10 février 2016

10 du 10 : Rouge

Il y avait eu le jaune l'an dernier, cette fois J'habite à Waterford nous propose de placer cette journée sous le signe du rouge, Rouge-passion à l'approche de la St Valentin ou Singe de feu du nouvel an chinois.

Au réveil, ayant lavé mes chaussons hier soir, j'attrape au hasard une paire de grosses chaussettes dans le tiroir : rouges ! Du coup, je suis déjà dans le thème !

10 février03

Après quelques tâches ménagères, c'est l'heure de la course ! J'ai beaucoup de chance, en cette période de pluie, vent et tempête, d'avoir une belle plage de beau temps juste le mercredi et le dimanche matin.

Je croise de plus en plus souvent des groupes de marche nordique ; ceux-ci partent à l'assaut d'un chemin escarpé, le long de la cascade.

10 février04

Je n'avais guère remarqué cette maison auparavant  : délabrée, inhabitée, très encombrée et dépourvue de propriétaire identifié, la ville l'a mise aux enchères, mardi dernier… est-elle vendue ?

10 février05

Pas besoin de chercher bien loin pour trouver du rouge après ma course…

10 février06

Le repas du midi est pile dans le thème : mélange de carottes-céleri-betterave crue, puis chili végétarien.

10 février0710 février08

Cette photo ne date pas d'aujourd'hui, mais comme on parlait de St Valentin… je suis passée hier devant la boulangerie à la vache verte : ils l'ont mise aux couleurs de la St Valentin… en l'enveloppant de sacs poubelle, décidément, cette boutique remporte la palme du bon goût !

10 février02

 

Aurore s'installe un peu partout pour faire ses devoirs… et laisse ses affaires au gré de ses déplacements. C'est parfois la panique au moment de faire son cartable, mais visiblement, elle n'est pas prête à changer !

10 février09

 

Le niveau d'alerte rouge est atteint pour le linge à repasser ! Je ne sais pas ce qui se passe, mais la quantité de linge à laver-sécher-repasser a sérieusement augmenté ces derniers temps. Alors, comme chaque mercredi, je m'y mets en regardant un épisode de ma série.

10 février10

En fin de journée, on sonne ; je vais ouvrir et me trouve, un peu stupéfaite, devant une famille. J'avais complètement oublié ce rendez-vous pour la combinaison de ski que j'ai mise en vente dimanche. Une bonne chose de faite !

10 février01

 

 

Posté par Agdel à 22:37 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,


11 janvier 2016

10 du 10 : Petits plaisirs du week-end

Me voilà repartie pour les rendez-vous mensuels de J'habite à Waterford. C'est dimanche, la semaine est passée très vite, notre samedi a été une fois de plus très rempli : musique, galette des rois, petit tour aux soldes, accident évité de justesse avec deux chevreuils qui revenaient du centre ville à 18h (font-ils les soldes eux aussi ?), soirée interculturelle avec bal folk… et la nuit agitée. Je réalise donc seulement ce matin que je vais devoir préparer un repas de fête avec ce qu'il y a dans nos réserves (heureusement, nous avons un congélateur).

Aurore a préparé des cookies hier, voilà une bonne base !

10 janvier1

Un pavé de saumon cuit au micro-ondes, une belle tranche de truite fumée, un peu de fromage blanc : voilà des rillettes de saumon express, un peu de tartare de fenouil, du pain grillé, de la mâche (qui pousse à profusion, en ce moment, nous en avons dans chaque panier de légumes), une rosace de radis noir (là aussi, nous pourrions en manger à tous les repas, ça tombe bien, c'est excellent pour la santé paraît-il) ; Aurore m'aide à confectionner de belles assiettes.

10 janvier4

Un excellent rôti de veau, quelques haricots verts et un risotto de quinoa aux lentilles corail, champigons et châtaignes (oh, je m'aperçois que j'ai oublié l'huile de noix !)

10 janvier5

Et pour finir, un café gourmand : compotée de poires à la vanille, crème courgette-chocolat-noisettes de Sécotine, cookies

10 janvier6

Au milieu de tous ces préparatifs, je suis allée courir ; vu ce qu'il est tombé comme pluie durant la nuit (et Marie qui dormait sous la tente !), je n'essaie même pas mes sentiers habituels qui doivent être transformées en mares de boue. Direction le quartier de bureaux tout proche, où je trouverai des allées gravillonées et des rues sans voitures, mais c'est moins beau que la forêt !

10 janvier2

 

Une entreprise a encore ses décorations de Noël, un peu bizarres, on dirait des cibles de tir à l'arc !

10 janvier3

Après le repas, je m'accorde une petite sieste, Guillaume part à un concert, Paul va récupérer sa sœur (qui a très peu dormi, quelle surprise), puis je m'attaque à quelques projets couture.

10 janvier7

(remplissage de sachets avec la lavande du jardin : la lingerie embaume)

10 janvier8

En fin d'après-midi, je suis satisfaite, j'ai bien avancé !

10 janvier 2

Après une bonne soupe, le canapé nous tend les bras pour terminer le film commencé vendredi

10 janvier 1

 

Encore une journée qui est passée très vite !

Posté par Agdel à 17:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2015

10 du 10 : Préparatifs

Un thème de saison proposé par J'habite à Waterford.

7h45 : que vais-je manger ce midi ? Des germes de soja s'ennuient au fond du bac à légumes, je vais leur ajouter des légumes pour wok et des crevettes surgelées, des vermicelles de riz (rapides à cuire), une petite touche de sauce soja, trois gouttes d'huile de sésame (la bouteille est vide) et voilà un délicieux wok de crevettes !

10 décembre06

Je n'aime pas me préparer en hiver… écharpe, gants, bonnet, manteau, c'est parti ! Il fait 3°C et je suis en jupe, va falloir pédaler vite !

10 décembre07

Je fais mes préparatifs avant de partir en courses : je tente d'imprimer des bons pour des produits gratuits et évidemment, comme je veux faire vite, ça ne fonctionne pas… ouf, j'arrive à monter en voiture 2 min avant le début des bouchons de sortie des bureaux.

10 décembre08

Au retour, il me reste une petite heure avant le cours de Pilates. J'ai le temps de faire une petite broderie… heu non, quand ma voisine sonne, j'en suis encore à essayer de décompresser un fichier. J'hésite à rester, mais elle me dit qu'elle n'a guère le courage d'aller au cours, alors je me change rapidement et nous partons. À deux, c'est plus facile de se motiver.

10 décembre09

Problèmes informatiques : jamais deux sans trois ! Paul est en plein préparatifs de week-end louveteaux, mais il n'arrive pas à imprimer correctement ses badges… nous lançons une image-test (kitchissime à souhait)… ah oui, il y a un problème de couleurs. Calibrage, vérification des niveaux d'encre, test (bleu, magenta, jaune et noir sont parfaits)… l'imprimante est encore sous garantie, mais forcément, ça va nous prendre de l'énergie et du temps…

10 décembre10

Jusqu'à ce que Guillaume ait un éclair de génie : les cartouches d'encre jaune et rouge sont inversées ! (je suis la fautive, c'est moi qui les ai sorties lors d'un bourrage)

Pour finir, un petit aperçu de mes préparatifs de cadeaux de Noël cousus-main, je ne peux pas en dévoiler plus avant le grand jour…

10 décembre0110 décembre02

10 décembre0510 décembre03

10 décembre04

 

 

Posté par Agdel à 22:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 novembre 2015

10 du 10 : Simplement beau

C'est le thème proposé par J'habite à Waterford ce mois-ci : « Je vous propose ce mois-ci de rester simple. Simplement Beau. Après tout, c'est bien le but du 10/10, n'est-ce-pas ? Trouver la beauté au coeur de l'ordinaire… »

Hier, il faisait un temps radieux… ce matin, c'est grisaille et humidité. Je commence la journée par une première couche de peinture chez les filles, après les enduits et la sous-couche. Le résultat est encore trop inégal pour être beau, mais ça prend forme !

10 novembre1

Puis mon ophtalmo a accepté de me recevoir, entre deux rendez-vous, pour un petit souci qui ne pouvait pas attendre des mois… durant les 45 minutes d'attente, face à ce beau tableau, j'apprends par sa secrétaire qu'elle déménage en février à 23 km d'ici ! Que vais-je faire désormais ? *

10 novembre2

Mon nouveau projet couture commence à prendre forme également, avec de belles broderies !

10 novembre3

Préparation du déjeuner d'Aurore (et j'en profite pour mettre 4 barquettes au congélateur, la miss a le choix entre 6 plats cuisinés maison en ce moment), vaisselle, repassage, rangement… le soleil se montre enfin, me motivant à prendre le vélo plutôt que la voiture pour aller acheter des légumes. Et je vais passer par la forêt, il fait si beau !

10 novembre410 novembre5

Et voilà, de beaux légumes pour un apéritif léger ! Les bâtonnets de carottes multicolores font toujours leur petit effet. J'ai pris également des betteraves crues en vue d'essayer cette recette.

10 novembre7

Avant de repartir faire le reste des courses, je fais un tour de jardin. Le rosier offert par Anne nous offre sa première belle floraison (jusque-là, il était occupé à prendre racine), profitant ce la douceur de cet automne.

10 novembre6

Et lorsque je reviens vers la maison, j'ai une belle surprise !

10 novembre8

Je profite d'un feu rouge pour capter le beau coucher de soleil
(et il suffit que je décide de refaire une meilleure photo pour avoir tous les feux verts ensuite !)

10 novembre10

Et la journée se termine par un beau concert : duo violon et alto, Mozart et Martinů.
L'occasion (trop rare) pour Aurore de voir son professeur se produire en public.

10 novembre9

 

 

 

* à entendre la secrétaire répondre au téléphone, elle semble persuadée que tous ses patients vont la suivre là-bas, puisqu'elle refuse tout nouveau patient… pour ma part, y aller tous les deux ans n'est pas insurmontable, mais plus question d'emmener Aurore à la sortie du collège ! Actuellement, nous y allons à pied.

 

 

Posté par Agdel à 16:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

11 octobre 2015

10 du 10 : automne en couleurs

C'est le thème du mois, proposé par J'habite à Waterford. Comme nous sommes samedi, je commence ma journée par des allers-retours à l'école de musique.

Vert, allant vers le jaune et le brun : le tilleul

10 octobre01

Noir et blanc : une courante de Johann Schenck

10 octobre10

Bordeaux : les feuilles du Je-ne-connais-pas-son-nom plantés en haie près de la passerelle, qui est si beau en fleurs au printemps, et en automne

10 octobre02

Rouge et bleu : le vandalisme me révolte, bac à fleurs renversés et brisés, canapés déposés pour les encombrants et transportés dans les bois, tailles de végétaux répandues en forêt (passible de 2000 euros d'amende, il est facile de suivre à la trace le responsable jusqu'à son jardin, mais jamais rien n'est fait, je suis parfois tentée de prendre les branches de thuyas ou palmiers et les balancer par-dessus la clôture du propriétaire !), nous vivons dans un cadre idylique que certains ne cessent de dégrader

10 octobre03

Jaune: le tulipier de Virginie qui illumine (pour longtemps) le quartier

10 octobre06

Bleu lavande : après la taille, quelques fleurs sont réapparues, croyant l'été toujours là

10 octobre04

Orange : les sumacs (de Virginie, encore !) plantés devant l'école de musique

10 octobre07

Violet : ces baies que je remarque seulement aujourd'hui, alors que je passe devant presque quotidiennement depuis 12 ans !

10 octobre09

Moins bleu : le ciel qui se charge de quelques nuages dans l'après-midi

10 octobre08

Rose : la lavatère qui n'a pas fleuri de l'été et se réveille un peu tard…

10 octobre05

 

Posté par Agdel à 14:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


11 septembre 2015

10 du 10 : Mur(s) / Mûr(s)

C'est le thème du mois, proposé par J'habite à Waterford.

Chic, je vais pouvoir photographier mon mur préféré ! J'aime les objets qui ont une histoire… celui qui sépare notre jardin du voisin ne paye pas de mine, constitué d'éléments hétéroclites : briques, meulières, ciment et… morceaux de pierres tombales. Deux inscriptions subsistent : [ici re] pose … Du[noyer], une date : 32 et plus loin : F[orestier]. Il est lézardé à plusieurs endroits mais je serais triste si nous devions l'abattre pour en construire un de nouveau (d'un autre côté, s'il tombe sur nos voitures un jour de grand vent, je ne me réjouirai pas non plus)

10 septembre01

À l'autre bout du jardin, nous avions planté un hortensia grimpant (enfin, un Hydrangea anomala subsp. petiolaris, pardon Marie !) pour habiller ce vilain pan de mur, complètement à l'ombre. Le résultat a dépassé toutes nos espérances et nous devons souvent le tailler pour éviter qu'il n'envahisse la maison des voisins (les fleurs sont agréablement parfumées, ce qui ne gâche rien).

10 septembre03

Pas encore mûres, les tomates ! Cet été, elles restaient toutes petites par manque d'eau, maintenant elles mettent des semaines à mûrir par manque de chaleur… mais nous échappons au mildiou pour l'instant, réjouissons-nous !

10 septembre02

Ce mur, banal en apparence, a également une histoire : en plein après-midi, la démolition d'un petit appentis adossé à cet immeuble a entraîné l'effondrement, sur trois étages, de ce mur. Par miracle, il n'y a eu aucun blessé. C'était un mercredi, je ne travaillais donc pas, mais mes collègues m'ont raconté le bruit effroyable et le nuage de poussière qui a envahi le quartier. Une maman, en pleine fête d'anniversaire, s'est précipitée vers sa cuisine où cuisait le gâteau, persuadée que son four avait explosé : derrière la porte, plus de cuisine ! Si l'effondrement avait eu lieu pendant le goûter, c'était le drame.

10 septembre08

Le mur de mon bureau… prévu à la base pour être un studio de répétition. Les premiers temps, j'ai eu des troubles d'accomodation visuelle  ! Maintenant, je regarde ailleurs (et j'ai un plus grand écran)

10 septembre04

L'école d'art mural de Versailles réalise régulièrement des chantiers pour embellir la ville. Je vous avais déjà parlé des armoires électriques, voici deux murs peints en trompe-l'œil. Un moyen de mettre de la beauté dans le quotidien !

10 septembre0610 septembre05

Les fausses fenêtres sont également fréquentes en ville, afin de respecter la symétrie d'une façade : pour ne pas payer l'impôt sur les portes et fenêtres instauré par le Directoire, de nombreuses fenêtres ont été murées.

 10 septembre07

C'est la pleine saison des mûres et nous n'avons pas loin à aller pour en trouver : juste à l'entrée du bois dont je vous parlais hier !

10 septembre10

Au retour, je tombe sur ce mur en construction qui me laisse perplexe… pourquoi ne pas avoir d'abord démonté la porte du garage avant de la murer ?

10 septembre11

Au fil de ces défis du 10, je m'aperçois que je suis aux aguets toute la journée ; les courses du midi deviennent une chasse au trésor, je marche le nez en l'air. Pensant au début avoir du mal à trouver 10 photos, je dois souvent faire un choix de fin de journée !

 

Posté par Agdel à 07:36 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

11 août 2015

10 du 10 : habituel ou pas ?

Ce thème, proposé par J'habite à Waterford, tombe bien, car ce lundi, on commence à reprendre les habitudes désertées pendant les vacances.

Le réveil sonne (il ne m'est pas destiné), j'ouvre un œil puis me rendors assomée par le médicament pris hier soir : dans la soirée, j'ai vu que la piqûre de moustique qui me faisait si mal n'en était pas une… comme chaque été depuis que nous habitons ici, j'ai été piquée par une simulie. Nous habitons effectivement pas loin du camp de Beynes, et surtout près de plusieurs étangs, mais je suis la seule à être piquée, une ou deux fois par été. Je m'en aperçois au bout de 48h en général, la piqûre devient rouge, démange de plus en plus, la peau alentour rougit, gonfle et durcit. Les premières fois, la réaction doublait à chaque nouvele piqûre : de 3 cm de diamètre la première année, j'étais arrivée à une inflammation de la moitié de la cuisse au bout de 5 ans… et puis les réactions ont diminué, mon organisme s'est habitué. Je parviens à identifier le phénomène de plus en plus tôt afin de réagir de façon adéquate : désinfection du point de piqûre et antihistaminique, qui me fait dormir, donc… mais ça marche : plus d'inflammation ce matin, juste une trace rouge qui mettra une bonne semaine à disparaître !

10 août10

Habituellement, je rajoute les marges de couture en coupant mon tissu ; là, les marges sont comprises, mais elles sont trop grandes à mon goût, il m'a donc fallu d'abord recouper les bords du patron de 7 mm, ensuite, je dois couper le tissu à ras, ce qui me déstabilise un peu…

10 août01

 

(je suis sûre que certaines auront reconnu le patron !)

Ensuite, comme d'habitude, un petit café (enfin, deux… et encore, je n'ai pas réussi à me réveiller complètement) et un peu d'ordinateur, avant de sortir.

10 août02

Ce n'est pas du tout habituel, mais comme nous ne sommes que trois à la maison et que nous avons tout notre temps, les courses vont se faire à pied.

10 août03

Le silence inhabituel du bois me frappe ; mais où sont donc partis les oiseaux ?

10 août04

Cette semaine, pour changer, c'est Aurore qui se charge des repas. Elle a fait ses menus à l'avance, ce midi : poulet sauce crème-champignons, polenta et haricots verts. Et comme dessert : yaourt, poêlée de mirabelles et miettes de spéculoos. Je vais revenir manger dans ce restaurant, moi !

10 août06

Les guêpes sont très présentes cet été, plus que d'habitude ! Celle-ci, très agaçante, va jusqu'à se poser sur ma fourchette au moment où je la porte à la bouche, dangereux ! Dès que j'en ai l'occasion, je la tiens à l'écart de notre repas, elle reprendra sa liberté quand nous quitterons la table.

10 août05

Quand on a une maison, les petits travaux d'entretien ne s'arrêtent jamais (au point que mon mari a ses habitudes, tout les week-ends au magasin de bricolage) ; cet après-midi, je refais le joint entre les deux parties de la terrasse, que la sécheresse a fait s'écarter. Il faut agir avant l'hiver, sinon le carrelage s'écaillera !

10 août07

Après un mois sans faire de pain, je reprends les bonnes habitudes !

10 août09

Et ce soir, reprise également des réunions du lundi dans notre si joli presbytère… les volets sont fermés, ma co-animatrice a-t-elle oublié notre rendez-vous ? (non, elle avait juste allumé la lumière)

10 août08

 

 

 

 

Posté par Agdel à 08:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

11 juillet 2015

10 du 10 : ombres

Ombre(s) & lumière(s), c'est le thème que nous a proposé J'habite à Waterford pour ce défi du 10, un thème qui s'esst révélé moins facile que je ne pensais…

Réveil une heure plus tôt que d'habitude ce matin, du coup pas de raies de lumière dans la forêt, pas de belle lumière du matin dans les champs, le soleil n'avait pas encore passé l'horizon !

10 juillet01

Enfin, le voici qui apparaît, il est 6 heures !

10 juillet02

Au retour, après avoir déposé Marie pour son dernier jour de stage,
je peux enfin photographier ma première ombre

10 juillet03

Je me prépare tranquillement, pars et découvre la passerelle enfin libérée
de ses barrières de travaux, au bout de deux ans !
J'ai presque l'impression d'être sur une autoroute.

10 juillet04

Dans la forêt, à l'ombre j'ai froid (malgré gilet et foulard), au soleil c'est mieux.

10 juillet05

Je comprendrai pourquoi j'avais si froid une fois arrivée à la gare : ayant à peine regardé ma montre,
je suis partie avec près d'une heure d'avance ! J'en profite pour faire le marché avant d'aller travailler.
Je sors acheter du thé vers 13h, pas moyen de faire une photo,
les ombres sont écrasées sous le soleil de midi.
Après le boulot, ma deuxième journée commence… premier défi :
transporter 3 gros melons, 2 kg d'abricots mûrs au bord de la compote, 2 kg de pêches,
un sac de thé et mon sac à main sur un vélo équipé d'un petit panier à l'avant…
j'accroche des sacs au guidon et pars prudemment.

10 juillet06

Je suis chargée comme une mule… ou comme ce cheval de bronze, avec ses deux cavaliers

10 juillet07

Un trajet à la déchetterie pendant que le réparateur change le câble de frein de Marie, voilà une fin d'après-midi efficace !
Marie est rentrée déçue de n'avoir pas eu de prime de stage… je l'emmène avec sa sœur faire un tour au centre commercial.
Nous faisons toutes les trois quasiment la même taille maintenant
(ce qui explique que j'aie parfois tant de mal à retrouver mes affaires…)

10 juillet09

Une allée qui nous rappelle l'été et les vacances en bord de mer

10 juillet08

Notre pelouse est relativement à l'ombre, elle est donc moins grillée que certaines.
Mais il faut cependant éviter de laisser des plaques de métal
posées au sol pendant 24h en pleine canicule…
ou du moins, essayer dans ce cas d'obtenir un effet artistique !

10 juillet10

(ça aura bien fait rire nos amis !)

 

Posté par Agdel à 11:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2015

10 du 10 : bruits

C'est le thème du mois, proposé par J'habite à Waterford. À première vue, ça n'est pas facile de photographier le bruit… mais peu à peu, les idées viennent. Je vais essayer de faire un reportage sonore de ma journée.

Cui-cui-chuck-triiiii : comme chaque matin, les merles me réveillent vers 5 heures, malgré les fenêtres fermées… aucun souci en temps normal, je me rendors, mais en cette période où je me lève à 6h, c'est dur ! Et puis ils sont en train de piller le cerisier avant même que nous n'ayons goûté le premier fruit mûr.

10 juin9

Vroum-vroum : la voiture démarre au quart de tour, heureusement car notre trajet est très minuté. 6h47-48, nous démarrons, traversons villes, champs, villages ; 7h07-08, je dépose Marie devant le portail de son entreprise la maison des parents de son jeune patron, transformée en dépôt, 7h25-26, je suis de retour à la maison, prête à entamer ma journée.

10 juin1

Braaammm, Braaammm : les jardiniers sont à l'œuvre, débrouissailleuse, taille-haies, souffleur. C'est bien, ils ont leurs casques anti-bruit sur les oreilles. Je pense à Marie, qui fait le même travail quelque part dans les environs (ou pas : hier, ils ont fini par un hôtel à Paris, le temps de rentrer au dépôt puis de prendre ses deux bus, elle est arrivée à 19h, longue journée !)

10 juin7

Pin-pon, Pin-pon : il est des bruits qui serrent le cœur. Qui a fait appel à cette ambulance ?
Pour quel accident, quel malaise, quel drame ?

10 juin2

Tut, tut, tut : c'est le lecteur de codes-barres. Je me souviens d'une époque où les étiquettes de prix étaient collées sur les articles et les caisses-enregistreuses bien bruyantes (c'est encore le cas chez nos petits épiciers exotiques). Je re-remplis mon énorme caddie (mais comment pouvons-nous autant manger en une semaine ?), le vide dans le coffre, transporte le tout dans la maison, range…

10 juin3

Wouh, wouh : le vent du nord-est ne faiblit pas depuis quelques jours, il siffle par les fenêtres entrouvertes, nous glace, nous apporte le bruit de l'autoroute, la charpente craque, les feuilles des arbres frémissent.

10 juin6

Bi-bi-bi-bip, bi-bi-bi-bip : les pâtes sont cuites, je vais pousser mon cri de guerre « Qui met la table ? » - la réponse est invariable « C'est Paul » dit Aurore, « C'est Aurore » , dit Paul ; Marie ne dit rien, elle est au boulot…

10 juin4

Plouf, plouf, plouf : le ronronnement du lave-vaisselle me donne le sentiment du devoir accompli : j'ai rempli les ventres affamés, la cuisine est rangée, je vais pouvoir prendre un café tranquillement avant d'accueillr Élise pour notre séance de couture hebdomadaire.

10 juin5

Ta-ca-ta-ca-ta-ca-tac : voilà huit fois en dix jours que Paul me demande si j'ai bientôt fini, je crois qu'il faut que j'arrive au bout de cette couture ! Je m'attendais au pire avec le simili-cuir, mais contre toute attente, c'est d'une facilité déconcertante à coudre, le pied n'accroche pas, le tissu est souple mais ne se déforme pas, l'aiguille le perfore sans bruit (rien à voir avec celui, tout fin, acheté pour le projet d'Élise, que je lui ai fait coudre entièrement à la main, elle qui ne savait pas enfiler une aiguille lorsqu'elle est venue me trouver…)

10 juin 1

Clap, clap, clap : la journée est presque terminée. J'ai récupéré Marie sur le trajet du bus, afin qu'elle se douche et se change avant l'audition de violoncelle, où elle a pu enfin jouer son morceau d'examen avec son accompagnatrice. Ce n'est pas de la musique impérissable… mais elles s'en sont bien tirées.

10 juin 2

Encore une réunion pour trois d'entre nous, Aurore à récupérer au solfège à 21h, il me faudrait un don d'ubiquité parfois !
(et j'espère que je vais rester sourde aux trilles du merle, cette fois-ci, ou que la chouette qui s'est installée dans le nichoir aménagé par la LPO dans un parc tout proche ne hululera pas juste à coté de la maison, il arrive qu'elle me réveille parfois, mais c'est magique…)

 

 

Posté par Agdel à 21:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

10 mai 2015

10 du 10 : entrée/sortie

Le thème de ce mois, proposé par J'habite à Waterford, est entrée/sortie : « Il y a portes et fenêtres, d'accord. Mais allez au-delà des passages pour les humains. Bouches d'égouts, chattières, cheminées, robinets, ventilation... Imaginez, les entrées et sorties des animaux, de l'eau, de l'air... »

Je vais donc commencer par l'eau, car tout au début de mon trajet de course, je passe près de la source de la Bièvre : la fontaine des Gobelins. Une toute petite fontaine à l'origine d'une rivière qui, après un parcours de 33 km, va se jeter dans la Seine à Paris et alimentait autrefois la manufacture des toiles de Jouy, les fontaines de Versailles (via l'aqueduc de Buc) et la manufacture des Gobelins.

10 mai1

Un peu plus loin, je les vois enfin, tout juste sortis de l'œuf ; Madame Cygne couvait encore mercredi dernier — ou peut-être était-ce Monsieur ? L'incubation durant plus d'un mois, ils se sont relayés dans le nid, un bel exemple de partage des tâches ! Mais pourquoi parle-t-on de Vilains petits canards ? Ils sont très mignons !

10 mai2

Je continue ma course et parviens à monter presque sans ralentir jusqu'à la Batterie dont j'ai récemment découvert l'existence. Nul ne peut entrer ou sortir de ces traverses qui sont murées à leur extrémité.

10 mai3

Je poursuis sur le chemin, qui arrive au bord de l'autoroute, sort de la forêt puis y entre de nouveau.

10 mai4

Je longe l'autoroute une seconde fois, sur une centaine de mètres juste au niveau d'une sortie.

10 mai5

Vers la fin de mon parcours, je m'arrête une nouvelle fois devant deux portes bien différentes : celle de l'ancienne ferme, abritant une entreprise d'élagage…

 

10 mai6

… puis celle de cette ravissante maison ancienne, surmontée d'une glycine (mon rêve)

(les tests de peinture sur les volets ont été faits il y a 7 ans… dire que parfois, je trouve que nous traînons dans nos projets de travaux !)

10 mai7

La balade de l'après-midi nous conduit un peu plus loin sur la Bièvre, à l'endroit où elle sort d'un étang

10 mai 2

et je me demande si l'on entre au pays des fées en franchissant cette drôle de porte

10 mai 1

Enfin, je passe un long moment immobile à guetter les entrées et sorties des parents mésanges, mais ils sont bien trop méfiants et ne s'approchent pas du nichoir lorsque je suis à moins de 10 mètres ! Je les laisse donc tranquilles pour s'occuper de leurs petits affamés.

10 mai 3

 

Posté par Agdel à 21:45 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :