nous ne pensons pas toujours à exalter: les feuilles, le bois, la paille, les noix... Qu'y a-t-il par chez vous ? »

Il y a… le beige des pois chiches, que j'épluche pour préparer un houmous

10 octobre - 1

… ou les rayures marron de cette chemise usée : j'essaie la toile cirée pour remplacer le film alimentaire

10 octobre - 2

En faisant le ménage, je me dis que décidément, il faudrait trouver une solution pour enlever les traces de cet ancien verrou sur la porte de la cuisine : poncer et revernir ?

10 octobre - 3

Ma couronne de Pâques a triste mine (le laurier n'était pas resté vert très longtemps)

10 octobre - 4

Il était temps de la remettre aux couleurs de la saison !

10 octobre - 9

 Mercredi, c'est aquagym. Un univers plutôt bleu… mais j'ai trouvé de l'ocre jaune dans les vestiaires

10 octobre - 5

 Et comme le temps est magnifique, Paul et moi décidons de profiter des superbes couleurs de la forêt

10 octobre - 6

 … à la recherche de chataîgnes

10 octobre - 7

en espérant ne pas recevoir de glands sur la tête (ça tombait dru !)

10 octobre - 8

La récolte est belle, vivement le premier froid pour rallumer la cheminée ! 

10 octobre - 10

Posté par Agdel à 20:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


10 septembre 2018

10 du 10 : P comme…

C'est le thème proposé par J'habite à Warterford« Je ne sais pas chez vous mais ici il fait un vrai temps d'automne aujourd'hui. Pluie, vent, les arbres qui commencent à changer de couleur, la canicule est oubliée! Mais le sol est toujours en déficit d'eau selon les dernières nouvelles. Ce mois-ci je n'ai pas oublié... et sans arrière-pensée aucune je propose comme thème la lettre P. Comme Pluie. »

Pas de pluie chez moi, du soleil, toujours du soleil, une Pelouse qui avait vaguement commencé à reverdir fin août et jaunit de nouveau.

10 septembre - 8

Mais je trouve d'autres mots en P :

Au moment de boucler mes sandales, je m'aperçois que mes Pieds ne sont guère présentables. Vite, quelques retouches de vernis ! 

10 septembre - 1

C'était la reprise pour moi ce matin, après 8 semaines de congés, et évidemment, j'ai d'abord rencontré un Problème ! (qui a changé le mot de passe à mon insu ?)

probleme

Heureusement, la suite a été beaucoup plus agréable :

Oh, surprise, un coup de Propre a été donné au couloir ! (je pense que le sol n'avait pas été lavé depuis 5 ans au moins)

10 septembre - 3

Quelques Présents reçus de ma collègue, des pots que j'ai intérêt à bien cacher si je veux les préserver des gourmands qui hantent ma maison ! 

10 septembre - 6

Pour reprendre en douceur, un travail facile, sans urgence et qui ne demande pas trop de réflexion : quelques Partitions à saisir.

10 septembre - 4

Sans être une voyante, je peux Prédire une semaine très très Pénible qui nous attend, avec ce grand événement sportif à venir. Le décompte de nos jours, heures et minutes de tranquillité est affiché depuis plus d'un an. Des centaines de milliers de spectateurs, des routes barrées, une affluence record à la gare… certaines entreprises préfèrent fermer leurs portes cette semaine-là.

10 septembre - 2

Qui dit rentrée dit Paperasses, de moins en moins nombreuses au fil des années. Avec un stylo qui fonctionne moyennement, c'est encore plus rigolo.

10 septembre - 5

Rentrée rime aussi avec Photos d'identité, que bien évidemment Aurore me demande ce soir, pour demain matin au plus tard ! Je me suis absentée quelques jours et personne d'autre dans la maison ne pouvait s'en charger… (soupir du parent référent, charge mentale et culpabilité maternelle…) Je trouve celles de sa troisième et essaye de la persuader qu'elle n'a presque pas changé depuis.

10 septembre - 9

Prunes et Pêches, les bons fruits de la fin de l'été ! Après un après-midi chez nos voisins, avec quelques membres de l'Amap, passé à ramasser les pêches et en faire de la confiture et du chuttney, je me suis attaquée aux délicieuses mirabelles achetées samedi matin sur le bord de la route, entre Épinal et Vittel. Le reste ira au congélateur et dans des bocaux, au sirop.

10 septembre - 7

 

Et cette deuxième partie de journée étant terminée, voici venir la troisième, avec la reprise du violon, que je n'ai pas touché depuis deux mois, ça va être sportif ! 

 

 

Posté par Agdel à 20:10 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

11 août 2018

10 du 10 : ici

Pas de thème pour le 10 du 10 ? Je pense que J'habite à Waterford est en vacances. Moi aussi ! Nous retrouvons, année après année le bonheur de ce lieu, pour une semaine.

Le déroulement de la journée est relativement immuable : petit déjeuner dans la véranda, un tour au marché ou sous les halles, à deux pas, café, lecture, déjeuner, sieste (et/ou un épisode le la série que nous avons emportée — depuis deux ans c'est Fargo, rafraîchissant pour ne pas dire glaçant), une balade, puis on se prépare pour la plage, nous allons nous baigner lorsque tout le monde commence à rentrer et enfin c'est la préparation du dîner, puis une balade ou un film. Une ou deux sorties par semaine : Dinan, Saint-Malo… un concert parfois (les festivals sont nombreux, les musiciens sur la plage également)

Je ne me lasse jamais du paysage ! 

10 août - 110 août - 3

Nouveauté cette année : j'ai cousu, et si la machine se montre parfois capricieuse (c'est elle qui choisit la vitesse), elle a un entraînement remarquable, bien meilleur que sur ma Brother, c'est idéal pour quilter ! 

10 août - 2

Un tour sur le chemin de ronde 

10 août - 6

Le grand concours de châteaux de sable

10 août - 7

Le premier bain s'était fait au coucher du soleil, un jour de canicule…

10 août - 2

… le dernier se fait par un temps plus frais

 10 août - 8

et nous repartons bien vite sous l'averse

10 août - 9

Notre fameux dîner de fruits de mer (avec moules à l'escabèche et palourdes farcies)

10 août - 10

et un beau ciel breton pour terminer la journée 

10 août - 4

Cette semaine se termine, une autre arrive, avec un peu plus de route, des découvertes, des rencontres, d'autres paysages magnifiques…

Posté par Agdel à 22:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2018

10 du 10 : chaud ou froid ?

C'est malin, mardi 10  je suis partie sans mon appareil-photos, alors je profite de l’autorisation de J’habite à Waterford pour déborder sur le 11 : « Étant donné la saison, la fantaisie de la météo, ça donne quoi chez vous ? Fait-il chaud, et vous recherchez de la fraîcheur, ou au contraire devez-vous faire face à plus de chaleur...? Le 10 juillet, ou aux alentours, hein, on n'est pas à un jour près ! »

10 juillet - 1

Le 10, je recherchais encore la fraîcheur, après 15 jours de canicule. À dîner, nous avons donc mangé des spaghettis… froids, avec des spaghettis de courgette crue, sauce olives-amandes fumées-parmesan. Délicieux et rafraîchissant. Avant de nous installer tous les quatre sur le canapé, devant le match (la dernière fois que j'ai regardé du foot, c'était en juillet 1998), mais en écoutant Par Jupifoot  à la radio, beaucoup plus drôle ! 

10 juillet - 2

Et ce mercredi 11, il fait presque froid (et ça fait du bien)

10 juillet - 3

Le jardin souffre, de la chaleur mais surtout du manque d'eau (plus d'un mois sans pluie), malgré nos arrosages réguliers (un arrosoir ne vaudra jamais une bonne averse)

10 juillet - 4

Je profite de la baisse des températures pour attaquer le repassage, en souffrance depuis 15 jours, avant de partir avec Aurore à la recherche de gants de travail en taille 7 (honte aux magasins de bricolage ou jardineries qui proposent de jolis petits gants fleuris pour désherber ou couper des roses, mais passent aux tailles 9-11 dès qu'il s'agit d'un modèle un peu costaud !), et puis quelques pantalons, quelques indispensables pour le camp.

10 juillet - 5

Nous rentrons tard pour nous attabler avec soulagement devant le poulet au lait de coco bien chaud cuisiné par Marie.

10 juillet - 6

Et puis c'est le moment de jouer… les inscriptions universitaires démarrent cette semaine, Marie vient d'être informée qu'elle n'est plus, officiellement, sur liste d'attente, donc c'est parti ! Marie aux commandes, ma carte bancaire et moi en co-pilotes. Premier défi : payer la CVEC (contribution à la vie étudiante, nouveauté 2018). Elle crée son compte, rentre les renseignements demandés, ah… à quel département de l'université va-t-elle s'inscrire ? Suit une liste de sigles incompréhensibles ; nous supposons que UFR ST signifie "université sciences et techniques", reste à choisir parmi les 5 possibilités. Nous relisons la description de la licence, le site de la fac, les mails reçus… rien. Nous tapons les signes dans un moteur de recherche : on chauffe, ne restent que deux choix : biologie ou informatique ? Nous appelons la secrétaire de la licence : c'est Informatique.

Cette première étape validée, Marie se connecte sur le site de l'inscription administrative. Identifiant, mot de passe, choix de la formation, OK. Dernier diplôme obtenu, OK. Ancien établissement, nous parvenons à le trouver (il était bien caché). Date de l'obtention du diplôme… à la main chaude, je dirais "tu es glacée, tu es au pôle nord" : rien à faire, le site ne veut pas de ses dates. Appel à la secrétaire : elle ne sait pas, elle n'a jamais eu ce problème, elle nous donne le numéro d'une collègue à Nancy… qui ne repond pas, pas plus que le standard de l'université, saturé d'appels. Nous envoyons des copies d'écran par mail, avec un message de détresse.

10 juillet - 7

Au tour de Paul, maintenant, puisqu'il est dans un désert numérique (pas d'internet, réseau téléphonique aléatoire). Il m'a laissé ses identifiants, son dossier de l'an dernier. D'abord, le fameux CVEC (message à Paul pour vérifier qu'il n'avait jamais créé de compte). Ah, pour passer à la prochaine étape, on lui envoie un mail. Message à Paul pour récupérer le mot de passe de sa boîte mail (je promets de l'oublier dès ce soir). OK, ça c'est fait, je passe à l'université, je me connecte, tout va bien… ah non : "Vous n'avez JAMAIS été inscrit à Nanterre auparavant" ! Ben voyons, et sa licence, il l'a trouvée dans une pochette-surprise ? Je regarde un peu partout, trouve un lien "mode d'emploi réinscription" et retrouve son dossier, déjà presque complètement rempli, ouf ! Je fais chauffer ma carte bancaire une fois de plus et télécharge un certificat de scolarité 2018/2019, trop facile ! Ce qui me permet de passer directement au renouvellement de sa carte de transport (cet après-midi me coûte cher).

 

10 juillet - 8

Pour me remettre de mes sueurs froides, je m'accorde une petite pause rafraîchissante, avant de me mettre à la couture pendant la petite demi-heure qui me reste, avant de préparer le dîner.

 

10 juillet - 9

Aurore a demandé, avant de partir en camp, un bo-bun, froid, avec un thé bien chaud.

10 juillet - 10

Mes boissons fraîches attendront demain (tous les fonds de tisane passent en infusion froide, c'est délicieux. Et je m'essaie au kéfir de fruits)

Posté par Agdel à 23:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 juin 2018

10 du 10 : c'est dimanche, alors…

Le mois dernier, je n'ai pas eu le temps de prendre mes 10 photos (trop de travail, malgré le jour férié). Ce mois-ci, J’habite à Waterford nous laisse quartier libre : « La tête ailleurs, les amis...  Le 10 tombe un dimanche, ouf. Simple ? que non. Qu'importe! »

Eh bien ce matin, j'ai tout bonnement oublié que nous étions le 10 ! La semaine a été épuisante, notre samedi n'a pas été non plus de tout repos, nous avions un bal hier soir et dès le réveil (je rêvais que nous avions dormi jusqu'à 13h alors que nous étions invités à midi !), je me suis mise en cuisine pour préparer des antipasti (que j'aurais pu photographier), nous sommes partis à vélo pour un repas italien entre amis (là encore, de jolis plats qui auraient été très présentables en photo) et ce n'est qu'en voyant Aurore remplir sa fiche d'inscription en première que j'ai réalisé que nous étions le 10 !

Mais le jardin m'a fourni quelques couleurs pour illuminer ce dimanche un peu orageux :

Les roses trémières étaient encore tout en boutons hier

10 juin - 1

Les fraises sont plutôt abondantes cette année, mais pas du tout sucrées

10 juin - 2

Au-dessus, le géranium bleu explose

10 juin - 3

L'églantier apporte une touche de couleur vive au fond du jardin

10 juin - 4

Je récolte chaque jour un bol de framboises (que je dois disputer aux escargots)

10 juin - 5

 en attendant les laitues (qui ont survécu aux attaques de limaces)

10 juin - 6

et les groseilles que les oiseaux n'attaquent pas encore

10 juin - 8

Mes pétunias Cascada Rim magenta ont bien profité

10 juin - 7

et le petit pot de menthe, ravagé par les limaces, reprend peu à peu vie depuis que je l'ai mis en hauteur

10 juin - 9

Voilà tout ce qui reste des centaines de plants achetés par les Spuntini, leur vente a bien fonctionné ! (on croise les doigts pour la subvention JSI, réponse dans quelques jours)

10 juin - 10

Posté par Agdel à 07:25 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 avril 2018

10 du 10 : manuellement vôtre

C'est le thème proposé ce mois-ci par J'habite à Waterford : « Alors  j'explique : avec toutes les machines et tout ce qui est informatisé aujourd'hui il y a encore tout de même ÉNORMÉMENT de choses que nous devons faire MANUELLEMENT, ouvrir la porte (pas celle du supermarché), allumer le feu.... etc. On y va ? »

Certes, les ouvriers sont aidés par des machines : bétonnières, grues… mais il y a beaucoup de travail manuel sur ce chantier, près de la gare, qui avance vite (et je réalise que près de mon autre gare, c'est un chantier de démolition qui est en cours)

10 avril - 1

 

Peinte à la main, probablement, une fresque délirante couvre la palissade du chantier depuis quelques semaines

10 avril - 2

 

Voici revenu le temps du café moulu à la main, chaque matin !

10 avril - 3

 

Il y avait longtemps qu'on ne m'avait pas donné d'exemples musicaux tracés à la main (et d'une fort belle écriture), le plus souvent, j'ai des photocopies, des photographies de manuscrits ou des impressions de fichiers numériques

10 avril - 4

 

Travail manuel toujours recommencé : la préparation du dîner

10 avril - 5

 

Entrecoupée, souvent, d'une petite vaisselle à la main (je me suis équipée d'une belle brosse écologique et durable !)

10 avril - 7

et suivie inévitablement d'un récurage de l'évier (qu'est-ce que ça se salit vite !)

 

10 avril - 6

Travail à quatre mains pour le fraisier : j'étale la crème (un peu grumeleuse) et Paul s'occupe des fraises

10 avril - 8

 

et l'héroine du jour a besoin de ses deux mains pour essayer son cadeau

10 avril - 9

 

À la fin du dîner, je lui emprunte un autre de ses cadeaux pour tenter de tout ranger en un clin d'œil, mais malheureusement, je ne sais pas utiliser de baguette magique ! 

10 avril - 10

Posté par Agdel à 22:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :