05 septembre 2019

27 ans

Un anniversaire moins contrarié par la rentrée des uns et des autres, puisque notre lycéenne remplit toute seule ses fiches de renseignements à présent. L'an dernier, nous avions avancé le restaurant pour cause d'emménagement, cette année, nous déléguons l'Amap à nos grands pour une auberge que nous espérons bien organisée, parce que la fatigue est déjà bien présente en cette rentrée et les mariés ne sont plus de la première jeunesse (retour à 2h dimanche matin et on remet ça samedi soir). D'ailleurs, il faudrait songer à passer chez le bijoutier et se faire une raison : elle ne passera plus jamais l'annulaire gauche !

5 septembre

(je peux changer de photo tous les ans : j'en ai 200 !)

Et joyeux anniversaire à nos "jumeaux" d'anniversaire de mariage : Anne et Gilles !

 

 

Posté par Agdel à 19:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


27 août 2019

Festivités

Parfois, rien ne va comme prévu. La farce des poivrons est un peu quelconque (pas toujours facile, la cuisine végétarienne), la pomme de terre râpée manque totalement de cohésion (Marie et moi avons frôlé la crise de nerfs, on s'en est sorties en réalisant des röstis géants qui remplissaient la poêle, mais il devait manquer une étape dans la recette), le gâteau n'était pas terrible, j'avais oublié que la forêt noire se fait avec des cerises au sirop, pas des cerises décongelées, le glaçage suisse était trop liquide (ça m'apprendra à me tenir aux recettes déjà testées et validées), et le décor en chocolat blanc a refusé de se décoller de la feuille guitare. On ne peut pas être au top tous les ans !

27 août - 127 août - 3

27 août - 227 août - 5

Mais il a tout de même admiré la performance et apprécié l'idée (trouvée par Marie) des coups de pinceau

27 août - 4

 

Et puis parfois, tout se passe bien ! Marie nous a régalés hier soir de panna cotta au parmesan, pignons grillés et rillettes de thon fumé

27 août - 6

Le mafé de bœuf était délicieux

27 août - 7

et la charlotte chocolat-framboises en forme de chalet alpin s'est démoulée sans catastrophe, les rondins ne se sont pas décollés et les lauzes de la toiture sont restées en place.

27 août - 8

(la découpe, en revanche, a été plus que périlleuse)

27 août - 9

 

Posté par Agdel à 18:26 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

25 avril 2019

Un joyeux non-anniversaire

J'ai été très contrariée en découvrant que mon anniversaire tombait le Vendredi Saint ! Déjà que c'est une journée que je n'aime pas beaucoup, toute la fatigue de la Semaine Sainte commence à s'accumuler, il y a eu la répétition du lundi (bon, pas cette année puisque nous fêtions l'anniversaire de Marie), la répétition de chorale du mercredi soir, où l'on s'aperçoit que de nombreux chants n'ont pas été répétés (forcément, apprendre entre 60 et 70 chants à 4 voix à des choristes, dont la plupart ne lisent pas la musique, en 4 soirées, c'est mission impossible) et où les sujets de contrariété ne manquent pas (là, c'était l'ordre de remplacer nos litanies congolaises par d'autres, beaucoup moins joyeuses et beaucoup plus longues), la messe du Jeudi Saint qui se termine fort tardivement, et il faut ressortir pour une célébration qui est devenue, ces dernières années, bien plus longue et plus traditionnaliste (j'ai boycotté 4 ans de suite…). Je m'attendais de plus à une journée pluvieuse, comme d'habitude. Et on ne fêterait pas mon anniversaire : pas vendredi (répétition dès 19h30), pas samedi (cours et consort du matin, répétition du bal renaissance de 14 à 16h, puis de la Vigile jusqu'à 18h15, classement des partitions, repas rapide et Vigile le soir), pas dimanche (départ pour la Normandie)…

Finalement, j'ai eu une fête en plusieurs étapes, beaucoup mieux qu'un unique repas !

Guillaume s'est aperçu qu'il était en RTT forcé vendredi, nous avons donc déjeuné dans un petit restaurant, une jolie découverte. Le service a été assez rapide pour que je prolonge à peine ma pause déjeuner. J'ai reçu mon premier cadeau ce midi-là.

Vendredi soir, au retour de la célébration (Paul termine ses cours très tard à la fac), les enfants m'attendaient avec le cadeau qu'ils avaient commandé tous les trois : ma nouvelle copine de couture ! 

25 avril - 1

Dimanche midi, j'ai soufflé ma bougie sur le fameux gâteau au chocolat de Paul et reçu un troisième cadeau. Nous sommes montés aux jardins suspendus et j'ai pu tester mon nouvel appareil-photo

Mise au point sur le détail que je choisis : OK

25 avril - 925 avril - 14

contre-jour : OK

25 avril - 13

Violet : OK !!!! 

25 avril - 11

 

Nous passons de la Chine…          à l'Australie

25 avril - 1025 avril - 12

Photos à travers le pare-brise : OK

25 avril - 725 avril - 8

Et mardi, j'ai eu mon premier gâteau à déco personnalisée, et j'en ai été ravie, d'autant plus que je ne m'y attendais plus du tout !

25 avril - 225 avril - 3

25 avril - 425 avril - 5

Le dé est creux !

25 avril - 6

Aurore nous avait dit qu'elle souhaitait qu'on lui fête son anniversaire durant un mois… j'ai eu 5 jours de non-anniversaire et c'était bien.

Posté par Agdel à 17:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

17 avril 2019

On a fêté…

… en temps normal, la radio est éteinte vers 19h, la télévision jamais allumée avant le film du soir, nous aurions pu donc ignorer ce qui se passait à quelques kilomètres. Mais c'était le jour des ses 21 ans, elle regardait donc souvent son téléphone.

Pourtant, nous avons coupé, pour un moment, avec l'actualité, et fait la fête quand même. Cette année, elle souhaitait un bò-bún, j'avais pu préparer quelques ingrédients la veille et les nems sont sortis du congélateur (depuis ma soirée du 5 avril, avec 105 nems préparés avec les 3 filles de l'équipe compagnons, qui m'a valu de sentir la friture pendant 8 jours, j'ai un peu de mal à refaire de la cuisine vietnamienne…)

15 avril - 2

Pour ne pas changer, j'ai préparé un gâteau au thé vert et aux litchis ; je crois que je tiens la bonne recette, cette fois… mais j'ai fait un peu au hasard sans rien noter ! 

15 avril - 4

Paul s'est chargé de la déco japonaise

15 avril - 1

Et elle l'a trouvé trop beau !

15 avril - 3

Puis elle a ouvert ses cadeaux

15 avril - 9

dont un particulièrement gros ! Elle ne pouvait plus travailler sur son portable léger, impossible d'y faire des travaux graphiques de grande ampleur, alors il a fallu aller voir chez les joueurs… plus puissant, beaucoup plus lourd et un peu gadget, avec les touches qui changent de couleur (mais ça peut se désactiver, heureusement, parce que c'est agaçant)

15 avril - 515 avril - 6

 

Comme elle ne travaillait pas ce jour-là, elle a préparé des douceurs pour ses gentils collègues. Ça travaille dur à l'agence, mas ça fête beaucoup aussi : presque tous sont du mois d'avril ! 

15 avril - 8

 

Posté par Agdel à 19:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

13 avril 2019

Harry Potter : les coulisses de la déco

« Et vous avez tout commandé sur internet ? », m'a demandé l'une des participantes, au petit-déjeuner. Il faut croire que nous avions bien travaillé, avec Paul, car tout a été fabriqué par nos petites mains, au fil de ces deux derniers mois.

Tout d'abord, je suis allée à la pêche aux images sur internet. trouver des portraits de sorciers dans une résolution suffisante n'a pas été une mince affaire, Pinterest m'a bien aidée. C'est aussi là que j'ai pêché pas mal d'idées. Une fois les portraits imprimés, nous les avons collés sur du carton (colle vinylique). Paul a découpé des bandes de 5 cm de large (parfois 6) dans du carton plume de 1 mm, a recoupé des angles à 45 °C aux dimensions des cadres, puis je leur ai donné diverses formes suivant mon inspiration. J'ai ensuite assemblé mes cadres avec de la bande kraft et dessiné des reliefs au pistolet à colle (ça consomme beaucoup de colle !), avant de peindre le tout à la bombe dorée (je l'ai fait à l'extérieur un jour de vent, et malgré tout je me suis sentie vaseuse tout l'après-midi).

11 avril - 511 avril - 6
12 avril - 2

Quant aux lettres pour Harry qui sortent de la cheminée, Paul a écrit une enveloppe, qu'il a photocopiée. Comme je ne trouvais pas de cire à cacheter, hormis du rose ou du noir, nous avons fait fondre des crayons à la cire.

12 avril - 311 avril - 1

Puis après quelques essais laborieux, nous avons mis au point notre technique : les enveloppes ont été placées au réfrigérateur (pour que la cire fige plus vite; l'enveloppe maintenue par Paul afin qu'il y ait un petit creux au centre, je versais un peu de cire, puis j'appliquais mon "sceau" (un flacon de vernis, trempé dans de l'eau glacée afin qu'il se détache ensuite facilement du cachet)

11 avril - 311 avril - 4

 

Le collage des fils de nylon à la patafix n'a pas tenu bien longtemps : un fil a été finalement punaisé, l'autre accroché à la grille de la cheminée

12 avril - 8

Pour le reste de la déco, Paul s'est chargé des pancartes en carton

12 avril - 612 avril - 7

J'ai emprunté à une amie des chandeliers et un chaudron (en plus de celui que j'avais déniché sur Le bon coin, qui était trop percé pour contenir quoi que ce soit) dans lequel nous avons mis une led, enfermée dans un sac plastique lesté de cailloux, immergé dans de l'eau additionnée de savon (pour les bulles) et de paillettes (une idée de Paul, bien galère à nettoyer ensuite !). Les écussons des 4 maisons sont imprimés, puis cousus sur les bannières.

12avril - 212avril - 1 (1)

Le tissu briques (réaliste et parfaitement raccord avec le muret de l'entrée) vient de chez Butinette et le rideau est suspendu à une tringle extensible pour douche.

12 avril - 4

J'ai trouvé au dernier moment une chouette en papier mâché, que j'ai peinte.

12avril - 1 

Les bougies sont de simples rouleux de papier-toilette, ornés de coulures au pistolet à colle puis peints, dans lesquels j'ai passé un fil de nylon puis enfoncé une led. Ils sont collés au plafond à l'aide de patafix.

12 avril - 112 avril - 9

Pour le photobooth, j'ai imprimé des images trouvés sur Pinterest et Paul les a plastifiées puis découpées.

12 avril - 5

Enfin, en passant au local scout, Paul a trouvé l'un de ses détraqueurs, mais s'ils ont fait de l'effet au camp louveteaux, suspendus en plein vent, avec leurs robes en lambeaux, celui-ci était plutôt ridicule à pendouiller dans l'escalier ! 

12 avril - 10

Tout ceci est maintenant bien rangé dans deux cartons, avec les capes et les chapeaux et je m'interroge : qu'en faire à présent ? Il est peu probable que j'organise un troisième anniversaire Harry Potter… le mettre en location ?

 

 

Posté par Agdel à 08:22 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 avril 2019

Stupefix !

Ah, on peut dire qu'elle l'a été, stupéfaite, elle n'a rien vu venir, malgré nos gaffes, malgré les objets en cours de fabrication laissés ici ou là, malgré le salon que je vidais peu à peu sous prétexte de grand ménage de printemps.

Elle avait, très opportunément, une séance de 3 heures d'enregistrement programmée cet après-midi-là, séance précédée par une heure de répétition. Pendant ce temps, nous avons déménagé puis redécoré le salon, cuisiné, avec l'aide de quelques-uns de ses amis : changer les tableaux, accrocher les bougies au plafond, installer le buffet, recouvrir le canapé de tissus écossais, installer les chaudrons, cacher quelques meubles derrière des draperies…

10 avril - 110 avril - 10

10 avril - 210 avril - 310 avril - 110 avril - 1 (2)10 avril - 4 (1)

même les toilettes ont été décorées.

10 avril - 710 avril - 610 avril - 5

Un bon moyen de faire connaissance avec ses amies du lycée et des scouts.

10 avril - 5 (1)

J'avais tout prévu : si jamais (mais c'était tellement improbable) la séance d'enregistrement se terminait plus tôt que prévu, ses deux comparses me prévenaient par SMS. Ce que je n'avais pas prévu, c'est qu'ils prennent un tel retard ! À 18h, nous étions prêts, déguisés… 18h15, rien. 18h30, 45… je tente d'appeler Aurore (pas de réseau, dans cet ancien fort militaire), les studios (personne), l'école de musique est fermée depuis longtemps. 18h55, Paul et Marie décident d'aller voir sur place, c'est alors que ma musicienne me prévient qu'ils ont terminé. Paul fait demi-tour, Marie va retrouver sa sœur et la sermonne un peu. C'est donc épuisée (5 heures d'alto !) et un peu contrariée qu'elle a ouvert la porte… pour se retrouver devant un mur.

10 avril - 9

Nous étions derrière le rideau, baguettes magiques tendues, retenant nos souffles pour lancer un retentissant "Stupefix" dès qu'elle a écarté le tissu.

10 avril - 1 (3)

Nous avons commencé par prendre l'apéritif aux trois-balais

10 avril - 1 (1)

… avant de passer au festin dans la grande-salle. Au menu, tarte à la citrouille, salades colorées et saucisses grillées dans la cheminée

10 avril - 1 (1)10 avril - 10 (1)

10 avril - 2 (1)10 avril - 3 (1)

10 avril - 11 (1)10 avril - 1 (2)

Le moment du gâteau est arrivé

10 avril - 6 (1)10 avril - 7 (1)

10 avril - 8 (1) 

Des photos ont été faites…

10 avril - 9 (1)

10 avril - 1210 avril - 4

Et puis… je suis montée me coucher, laissant les jeunes à leurs bavardages et leurs jeux. Vers 3 heures, ceux qui étaient encore présents ont installé des matelas, les discussions se sont prolongées fort avant dans la nuit (l'inconvénient d'avoir un escalier ouvert…)

Posté par Agdel à 16:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2019

17 ans

Évidemment, nous avons fait beaucoup plus simple que l'an dernier

Le menu qu'elle a commandé : verrines avocat, truite fumée, pamplemousse; magret de canard cuit dans la cheminée, purée de patate douce et navets caramélisés et son éternel fraisier, qui aurait gagné à être préparé la veille (la découpe a été désastreuse), avec une déco simple (merci Paul)

9 avril - 2 (1)

 

Mais j'avais tout de même réussi à coudre le cadeau, prévu de longue date (j'ai trouvé ces ravissants tissus assortis à Épinal, début septembre), entre deux capes de sorciers. Un pyjama pour l'été, bas en coton, haut en jersey

9 avril - 3 (1)9 avril - 4 (1)

 

Patron du tee-shirt 7 d'Ottobre 2/2015, auquel j'ai ajouté de petits mancherons pour une allure plus féminine

9 avril - 5 (1)
Les feuilles d'ananas sont dorées

Mais le premier cadeau a été sa note de l'oral blanc de français, qu'elle a passé jeudi avec le professeur le plus exigeant et le plus négatif du lycée (celui qui dit qu'aucun des élèves de sa 1re n'a le niveau pour être en L) : 20. Bravo ma fille, tu as bien choisi ta voie !

 

Posté par Agdel à 22:19 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

21 août 2018

Un éternel enfant

23 ans, et toujours fan de légos ! Il a choisi un métier où il pourra continuer à jouer toute sa vie. Pour cet anniversaire, fêté un peu en retard, pour cause de vacances de l'intéressé, Aurore et moi avons cherché une nouvelle idée de gâteau. C'était ma première fois avec la pâte à sucre, aussi le lissage n'est-il pas parfait. Il m'aurait fallu plus de temps pour laisser durcir un peu les moulages, mais l'effet de surprise était réussi. 

21 août - 1

21 août - 2

 

Pour la base, j'ai suivi cette recette, en doublant les proportions et en le cuisant dans un moule à soufflé (et un petit ramequin), c'était parfait, pas trop sucré et d'une belle tenue.

21 août - 3

Les moulages des décors sont réalisés en pâte à sucre, avec des moules en silicone que je lui avais offerts il y a quelques années.

21 août - 4

Posté par Agdel à 20:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

16 avril 2018

20 ans

20 ans auparavant, j'avais ciré le parquet (en point de Hongrie) de tout l'appartement, nous étions allés faire une grande marche dans Versailles et j'avais perdu les eaux à la fin du dîner…

De l'avis de mon collègue Jean, Marie était le plus ravissant bébé qu'il ait jamais vu (celle qui criait le plus fort de toute la maternité, également).

16 avril - 15

Cette fête, voilà des semaines que nous la préparons, dans le plus grand secret. À 17 heures, Aurore a emmené sa sœur faire du shopping, elle a réussi à la convaincre de mettre une jupe au lieu de son vieux pantalon et elles ont mis beaucoup de temps à trouver le vêtement recherché.

Dès qu'elles ont passé la porte, nous nous sommes activés : les quiches, congelées à moitié cuites, ont été enfournées, les gâteaux ont été garnis et décorés, la vaisselle sortie. Les amis ont été mis à contribution pour accrocher des photos dans le moindre espace disponible, la sono a été branchée.

Il y avait les amis scouts

16 avril - 13

et ceux du lycée et du BTS

16 avril - 14

 

Lorsqu'Aurore nous a envoyé un message de la rue voisine, tous se sont alignés dans le salon et le grand copain A. a mis son déguisement de licorne pour ouvrir la porte à Marie… qui a eu un grand moment de stupéfaction !

16 avril - 816 avril - 9

 

avant de se voir partout, partout

16 avril - 416 avril - 5

16 avril - 1216 avril - 7

et puis la fête dont elle rêvait a commencé…

16 avril - 10

… et duré

16 avril - 11

 

Vers minuit, nous sommes allés nous coucher pendant les parties de loup-garou, à quelques mètres de notre chambre (j'ai dormi entre les éclats de rire). Vers 3 heures tous se sont couchés, ici et là, je n'ai rien entendu  (à part le gonflage du matelas)

Et puis à 7h, le réveil a sonné : deux courageux cyclistes partaient pour Bruxelles

16 avril - 216 avril - 3

 

Peu à peu, les jeunes ont émergé, déjeuné, des parents sont venus les chercher, j'en ai déposé à la gare.

Et puis j'avais promis à Marie pour le jour de ses 20 ans, de lui confectionner un Ispahan, alors je me suis remise en cuisine et décidément, je ne sais pas faire les macarons ! 

16 avril - 1

 

 

Posté par Agdel à 22:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

11 avril 2018

C'était hier soir

Lundi, jour J, la demoiselle a juste eu le temps de descendre du bus (jour de grève SNCF), attraper son alto et son pique-nique et filer à l'école de musique pour la répéition générale des Musiques du Nord, suivie du concert. Nous avions donc reporté son aniversaire au mardi. Menu choisi par la reine de la fête (pour changer du bo-bun) : entrées grecques et hamburger au canard et morbier, suivis du traditionnel fraisier.

Comme je cours après le temps, j'avais préparé ma génoise dimanche, j'ai acheté tzatziki, ktipiti, houmos et tarama tout faits, que nous avons tartiné sur des rondelles de concombre, et Paul s'est chargé de la décoration du gâteau et des frites de patate douce (au four). Aurore, cantonnée à l'étage depuis son retour du lycée, est descendue pour ouvrir ses cadeaux et une surprise de taille l'attendait :

11 avril - 211 avril - 3

11 avril - 411 avril - 5

11 avril - 6

 Il y a deux ans, après le piano, elle s'est essayée à la guitare avec la "méthode Aurore" : elle a ouvert un livret Diapason à la première page et s'est exercée à jouer tous les accords de DO (Do, Do7, Do6, Dom, Dom7…). Je lui ai expliqué que pour commencer, seuls quelques accords étaient nécessaires et que Do, Ré, mim, Mi, Fa, fa#m, Sol, lam, La7… seraient plus simples à mémoriser. Ensuite, elle a trouvé des vidéos pour la main droite et s'est exercée… et un jour, à ma grande surprise, elle a pu m'accompagner honorablement à l'animation de messe. Nous avions donc évoqué l'idée d'acheter une guitare d'occasion pour qu'elle l'emporte en camp scout, jamais elle n'aurait imaginé que j'achète une guitare neuve (en fait, ça m'a coûté moins cher et j'ai pu prendre une folk, plus pratique et plus sonore pour le plein air, avec tout les accessoires nécessaires). Je ne dirai pas que le son est d'une grande finesse, mais c'est très honorable. Et si je peux faire un peu de publicité (gratuite) pour mon fournisseur de musique favori : commandée le mercredi soir, reçue le samedi midi ! Paul et Marie se sont chargés de la customisation (ponçage, peinture et vernis)

Ensuite, ses frère et sœur préférés lui avaient choisi quelques cadeaux…

11 avril - 711 avril - 8

11 avril - 911 avril - 10

 tout à fait en accord avec ceux qu'elle avait reçus la veille de ses copines de classe (non, non, elle n'aime pas Harry Potter)

11 avril - 11

 

(elle était vexée que Marie ne lui ait rien rapporté de Berlin… il fallait juste attendre un peu)

Après déballage, elle a eu cette remarque « mais comment vous faites pour me connaître aussi bien ? », son ravissement faisait plaisir à voir.

Enfin, nous avons attaqué le repas

11 avril - 12 magret grillé à la cheminée, confit d'oignons, morbier, un délice ! 

Et enfin, le gâteau superbement décoré par Paul (spécial dédicace à Aline !)

11 avril - 1311 avril - 1

Nous avons chanté un peu, elle m'a demandé si elle pouvait emporter mes précieux carnets de chants en camp… on verra !

11 avril - 1411 avril - 15

 

C'était une époque où l'on copiait tout à la main, de carnet en carnet, pendant les temps calmes de début d'après-midi, et puis on cherchait des images pour les illustrer au mieux… 160, j'en ai copié !

11 avril - 2 (1)11 avril - 1 (1)

11 avril - 3 (1)11 avril - 4 (1)

Et tous ces messages-souvenirs de camps

11 avril - 1 (2)

 

 

Posté par Agdel à 18:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,